Le droit d'accueil pour les élèves

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 21 oct. 2008, 20:41:00

Que pensez-vous de cette nouvelle loi de nos politiques ? - le droit d'accueil pour les élèves des écoles maternelles et primaires pendant le temps scolaire lors d'une grève des enseignants -

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 oct. 2008, 21:41:00

Bonsoir,

Alors déjà on l'attendait depuis quelques années, Nicolas Sarkozy en avait fait une de ses priorités, Quelques peu controversé cette loi sonne t-elle comme la fin des grève ?
Je ne pense pas, les enseignants grévistes devront seulement le signaler 48 heures avant le début de la grève. Mais pour les parents, c'est une bonne chose car les grèves sont toujours synonyme de galère.
Mais le service minimum sera t-il respecté ? il sera quand même assez difficile de mettre un tel système en place.
Beaucoup de ville ont accepté de le faire, sauf quelques une d'ailleurs les maires qui refusent pourrait être demis de leur fonction

si vous voulez plus d'info sur ce sujet rendez vous sur : http://toutelapolitique.kazeo.com/Loi/A ... -a-l-ecole…
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 21 oct. 2008, 23:12:00

Bonsoir,

Comme d'habitude, les politiques ont prévu quelque chose qui en théorie peut être bien pour les parents...

mais en pratique, ils se "reposent" sur les maires. Ceux-ci doivent prévoir du personnel pouvant intervenir rapidement... ou "utiliser"une partie des effectifs... Ce personnel a d'ailleurs le droit de faire grève aussi...Il n'a pas, lui, l'obligation d'indiquer s'il fera grève ou non... que pourra faire le maire au dernier moment ? que gérer l'urgence quand il le peut au sein d'une grande ville... mais les petites auront-elles les moyens de le faire ?... Du personnel peut-être recruté pour cette tâche.. et à être à disposition (emploi plutôt précaire, non ? ou alors vu comme un complément de revenu ?) Au niveau financier : une compensation financière de l'Etat ? mais quel contrat offrir à ce personnel... qui n'aurait besoin d'aucune compétence particulière car il s'agit que de garde !... comment un maire pourrait-il accepter que des gens "non qualifiés" s'occupent d'enfants..

et le personnel communal, n'aura-t-il pas l'impression de "casser" la grève des collègues ? (l'atsem : agent territorial spécialisé des écoles maternelles qui ne fait pas grève peut être amené à "garder" les élèves de collègues en grève)

 les grévistes doivent prévenir de leur intention : le feront ils ?... les directeurs d'école joueront-ils le jeu ?... Il y a aussi cette histoire de pourcentage plus ou moins 25 % et l'intervention ou non de la commune ! question d'organisation au niveau du personnel, c'est quand même pas le "top".

Voilà... mon avis... bon, je sais, j'ai pas mal d'interrogations.. on en saura peut-être un peu plus au fur et à mesure des grèves.

Alors à bientôt. :)

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 oct. 2008, 07:18:00

Bonjour,

Alors moi je pense quand même que quand il y'a une grève, tout du moins dans les écoles, ce sont toujours les parents qui trinquent.

Evidemment c'est le but de la grève mais les parents sont toujours obligés de les faire garder ce qui occasionne des frais supplémentaire ou prendre un jour de congès.

Donc dans une école ou il y'a 15 enseignants, si 2 ou 3 ne font pas grève pour garder les enfants, pensez vous pas que cela serait mieux ?
cela permettrais au 12 ou 13 enseignants de faire grève, je ne pense pas que 2 enseignants de plus en grève va changer quelque chose. Alors que au parents au contraire cela va leur permettre de ne rien dépenser.

Moi c'est mon avis, et je pense que ce service minimum peut être correctement organisé tout en continuant à faire grève.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

M.Jérémy
Messages : 26
Enregistré le : 10 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : saint pierre les elbeuf

Message non lu par M.Jérémy » 24 oct. 2008, 16:46:00

bonjour à tous!!!

je ne suis pas d'accord avec toi politicien!

c'est vrai que sur le fond cette loi et une bonne alternative pour les parents qui se retrouvent dans l'obligation de se débrouiller pour faire garder leur(s) enfant(s)!

mais se que je ne comprend pas c'est que le principe de la grève perd toute sa valeur car rappelons nous que nos père et mère et les générations d'avant se sont battues pour obtenir des droits qui leur était chère à leur coeur et que maintenant leur(s) droit(s) sont baffoué par soit disant un service minimum indispensable!!! :ban:

ma question est comment faisait-il avant ?
OUVERT A TOUTE LES POLITIQUE

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 24 oct. 2008, 17:45:00

Bonjour M.Jérémy,

Je comprend ta réaction, mais on est plus y'a cent an où la majorité des femmes ne travaillaient pas et donc gardé les enfants, aujourd'hui cela a changé, elles travaillent. Donc il faut changer les habitudes.
Je ne pense pas que la grève perde de sa valeur si 2 ou 3 enseignants ne font pas grèves, au contraire j'appèle ça une grève organisé.

Pense tu qu'il ait normal de débourser de l'argent pour une nourrice ? ou pour prendre un jour de congès ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 24 oct. 2008, 22:58:00

Bonsoir,

Le problème ici est quand même l'organisation de ce droit d'accueil, imposé par une loi, aux communes ! et nul n'est censé l'ignorer cette loi ! Le maire ne peut donc que "s'exécuter" ! mais en pratique en a-t-il les moyens ?

Je suis assez d'accord avec toi Politicien, la grève ne perd pas en valeur ! ...

En ce qui la garde des enfants par du personnel communal (ou recruté pour cette raison), elle dépend d'un certain pourcentage de grévistes... le fait que quelques enseignants ne fassent pas grève ne changera pas grand chose sur l'organisation du droit d'accueil si le seuil des 25 % de grévistes est dépassé.

Dans le cas ou le personnel communal suivrait cette grève... le maire ne peut s'exonérer de son obligation et devra organiser de toute manière ce droit d'accueil des élèves.

Voilà.. pour cette fois. A bientôt

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 25 oct. 2008, 13:02:00

Bonjour,

Alors je suis en d'accord avoir toi Gis, et de toute façon le maire a été elu ce n'est pas pour rien, il a la responsabilité de sa commune, et donc il doit mettre tout en oeuvre pour accueillir les élèves.

Et de toute façon cette loi a été voté, il faut donc la respecté qu'on soit d'accord ou pas.

Mais moi je continu à dire que cette loi est une bonne loi, car il n'est pas normal de débourser de l'argent pour une nourrice ou pour prendre un jour de congès
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 25 oct. 2008, 22:58:00

Salut Politicien,

D'accord, le Maire a été élu pour une certaine fonction avec des responsabilité dont celle de faire respecter les lois. Ceci dit, il en a pas toujours les moyens... et il faut dire aussi que l'Etat comme la région se déchargent de plus en plus sur les communes !.. Avec les compétences, viennent souvent les fonds mais pas toujours dans la même proportion...

Toi, tu vois cette loi par rapport aux parents qui en profitent... moi je la vois plutôt par rapport aux maires chargés de l'appliquer !..

Voilà.. A bientôt

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 25 oct. 2008, 23:30:00

Bonsoir,

Evidemment il faut se placer des deux cotés ( parents / mairies ), je suis d'accord avec toi l'Etat et la région se déchargent sur les communes.
Je pense que les parents et les mairies peuvent trouver des compromis.

Mais alors pourquoi l'Etat ou les mairies n'allouent pas des budgets pour ce service minimum ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 26 oct. 2008, 10:36:00

politicien a écrit :Je pense que les parents et les mairies peuvent trouver des compromis.
Mais alors pourquoi l'Etat ou les mairies n'allouent pas des budgets pour ce service minimum ?


Bonjour
Je voulais te répondre sur ces deux points.

En ce qui concerne le premier, les parents n'ont aucun rôle à jouer dans cette nouvelle loi, sauf peut-être informer si leur enfant viendra ou non à l'école ce jour là... pour permettre aux services municipaux de s'organiser pour le restaurant scolaire ainsi que pour l'accueil périscolaire... (avec les mêmes règles d'ailleurs que pour un jour ordinaire)

Pour le deuxième point.. l'école étant de la compétence de l'Education Nationale, c'est l'Etat qui versera une compensation à la commune... bon, n'étant pas non plus spécialisée en la matière, je suis allée faire quelques recherches ...

le décret 2008-901 du 4 septembre 2008 indique que cette compensation sera versée par groupe de 15 élèves. (Je ne vais pas reprendre ici les détails concernant l'indexation et son réglement à la commune... la consultation de ce texte étant aisée : taper le décret sur Google ou aller sur légifrance.gouv.fr).

La commune ne peut donc pas se substituer à l'Etat et affecter une partie de son budget à ce droit d'accueil... cela entraînerait d'ailleurs une autre question : celle du financement ...


Je vais conclure sur le problème que peuvent rencontrer certaines communes en termes de moyens dans l'organisation de ce droit d'accueil... la solution ne serait-elle pas de se tourner vers l'intercommunalité et donc peut-être de créer un pôle d'accueil ... ou un autre système...

:)

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 27 oct. 2008, 19:41:00

Bonsoir,

Ton point de vue est intéressant, de toute façon il faut que ce droit d'accueil soit respecté, sa c'est une chose, maintenant il faut l'organiser c'est une autre chose.
Gis tu propose de se tourner vers l'intercommunalité pour les communes qui vont rencontrer des soucis d'organisation, mais ne croit tu pas que sa va être difficile à mettre en place ?

En ce qui concerne le budget pour les mairies, je l'accorde il sera difficile d'allouer un budget, mais je pense que l'Etat peut lui allouer un budget.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 27 oct. 2008, 21:55:00

politicien a écrit :En ce qui concerne le budget pour les mairies, je l'accorde il sera difficile d'allouer un budget, mais je pense que l'Etat peut lui allouer un budget.
Salut Politicien,

Tu as mal lu ma réponse ?.. l'Etat versera une compensation qui est prévue par le décret 2008-901 du 4 septembre 2008.

Concernant l'intercommunalité... effectivement, tu n'as pas tord, la mise en place risquerait d'être difficile.. et la "lourdeur" administrative ne va rien faciliter ! Des questions vont devoir trouver des réponses comme la décision d'un ou plusieurs lieux d'accueil, dans quelle commune, dans quels locaux et avec quels personnels...
Ceci dit, cela vaut peut-être la peine de s'y pencher !

M.Jérémy
Messages : 26
Enregistré le : 10 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : saint pierre les elbeuf

Message non lu par M.Jérémy » 27 oct. 2008, 23:44:00

bonsoir à tous!

pour répondre à tout ce qui à était dit, en quelque mot je ne comprend pas très bien le bien fondé du service minimum car si l'on se place dans les années 68, malgré les nombreuses révolutions qui on eu lieu durant cette année, on sera tous d'accord que l'on c'est battue pour des droits et non pas pour des services et maintenant si l'on continue de se battre pour plus de droits se n'est pas pour nous les contourner et même à la longue nous les supprimer...

pour finir si l'on suis vos raisonnement je dirais pourquoi se battre pour plus de droits si l'on nous vole ses droit car si l'on defini la gréve dans tous les dictionnaires français et juridique il est clairement stipulé que la gréve est une cessations collective et volantaire de protestation dans un but précis!!!

car même si les temps on bien changés depuis les années 50 une seul chose ne peut être remis en cause c'est bien ce droit!!!

merci au revoir et à bientôt!!!
OUVERT A TOUTE LES POLITIQUE

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 oct. 2008, 00:02:00

Bonsoir

Désolé je ne suis pas d'accord, certe la grève est un droit, et je n'ai pas dit qu'on devait supprimer la grève, ne dit pas ce que je n'ai pas dit, et je pense que heureusement les grèves existent, mais le monde a changé, il faut donc changer les habitudes.

Je continu à dire qu'il n'ait pas normal de débourser de l'argent pour une nourrice, ou pour prendre un jour de congès, car des enseigants font grèves

Et pourquoi le service minimum et la grève serait-il imcompatible ?

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré