L'austérité fiscale rassure-t-elle les marchés ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 juin 2010, 14:27:00

Tiens sinon, vous voyez la France dans le Top 8 des augmentations des CDS ?
Non, tout simplement parce qu'avec la baisse de l'Euro nos exportations remontent, mais aussi les revenus des agriculteurs, leur désentettement etc.
Il y a aussi un bon chiffre d'inflation, pas privatif de la consommation mais qui aide à rembourser.
"Right now the Germans are dragging their neighbors into deflation, which threatens a long phase of stagnation. And that leads to nationalism, social unrest and xenophobia. Democracy itself could be at risk," he said.
Oui, ils le font parce que les Allemends ont toujours agi ainsi, ils coupent quand il ne le faut pas et ils pensent qu'ils dirigent la zone euro. Pour info la BCE+commission européenne a fait la demande à la Suède de ne pas couper dans ses budgets car sa dette n'est pas importante

At the end of the day everyone knows how this specatcle is going to end, yet for some reason they choose to continue the farce day after day, at a cost of trillions in taxpayer capital. Yet oddly enough, aside from a few strikes here and there, taxpayers continue not to mind. Perhaps nothing will ever change.
La dernière phrase est un peu trop pessimiste à mon goût
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 25 juin 2010, 16:11:00

Même constat : les allemands sont de gros c..., qui coupent toujours à contre-temps dans leur budget, mais ont une économie florissante, et des gens plutôt prospères.
Les français  sont des génies, mais tout le monde se plaint.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 juin 2010, 16:40:00

Oui et non MPS. Je problème de la France a toujours été qu'elle s'est considéré comme une nation exceptionnelle, dans le sens premier du mot ("qui fait exception"), d'ailleurs un certain Président de la République se faisait "une certaine idée de la France", un second défendait notre exception culturelle.
La France s'est créé un système qui n'a aucune mesure commune avec les autres. Nous sommes une république non fédérale (donc exit toute l'UE sauf trois/quatre pays), nous avons choisi d'avoir des syndicats qui agissent lorsqu'ils sont contre le gouvernement (et non contre l'entreprise elle même), résultat on est peu syndicalisé et nos syndicats ont un réel pouvoir sur le pouvoir.
Des différences il y en a tant que les autres pays, plus ou moins voisins ne nous comprennent pas.
Autre problème, déjà avant la guerre Froide, la France était divisée en deux : la gauche et la droite, depuis que les radicaux se sont allié au FP.
Enfin, malgré son déclin, l'agriculture Française est toujours puissante et organise la principale production française avec toutes les activité tertiaire et notament la recherche. Autre spécificité française, aucun brevet ne peut être déposé sur le vivant. Ainsi ce sont des laboratoires américains qui usent et abusent des découvertes d'un Français faites en France sur le SIDA.
La France est plutôt prospère aussi, nous sommes juste tranquil pénart. Tu avouera cependant que nous sommes bien moins franco-centrés que les étatsuniens sont américano-centrés, notre ouverture d'esprit est assez grand, notament car la liberté de notre presse est garantie par des lois très anciennes. Aussi criticables soient aujourd'hui ces lois elles donnent un paysage médiatique français bien plus complet que la presse américaine, anglaise ou allemande.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 25 juin 2010, 19:07:00

Je commence par la fin : la liberté de la  presse dans les pays anglo-saxons, comme la variété des titres, est très supérieure et surtout bien moins formatée que la française, et out chercheur le sait. Il est bien rare qu'un article français soit cité dans une étude.  Le monde, par exemple, est fortement absent de la presse française,  si ce  n'est pour faire l'apologie aveugle de quelques despotes, pourvu qu'ils soient  de gauche.

La radicalisation gauche-droite de la France, que tu soulignes à juste titre, n'est que le fruit de ce formatage,  entretenu par un comique critère de lutte des classes, notions totalement obsolètes dont la France s'est fait le Conservatoire. Peu sportif, le français n'a pas l'esprit d'équipe (à ne pas confondre avec l'esprit de clan, qui est le contraire.

Vu d'ici, on se demande aussi comment vous avez des syndicats qui font la pluie et le beau temps ..; pratiquement sans syndiqués ! Il est clair que c'est par le relais d'une presse qui ne se vend que pour ses scandales, vrais ou imaginés.

Tout ela anime, bien entendu, mais n'est guère constructif.  Nous sommes très loin du "never explain, never complain" ... Ou encore du "ferme-là et bosse", qui est la devise de centaines de millions de gens.  Un jour, à palabrer, vous indigner, critiquer et tourner en rond, vous risquez de vous retrouver tout nus icon_confused

Pour ma part, j'ai toujours constété que tout le temps qu'on passe à détruire n'est pas disponible pour construire ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 juin 2010, 19:13:00

surtout bien moins formatée que la française
c'est ûr si on s'en tient au "Monde" par exemple ça va pas voler haut.
Et au contraire, il y a beaucoup d'article français cités dans les études, ils sont justes... traduits en anglais pour être compris de tous.
qui font la pluie et le beau temps
Ils sont influents, mais pas ça!
Tout ela anime, bien entendu, mais n'est guère constructif.
Lol quoi.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 25 juin 2010, 20:55:00

...lutte des classes, notions totalement obsolètes dont la France...

La lutte des classes existe bien. 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 25 juin 2010, 23:05:00

Dans la tête de quelques français icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 25 juin 2010, 23:15:00

mps a écrit :Dans la tête de quelques français icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
En tout cas elle existe dans la tête de Sarkozy qui fait tout pour favoriser les plus nantis.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26122
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 25 juin 2010, 23:24:00

Elle existe aussi dans la tête de Warren Buffet, l'homme le plus riche des Etats-Unis. Sûrement le cousin américain de Marie-George Buffet icon_cheesygrin

http://blogbernardgensane.blogs.nouvelo ... la-lutte-d…
Ton livre s’appuie notamment sur une formule étonnante du milliardaire américain Warren Buffett : « La lutte des classes existe, et c’est la mienne qui est en train de la remporter. » C’est important, que ce soit lui qui l’énonce et pas Arlette Laguillier ?

Ce sentiment d’une guerre des classes à l’oeuvre, je le partage avec de nombreuses personnes. Mais celles-ci ont peur de l’évoquer, par crainte d’être taxées de gauchisme démagogique. Que ce soit Warren Buffett qui en parle permet en partie de passer outre cette accusation.

Plus largement : c’est toujours chez l’adversaire qu’on trouve les armes les plus contondantes. Citer Warren Buffett plutôt qu’Arlette, le Financial Times plutôt que l’Humanité Dimanche rend mon discours plus percutant. Avec une question : si même eux, gens et médias de droite, reconnaissent l’existence de la lutte des classes, pourquoi la gauche de gouvernement ne l’énonce plus ?
Et pour contextualiser un peu cette citation de Buffet :

http://edition.cnn.com/2005/US/05/10/buffett/index.html

Il est loin de s'en réjouir, bien au contraire, puisqu'il n'a jamais caché son opposition aux baisses d'impôts pour les riches, et propose même de les augmenter.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 juin 2010, 09:02:00

Cette dichotomisation de la société est totalement "brouillée", et il y a en fait autant de classes sociales que de gens.

Je vois par exemple bien plus de distance entre le quart mondiste et l'ouvrier propriétaire de sa maison et de sa voiture, et dont les gosses sont  à l'université, qu'entre cet ouvrier et une famille de profession libérale.

Henri Jane, éminent sociologue de gauche, disait déjà avec pertinence : l'ouvrier a perdu sa casquette.

Il n'y a plus que des théoriciens en chambre pour croire  à cette lutte des classes.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59287
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 juin 2010, 10:27:00

Pour ma part, je ne trouve pas faux de dire qu'avec les 35 heures, un ouvrier est largement mieux loti et mieux payé qu'un cadre.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 juin 2010, 11:40:00

Sans doute. Mais le problème n'est pas là, et il ne faut pas passer sa vie à comparer ce qui ne doit pasl'être.

Finalement, le temps de travail est moins important que le rémunération, mais moins encore, et de très loin, de l'ambiance de ce travail.

On voit par exemple que les ouvriers de petites PME, qui travaiellent avec le patron et partagent ses tartines à midi, gagnent peut-être moins que celui qui est sur chaîne, mais chantent beaucoup plus et sont moins "fatigués".
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59287
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 juin 2010, 11:57:00

C'est sur. Ah "tartine". Ce mot me fera toujours rigoler. J'adore les belges !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 12:24:00

Moi je resterais toujours traumatisé par une superbe fille belge rencontrée en vacance sur une plage de rivière ( avec la technique de drague de l'éclaboussure qui marche super bien au passage ) qui en plein milieu de la conversion m'a dit : attends j'vais chercher un essui. Alors j'avoue j'ai pas bien compris sur le coup ... Ya plusieurs images qui me sont passées par la tête ... J'sais pas pourquoi le premier truc auquel j'ai pensé c'était une serviette hygiénique ... Après je me suis dit non ... J'ai ptet mal compris elle a ptet voulu dire un essieu mais la pareil j'voyais pas le rapport ... Un essieu sur une plage bof ... Ou alors les belges ont des traditions bizarres ... J'ai pensé ensuite au sopalin parce qu'on appele ça un "essui-tout" ... Mais c'est bizarre c'était pourtant évident un essui c'était une "serviette de bain" ... Comme quoi j'étais pas loin avec mon idée de départ !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 juin 2010, 12:55:00

Petit lexique à usage du dragueur de filles belges.

- Une serviette,  cela ne sert que pour s'essuyer la bouche à table. (c'est aussi, dans un autre registre, un mince porte-documents)

- Un essuie, cela s'utilise dans la salle de bain (en petit format) :  le grand, c'est un "drap de bain".

- La vaisselle, on la sèche évidemment avec un essuie de  cuisine.

- Un torchon, cela  sert à laver le sol. (on dit aussi parfois une "loque à reloqueter")

- Nous avons aussi de petits torchons qui servent à essuyer les meubles de cuisine, par exemple, et s'utilisé humide : c'est la lavette.

Crois-moi que quand nous entendons des français bichonner leur vaisselle avec un torchon, cela ne fait pas très hygiénique icon_biggrin

En Suisse ou au Canada,  c'est encore tout à fait différent.

Aucune faute de français dans ces terminologies, juste des usages locaux.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré