Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
germinal
Messages : 1005
Enregistré le : 19 mars 2012, 16:17:27

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par germinal » 05 juil. 2012, 18:32:02

depuis le temps qu'ils tournent autour du pot, je me demande pourquoi les juges n'ont jamais entendu Balladur et sa clique du moment
si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes ( Goethe )

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par Georges » 05 juil. 2012, 20:04:18

Sarkozy était le directeur de campagne de Balladur. Il est difficile de croire que Sarkozy n'était pas au courant de cet argent tombé du ciel.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par racaille » 05 juil. 2012, 20:56:05

Oui voilà Sarkozy, ignorait la création de la société luxembourgeoise Heine même si son nom était écrit dessus :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2012, 21:00:38

Tu connais toutes les sociétés créées où il y a ton nom toi ? :mrgreen:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par racaille » 05 juil. 2012, 21:19:39

c'est vrai je signe tout ce qu'on me donne à signer sans jamais y prêter attention :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par mps » 05 juil. 2012, 23:15:21

Vous êtes inépuisables !

Sarkozy n'était pas directeur de campagne, mais simple porte-parole.

Quant à la société Heine, si elle était vouée à des tractations obscures, elle n'avais certainement pas besoin de l'avis du Ministre du Budget (un comble de le supposer !)

Mais vous êtes évidemment bien plus perspicaces et mieux informés que le Juge qui travaille sur ce dossier depuis des années et n'a jamais rien rencontré ce le relierait d'une manière ou d'une autre à Sarkozy, selon ses déclarations.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par phoenix72 » 06 juil. 2012, 10:15:54

Oui mais c'est Sarkozy qui s'est occupé de la campagne Balladur mais en terme juridique évidemment le responsable est Balladur
De toute façon Sarkozy a trempé dans beaucoup d'affaires nauséabondes mais il est très malin comme tout ce passe par téléphone ou verbalement de face à face il n'y aura jamais de preuves il restera les doutes

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par mps » 06 juil. 2012, 10:50:31

FIFI72 a écrit :Oui mais c'est Sarkozy qui s'est occupé de la campagne Balladur mais en terme juridique évidemment le responsable est Balladur
De toute façon Sarkozy a trempé dans beaucoup d'affaires nauséabondes mais il est très malin comme tout ce passe par téléphone ou verbalement de face à face il n'y aura jamais de preuves il restera les doutes
Oui, on peut aussi penser qu'il serait l'assassin de la pleine lune icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par Lucas » 06 juil. 2012, 10:59:07

Sarkozy était le porte parole lors de cette campagne, donc il peut y avoir des doutes quant à savoir si il avait connaissance de ces 10 millions de Franc, ces doutes sont légitimes.

Ce qui me pose problème c'est cette société "heine" qui servait à payer de discrète commission, Sarkozy a ce moment là est ministre du budget et officiellement il s’oppose à la vente des trois sous-marins au Pakistan. Mais dans le même temps il aurait validé cette société "Heine".

Moi je souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire, car visiblement il existe des documents de l'époque avec le nom de Sarkozy dessus.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par mps » 06 juil. 2012, 11:47:07

Lucas a écrit :Sarkozy était le porte parole lors de cette campagne, donc il peut y avoir des doutes quant à savoir si il avait connaissance de ces 10 millions de Franc, ces doutes sont légitimes.

Ce qui me pose problème c'est cette société "heine" qui servait à payer de discrète commission, Sarkozy a ce moment là est ministre du budget et officiellement il s’oppose à la vente des trois sous-marins au Pakistan. Mais dans le même temps il aurait validé cette société "Heine".

Moi je souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire, car visiblement il existe des documents de l'époque avec le nom de Sarkozy dessus.
Tu pourrais m'expliquer ce que signifie "il aurait validé cette société "Heine"

Vous répétez tous cette phrase, mais pratiquement comment "valide-t-on" une société.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par phoenix72 » 06 juil. 2012, 14:22:22

mps a écrit :
FIFI72 a écrit :Oui mais c'est Sarkozy qui s'est occupé de la campagne Balladur mais en terme juridique évidemment le responsable est Balladur
De toute façon Sarkozy a trempé dans beaucoup d'affaires nauséabondes mais il est très malin comme tout ce passe par téléphone ou verbalement de face à face il n'y aura jamais de preuves il restera les doutes
Oui, on peut aussi penser qu'il serait l'assassin de la pleine lune icon_biggrin
mps merci de nous épargner cette ironie déplaisante dès que nous ne sommes pas du même avis ,il me semble légitime de parler de doutes sur les affaires ou Sarkozy est cité ,une affaire peut être hasardeuse mais plusieurs me semble devenir des coïncidences répétitives ,maintenant je peux me tromper mais il faut avouer que ce Monsieur n'est pas très net.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par mps » 07 juil. 2012, 08:31:08

maintenant je peux me tromper mais il faut avouer que ce Monsieur n'est pas très net.

Ca, Fifi, c'était le but des campagnes de médisances. Talleyrand déjà disait "cent affirmations valent une preuve". C'est aussi le fameux "il n'y a pas de fumée sans feu" qui est la base de toutes les calomnies. A force d'en entendre, les gens finissent par croire que c'est vrai.

,il me semble légitime de parler de doutes sur les affaires ou Sarkozy est cité

Sarkozy a été abondamment "cité" par n'importe qui pondant de la copie militante et malveillante, soutenue par quelques "familles de victimes" qui en s'attaquant à un "grand personnage" espèrent faire du blé de leur malheur. Par contre, que le Juge qui instruit le dossier inalssablement depuis des années déclare "rien ne ratache Sarkozy à ces faits, et je ne vois pas pourquoi je devrais l'entendre", la presse y réserve peu d'écho, ni le bon peuple la moindre attention...

A tel point que les opinions sont déjà toutes faites : le non-lieu sera prononcé évidemment en ce qui le concerne, mais déjà les médisants sont en embuscade : NS est "adroit", NS a "mangé les preuves", "NS ne pouvait pas ne pas savoir ce qu'au fond personne ne sait toujours".

Un délicieux parfum d'affaire Dreyfus ... :evil:
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Lucas
Messages : 7289
Enregistré le : 30 janv. 2011, 00:00:00
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par Lucas » 07 juil. 2012, 09:30:08

mps a écrit :
Lucas a écrit :Sarkozy était le porte parole lors de cette campagne, donc il peut y avoir des doutes quant à savoir si il avait connaissance de ces 10 millions de Franc, ces doutes sont légitimes.

Ce qui me pose problème c'est cette société "heine" qui servait à payer de discrète commission, Sarkozy a ce moment là est ministre du budget et officiellement il s’oppose à la vente des trois sous-marins au Pakistan. Mais dans le même temps il aurait validé cette société "Heine".

Moi je souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire, car visiblement il existe des documents de l'époque avec le nom de Sarkozy dessus.
Tu pourrais m'expliquer ce que signifie "il aurait validé cette société "Heine"

Vous répétez tous cette phrase, mais pratiquement comment "valide-t-on" une société.
Mps, quelques éléments de réponse :
Un ex-haut fonctionnaire a confirmé en décembre au juge qui enquête sur l'affaire Karachi que Nicolas Sarkozy, ministre du budget en 1994, avait validé la création d'une société luxembourgeoise servant à payer des intermédiaires dans des contrats d'armement, selon Libération lundi. Le journal s'appuie sur un procès-verbal d'audition du 2 décembre, devant le juge Renaud Van Ruymbeke, de Gérard-Philippe Menayas, ancien haut fonctionnaire du ministère de la défense et ex-directeur administratif et financier de la DCNI, branche internationale de la Direction des constructions navales (DCN), qui a vendu en 1994 au Pakistan des sous-marins Agosta.

En novembre 2009, M. Menayas avait déjà assuré aux juges que le plan de financement suspect du contrat Agosta avait été "soumis aux autorités de tutelle, c'est-à-dire au ministre de la défense lui-même au ministre du budget". En novembre 2010, M. Menayas avait encore ajouté : "Le volume total des commissions était validé, contrat par contrat, par les deux ministres du budget et de la défense."

M. Menayas était interrogé sur la création en 1994 au Luxembourg de la société offshore Heine, utilisée par la DCNI pour verser des commissions – qui seront légales jusqu'en 2000 – à des intermédiaires dans des contrats d'armement, dont ceux qui ont œuvré au contrat Agosta. "Il est clair que le ministère du budget a nécessairement donné son accord pour la création de Heine (...) Vu l'importance du sujet, cette décision ne pouvait être prise qu'au niveau du cabinet du ministre", a confirmé M. Menayas sur le procès-verbal cité par Libération.

Un rapport de la police luxembourgeoise de janvier 2010 a déjà mis au jour le fait que Nicolas Sarkozy, ministre du budget de 1993 à 1995, avait donné son accord à la création de Heine. Un document chronologique, non daté ni signé, saisi par la police à la DCN, évoque les circonstances de la création de Heine, mentionnant l'aval de Nicolas Bazire, directeur du cabinet du premier ministre de l'époque Edouard Balladur, et de Nicolas Sarkozy. Le juge Van Ruymbeke demande alors à M. Menayas de confirmer que "la mise en place de la structure Heine n'a donc pu se faire qu'avec le double accord des deux cabinets du ministre du budget et de celui de la défense", à l'époque François Léotard. "Oui (...) Je n'imagine pas qu'une telle décision ait pu être prise sans l'aval du cabinet du ministre", répond l'ancien cadre de la DCNI, faute de quoi "je n'aurais jamais obtenu (...) l'accord de la Direction générale des impôts (...) pour payer des commissions via Heine".

[...]

http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par phoenix72 » 07 juil. 2012, 14:43:20

mps a écrit :maintenant je peux me tromper mais il faut avouer que ce Monsieur n'est pas très net.

Ca, Fifi, c'était le but des campagnes de médisances. Talleyrand déjà disait "cent affirmations valent une preuve". C'est aussi le fameux "il n'y a pas de fumée sans feu" qui est la base de toutes les calomnies. A force d'en entendre, les gens finissent par croire que c'est vrai.

,il me semble légitime de parler de doutes sur les affaires ou Sarkozy est cité

Sarkozy a été abondamment "cité" par n'importe qui pondant de la copie militante et malveillante, soutenue par quelques "familles de victimes" qui en s'attaquant à un "grand personnage" espèrent faire du blé de leur malheur. Par contre, que le Juge qui instruit le dossier inalssablement depuis des années déclare "rien ne ratache Sarkozy à ces faits, et je ne vois pas pourquoi je devrais l'entendre", la presse y réserve peu d'écho, ni le bon peuple la moindre attention...

A tel point que les opinions sont déjà toutes faites : le non-lieu sera prononcé évidemment en ce qui le concerne, mais déjà les médisants sont en embuscade : NS est "adroit", NS a "mangé les preuves", "NS ne pouvait pas ne pas savoir ce qu'au fond personne ne sait toujours".

Un délicieux parfum d'affaire Dreyfus ... :evil:
Bon c'est certain j'aurai du joindre comme Lucas des pièces à mon message mais pour tes reflexions mps elles sont complètement arbitraire car pour Sarkozy pour toi tout est rumeur alors que témoignages et faits sont là et bien là
par contre pour DSK alors là pour de la rumeur et de la médisance tu te déchaine sans rien savoir des faits ,donc tes jugements sont bien arbitraire

phoenix72
Messages : 3321
Enregistré le : 10 juin 2011, 00:00:00

Re: Affaire de Karachi : un rapport implique Balladur et Sarkozy

Message non lu par phoenix72 » 07 juil. 2012, 18:17:30

juste un petit rappel des affaires ( il n' y a pas de feu sans fumée)

Sarkozy encerclé par les affaires


l’affaire Karachi
l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
l’affaire GDF
l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
l’affaire Clearstream
l’affaire Bettencourt
les affaires Wildenstein
l'affaire César
l'affaire Pleyel
l’affaire de Compiègne
l’affaire Peugeot
l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
les affaires Djourhi, Takkiedine
les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
l'affaire du Fetia Api
les discours de Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.
la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle du stylo …
l’affaire Pérol
l’affaire de l’Epad (et du scooter)
Gandrange
les vaccins du virus H1N1
les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Ceccaldi Raynaud …
l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Peugeot etc.)
l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
la réforme constitutionnelle
les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir
l'irresponsabilité pénale du Président de la république
la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
l’affaire des sondages
les classements du parquet
le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
la scientologie
l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
l'affaire Bongo
la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré