Onfray, critique de la psychanalyse freudienne.

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 04 juin 2010, 15:32:00

Aprés son traité d'athéologie. Onfray s'attaque à Freud, le père de la psychanalyse. Il remet totalement en cause la psychanalyse, d'un point de vue théorique et thérapeutique; il critique également la personne de Freud, et les pratiques des psychanalystes de manière plus globale.



Extrait de l'émission "On n'est pas couché" interview de Michel Onfray, à voir :

http://www.dailymotion.com/video/xd8sur ... -n-est-pas…

http://www.dailymotion.com/video/xd8s0n ... -n-est-pas…


Qu'en pensez vous?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 juin 2010, 15:54:00

Un psychanalyste a sorti mon frère de l'autisme sans jamais lui donner un seul médicament. ça me suffit pour me faire un avis sur la discipline. Onfray se plante.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 04 juin 2010, 16:00:00

Peut être que ton frère aurait été guéris par un travail d'introspection sans la psychanalyse. De quel type d'autisme souffrait ton frère si ce n'est pas indiscret, car je croyais que cette maladie était incurable.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 juin 2010, 16:03:00

Certaines formes de cette maladie (qui en fait en recouvre plusieurs dont les causes sont totalement différentes) n'est absolument pas incurable si on prend l'enfant en charge très tôt (5 ans dans le cas de mon frère). Il lui reste des séquelles, mais c'était il y a 25 ans. On a fait des progrès depuis et on prend les enfants en charge beaucoup plus tôt. Je ne connais pas la forme de l'autisme, mais ce n'était pas Asperger.
A 5 ans, tu fais comment ton introspection ?

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 04 juin 2010, 16:15:00

Il ne s'agissait pas plutôt d'un psycho-motricien...?

En fait, Onfray critique surtout les explications psychanalytique, dans le deuxième extrait il montre bien que c'est toujours le complexe d'Oedipe qui est mis en valeur comme seule explication du mal être, (castration, désir de la mère, haine du père), or il me semble que la plus part des patients guérissent du fait qu'ils se révèlent leur inconscient jusque là nier, n'importe quel psy au sens large peut le faire, mais Freud donne les même explications pour des cas pathologique totalement différents.

Personnellment, je trouve que la Psychanalyse est une "Science" inexacte, cependant je ne nie pas que certains patient peuvent été soigné par la psychanalyse, notament grâce à l'hypnose.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 04 juin 2010, 16:37:00

Lourdes a aussi beaucoup guéri.

Je n'ai pas lu le bouquin d'Onfray car je connais déjà la plupart des thèses qu'il soutient. Je n'ai pas tellement envie de le lire car il a l'air d'être assez épais, et que la psychanalyse n'est pas suffisamment pertinente pour qu'on y dédie tout ce temps et cette énergie à la déconstruire.

A noter qu'Onfray entame son virage médiatique, j'ai vu qu'il avait récemment fait Télé-matin sur France 2. Bourdieu s'en retourne encore dans sa tombe :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 juin 2010, 17:19:00

"Il ne s'agissait pas plutôt d'un psycho-motricien...?"

Non.

"Personnellement, je trouve que la Psychanalyse est une "Science" inexacte"

L'ensemble de la biologie et la physique très poussée le sont aussi.

"cependant je ne nie pas que certains patient peuvent été soigné par la psychanalyse, notament grâce à l'hypnose."

Onfray, lui, semble le nier. Et mon frère n'a pas été soigné par l'hypnose. Réduire la psychanalyse à Freud, c'est ridicule. C'est comme si on attribuait la physique à Einstein.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26106
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 04 juin 2010, 17:32:00

D'après ce que j'en ai lu, ce bouquin est bourré d'erreurs et de raccourcis à charge, donc je n'ai pas l'intention de le lire. J'avais bien aimé le "Traité d'athéologie", que je considère comme un pamphlet jubilatoire, mais en toute objectivité il restera bien inférieur à "Pour en finir avec Dieu" ("The God delusion") de Richard Dawkins, nettement mieux construit et argumenté. En règle général, Onfray a tendance à partir d'une position pré-établie (la pulsion de mort pour la religion, l'inceste pour Freud) et ensuite construire tout son argumentaire autour, qu'il soit fondé ou pas.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 juin 2010, 17:34:00

Il est indéniable que certains problèmes psychiques peuvent être solutionnés par les mots, les relations ou l'intéraction avec certains environnements.
Et je trouve louable d'essayer de répertorier toutes ces solutions pour pouvoir les réutiliser à bon escient.
Mais tout comme Onfray, je trouve que la psychanalyse est composée de nombreux charlatans, et qu'ils peuvent faire plus de mal que de bien aux gens.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 juin 2010, 17:36:00

"En règle général, Onfray a tendance à partir d'une position pré-établie (la pulsion de mort pour la religion, l'inceste pour Freud) et ensuite construire tout son argumentaire autour, qu'il soit fondé ou pas."

ça, c'est le problème d'un très grand nombre de scientifiques. La majorité je pense.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 04 juin 2010, 18:17:00

El Fredo a écrit :D'après ce que j'en ai lu, ce bouquin est bourré d'erreurs et de raccourcis à charge, donc je n'ai pas l'intention de le lire. J'avais bien aimé le "Traité d'athéologie", que je considère comme un pamphlet jubilatoire, mais en toute objectivité il restera bien inférieur à "Pour en finir avec Dieu" ("The God delusion") de Richard Dawkins, nettement mieux construit et argumenté. En règle général, Onfray a tendance à partir d'une position pré-établie (la pulsion de mort pour la religion, l'inceste pour Freud) et ensuite construire tout son argumentaire autour, qu'il soit fondé ou pas.
Carrément d'accord avec toi sur ces deux bouquins ! Celui d'Onfray est rangé dans la bibliothèque alors celui de Dawkins me sert toujours en guise de référence et de bibliographie. Mais c'est vrai que j'avais trouvé que le succès du traité d'athéologie était vraiment une grande bouffée d'air frais à l'époque de sa sortie.

Onfray, je suis son actualité régulièrement depuis le début de l'Université Populaire de Caen, c'est un auteur qui revendique ouvertement sa subjectivité. Il est clair que Dawkins, tout aussi polémiste qu'il soit, agit plus volontiers en universitaire qu'en pamphlétaire. Car c'est bien de ça dont il s'agit avec cette série de livres d'Onfray - qui ne sauraient résumer son travail philosophique, ce sont des livres "alimentaires" -, ce sont des pamphlets destinés à susciter le débat, quitte à ce qu'il soit musclé. Il y a une bonne dose de provocations dans ces livres grand-public, et ce n'est pas étonnant étant donné qu'ils ont avant tout pour fonction de se vendre en masse et d'être accompagnés d'une série de conférences internationales.

Pour avoir écouté la plus grande partie de ses conférences à l'Université Populaire, je peux témoigner qu'Onfray a longtemps cité Freud comme une référence solide, son revirement à son propos est assez récent. Comme quoi il est à même de reconnaitre publiquement ce qu'il estime être une erreur ; ce qui est assez rare chez les intellectuels français j'espère que vous en conviendrez !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre Plume
Messages : 832
Enregistré le : 05 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Libre Plume » 06 juin 2010, 12:27:00

Onfray est un auteur qui n’a pas de maîtrise réelle de la psychanalyse pour s’appesantir là-dessus avec un pamphlet.
 

Comme en politique, certains ne prennent conscience de leur propre fragilité que lorsque que les efforts fournis sont supérieurs aux possibilités effectives de succès. Les ambitions sont parfois proportionnelles aux possibilités … icon_cool

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 06 juin 2010, 20:04:00

Onfray propose un certain nombre d'arguments - que je n'ai pas lu, je précise. Toujours est-il que je n'ai pour l'instant entendu que très peu de contre-arguments de la part de ses détracteurs. A chaque fois ou presque le débat ne se fait pas autour de ses postulats mais sur ce qu'il est lui, sur sa carrière, sur son gauchisme, sur sa coupe de cheveux, etc. Vu de mon laptop, le niveau intellectuel semble très faible du côté des tenants de théorie psychanalytique :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 21:30:00

Bah, le mec qui dit: "un psy, c'est un gars qui vous écoute parler en dormant", qu'est ce que tu veux lui répondre ?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 06 juin 2010, 21:35:00

Qu'il n'a pas tout-à-fait tort ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré