Les français champions du monde de l'intelligence

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 25 juin 2010, 23:46:00

mps a écrit :
Si tu regarde mieux, tu comptera en france ne nombre de mecs qui ont des masques (facile à reconnaitre, la main d'oeuvre est principalement noire africaine). Et demande leur surtout si ils en ont eu dans leur dotation.

Dans mes nombreux métiersmanuels, je n'ai jamais épandu de goudron, et ignore s'il faut un masque ou non, ni pourquoi (en fait j'adore l'odeur).
Mais soit ce masque est obligatoire, et aucun patron ne se dispenserait d'en fournir (du moins en belgique où on contrôle ce genre de choses)  soit, ce que j'ai souvent vu, les ouvriers préfèrent ne pas le porter (trop chaud, peu commode).

Pour ton couvreur, Fred, c'est sûr qu'être tombé deux fois n'est pas idéal pour le dos. Et qu'il n'est pas toujours commode de suivre la Loi, avec harnais de sécurité, balcons de protection, etc.  Il ferait bien de se former à un métier moins pénalisant pour le dos, s'il  veut continuer à travailler. La plupart des couvreurs sont aussi charpentiers. Une piste plus sûre pour lui-peut-être ?
Tu ne dois pas t'y connaître beaucoup dans le bâtiment; j'ai travaillé pendant 20 ans comme commis d'architecte et je n'ai jamais vu des charpentiers couvreurs, en tout cas pas de vrais professionnels, ce n'est pas du tout le même métier, et le métier de charpentier est aussi pénible que celui de couvreur. C'est vrai qu'une fois tu nous a bien sorti que tu connaissais un couvreur de 80 ans qui courrait sur les toits. icon_cheesygrin icon_cheesygrin icon_cheesygrin icon_cheesygrin

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 juin 2010, 09:28:00

En Belgique, tous les couvreurs sont charpentiers, pisqu'ils assurent la totalité de la couverture des batiments.

Non, Georges, tu devais être un commis d'architecte myope ! Un charpentier  travaille à partir du sol plane du dernier étage, entre pignons. Pas de risques de chutes, de sol en pente, de grande hauteur, juste de l'assemblage de bois, remarquablement technique d'ailleurs.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 26 juin 2010, 10:22:00

Et il hisse les poutres et les chevrons par la pensée ?

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 26 juin 2010, 10:39:00

mps a écrit :En Belgique, tous les couvreurs sont charpentiers, pisqu'ils assurent la totalité de la couverture des batiments.
Non, Georges, tu devais être un commis d'architecte myope ! Un charpentier  travaille à partir du sol plane du dernier étage, entre pignons. Pas de risques de chutes, de sol en pente, de grande hauteur, juste de l'assemblage de bois, remarquablement technique d'ailleurs.
La couverture et la charpente sont deux métiers totalement différents. Evidemment il y a certaines entreprises qui emploient des couvreurs et des charpentiers, mais ce ne sont pas les même qui font les deux.

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 29 juin 2010, 20:17:00

lucifer a écrit : Maçon, terrassier, couvreur, carreleur, ponts et chaussées, manutentionnaire, travailleur à la chaine, déménageur .....
T'as raison, c'est pas pénible du tout de respirer du goudron toute la journée entouré de marteaux piqueurs.
Excuse moi, mais là, c'est des reflexions de bureaucrate nombriliste.
Évidemment tes exemples sont justement ceux que j'évoquais mais ça représente combien de personnes ? le tertiaire est à combien en France ? 60, 70 % ?

On retrouve la technique des fonctionnaires qui se cache toujours derrière les infirmières...

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 29 juin 2010, 20:35:00

Serait ce que 30 ou 40% de la population, c'est insignifiant et que leurs arguments sont donc nuls de ce fait ?

Le tertiaire (services) est aujourd'hui très prisé des milieux industriels et techniques, tout comme du pur tertiaire. C'est un secteur en plein développement et très pourvoyeur de main d'oeuvre et qui a largement contribué à freiner le chomage. Et pourtant, dans ces jobs, nouvellement créés, on trouve un tas de maladies professionnelles et d'inaptitudes au poste prononcées par la médecine du travail. Quand on sait que cette relative protection induit le chomage à terme, peu de gens se tournent vers cela et accumullent des arrêts, au détriement de leur santé. L'économie évolue, mais les emplois qu'elle a détruit elle les remplace par des emplois sous qualifiés, sous payés et durs, mais qui sont devenus inéluctables.

bref, tout cela pour dire que le tertiaire n'est pas un cercle de vertu, bien au contraire. Il ne s'agit donc pas de la technique des fonctionnaires, mais celle de l'UMP, qui consiste à sortir un argument et à rester campé dessus, contre vents et marées.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 29 juin 2010, 21:46:00

Le tertiaire doit représenter près de 75% du PIB. Cela dit, il faut être conscient de la forte disparité de ce secteur, qui va du consultant surdiplomé à 2000€ la journée, à la femme de ménage précaire et sous-payée.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 juin 2010, 17:38:00

Il est clair que le prolétariat ne s'est pas évaporé dans la nature, comme par magie, lorsque la France a décidé qu'elle était trop civilisée pour s'abaisser à conserver un secteur secondaire. Le nouveau prolétariat se retrouve dans les bureaux à la place des ateliers et des usines.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré