Ces 10 ministres qui cumulent les rémunérations

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 13 juin 2010, 20:20:00

Bonjour,
 L’affaire Christine Boutin n’en finit pas de faire des vagues. Après que l’ex-ministre du Logement a été contrainte de renoncer à ses 9500 € de salaire (qu’elle cumulait avec sa retraite de députée) pour une mission que lui avait confiée le président de la République, c’est au tour des ministres en activité qui additionnent leur salaire et leur pension retraite d’être montrés du doigt.   Au point qu’Eric Woerth, le ministre du Travail, envisage d’y mettre fin, ce qui fait grincer des dents.

Au sein du gouvernement de François Fillon, ils sont en effet dix, ministres en exercice et anciens parlementaires de plus de 60 ans, à pouvoir bénéficier d’une double rémunération. C’est le cas par exemple, comme nous le révélions hier, du secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Henri de Raincourt, 62 ans, ex-sénateur qui a admis toucher « une petite partie » de sa pension, sans en dire davantage… Après quatorze années passées à l’Assemblée nationale, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, 63 ans, a elle aussi choisi de liquider sa retraite, tout comme la garde des Sceaux, Michelle Alliot-Marie, 63 ans, ou encore Jean-Marie Bockel (Justice), 60 ans.   Eric Woerth monte au créneau D’autres membres du gouvernement sont également en situation de pouvoir cumuler : Michel Mercier, 63 ans (Ruralité), Hubert Falco, 63 ans (Anciens Combattants), Alain Marleix, 63 ans (Collectivités locales), Hervé Novelli, 61 ans (PME), Christian Blanc, 68 ans (Grand Paris), Patrick Devedjian, 65 ans (Relance). Combien perçoivent au total ceux qui ont choisi de cumuler ? Selon le député socialiste René Dosière, le traitement ministériel avoisine 14000 € par mois. Quant à l’allocation retraite, son montant mensuel varie : 1 932 € pour six ans de mandat au Sénat (trois fois plus pour ceux qui ont fait trois mandats) et 15 49 € pour cinq années passées à l’Assemblée nationale (une somme qui se multiplie également).

Hissé au rang de « privilège », ce cumul est pourtant tout à fait légal : s’il n’y a pas de loi spécifique qui autorise le cumul entre retraite parlementaire et émolument de ministre, rien ne l’interdit. Mais voilà : après la polémique suscitée par la double rémunération de Christine Boutin (qui cumulait sa retraite de parlementaire avec 9500 € mensuels accordés en contrepartie d’une mission sur la mondialisation), Eric Woerth est monté au créneau. Sur fond de rigueur budgétaire, le ministre a affirmé qu’il envisageait de « rendre non cumulable » la retraite de parlementaire et une rémunération liée à une fonction publique. « Ça, c’est aujourd’hui légal, nous pouvons le rendre illégal, et nous pouvons l’empêcher », a expliqué Woerth. Une offensive qui n’est pas passée inaperçue.

« Si la législation change, on fera comme dira la législation », a promis Bachelot. « On est en train de tirer une pelote, il faut quand même faire attention », a tempéré Raincourt. Cela dit, la fin du cumul mettra du temps à entrer en vigueur, si elle y parvient un jour. Du côté de Matignon, le Premier ministre, François Fillon, ne serait pas favorable à une remise en question du cumul emploi-retraite. Et pour cause : à l’époque où il était rue de Grenelle, en 2003, il en avait lui-même assoupli les règles…   Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 juin 2010, 20:31:00

ça devient gonflant ces histoires. Je ne comprends pas pourquoi elles interviennent? C'est une véritable manipulation des esprits. On en arrive à se ridiculiser tellement ces polémiques sont basées sur peu de raison et beaucoup de pathos. Qui a un argument RAISONNABLE (autrement dit : convainquant et pas persuadant) ici qui soit pour, ou contre ces rémunération.
Je sens que ça va tomber aussi bas que : "Ce sont des ministres, on va quand même pas leur donner le SMIC", ou bien "Ils veulent la rigueur, ils n'ont qu'à participer à l'effort qu'ils demandent aux français". Celui qui appelle ça le journalisme n'est -pour citer MPS- "qu'un crétin".
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 juin 2010, 21:51:00

Je trouve cela plutot sain que d'afficher le train de vie de l'état et de ses multiples dépenses en missions, direction d'agences gouvernementales,etc ...., ainsi que  le traitement social des retraites façon politicard. Cela rappelle au public que les politiques sont des professionnels de la pension, de la mission, j'en passe et des meilleures, et que leur intérêt personnel est l'une de leur préoccupation majeure.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 13 juin 2010, 21:58:00

ben écoute mon cher artragis, je trouve - au risque de passer pour quelqu'un qui dit n'importe quoi  icon_biggrin , je trouve que ta phrase "ils veulent la rigueur, ils n'ont qu'à participer à l'effort qu'ils demandent aux français" n'est pas si "bas" que cela. Comment demander à des gens qui ont des difficultés à assurer leur quotidien de faire un effort ? Tu penses que ceux qui demandent savent vraiment ce que vivent les seconds ? à moins de t'intéresser vraiment à leurs difficultés ou d'être passer par là, je doute qu'ils mesure la réalité avec de telles sommes à leur disposition.. à l'inverse, les seconds ne peuvent pas imaginer que les premiers ne participent eux aussi à l'effort en fonction de leurs possibilité et pour donner l'exemple. Cela changerait pour une fois. Raisonnement peut-être simpliste mais pourquoi chercher compliquer quand on peut faire simple.
Pour te répondre, je dirais d'abord que si c'est légal, c'est qu'il y a un certains nombre de personnes qui se sont penchées et réfléchit à la question déjà.. et donc, pourquoi avoir demandé à Boutin de renoncer (vois l'autre sujet du forum ici) au lieu d'appliquer la règle ? Ensuite, par rapport à "l'argument raisonnable" demandé, pourquoi ne pas appliquer le même genre de règles pour le cumul retraite/emploi des gens lambda .. par exemple que le cumul ne dépasse pas la moyenne des trois derniers salaires..?
 

  

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 13 juin 2010, 22:51:00

Il y a tout de même une différence entre un retraité qui touche 700 euros par mois et fait un boulot à mi-temps pour 500 euros afin de survivre, et un ministre qui va toucher sa retraite de député, de conseiller général voire de député européen en plus, car ces types peuvent cumuler trois à quatre retraite de leur activité politique.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 13 juin 2010, 22:55:00

oui justement, pourquoi celui qui touche 700 € par mois devrait respecter une règle sur le cumul et pas les autres ?
 

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 13 juin 2010, 23:09:00

Gis a écrit :oui justement, pourquoi celui qui touche 700 € par mois devrait respecter une règle sur le cumul et pas les autres ?
Depuis peu, il a le droit également.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 juin 2010, 08:03:00

n'est pas si "bas" que cela.
Malheureusement, si, ça l'est, ça signifie qu'on n'utilise que le pathos (les sentiments des citoyens). En effet, user de ce genre d'argument, c'est dire au citoyen "on va réduire pour que vous ne soyez pas jaloux". C'est bas, car ça relève du nivellement par le bas. 10 ministres qui refusent leurs pensions parlementaires, ça va faire quoi? 60 000€ d'économies? Tu fais quoi avec 60 000€ d'économies avec la dette qu'on a, rien car finalement, ce ne sont psa 60 000€ injectés dans l'économies mais dans des frais de gestion qui sont là à perte.
Maintenant, si tu dis à ces gens, ministres etc. qui ont une retraite parlementaire mais qui ont d'autres fonctions politiques (missions, conseil...) "tant que vous avec une fonction TOUS vos revenus seront ponctionnés de 33% supplémentaires pour alimenter des caisses de retraites déficitaires", là on gagnera peut-être 1 million (toujours une goutte d'eau), mais ça sera tout de suite réinjecté dans l'économie.

Enfin, pourquoi ces arguments, ces "épinglages" sont-ils si "bas"? Tout simplement pour une chose : La loi le permet, les politicards prennent leurs droits, si la loi ne le permet plus dans quelques mois, ils ne le feront plus. Le citoyen a aujourd'hui le droit de passer par un référendum d'initiative citoyenne. La France n'est pas la seule dans cette situation, faites signer ça àa la grèce, aux Français, aux Espagnol, aux Portugais, aux Anglais, aux super géniaux (selon Sarko) Norvégiens. Et on se revoit dans quelques semaines avec une directive qui limite ce genre de cumul, qui limite les rémunérations et qui surtout augmente les revenus des caisses de retraites.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 14 juin 2010, 08:34:00

 
ça va faire quoi? 60 000€ d'économies? Tu fais quoi avec 60 000€ d'économies avec la dette qu'on a, rien car finalement, ce ne sont psa 60 000€ injectés dans l'économies mais dans des frais de gestion qui sont là à perte.
Cet argent ira dans l'économie, quoique tu en dises.


 
Enfin, pourquoi ces arguments, ces "épinglages" sont-ils si "bas"? Tout simplement pour une chose : La loi le permet, les politicards prennent leurs droits, si la loi ne le permet plus dans quelques mois, ils ne le feront plus.
Pour que la loi ne le permette plus, il faut mettre les français au courant de ces pratiques douteuses qui n'ont pour seul but d'enrichir des politiques.
Le révéler constitue donc bien du journalisme pur et non de la crétinerie comme tu le sous entendait à peine.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 juin 2010, 08:58:00

Le révéler constitue donc bien du journalisme pur et non de la crétinerie comme tu le sous entendait à peine.
Le relever, l'analyser relève du journalisme, en faire un choc médiatique teinté de polémique, j'appelle ça de la crétinerie, ça augmente certe le tirage des journaux mais ça ralentit tout le pays, autant les politiques que les gens qui s'en trouvent démoraliser.
Le problème de la polémique me fait penser à l'histoire de la dent d'or : on a un truc, un fait : un mec a une dent en or. Là tu as un spécialiste qui explique combien ce cas est génial et donne une cause, tu as un second spécialiste qui donne une autre cause mais en plus étoffe un peu l'histoire pour la rendre encore plus sensationnelle (sic). Enfin tu as "Libavius", le savant qui reprend les théorie des autres, en fait un mélange et raconte tout et n'importe quoi. Jusqu'au jour où l'orfevre découvre qu'en fait la dent a juste été reconverte habilement d'une feuille d'or.

Le cumul des mandats, des rémunérations était connu depuis très longtemps, au début des années 2000, deux journalistes sortent un livre "pas si fous ces français" dans lequel un chapitre est réservé à l'analyse de ce cumul. Là on a juste fait joujou à cause de la rigueur et de la politique très exonératrice de notre président. Ca a été Boutin, là c'est 10 autres ministres, dans pas longtemps ça va toucher le Sénat car il y a des élections qui se profilent avec une gauche qui risque de remplacer pas mal de sièges de droite.

Le problème des 60 000e qui vont dans les frais, c'est qu'ils vont le plus souvent dans les économies étrangères et non pas en France. Lorsque tu aides les retraites, souvent tu aides soit la consommation (avec les faiblesses que ça a) soit le tourisme balnéaire, et vu le nombre de plage qu'on a ça aide vraiment l'économie.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 juin 2010, 10:33:00

Georges a écrit :
Gis a écrit :oui justement, pourquoi celui qui touche 700 € par mois devrait respecter une règle sur le cumul et pas les autres ?

Depuis peu, il a le droit également.
Oui, il a droit de cumuler mais en respectant des règles.

artragis a écrit :
n'est pas si "bas" que cela.
Malheureusement, si, ça l'est, ça signifie qu'on n'utilise que le pathos (les sentiments des citoyens). En effet, user de ce genre d'argument, c'est dire au citoyen "on va réduire pour que vous ne soyez pas jaloux". C'est bas...
Ben merci mon cher artragis.. :), je ne trouve pas car ce n'est pas pour éviter de la jalousie, ni pour dégager des fonds (encore qu'ils peuvent servir à autre chose) ; c'est juste une question d'équité.
artragis a écrit :
Le révéler constitue donc bien du journalisme pur et non de la crétinerie comme tu le sous entendait à peine.
Le relever, l'analyser relève du journalisme, en faire un choc médiatique teinté de polémique, j'appelle ça de la crétinerie, ça augmente certe le tirage des journaux mais ça ralentit tout le pays, autant les politiques que les gens qui s'en trouvent démoraliser. (...)
Pour ma part, j'en vois une idiotie et j'en ai déjà parlé. Alors que la loi le lui permettait, le gouvernement a obligé Boutin a renoncer à ces 9500 €..
 

Avatar du membre
artragis
Messages : 7984
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 juin 2010, 11:19:00

c'est juste une question d'équité.
La haute rémunération des politiques date de la Grèce antique, je ne dis pas que je la défends, mais le fait est qu'il n'y a jamais eu d'équité entre le dirigeant et le citoyen. Le cumul des retraites est soumis à la même règle depuis quelques temps pour les citoyens et les politiques, ce sont les sommes en jeu qui diffèrent. Vouloir une équité c'est niveler par le bas parce que les citoyens sont jaloux (à raison peut être), mais en aucun cas pour une idée morale et que sais-je encore. Les médias usent et abusent de la propension à nos politiques de s'inquiéter plus de l'actualité que de la gestion du pays. C'est pathétique, dans le sens premier du terme.
Pour ma part, j'en vois une idiotie et j'en ai déjà parlé. Alors que la loi le lui permettait, le gouvernement a obligé Boutin a renoncer à ces 9500 €..
on est d'accord.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré