La préfecture de Paris interdit un apéro «saucisson-pinard»

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 18 juin 2010, 17:48:00

Prières et cochonnailles, par Caroline Fourest

L'extrême droite est ravie. Cet "apéro géant saucisson et pinard" interdit, quel pain bénit ! Ce n'est plus l'happy hour, c'est buffet gratuit !

Au moins dix apéros du même tonneau se profilent. Et, contrairement à ce que clament ses gentils organisateurs, ils n'ont rien de "convivial".

Nous sommes bien dans la tradition de la soupe au cochon et autres manifestations pensées pour flatter le rejet des musulmans. L'appel a été lancé conjointement par des groupes identitaires et un petit groupe d'ultralaïques, Riposte laïque, dont la dérive n'a surpris personne.

Ces derniers militent moins contre les intégrismes, au nom de la laïcité, que contre l' "islamisation" au nom de l'identité nationale. Une sémantique qui les a coupés des laïques antiracistes, avant de les rapprocher des ultranationalistes... Qu'ils admirent Eric Zemmour, Marine Le Pen, Philippe de Villiers, Batskin ou le Bloc identitaire. Bien que marginales, ces alliances préfigurent un populisme d'un genre nouveau, façon Geert Wilders aux Pays-Bas ou l'Union démocratique du Centre en Suisse.

Ce populisme marque des points partout où des élus cèdent au communautarisme et à l'intégrisme. C'est le cas lorsque certaines villes de France acceptent que des groupes religieux - juifs ou musulmans - puissent dresser des barrières et bloquer la circulation : pour la sortie d'une école religieuse ou pour prier en plein air. Pas toujours par manque de place. A Saint-Denis, par exemple, les militants de l'association Tawhid prient en pleine rue, alors que leur local permet d'accueillir les fidèles à l'intérieur. On imagine l'exaspération des habitants qui vivent autour. Surtout lorsqu'ils sont d'origine algérienne et repèrent ce manège prosélyte.

En Algérie aussi, les militants du Front islamique du salut (FIS) marquaient leur territoire en priant dans la rue... Ce n'est pas si loin. La mosquée qui annexe la rue Myrha, dans le 18e arrondissement de Paris, a justement été dirigée par l'un des cofondateurs du FIS. En 1995, il sera assassiné devant sa mosquée. On soupçonne le Groupe islamique armé d'avoir voulu lui faire payer sa volonté de négocier avec le pouvoir algérien.

Depuis, son successeur a trouvé un arrangement avec le commissariat de son quartier, qui tolère la prière en plein air. L'accommodement devait être provisoire. Il dure depuis dix-sept ans. Sans qu'aucun préfet s'y oppose.

Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement de Paris, ne voit pas le problème. Il a demandé que l'on interdise "l'apéro saucisson", mais assume "ne pas demander au préfet de police d'interdire physiquement ces prières dans la rue".

Le temps que la Mairie de Paris inaugure un Institut des cultures d'Islam : 4 000 mètres carrés. But non avoué ? Offrir une immense salle de prière.

Ce qui est censé tout résoudre, mais contourne la loi de 1905. Le maire du 18e y voit la preuve d'une "laïcité positive", la même que celle souhaitée par Nicolas Sarkozy. La gauche hurle pourtant lorsque la mairie de Bordeaux installe un groupe intégriste dans une église désaffectée... Allez comprendre.

Le pire, c'est que ces arrangements avec la loi de 1905 ne vont rien résoudre. Il existe déjà 75 mosquées à Paris, dont certaines sont loin d'être bondées. La Mosquée de Paris s'est dite prête à accueillir les fidèles de la rue Myrha. Mais, allez savoir pourquoi, ses fidèles préfèrent prier en plein air à la Goutte-d'Or... bien qu'ils ne soient pas tous du quartier.

Qui pourra les obliger à prier dans la salle construite par la République ? Que fera la mairie lorsque des prêches douteux résonneront dans ces murs ?

Que dira-t-elle aux contribuables si les prières reprennent dans la rue, malgré les millions injectés dans l'Institut des cultures d'Islam ? Elle pourra toujours plaider sa bonne foi, de nombreux citoyens n'écouteront plus... que les sirènes de l'extrême droite. Et le populisme antimusulman se portera mieux que jamais.

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... ailles_137…
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 18 juin 2010, 18:55:00

El Fredo a écrit :
keserasera a écrit :Quelqu'un ayant posé la question sur la passivité des Musulmans "modérés" à ce sujet, je répondrai que cette majorité a adopté une attitude préconisée par le Coran et qui s'appelle la "Takhia" (en phonétique) et qui signifie que le "Croyant" lorsqu'il se trouve minoritaire en pays "mécréant" doit adopter une attitude passive, voir soumise et attentiste.
C'est faux. La taqîya n'est autorisée qu'en cas de persécution ou de menace de mort, sinon elle est assimilée à l'apostasie qui est en général punie de mort (ou en tout cas d'un châtiment divin). Et ses principaux pratiquants sont les chiites minoritaires considérés par les sunnites majoritaires comme des hérétiques.

C'est ça, bien sur... Mais il n'y a de pire faux-cul que Daril Boubakeur, le "Pape" de l'islam "modéré" de France. Pourquoi ne mobilise-t-il pas ses coreligionnaires contre les "ultras" de l'islamisme ? Pourquoi n'incite-t-il pas ces mêmes coreligionnaires à manifester contre le port du voile et la prière dans les rues de nos villes ?

C'est la question à se poser non ?
Au lieu de vous masturber sur cette "religion de paix, de tolérance et d'amour", vous devriez ouvrir un peu les yeux sur les REALITES ! Sinon le réveil risque d'être trés dur...
Je n'ai pas vécu cette pèriode là, mais je ne peux m'empêcher de penser aux "pacifistes" des années 30, qui allaient se féliciter de la poignée de mains de Munich avec "Monsieur Hitler"...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 18 juin 2010, 19:12:00

sarkonaute a écrit :Prières et cochonnailles, par Caroline Fourest
L'extrême droite est ravie. Cet "apéro géant saucisson et pinard" interdit, quel pain bénit ! Ce n'est plus l'happy hour, c'est buffet gratuit !

Au moins dix apéros du même tonneau se profilent. Et, contrairement à ce que clament ses gentils organisateurs, ils n'ont rien de "convivial".

Nous sommes bien dans la tradition de la soupe au cochon et autres manifestations pensées pour flatter le rejet des musulmans. L'appel a été lancé conjointement par des groupes identitaires et un petit groupe d'ultralaïques, Riposte laïque, dont la dérive n'a surpris personne.

Ces derniers militent moins contre les intégrismes, au nom de la laïcité, que contre l' "islamisation" au nom de l'identité nationale. Une sémantique qui les a coupés des laïques antiracistes, avant de les rapprocher des ultranationalistes... Qu'ils admirent Eric Zemmour, Marine Le Pen, Philippe de Villiers, Batskin ou le Bloc identitaire. Bien que marginales, ces alliances préfigurent un populisme d'un genre nouveau, façon Geert Wilders aux Pays-Bas ou l'Union démocratique du Centre en Suisse.

Ce populisme marque des points partout où des élus cèdent au communautarisme et à l'intégrisme. C'est le cas lorsque certaines villes de France acceptent que des groupes religieux - juifs ou musulmans - puissent dresser des barrières et bloquer la circulation : pour la sortie d'une école religieuse ou pour prier en plein air. Pas toujours par manque de place. A Saint-Denis, par exemple, les militants de l'association Tawhid prient en pleine rue, alors que leur local permet d'accueillir les fidèles à l'intérieur. On imagine l'exaspération des habitants qui vivent autour. Surtout lorsqu'ils sont d'origine algérienne et repèrent ce manège prosélyte.

En Algérie aussi, les militants du Front islamique du salut (FIS) marquaient leur territoire en priant dans la rue... Ce n'est pas si loin. La mosquée qui annexe la rue Myrha, dans le 18e arrondissement de Paris, a justement été dirigée par l'un des cofondateurs du FIS. En 1995, il sera assassiné devant sa mosquée. On soupçonne le Groupe islamique armé d'avoir voulu lui faire payer sa volonté de négocier avec le pouvoir algérien.

Depuis, son successeur a trouvé un arrangement avec le commissariat de son quartier, qui tolère la prière en plein air. L'accommodement devait être provisoire. Il dure depuis dix-sept ans. Sans qu'aucun préfet s'y oppose.

Daniel Vaillant, maire du 18e arrondissement de Paris, ne voit pas le problème. Il a demandé que l'on interdise "l'apéro saucisson", mais assume "ne pas demander au préfet de police d'interdire physiquement ces prières dans la rue".

Le temps que la Mairie de Paris inaugure un Institut des cultures d'Islam : 4 000 mètres carrés. But non avoué ? Offrir une immense salle de prière.

Ce qui est censé tout résoudre, mais contourne la loi de 1905. Le maire du 18e y voit la preuve d'une "laïcité positive", la même que celle souhaitée par Nicolas Sarkozy. La gauche hurle pourtant lorsque la mairie de Bordeaux installe un groupe intégriste dans une église désaffectée... Allez comprendre.

Le pire, c'est que ces arrangements avec la loi de 1905 ne vont rien résoudre. Il existe déjà 75 mosquées à Paris, dont certaines sont loin d'être bondées. La Mosquée de Paris s'est dite prête à accueillir les fidèles de la rue Myrha. Mais, allez savoir pourquoi, ses fidèles préfèrent prier en plein air à la Goutte-d'Or... bien qu'ils ne soient pas tous du quartier.

Qui pourra les obliger à prier dans la salle construite par la République ? Que fera la mairie lorsque des prêches douteux résonneront dans ces murs ?

Que dira-t-elle aux contribuables si les prières reprennent dans la rue, malgré les millions injectés dans l'Institut des cultures d'Islam ? Elle pourra toujours plaider sa bonne foi, de nombreux citoyens n'écouteront plus... que les sirènes de l'extrême droite. Et le populisme antimusulman se portera mieux que jamais.

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... ailles_137…

Parce que tu crois que les Musulmans à la mosquée,  prient ?

Rien à voir avec nos églises, où les fidèles vont effectivement prier Dieu pour demander une grace ou se faire pardonner leurs pêchés. les Musulmans ne prient pas. Ils récitent des incantations tirées des versets du Coran, ce qui n'est pas tout à fait la même chose ! Et ils écoutent les bonnes paroles des Immams tirées des Haddiths ou du même Coran...

Quand  à cet Institut des Cultures de l'Islam, à quoi servira-t-il sinon a enseigner encore et toujours ce Coran qui est inchangé depuis sa création ?

Je le dis et je le répète: l'islamisation de l'Europe est en cours. Notre "ami" Khadafi vient encore de le dire dans une interview à la presse arabe...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 18 juin 2010, 19:14:00

Daniel Vaillant est le Maire -socialiste- de cet arrondissement de Paris. Et vous voulez que le PS revienne au pouvoir ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 juin 2010, 19:23:00

keserasera a écrit :Daniel Vaillant est le Maire -socialiste- de cet arrondissement de Paris. Et vous voulez que le PS revienne au pouvoir ?
A Paris la sécurité n'est pas de la compétence des municipalités mais de la Préfecture de Paris, directement contrôlée par le Ministère de l'Intérieur et l'Elysée.
keserasera a écrit :Parce que tu crois que les Musulmans à la mosquée, prient ?

Rien à voir avec nos églises, où les fidèles vont effectivement prier Dieu pour demander une grace ou se faire pardonner leurs pêchés. les Musulmans ne prient pas. Ils récitent des incantations tirées des versets du Coran, ce qui n'est pas tout à fait la même chose ! Et ils écoutent les bonnes paroles des Immams tirées des Haddiths ou du même Coran...
En quoi ça diffère de la messe catholique ?
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 18 juin 2010, 20:45:00

sarkonaute a écrit :non.
Daniel Vaillant "assume de ne pas demander au préfet de Police d'interdire physiquement ces prières dans la rue".

sa réponse : 22 millions d'€ aux frais du contribuable pour la future mosquée de Barbès ("institut des cultures d'islam").
elle est pas belle la vie sous la laïcité?
J'allais répondre un peu la même chose que El Fredo, le préfet n'est pas aux ordres d'un simple maire.

Mais merci d'avoir répondu à la question que j'avais posé. Il semble que monsieur Hortefeux soit trop préoccupé par son affaire judiciaire à propos des "auvergnats" pour avoir le temps de décider d'une descente musclée à la Goutte d'Or, dans le but républicain de re-laïciser ce quartier.

Je ne doute pas que Vaillant puisse éventuellement se mettre en travers de son chemin, néanmoins il ne saurait avoir le dernier mot dans cette affaire car l'opinion française reste très attachée à la laïcité.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 18 juin 2010, 20:48:00

C'est clair, le préfet dépend du ministre de l'intérieur!

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 18 juin 2010, 21:24:00

depuis la loi de 2002, le Maire dispose d'une compétence générale pour la circulation et le stationnement.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 18 juin 2010, 21:28:00

sarkonaute a écrit :depuis la loi de 2002, le Maire dispose d'une compétence générale pour la circulation et le stationnement.
Mais Paris est un cas particulier.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 juin 2010, 22:08:00

27 février 2002 : compétence de la Mairie de Paris.

 Aux termes de cette Loi, le Maire de Paris dispose donc d’une compétence générale pour tout ce qui relève de la circulation et du stationnement, restreignant par là-même considérablement les compétences de la Préfecture de police.

(Wikipedia)
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 juin 2010, 22:46:00

Certes, mais interdire ce genre de rassemblement dépasse les compétences de la mairie puisqu'il y a risque de troubles, il ne s'agit pas d'un simple stationnement gênant. C'est donc de la compétence de la préfecture. Quoi qu'il en soit dans cette affaire mairie et préfecture sont co-responsables de la situation.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 juin 2010, 18:53:00

Pour illustrer le commentaire d'El Fredo... pour la soirée de commémoration de l'appel du 18 joint, c'est la préfecture qui a "géré la crise". Pourtant l'évènement se déroulait dans Paris même (parc de la Villette).

Quoi qu'il en soit, que ce soit de la responsabilité du maire d'arrondissement ou de la préfecture, j'espère qu'on sera tous d'accord pour constater un vrai dysfonctionnement dans cette affaire.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
raslebol
Messages : 180
Enregistré le : 19 sept. 2009, 00:00:00
Localisation : Marseille

Message non lu par raslebol » 19 juin 2010, 19:40:00

Bonjour,
Une idée qui me parait drôle...
Puisque les spécialités françaises sont de nature à être des provocations; Si nous organisions un apéro jus d'orange cul en l'air ? Pourquoi serait ce refusé ? Nous devrions, dans ce cas conclure que le droit de rassemblement festif est interdit aux FdS.
Qu'en dites vous ?
Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! E. Cioran

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 19 juin 2010, 20:08:00

Puisque les spécialités françaises sont de nature à être des provocations
Je te laisse le bénéfice du doute et me dis que tu fais semblant de ne rien comprendre
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 juin 2010, 20:35:00

Un article plein d'infos sur la revue Riposte Laïque : http://www.rue89.com/2010/06/19/riposte ... isateurs-d…
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré