5000 agents

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 22 janv. 2009, 19:31:00

Bonsoir,


Et la logique ?   Hier, annonce de suppressions de postes dans l'Education Nationale .. et aujourd'hui annonce de recrutement de 5000 agents ..    Quelqu'un peut m'expliquer la logique du gouvernement ?   Bon, ok.. quelques précisions supplémentaires ! En fait, les 5000 seraient des contrats aidés : solution de Darcos pour lutter contre l'absentéisme.. des agents intermédiaires entre l'école et les parents, "des médiateurs de la réussite scolaire".     Leur rôle ?    ""Alerter les familles sur l'absence de leurs enfants à l'école "de plus en plus d'élèves sont absents de manière régulière" déplore le ministre "l'absentéisme mène au décrochage, qui conduit à l'échec scolaire, lequel mine l'insertion professionnelle et sociale des jeunes"". Début de leur fonction : mars dans 215 quartiers en difficulté. 
 Martine AUBRY réclame elle "des enseignants formés avec des classes moins nombreuses"". (Source : Le Point.fr)    Question qui me vient à l'esprit : quelle sera la formation de ces agents ? Darcos n'en parle pas..    Qu'en pensez-vous ?    à plus  

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 22 janv. 2009, 19:37:00

Salut,

Un travail de flicage, en un mot, non ??
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 22 janv. 2009, 19:43:00

c est des emploies aidées, sa ne vaut rien, c est precaire, .
chez nous baucoups d enfants ne vont pas a l ecole, tu les voie venir,au camps nous prendre la téte, alors que nos enfants travailles ,et que les leurs sont au chomage :ok: ? Ou precaires
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 janv. 2009, 20:08:00

Bonsoir,

C'est plutôt une bonne nouvelle flicage ? Non Il s'agira de "personnes qui connaissent les quartiers, les familles. Il faut que nous sortions des établissements et que les médiateurs aillent à la rencontre des familles et de ces jeunes pour leur proposer des parcours de retour vers l'école ou des parcours de formation différents" a précisé M. Darcos.

On ne peut pas laisser des élèves ne pas aller en cours, ils se retrouvent en échec scolaire. Il faut les aider.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 22 janv. 2009, 20:11:00

Salut,


Je vais encore passer pour une personne totalitaire, mais si on mettait un peu plus la pression sur les parents des enfants absents, on en diminuerais au moins le nombre de 3/4.

Mais après tout, peu importe, ça fait du boulot à ceux qui en cherchaient, donc je suis pour.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 22 janv. 2009, 20:49:00

Bonsoir,

5000 agents intermédiaires pour contrôler les élèves cela me parait excessif et assez inutile, à mon avis, il serait préférable d'augmenter l'effectif des professeurs, et donc réduire le nombre d'élève par classe, mais pour l'instant il se passe exactement l'inverse...

A plus tard.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 22 janv. 2009, 20:57:00

:D bonsoir oui sa serait plus inteligent, mais en vire les profs, et l ont embauche des flics..
sarko nous le fait a l enver :shock:
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 22 janv. 2009, 20:58:00

Bonsoir,



Lucifer - Je ne suis pas d'accord avec toi - c'est pas la première fois ! - totalitaire ? non, tu crois plutôt que l'on peut trouver quelque chose de bien dans la plupart des personnes (tu as dis un truc dans le genre) et que personne n'est foncièrement mauvais (sauf quelques uns)... tu te souviens ? donc ces gens-là, il faut les aider... faire prendre conscience aux absents qu'il s'agit de leur avenir, discuter avec eux de leurs goûts, de leurs talents comme de leurs difficultés, de ce qu'ils ont envie de faire plus tard.. de leur parler de possibilités de formations..     J'espère que ces agents censés être proches de ces jeunes sauront trouver les mots pour les faire réagir.. et sauront aussi susciter un certain investissement des parents un peu dépassés peut-être ou démissionnaires.     Ces agents font sans doute parti de la stratégie du plan banlieues..    Libre penseur - Certes, la logique voudrait que cela se passe comme tu le dis mais, les fonctions sont différentes.. les futurs agents vont aller à l'extérieur "chercher" les jeunes et chercher à les remotiver .. les professeurs le feront aussi mais dans leur classe.. et sans doute pas avec la même disponibilité.   à plus

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 22 janv. 2009, 21:39:00

C'est une excellente chose!
Il faut diminuer le nombre d'enseignants et augmenter le nombre de personnes pour encadrer les élèves.
Regardons l'histoire: Nos parents et grands-parents étaient nombreux dans les classes, il y avait même plusieurs niveaux par classe et tout fonctionnait à merveille!

Nous n'avons pas besoin de plus de maitres mais de plus de discipline, n'en déplaise aux laxistes.
Image

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 22 janv. 2009, 21:44:00

la tu te trompe vraiment :mrgreen:
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 23 janv. 2009, 20:03:00

Norbert a écrit : C'est une excellente chose!
Il faut diminuer le nombre d'enseignants et augmenter le nombre de personnes pour encadrer les élèves.
Regardons l'histoire: Nos parents et grands-parents étaient nombreux dans les classes, il y avait même plusieurs niveaux par classe et tout fonctionnait à merveille!

Nous n'avons pas besoin de plus de maitres mais de plus de discipline, n'en déplaise aux laxistes.

Bonjour,

Il faut augmenter le nombre d'enseignants.
Certes il faut encadrer, mais l'enseignant a pour rôle non seulement d'enseigner mais aussi d'encadrer sa classe, donc il me parait injustifié de créer de nouveaux postes d'agents d'encadrement. De plus, il est assez ironique de constater qu'il y a peu de temps de nombreux postes d'encadrement ont été supprimé, notamment des postes de CPE et de surveillants.
Ensuite, peux tu nous rappeler le nombre d'élève par classe à l'époque de nos parents et grands-parents ? J'aimerai connaître les chiffres pour comparer à aujourd'hui.
Sinon pour ton information les niveaux par classe sa existe encore dans certaines écoles, y compris dans les écoles publiques.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 23 janv. 2009, 22:59:00

Bonsoir.

Libre penseur, d'accord avec tes propos, sauf un. Suite à ton post, j'ai téléphoné à mes parents. Un vient du centre de la france (dans la campagne), et l'autre de normandie (dans une grande ville au bord de la mer).
Tout deux sont unanimes, ils étaient en moyenne 30 par classe dans les années 50.
Maintenant, prenons mon cas, idem. Dand les années 80, 29 par classe (dans la mienne, et pendant 4 ans, 15 faisaient allemand, 14 faisaient anglais, c'est pour celà que je m'en souviens si bien).
Dans les autres classes de même niveau (qui ne faisaient que anglais)), ils étaient 27 à 28.

Donc, contrairement à ce que veulent nous faire croire les profs, le nombre d'élèves est identique par classe depuis belle lurette.

Mais je ne peux pas nier que les élèves sont de plus en plus difficiles, de part leur attitude.
C'est peut être ça aussi qui fait qu'en fonction du comportement, le nombre d'elève ne parait pas le même, car la charge de travail est supèrieure.

Pour le reste, d'accord avec tes ecrits :ok:
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 08 févr. 2009, 12:00:00

Bonjour

Il y a un truc dont vous ne tenez pas compte:avant de demander plus de postes d'enseignants il faut arrêter de les supprimer le premier post de Gis est clair: y'a eu environ 10000 suppressions de postes à la rentrée et une dizaine de milliers l'année prochaine si je ne m'abuse. Qu'est ce que 5000 postes (précaires qui plus est) face à ça? Dans ma région, je sais pas si c'est courant ailleurs, mais chez nous, on est régulièrement 35 ou plus par classe (ce qui n'aide pas  luter contre l'absenthéisme). Et c'est toujours les mêmes lycées qui encaissent les suppressions de poste: prenons deux lycées: Ozenne, centre ville de Toulouse, lycée coté, fils de bourgeois, pas de diversité, pas de suppression de poste, d'autre part, Pierre d'Aragon, Muret, lycée général de ville, pas coté, mauvaise réputation, un des plus gros lycée de la région, voire de France, grande diversité, des suppressions de postes à la pelle. Résultat? Les lycées pauvres deviennent progressivement encore plus pauvres les lycées riches deviennent encore plus riches.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 08 févr. 2009, 22:44:00

Salut,

Il pourrait s'agir d'exeption, mais ce n'est pas le cas.
Que dire des profs d'allemends mutés à des endroits où on apprend pas cette langue, et payés depuis deux ans a attendre une affectation (ou a refuser celles qu'on lui propose) ?

En fait, je suis contre la diminution des profs, mais pour une refonte de systeme educatif en france. Les profs ne sont pas placés où il faudrait, et en plus, on leur demande d'être assistante sociale en plus de leur boulot.
Rien n'est simple, mais ce n'est pas un raison pour que ça continue ainsi à etre le bordel.

Là où je suis encore contre cette réforme, c'est qu'encore une fois, on fait dans l'executif avant de faire dans la refflexion, et de plus, sans les interessés.
Même eux admettent qu'il y a probleme, mais les ecoute on ?

Ce n'est pas en augmentant les effectifs qu'on resoudra un probleme d'organisation catastrophique, mais bel et bien en conservant le nombre de profs, et en restructurant cette administration très vieillissante.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 09 févr. 2009, 08:10:00

Bonjour,

Lucifer et Bastien vert vous dites il ne faut pas supprimer de posts d'enseignant, le nombre d"élèves a pourtant baissés ces dernières années. Donc vous dites il faut augmenter le nombre de prof, mais je dis aussi il peut y avoir 50 000 profs de plus, ça ne rédoudra pas l'absentéisme, c'est bien de ce qu'on parle là dedans l'absentéisme des élèves.
Alors si pour vous cela ne sert à rien de recruter 5000 agents qui connaissent les élèves, que proposer vous pour lutter contre ce fléau ?

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré