Le droit d'accueil pour les élèves

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 28 oct. 2008, 00:21:00

Salut Jérémy,

Pour ma part, je ne discute pas du bien fondé de ce droit d'accueil puisque la loi est passée et comme toute les loi, on doit - ici les communes - l'appliquer...

Ceci dit, cette loi ne remet pas en cause le droit de grève (je suis donc d'accord avec toi Politicien) (elle génère seulement une charge de plus pour les communes) Les personnels (professeurs des écoles ou personnels municipaux) gardent leur droit intact !..Ce droit d'accueil permet aux parents d'éviter "la galère" d'une grève ... mais ne remplace pas les professeurs des écoles puisque les enfants sont "juste" accueillis et gardés.

M.Jérémy
Messages : 26
Enregistré le : 10 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : saint pierre les elbeuf

Message non lu par M.Jérémy » 28 oct. 2008, 00:37:00

bonsoir

je vois que tu n'as pas compris se que je vien d'énnoncer au par avant et moi non plus je n'est pas dit que tu aver exprimé le souhait que la grève soit supprimé mais se nest pas grave

pour répondre à ta question et je pense que je vais me répéter, pour moi la grève est un droit et que le service minimum s'exprime tous seul et que par c'est deux propos on retrouve une contradiction qui va de soit est qui ne peut pas être discutable!!!

Abientôt
OUVERT A TOUTE LES POLITIQUE

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 28 oct. 2008, 19:39:00

La grève ne doit être tolérer ! A chaque grève, de l'argent se perd... inutilement... La France, dans une crise comme celle que nous subissons ne peut plus gaspiller d'argent avec des futilitées comme les grèves et autres idioties de ce genre. Le service minimum ne doit même plus causer de confusions... Toutes les villes de France doivent en être dotées et dans ce service, nous devons compter sur des professeurs (qui ne doivent pas être payer à ne rien faire) omniprésents. Mais sans grève, il n'y a pas besoin de service minimum, donc pas besoin de déblaterer sur ça. Les grève doivent être interdites en France !
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 28 oct. 2008, 23:10:00

Bonsoir Benji,

Tu sais que le droit de grève est autorisé depuis 1824. C'est un droit reconnu par les les préambules des Constitutions de 1946 et de 1958 (actuelle)... ce droit figure également dans le statut général de la fonction publique.

Ce droit d'accueil sera organisé quelques soient les difficultés car chaque maire doit appliquer la Loi... mais compter sur les professeurs des écoles, cela est différent car ils ont le droit de faire grève...

A bientôt.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 oct. 2008, 10:15:00

Bonjours à tous,

Je ne suis pas d'accord avec toi Benji, et je vais reprendre les propos de Jérémy ( les hommes et les femmes se sont battu pour avoir ces droit) et de Gis ( le droit de grève est autorisé depuis 1824 ), moi je trouve que ce service minimum très bien. Il faut juste qu'il soit bien organisé

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 29 oct. 2008, 11:27:00

Bonjour,

Le gros problème des grèves est la perte d'argent (car si il y une grève, les entreprises perdent de l'argent), et que gagnent les grèvistes? Une petite réunion de leur syndicat et de la direction. Nous savons tous que la probabiliter que leur revendications soient retenus est très bas. Les médias diffusent à la télévision (sur les grève des grandes usines, par exemple), que tout va bien, une réunion est entrain de se faire, mais cela rapporte t-il vraiment?
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 oct. 2008, 20:04:00

Bonsoir,

Sur le fond je suis assez d'accord avec toi, les grèves souvent n'aboutissent pas à grand chose, mais tout du moins à exprimer le mécontentement des salariés.
Donc non sur l'interdiction des grèves, mais oui sur une bonne organisation des grèves
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 29 oct. 2008, 20:32:00

Bonsoir,

Une bonne organisation d'une grève? Développez votre idée s'il vous plaît.
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 oct. 2008, 20:52:00

Bonsoir,

Et ba je veut dire par la le service minimum, je pense qu'on à le droit de faire grève, mais je pense aussi les parents ( par exemple pour la grève des enseigants ) n'ont pas à subir les conséquences de cette grève.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 30 oct. 2008, 08:16:00

Bonjour,

C'est exact, les parents se retrouvent dans une fâcheuse posture face aux grèves des enseignants. Qui font vraiment grève? La majeure partie des enseignants font la grève chez eux, alors qu'est-ce que ça rapporte au final? Si les enseignants voulait vraiment quelque chose, n'irait-il pas tous à Paris (là où se trouve les plus grandes manifestations) pour manifester leur droit?
Disons plutôt que les grèves sont de joyeuse journée de vacance dans le corps enseignants.
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 30 oct. 2008, 11:34:00

Bonjour,

Je voudrais quand même intervenir sur le sujet car le sujet de départ était le droit d'acceuil, la nous sommes plus dans le droit de grève, donc si vous souhaitez poster un sujet sur "le droit de grève" ou "l'utilité d'une grève" il n'y a pas de problème, mais ne mélangeons pas tout s'il vous plait, même si je l'accorde tout est lié.
De toute façon ce droit d'accueil a été voté, il faut donc que les communes le respecte, et je trouve ce droit d'accueil une très bonne chose.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 30 oct. 2008, 11:37:00

Bonjour,

Oui, heureusement qu'il est là pour pouvoir améliorer le quotidien des Français,

merci l'assemblée :ok:
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

taillefer
Messages : 14
Enregistré le : 30 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Re: Le droit d'accueil pour les élèves

Message non lu par taillefer » 31 oct. 2008, 17:56:00

Gis a écrit :Que pensez-vous de cette nouvelle loi de nos politiques ? - le droit d'accueil pour les élèves des écoles maternelles et primaires pendant le temps scolaire lors d'une grève des enseignants -
Le droit d'accueil; pourquoi-pas. On accueil bien les clandestins et autres "gens du voyage"…
Le devoir de respect du contrat école-parents; oui. Il ne faut pas oublier que l'école est obligatoire et que ceux qui ne veulent pas des professeurs imposés par le système, doivent payer eux-même les professeurs.

Si les profs. ne se sentent pas bien à l'école, c'est que leur vocation est ailleurs. Par exemple: Eboueur, mineur, ou autres métiers qui leur permettraient d'acquérir des connaissances pratiques de ce qu'est le monde du travail et calculer dans la réalité les mètres cube de déchets ou granulats dont ils assomment leurs pauvres élèves. ils pourrons ensuite donner leur  expérience en rendant leurs cours plus vivants. 
Tout homme est un homme politique.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 oct. 2008, 18:08:00

Bonsoir,

J'ai déjà dit au fil du post de mes réponses ce que je pensais du droit d'accueil, et j'en pense toujours du bien.

Taillefer s'il vous plait ne déviez pas du sujet, si vous souhaitez parler des profs et de leur vocation, vous pouvez ouvrir un autre sujet il n'y a aucun problème, mais ce post est sur le droit d'accueil.
merci de votre compréhension.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 31 oct. 2008, 19:28:00

Bonsoir,

Taillefer vous dites que l'on accueille des gens du voyage et des clandestins mais les voulons nous vraiment?

Et j'ajouterai que la plupart des Français sont pour ce droit d'accueil (qui serai contre? mise à part les professeurs...).

Voilà, bonne soirée à vous !
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré