Onfray, critique de la psychanalyse freudienne.

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 22:27:00

Où, si tu n'es pas d'accord avec ça, qu'il a tort. Et on tourne en rond ^^.

Avatar du membre
Libre Plume
Messages : 832
Enregistré le : 05 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Libre Plume » 06 juin 2010, 22:28:00

racaille a écrit :Onfray propose un certain nombre d'arguments - que je n'ai pas lu, je précise. Toujours est-il que je n'ai pour l'instant entendu que très peu de contre-arguments de la part de ses détracteurs. A chaque fois ou presque le débat ne se fait pas autour de ses postulats mais sur ce qu'il est lui, sur sa carrière, sur son gauchisme, sur sa coupe de cheveux, etc. Vu de mon laptop, le niveau intellectuel semble très faible du côté des tenants de théorie psychanalytique :)
Freud associait l’argent aux excréments car ils sont le premier « cadeau » qu’un enfant fait à sa mère par amour.
Pierre Delion répond à Onfray, article paru sur Oedipe.

Si aujourd’hui ces avancées sont ridiculisées à grands traits par certains « intellectuels » comme Michel Onfray, qui se pare à vil prix des atours de la vérité, ils contribuent à rendre le retour de la psychiatrie sécuritaire plus prégnant que jamais. En effet, c’est par la casse de cette psychiatrie à visage humain telle que la psychiatrie de secteur l’a promue, que la psychiatrie du XIXe siècle revient pour enfermer les fous qui ne peuvent être que dangereux, alors qu’ils sont moins dangereux que la moyenne des citoyens et, oh combien ! plus vulnérables. Or c’est précisément Freud qui avait grandement contribué à changer cette idée de la folie pour en faire un drame humain parmi d’autres, et à redonner espoir à ceux qu’elle concerne soit directement dans leur chair, soit en tant que psychiste professionnel.
Parce que je suis pédopsychiatre, j’ajoute que la pensée freudienne, approfondie par ses élèves, Melanie Klein, Anna Freud, et beaucoup d’autres en ce qui concerne les enfants, est ce qui permet de faire pièce aux seules prescriptions médicamenteuses et autres pratiques éducativo-comportementales qui sont aujourd’hui devenues la tendance dominante des pratiques pédopsychiatriques. Une prescription médicamenteuse ne doit se faire, quand elle est nécessaire, ce qui est rarement le cas en pédopsychiatrie, que dans un cadre adjuvant par rapport à la psychothérapie. Et les psychothérapies d’inspiration freudiennes sont, à ma connaissance, celles qui sont suivies d’effets lorsqu’elles sont pratiquées dans de bonnes conditions, c’est-à-dire par des gens formés et ouverts aux autres dimensions de la souffrance psychique des enfants, aussi bien aux aspects anthropologiques que socio-économiques.

Tirer sur le pianiste freudien par provocation et pour le seul plaisir de l’esthète mélancolique est une ânerie. Mais le faire en oubliant que les livres de Freud ont été brûlés par les nazis,est non seulement de la désinformation de bas étage, elle est un effort de plus en faveur de la déconstruction de la pensée complexe. Et là nous avons à faire à un champion.





Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 06 juin 2010, 23:06:00

Libre Plume, tu fournis de l'eau à mon moulin en postant cette réponse !

1. Il commence par une attaque ad hominem.
2. Il attribue de manière fallacieuse un prétendu regain de la psychiatrie au succès des thèse soutenues par Michel Onfray, ce qui est tout simplement ridicule.
3. Il est faux d'affirmer comme cela est fait ici qu'Onfray s'en prend à la psychanalyse en elle-même ; il dit d'ailleurs défendre la construction d'une psychanalyse existentielle telle que Sartre s'y était initié (dans l'être et le néant je crois).
4. La conclusion termine par un recours à l'argument d'autorité.

Note qu'à aucun moment il n'est question de contredire les thèses d'Onfray en elles-mêmes (quelles qu'elles soient au demeurant). Il faut reconnaitre à Gérard Miller le courage de lui avoir répondu sur des points particuliers de manière très précise et argumentée (on doit trouver des extraits de leur entretien télévisé sur Youtube).

J'ajoute que ce psychanalyste par du présupposé selon lequel la thérapie par le verbe est meilleure pour le patient que ne l'est la thérapie médicamenteuse. Cela reste encore à démontrer ! Les traumatismes engendrés par une analyse peuvent être considérablement plus dévastateurs pour le patient que ne peuvent l'être tel ou tel effet secondaire de telle ou telle molécule. Il me parait difficile de généraliser sur ce point.

L'auteur de cette réponse semble aussi oublier que le recours à la chimie avait justement pour objet d'en finir avec la barbarie des pratiques psychiatriques héritées du XIXème et qu'elles étaient surtout destinées à traiter des symptômes dont la psychanalyse avait refusé catégoriquement de se préoccuper (pathologies lourdes a priori). [Voir Henri Laborit et la chlorpromazine]
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 23:15:00

"J'ajoute que ce psychanalyste par du présupposé selon lequel la thérapie par le verbe est meilleure pour le patient que ne l'est la thérapie médicamenteuse. Cela reste encore à démontrer !"

Prendre un médicament pendant des années, surtout un anxiolytique, ça peut causer des dommages irréversibles au cerveau. Rien que les antibiotiques, qui pourtant n'ont pas pour cible le cerveau, peuvent le dérégler et causer des convulsions par exemple.

"L'auteur de cette réponse semble aussi oublier que le recours à la chimie avait justement pour objet d'en finir avec la barbarie des pratiques psychiatriques héritées du XIXème"

Oui, mais cette barbarie était physique.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 06 juin 2010, 23:42:00

Certes les anxiolytiques c'est fait pour des traitements courts car il y a aussi un risque d'accoutumance. Il doit y avoir autant d'amateurs en psychiatrie qu'il y en a ailleurs, on entend souvent parler de prescriptions hallucinantes dépassant toute rationalité. Enfin il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain...

Mais en ce qui concerne la plupart des anti-dépresseurs modernes les effets secondaires sont quasi-inexistants. Il suffit juste de trouver le bon. Et je sais de quoi je parle ! Ceci dit, j'ai récemment arrêté les anti-dépresseurs pour me mettre à la marijuana. C'est plus cher mais c'est bien plus fun ;)

PS : Oui quand je parle de la chimie ce n'est pas contre la psychanalyse mais contre la notion d'asile carcéral. L'utilisation de la chimie aussi a ses limites, je ne pense pas que Laborit ait eu en tête la fameuse camisole chimique lorsqu'il décidé d'utiliser la chlorpromazine en thérapie. Finalement la limite est souvent le thérapeute lui-même :)

PPS : tiens je viens de lire un entretiens entre Onfray et Nicole Garcia, il y a un extrait qui résume assez bien sa position générale sur la psychanalyse :
(...) je considère néanmoins que la psychanalyse est devenue l'exorcisme des temps postmodernes. Le principe qui anime la psychanalyse est le même que celui qui anime les désenvoûteurs. N'oublions pas que la parole est constitutive de la pensée magique et qu'elle a un pouvoir d'envoûtement, donc de désenvoûtement. L'irrationnel produit des effets rationnels. Les sorciers d'un village africain sont capables de guérir des gens qui sont objectivement malades. Ce n'est pas rabaisser la psychanalyse que de l'assimiler à la sorcellerie et à la pensée magique.
http://www.philomag.com/article,dialogu ... onfray-les…
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 09 juin 2010, 17:46:00

Complément d'info : une conférence informelle de Michel Onfray dans une librairie bordelaise. Il est accompagné par l'impayable Jean-Didier Vincent et il met les points sur les i de manière très détaillée. Après avoir vu cette video je suis forcé de retirer ce que j'ai dit plus haut, il ne s'agit pas du tout d'un pamphlet mais d'une thèse très détaillée, sourcée et sans aucun goût immodéré pour la provocation.

--> http://www.youtube.com/watch?v=xA7nErVUwI0
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre Plume
Messages : 832
Enregistré le : 05 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Libre Plume » 13 juin 2010, 15:51:00

Aprés avoir vu cette vidéo, on ne peut pas dire qu'il attire l’attention de son public par son approche pondérer de la vie, en outre la provocation n'est pas un bon moyen de faire la part des choses. icon_cool

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 13 juin 2010, 19:29:00

C'est tout ce que tu as retenu de son argumentaire, développé sur près d'une heure et quarante minutes ? Si j'étais prof de philo je serais hélas obligé de te mettre un zéro pointé !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Conscience

Message non lu par Conscience » 01 août 2010, 14:04:00

.
Je n ai pas eu le sentiment qu Onfray remettait en cause la psychanalyse,mais plutôt la manière dont Freud et ses disciples la pratiquait et la pratique,et je suis de l avis d Onfray,j en parle en connaissance de

 cause j ai été 6 ans sur un divan,il faut être trés prudent,et tout le monde n a pas la pratique pour remuer les cerveaux,ors c est une profession qui n était jusqu ici pas suffisamment encadrés et il y a

 beaucoup trop de charlatan et le pavé dans la marre Onfray a bien fait de le lancé,il y avait trop de consensus à ce propos.

Quant aux pratiques qui consistent à dire qu il faut payer sa psychanalyse en argent sonnant et trébuchant pour qu elle soit efficace,Onfray met les pendules à l heure !

Il démontre l escroquerie et il n a pas tout à fait tort.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 août 2010, 19:03:00

Il y a certainement des praticiens très compétents dans ce domaine, cela ne fait aucun doute pour moi même si je n'ai jamais cru à ces thèses.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Probité
Messages : 6
Enregistré le : 07 juin 2011, 00:00:00

Message non lu par Probité » 06 juin 2011, 20:25:00

 
Un psychanalyste a sorti mon frère de l'autisme sans jamais lui donner un seul médicament. ça me suffit pour me faire un avis sur la discipline. Onfray se plante.
Fort heureux que tu as du être. Seulement, Onfray s'attaque à un psychanalyste dont les idées ne sont pas similaires au cas que tu nous présente. Onfray s'attaque surtout, au travers de son livre, aux anomalies dont peuvent faire preuve les thèses/idées de Freud (qui d'ailleurs lui-même avoue, à la fin de sa vie dans une lettre, que ses idées ne tiennent pas la route).

Déjà, ce sont les méthodes qu'utilise Freud qu'il décrit. Utilisation de la cocaïne pour soigner et guérir qui à pour cause des morts, l'électrothérapie pendant 4 années qui n'a mené à rien, la balnéothérapie qu'il arrête car pas rentable (oui, Freud été obsédé par l'argent), l'imposition des mains (pression sur la tête censé selon lui faire surgir le traumatisme), massage de l'utérus, divan...bref, j'en passe !

Il n'a absolument pas guérit le "cas Dora", Herbert Graf, le petit hans, Enst Lanzer, Sergueï Pankejeff et le président Schreber.
"Il faut apprendre à vivre avec cette revendication pulsionnelle" dit-il. Il n'a obtenu que des guérisons "de papier" Puisqu'il n'a pas de clinique, il invente des cas.

De plus, il écrit en 1909 qu'il n'est pas l'inventeur de la psychanalyse puisque celle-ci a été inventée collectivement, en partie par lui mais aussi par les siens (ils se réunissaient en groupe) et, comble de tout, il envisage comme je te l'ai dis, la mort de sa psychanalyse et que d'après lui, on n'en finit jamais avec une revendication pulsionnelle.
 
Étant lecteur de ce livre, je l'ai trouvé très complet et donc très intéressant à lire et c'est pourquoi je le conseillerai à toute personne à la recherche d'un livre. :)

un artisan
Messages : 1612
Enregistré le : 11 avr. 2011, 00:00:00
Localisation : CALVADOS

Message non lu par un artisan » 06 juin 2011, 20:46:00

J'ai nettement plus apprécié le traité sur l'athéisme...
Démocratie :le pouvoir pour les poux de manger les lions Clémenceau

Avatar du membre
Francis XV
Messages : 465
Enregistré le : 28 mai 2011, 00:00:00
Localisation : Seine-Saint-Denis
Contact :

Message non lu par Francis XV » 07 juin 2011, 03:57:00

Je ne connait pas Onfray, mais certaines thèses de Freud notament celle de la fin de sa vie sur l'instinct de mort ont elles-mêmes été rejetées par certains de ces disciples et comptemporains comme Otto Gross et Wilhelm Reich, ce dernier insistant sur le fait notament que les traumatismes psychiques s'insinuent dans le corps (la cuirasse caractérielle) et que l'analyse seule ne peut parvenir à les soigner.

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 juin 2011, 20:39:00

racaille a écrit : Qu'il n'a pas tout-à-fait tort ;)
icon_biggrin icon_biggrin Excellent,itou^^

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 07 juin 2011, 20:41:00

racaille a écrit : C'est tout ce que tu as retenu de son argumentaire, développé sur près d'une heure et quarante minutes ? Si j'étais prof de philo je serais hélas obligé de te mettre un zéro pointé !
icon_biggrin

Désolée libre plume,mais bon je n'ai pas eu trop l'occasion de me marrer ces derniers temps alors,j'en profite^^

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré