Le coût de la SNCF pour le contribuable va monter en flèche

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 05 juin 2010, 23:39:00

En 2011, la SNCF va devoir payer son électricité plein pot, alors qu'elle bénéficiait d'un régime de faveur jusque là. ça se traduira par une hausse de 25% des coûts en électricité pour le contribuable/usager. Pourquoi ? Parce qu'on a privatisé EDF et que l'Europe a décidé qu'au nom de la libre concurrence, qu'EDF n'avait pas le droit de brader ses prix. Les parasites qui peuvent, eux, racheter à tarif préférentiel l'électricité et la revendre plus cher, vont se faire un paquet de pognon sur notre dos (la surproduction, donc les pertes, c'est pour la pomme d'EDF, donc du contribuable).

L'Europe libérale, ça commence à me lourder sérieusement.

http://www.lepoint.fr/actualites-econom ... a-nouvelle…

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 10:09:00

Tu es amusant icon_confused

Aucune gestion n'est possible sans connaître le "coût vérité" d'un produit. Or, la France se signale par une totale opacité en la matière :
- on facture l'eau à un prix très bas, sans tenir compte de l'entretien du réseau, du traitement des eaux usées, etc.
- on facture l'électricité à un prix très bas, et on charge en outre les électriciens de "émissions sociales", comme la délivrance d'un minimum gratuit, le rachat à prix exorbitant de productions individuelles, etc.
- le prix des transports en commun n'a strictement rien à voir avec leur coût;
- c'est bien entendu pareil dans le grand cafouillage des services publics ou ex publics.
- c'est encore le cas dansd'autres domaines : interdire les expulsions en hiver, c'est faire porter à UN propriétaire ce qui devrait bien entendu être un service collectif. Etc.

Aucune gestion n'est possible dans ces conditions obscures.
Il faut que les services se paient à leur prix réel, et que l'aide sociale intervienne indépendamment et au grand jour.

Pour reprendre ton exemple, oui, le chemin de fer doit payer son énergie, le répercuter sur l'usager, mais il n'est pas interdit que le volet social prennent à son compte des "abonnements sociaux".

Lesquels peuvent éventuellement être en partie financés par une taxe nouvelle sur les électriciens et les transports en commun, si besoin.

Mais il faut absolument que, d'un coup d'oeil, on puisse voir les prix distincts de chaque poste, au lieu du galimatia abominable actuel.





 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juin 2010, 10:58:00

Il n'y a qu'une chose à répondre MPS :
Tu es amusant
Maintenant, toi qui n'es pas française tu ne peux vraiment savoir comment ça se passe par chez nous en ce qui concerne les transport par exemple.
Le département et la région (surtout dans le Nord Pas de Calais, d'où ta vision faussée) financent ENORMEMENT les réductions de prix du transport, exemple carte grand TER : week end, vacances et jours fériés, tu prends le TER aller-retour à 50% pour les deux premiers passager et 0.10€ pour les trois suivants. Je vais avec mes parents à Lille en train pour 15€ en partant de Lens, ce qui nous fait économiser 5€ en trafic fluide et jusqu'à 10€ en trafic embouteillé... Le prix réel est payé mais il est réparti entre les différents acteurs.
EDF c'est la pire des entreprises à cause de son CE : ses moyens sont proportionnels au chiffre d'affaire, et non par rapport au nombre d'employers. EDF augmente son chiffre d'affaire depuis 50 ans, mais a réduit sa masse salariale de plus de 30%... Le CE a grandi pour moins d'employés, on en arrive donc à des avantages énormes pour les employés d'EDF du style électricité à 5% ou gratuite... Une nouvelle fois c'est une chose assez connu et qui fausse ta vision de notre pays.
Donc on peut vraiment dire :
Tu es amusant
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 12:07:00

icon_confused
EDF augmente son chiffre d'affaire depuis 50 ans, mais a réduit sa masse salariale de plus de 30%...
Ce phénomène n'est pas propre à EDF, il est généralisé.

Avec l'automatisation et l'informatisation, un tas de boulots subalternes n'ont plus de raison d'être.

Il y a 30 ans encore, par exemple, tous les cadres de banques avaient une secrétaire, pour assurer leur courrier et gérer leurs fichiers. Avec l'informatique, ils font tout tout seuls, et il ne reste que quelques rares "top secrétaires" au plus haut niveau de la hiérarchie.

Idem dans ces usines numériques, où un travailleur fait tomber la matière première dans un entonnoir, un autre circule pour vérifier les engrennages, et quelques autres en bout de ligne chargent les produits finis sur les clarks ... J'ai vu une formidable petite PME belge, fabriquant des pièces spéciales pour chaque client, à travers le monde entier : le moindre ergot est dans l'ordinateur, et ilsuffit de taper le code du client pour que la chaîne tienne automatiquement compte des spécificités. Un chiffre d'affaires de 100 millions, TROIS ouvriers, Trois employés (expédition et facturation) et 17 ingénieurs, avec valise et passeport, prêts à décoller à tout instant pour n'importe où et y assurer le service après-vente !

Une entreprise qui n'aurait pas réduit sa masse salariale serait depuis longtemps en faillite et ses dirigeants au cabanon ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juin 2010, 12:10:00

...Encore une qui n'a pas lu le texte entier...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 juin 2010, 14:31:00

La SNCF coute très cher aux contribuables mais ne produit que des desagréments...Les Gouvernants refusent de resoudre les difficultés afin de justifier sa privatisation, décidée par les technocrates de Bruxelles.

Les hausses de tarifs, regulièrent s'aggraveront puisque la rentabilité immédiate sera le critère retenue par les financiers. Les syndicats, sectaires et dogmatiques accèlèrent ce processus alors que le rail appartient à l'ensemble de la nation qui n'est même pas consulté sur ces questions.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 06 juin 2010, 14:41:00

wesker a écrit :La SNCF coute très cher aux contribuables mais ne produit que des desagréments...Les Gouvernants refusent de resoudre les difficultés afin de justifier sa privatisation, décidée par les technocrates de Bruxelles.
Les hausses de tarifs, regulièrent s'aggraveront puisque la rentabilité immédiate sera le critère retenue par les financiers. Les syndicats, sectaires et dogmatiques accèlèrent ce processus alors que le rail appartient à l'ensemble de la nation qui n'est même pas consulté sur ces questions.
Le gouvernement pratique la même manoeuvre avec la poste, les hôpitaux, l'éducation nationale... Toutes les méthodes sont bonnes pour discréditer les services publics afin de mieux faire accepter par la population les futurs privatisations.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 15:03:00

Je ne vois pas quelles manoeuvres seraient nécessaires : les srvices publics se sont tous très bien discrédités tout seuls ...

Ceci dit, c'est quoi, ces billets qui vont monter "en flèche" ? Que représente exactement le prix de l'électricité dans le billet ?
1 % ? Moins ?

On joue à fais-moi-peur, et les crétins mordent à l'hameçon.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 06 juin 2010, 15:20:00

mps a écrit :Je ne vois pas quelles manoeuvres seraient nécessaires : les srvices publics se sont tous très bien discrédités tout seuls ...
Ceci dit, c'est quoi, ces billets qui vont monter "en flèche" ? Que représente exactement le prix de l'électricité dans le billet ?
1 % ? Moins ?

On joue à fais-moi-peur, et les crétins mordent à l'hameçon.
Pour qu'un service public se discrédite, il suffit de supprimer massivement son personnel.
Un exemple :
Le ministre de l'éducation nationale vient d'envoyer un courrier aux recteurs en leur demandant d'augmenter le nombre d'èlèves par classe pour la rentrée prochaine, afin que la suppresssion de 19 000 postes se fasse sans trop de problèmes. Dans la ville proche de mon village l'école primaire et le collège privé est en cours d'agrandissement, en prévision du nombre de futurs élèves qui quitterons les classes du public avec 30 élèves pour rejoindre les classes privées avec seulement 20 élèves.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juin 2010, 16:23:00

Non, Georges, l' EN, qui produit des bataillons d'illettrés, n'a pas attendu des restrictions de personnel pour être complètement dévalorisée !

Il y a 30 ans, un Bachelier, c'était quelqu'un.

A présent, on hésite à en engager un pour ramasser les feuilles ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juin 2010, 16:46:00

vive les préjugés... sûrement un ami du cousin de la tante qui est enseignant en zone défavorisée?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 16:52:00

L'EN n'a plus le monopole de la formation. Le rôle principal de l'EN est maintenant de former des gens capable de mener des études dites "supérieures", c'est à dire post-bac. ça représente à mon avis facilement 80% des élèves. Faut arrêter de vivre dans le passé aussi.

Pour répondre à ta question, la part de l'électrique dans le coût du transport augmentera de 63 millions d'euros (tout payé par le contribuable).

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juin 2010, 16:55:00

Nombrilist, ces 63millions seront quand même amortis par, par exemple, le nombre de train et de voyageurs toujours grandissant, le frêt qui est en train de revenir en force à cause de la politique écolo... Ensuite vu le CA de la SNCF, ces 63millions ne peuvent-ils pas être échangés par une marge plus faible?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juin 2010, 16:57:00

"Ensuite vu le CA de la SNCF, ces 63millions ne peuvent-ils pas être échangés par une marge plus faible?"

Privatisation des profits (EDF et ses parasites) et nationalisation des pertes ? Si EDF était encore une entreprise d'état en situation de monopole, ma foi...

Avatar du membre
artragis
Messages : 7963
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juin 2010, 17:13:00

Privatisation des profits (EDF et ses parasites) et nationalisation des pertes ?
j'avoue ne pas comprendre cette partie de ton intervention, peut être manque-t-il un verbe qui est passé à la trappe, ou alors le point d'interrogation qui est en trop. Peux tu réexpliquer?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré