Le discours antiaméricain

Venez discuter de l'actualité politique.
worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 24 juin 2010, 22:23:00

Le discours antiaméricain est assez répandu, et il a émané entre autres de politiques français. Il ne s'agit pas ici de faire l'apologie des américains, mais je voudrais vous citer un passage édifiant du livre "De la Françafrique à la Mafiafrique" à ce sujet.
[...] Je vais revenir à un historique plus unifié, que je n'ai compris qu'assez tard, au début des années 2000, en travaillant sur le livre Noir Chirac. La relecture de la guerre froide m'a fait un peu déplacer les accents, en considérant notamment que la dépendance de la France ou des décideurs français vis-à-vis des politiques américaine et atlantiste était beaucoup plus importante qu'il n'y paraissait. J'ai compris en particulier que le discours antiaméricain, qui est la propagande de base de la Françafrique, et notamment des réseaux Pasqua, est une propagande à usage subalterne. Parce qu'en réalité, ceux qui crient le plus fort leur antiaméricanisme sont les plus liés aux américains : vieille astuce !

Selon ma perception d'aujourd'hui, l'historique des réseaux de la Françafrique s'est passé de la manière suivante. Vous avez au départ le réseau Foccart, qui agrégeait tous les éléments anticommunsites des réseaux de la guerre froide, ce qui incluait notamment un certain nombre d'éléments issus de l'extrême droite ou de la mafia corse - y compris mêlés à des trafics de drogue. J'ai expliqué dans La françafrique et dans Noir silence que Charles Pasqua avait été l'initiateur de la French connection vers les États-Unis. Il m'a attaqué en diffamation, mais pas sur ce point. Sous couvert de Pernod-Ricard et au nom des services secrets, il a couvert un trafic de drogue, mais c'est une grand classique des services secrets. Et puis, en 1970, Pasque se dispute avec Foccart et donc crée un réseau dissident, un réseau néogaulliste (les néogaullistes se distinguent des gaullistes en étant beaucoup plus dans la mouvance américaine). Et Pasqua devient le financier de la carrière de Chirac, qui est en train de monter en puissance et qui va devenir Premier ministre en 1974. A partir de 1974, le tandem Pasque-Chirac prend les rênes du futur RPR et de la Françafrique, tandis que le réseau Foccart est déclinant.
Il semble que de nos jours, l'antiaméricanisme soit un tant soit peu abandonné, excepté peut-être au niveau économique. Mais comme vous le savez, il y a une propagande pour dire que c'est pas bien de critiquer les américains.

Qu'en pensez-vous ?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 24 juin 2010, 22:35:00

J'ai compris en particulier que le discours antiaméricain, qui est la propagande de base de la Françafrique, et notamment des réseaux Pasqua, est une propagande à usage subalterne. Parce qu'en réalité, ceux qui crient le plus fort leur antiaméricanisme sont les plus liés aux américains : vieille astuce !
C'était - c'est - aussi vrai pour le ressentiment anti-français. Omar bongo, par exemple, prenait souvent la plume sous pseudo pour écrire des articles anti-français au vitriol. Et puis cela rappelle aussi les petites phrases assassines des présidents algériens envers la France, toujours gratuites et ne mangeant pas de pain. Il y a clairement des petits jeux SM entre les nations soumises et les nations dominatrices, c'est un peu comme l'air qu'on respire.

PS : Publié dans un exemplaire du canard anar "Maintenant" au début des 90's, un document prouvant que Pasqua est interdit de territoire aux USA depuis 1969 à cause de sa relation avec la French Connection. Je suis dégouté d'avoir perdu ce journal lors d'un déménagement, ce n'est pas le genre d'info qu'on voit tous les jours dans la presse !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 juin 2010, 13:19:00

Entre l'antiaméricanisme primaire et l'alignement beat sur les Etats Unis, la France s'était illustré par sa capacité à incarner un point d'équilibre....aujourd'hui, cette indépendance, cet équilibre qu'elle incarnait aux yeux de nombreux peuples ont disparu au profit d'une présidence aligné, puèrile qui cherchen à transposer le modèle politique américain issu de l'histoire des Etats Unis, à la France, nation plurimillénaire adepte du pluralisme.

Mais la France ne se réduit pas, heureusement, à son Président éphèmère.

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 27 juin 2010, 17:15:00

si l'américanisation ne fait aucune doute, le fameux équilibre que la France a incarné était un une forme d'impérialisme tout à fait semblable à celui des États-Unis, dont on ne peut que se réconforter en pensant que les français étaient bien lotis, mais que dire du sort du tiers-monde ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 juin 2010, 13:46:00

Enfin...Rembourser les américains et refuser l'implantation de leurs bases militaires fut une décision dictée davantage par l'esprit d'indépendance que par la volonté de mener une politique impérialiste.

D'autre part, réintégrer l'OTAN, en revanche, est une responsabilité grave qui engage la France dans des opérations qui ne seront pas toujours les siennes.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 28 juin 2010, 14:03:00

Tout à fait d'accord avec Wesker.

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 29 juin 2010, 18:51:00

wesker a écrit : Enfin...Rembourser les américains et refuser l'implantation de leurs bases militaires fut une décision dictée davantage par l'esprit d'indépendance que par la volonté de mener une politique impérialiste.

D'autre part, réintégrer l'OTAN, en revanche, est une responsabilité grave qui engage la France dans des opérations qui ne seront pas toujours les siennes.
C'est peut-être s'opposer à la politique impérialiste américaine, mais pas du tout s'imposer à la politique impérialiste de la France !

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 29 juin 2010, 19:08:00

réintégrer l'OTAN
on n'a jamais quitté l'OTAN, juste le commandement intégré... Preuve, en Yougoslavie, au Golfe...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 29 juin 2010, 21:27:00

Comment ça se fait qu'en ayant réintégré le "commandement", on ne commande toujours rien ?

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 29 juin 2010, 21:51:00

Nombrilist a écrit :Comment ça se fait qu'en ayant réintégré le "commandement", on ne commande toujours rien ?
Parce que ça nous arrange bien. En effet, si on commence à avoir des exigences, on va en contrepartie nous demander d'envoyer des moyens supplémentaires vers le merdier Afghan.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 juil. 2010, 13:36:00

La solidarité qu'engendre l'adhesion à l'OTAN risque effectivement d'entrainer la France vers des conflits qui sont étrangers voire contraires à ses intérêts économiques.

Il est à noter, de ce point de vue le renoncement de Total à investir en Iran alors même que la France n'a pas connu de tensions veritables à l'encontre de cette nation riche en energie.

En revanche, il n'est un secret pour personne que de grandes puissances oeuvre à la main mise energétique.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 juil. 2010, 13:46:00

Comment ça se fait qu'en ayant réintégré le "commandement", on ne commande toujours rien ?
a l'époque de la guerre froide, on est parti du commandement intégré de l'OTAN pour pouvoir commander nous même nos troupes.
Aujourd'hui, la guerre froide est terminée, et à chaque fois que la France revendique une intervention de l'OTAN elle doit donner un max de troupe, réintégrer le commandement intégré, c'est, certes se mettre dans des conflits qui ne sont pas les notres au départ, mais c'est surtout mettre moins de troupe en proportion par rapport à avant, de plus ça nous donne une voix réelle lorsqu'une mission est engagée.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 juil. 2010, 15:30:00

"c'est surtout mettre moins de troupe en proportion par rapport à avant"

"de plus ça nous donne une voix réelle lorsqu'une mission est engagée."

ça n'est pas du tout l'avis des militaires interviewés par le Canard Enchaîné. C'est même plutôt le contraire.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 04 juil. 2010, 09:46:00

désolé nombrilist, je ne suis pas dans l'armée, je ne fais que débiter mon cours d'histoire...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 juil. 2010, 10:10:00

ça n'est pas du tout l'avis des militaires interviewés par le Canard Enchaîné. C'est même plutôt le contraire.

Ca t'apprendra à lire le c...... déchaîné icon_biggrin

Aucun militaire digne de ce nom ne donnerait d'interview, bien évidemment.

Alors, vois dans quelle poubelle ils ont été chercher leurs interlocuteurs !

Demande-toi plutôt à quel niveau hiérarchique doit se trouver un militaire pour avoir une vue d'ensemble du problème ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré