Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par politicien » 11 janv. 2012, 14:29:24

Bonjour,
L’ex-Premier ministre affirme n'être "en aucun cas concerné par le fond" de l'affaire.

Dominique de Villepin a déjà été auditionné par les juges en charge de l’affaire Karachi. L'ancien Premier ministre a de nouveau été entendu comme témoin lundi, au pôle financier du Tribunal de grande instance de Paris.
(...)

"Jacques Chirac a arrêté les commissions, il les a arrêtées quand il est arrivé aux affaires, après son élection en 1995" à la présidence de la République, a répété Dominique de Villepin.

(...)

Mais depuis, Ziad Takieddine, homme d’affaire franco-libanais et intermédiaire, mis en examen dans l’affaire, a raconté aux juges que, contrairement à ce qu’affirme Dominique de Villepin, les commissions n’ont jamais cessé. Elles auraient même continué à transiter via un autre réseau contrôlé par les chiraquiens.

Qui dit vrai ?
Les juges Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire vont donc tenter de déterminer qui dit vrai dans cette tentaculaire affaire dans laquelle se mêlent celle des sous-marins vendus au Pakistan, et celle des frégates vendues à l’Arabie saoudite, avec, pour ce seul dernier contrat, pas moins de 521 millions d’euros de commissions.

(...)
Retrouvez l'intégralité de cet article sur Image
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20352
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par Golgoth » 11 janv. 2012, 15:59:27

La parole d'un trafiquant d'arme contre celle d'un ancien PM de droite, ca va être dur de trancher.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par politicien » 25 févr. 2012, 13:57:00

Bonjour,

Karachi : de plus en plus près de Jacques Chirac[/b]
Après Edouard Balladur, au tour de Jacques Chirac? Selon nos informations, les juges d’instruction Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, chargé du volet financier de l’affaire Karachi, ont lancé en fin d’année une commission rogatoire internationale sur trois versements opérés par la France sur un compte bancaire suisse entre 1997 et 2000.

(...)

De quoi s’agit-il?
Les juges d’instruction ont saisi la justice suisse pour enquêter sur un versement d’un peu plus de 85 MF (13 M€) effectués par la Sofresa, une société française dépendante du ministère de la Défense, dans le cadre du contrat d’armement Sawari II signé en 1994 avec l’Arabie saoudite.

Cette somme a été créditée sur le compte d’une filiale du Crédit agricole à Lausanne en trois fois : 118000 F en 1997 (18000 €), 50 MF (7,6 M€) en 1999 et 35 MF (5,3 M€) en 2000. Le compte appartient à Parinvest, une société du groupe saoudien Bughsan (lire encadré). Les juges s’interrogent : s’agit-il de commissions? A qui étaient-elles destinées? Le résultat des investigations de la justice suisse est attendu dans les toutes prochaines semaines.

De nouveaux intermédiaires
Dès 2009, l’enquête sur l’attentat de Karachi a mis au jour un système de versement de commissions sur des ventes d’armes entre la France et l’Arabie saoudite, un système — à l’époque légal — mis en place par le gouvernement d’Edouard Balladur jusqu’en 1995

(...)
Mais l’enquête des juges met à mal cette version lorsqu’ils découvrent de nouveaux versements opérés par la France après 1995. Selon deux témoins du dossier, ces 85 MF correspondent en fait à des commissions destinées à de nouveaux intermédiaires liés aux réseaux chiraquiens. Les investigations lancées en Suisse visent à vérifier cette hypothèse.

Villepin réentendu?

(...)
Interrogé le 9 janvier par les juges, Villepin a balayé cette hypothèse, reconnaissant simplement « avoir fait la connaissance de Bugshan dans [ses] fonctions d’avocat début 2008 ».

Retrouvez l'intégralité de cet article sur Image
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par politicien » 24 avr. 2012, 14:11:43

Bonjour,
Rebondissement dans l'affaire Karachi. Ziad Takieddine a été mis en examen mardi matin pour "blanchiment aggravé par habitude de 1993 à ce jour" et "recel d'abus de biens sociaux aggravé par habitude" par les juges Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke.

Le 5 avril, le parquet de Paris avait accordé aux juges un réquisitoire supplétif. Cet élargissement de l'enquête fait suite au retour de commissions rogatoires internationales lancées par les juges en Espagne, en Suisse, au Luxembourg, au Liechtenstein, à Jersey et dans la principauté de Monaco. Selon une source proche de l'enquête, les faits de blanchiment concerneraient le recyclage de commissions perçues lors de signatures de contrats d'armement par l'homme d'affaires franco-libanais. Les juges suspectent l'intermédiaire d'avoir utilisé cet argent pour acquérir ses différentes propriétés, en France, en Grande-Bretagne ou au Liban. Ce réquisitoire supplétif ne vise pas seulement Takieddine, mais tous les acteurs du dossier, notamment Thierry Gaubert qui pourrait être, lui aussi, mis en examen pour les mêmes motifs.

Me Samia Maktouf, l'avocate de Ziad Takieddine, conteste la légitimité de ce réquisitoire supplétif pour blanchiment et va faire une demande de nullité. "La loi contre le blanchiment a été votée en mai 1996, elle ne peut donc s'appliquer sur des faits qui auraient été commis en 1993, 1994 ou 1995." Autre point litigieux soulevé par le conseil, la compétence de la justice française. "En matière de blanchiment, en cas d'infraction commise à l'étranger, le mis en cause doit faire l'objet d'une dénonciation de la part des autorités judiciaires du pays où le délit a été commis." Ses avocats vont demander l'annulation de la mise en examen de leur client devant la chambre d'instruction. Mardi matin, le juge Van Ruymbeke a interrogé Ziad Takieddine sur ses fréquents allers-retours à Genève. Le magistrat instructeur semble convaincu que ces visites sont liées à des retraits en espèces dans une banque suisse. Ce que nie avec force l'intéressé.

L'intermédiaire franco-libanais avait déjà été mis en examen en septembre 2011 pour "complicité de recel d'abus de biens sociaux". Il est soupçonné d'avoir participé à un système de détournement de commissions liées à des contrats d'armement au profit du candidat Édouard Balladur, en 1995. Dans le cadre d'une commission rogatoire internationale lancée en Suisse, le juge Van Ruymbeke a retrouvé la trace d'une opération de "transit" en espèces de 10 millions de francs effectuée, en avril 1995, sur un compte ouvert dans une banque genevoise au nom d'Ibrahim al-Sabah, un cheikh koweïtien.

(...)
Retrouvez l'intégralité de cet article sur Le Point.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par pwalagratter » 24 avr. 2012, 14:16:25

zut tu tires décidément trop vite icon_biggrin
"blanchiment aggravé par habitude de 1993 à ce jour"
Il semble que ça porterait jusqu'en mars .... 2012 !
Chapeau l'artiste

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59980
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par Nombrilist » 24 avr. 2012, 14:32:09

Les jours de Sarko et de sa bande de pourris sont comptés.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20352
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par Golgoth » 24 avr. 2012, 15:31:21

Si Copé peut faire parti de la charrette, ce serait pas mal.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par phoenix72 » 24 avr. 2012, 17:21:16

Golgoth a écrit :Si Copé peut faire parti de la charrette, ce serait pas mal.
Alors là, entièrement d'accord un type exécrable :ok:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20352
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par Golgoth » 24 avr. 2012, 17:26:22

Oui, d'ailleurs c'est le seul à qui je préfère Sarko.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par GIBET » 25 avr. 2012, 16:54:33

Golgoth a écrit :Si Copé peut faire parti de la charrette, ce serait pas mal.
Oui si nous voulons préserver l'avenir du FN ...nouvelle droite!!
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par GIBET » 25 avr. 2012, 16:56:52

FIFI72 a écrit :
Golgoth a écrit :Si Copé peut faire parti de la charrette, ce serait pas mal.
Alors là, entièrement d'accord un type exécrable :ok:
Dans la catégorie je mettrai bien le ministre de l'intérieur.
Avec son imperméable et sa coupe cela me rappelle les plus mauvaises heures de notre Histoire!
Quand il ouvre la bouche aussi!
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par racaille » 29 avr. 2012, 15:25:43

Affaire Karachi : Balladur et Bazire mis en cause par l'ex-trésorier de campagne

René Galy-Dejean, ancien député-maire UMP du XVe arrondissement de Paris et ex-trésorier de campagne d'Edouard Balladur pour la présidentielle de 1995 a accusé ce dernier et son ex-directeur de campagne Nicolas Bazire d'avoir ordonné le dépôt en banque de 7 millions de francs en espèces et d'en avoir caché l'origine, dans le dossier Karachi.

Chargés du volet financier de l'affaire, les juges Roger Le Loire et Renaud van Ruymbeke s'interrogent sur un éventuel détournement de commissions sur des contrats d'armement avec l'Arabie Saoudite (Sawari II) et le Pakistan (Agosta) au profit de la campagne d'Edouard Balladur. Ils recherchent notamment l'origine des 10,2 millions de francs déposés le 26 avril à la banque, trois jours après la défaite du candidat.

"DOUBLE CIRCUIT"

Ce jour là, "j'ai procédé au dépôt d'environ 3 millions de francs. Je n'ai pas déposé les 7 millions (...). Cela a été déposé à mon insu" sur le compte de campagne, a reconnu M. Galy-Dejean lors d'une confrontation avec Nicolas Bazire, selon le PV d'audition consulté par l'AFP. "Je pense qu'on a demandé à Mme Raulhac", chargée de la cellule trésorerie et ex-collaboratrice de Pierre Mongin, chef de cabinet de M. Balladur à Matignon, a-t-il ajouté. Cette dernière a dit aux juges qu'elle s'était contentée d'accompagner M. Galy-Dejean, et ne sait rien du montant déposé.

"Il n'y avait que deux personnes qui pouvaient le lui demander, M. Balladur ou M. Bazire", a déclaré l'ex-trésorier, en précisant qu'il aurait "refusé de faire ce dépôt" et de "croire que cela venait des recettes des meetings".

Interrogé à son tour pour savoir s'il avait déposé ou fait déposer cette somme, M. Bazire a répondu "catégoriquement non" aux deux questions. Pour M. Galy-Dejean, le dépôt total des espèces, 15 millions de francs officiellement, a obéi à "un double circuit", plusieurs personnes étant venues selon lui faire des dépôts dans deux établissements parisiens de la même banque. "Avec le recul, je comprends pourquoi j'ai été écarté de la signature des comptes, du dépôt au Conseil constitutionnel et de l'audition par les rapporteurs du Conseil constitutionnel", a poursuivi M. Galy-Dejean.

"Dois-je comprendre que vous avez été écarté par M. Balladur et par M. Bazire pour masquer l'origine de ces 7 millions ?", l'interroge alors M. van Ruymbeke. "Effectivement, j'aurais dit la même chose qu'aujourd'hui", répond l'ex-trésorier.

(...)
La suite de l'article ici : http://www.lemonde.fr/election-presiden ... 71069.html
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59980
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par Nombrilist » 29 avr. 2012, 15:45:53

Et ça continue. Ce n'est plus un étau, c'est une armée de rouleaux compresseurs;

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par racaille » 29 avr. 2012, 15:46:53

Là au moins on ne peut pas dire qu'il s'agit d'une "boule puante" émanant de l'"officine de gauche" Mediapart :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sar

Message non lu par mps » 29 avr. 2012, 17:56:01

Ouaip! Vu de loin, c'est complètement tocard.

Des "infractions" commises avant la loi qui les interdit, des soupçons sans preuves, des commissions dont on reprocherait à Chirac d'y avoir mis fin, et tout à coup les projos sur Sarko, à toutes fins utiles ...

Bah, il faut bien que le peuple s'amuse ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré