La taxe sur les banques prend l'eau

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 juil. 2010, 18:37:00

Le 2ème article est intéressant et assez documenté, mais faire de "petites économies" pour combler d'énormes déficits, cela ne mène pas à graand chose.

Et la fuite en avant qui consiste à tout s'offrir en s'endettant, c'est évidemment foncer droit dans le mur.

il y a bien entendu ces 25 % de dépenses sociales, qui sont sans doute anormalement lourdes, et devraient être comparées avec les budgets d'autres pays équivalents.
Il  doit y avoir des millions de nuances etre l'Etat Providence et le citoyen "abandonné", et c'est à ce niveau qu'il faut ouer avec tact et modération.
Ici, pas de principes, mais de petites corrections constantes, quasi au cas par cas.

Pour le reste, un budget peut-il être en déficit ? De prime abord, la réponse est évidemment non ! Le déficit est à la gestion publique ce qu'est l'achat à crédit dans un budget privé : une stupide augmentation des coûts pour unbien donné.

Mais cette règle, dans un cas comme dans l'autre, supporte des exceptions, lorsque le déficit momentanné vise à réaliser des économies ou des profits.

Exemples :

- informatiser les déclarations fiscales a nécessité un investissement certainement onéreux, mais qui permet de diviser par 10 le nombre de fonctionnaires affectées à cette tâche tout en améliorant la qualité de leur travail. Il s'agit donc bien d'un investissement destiné à réduire les coûts.

- en Belgique,  on vient d'informatiser les contrôles routiers, qui peuvent vérifier en temps réel si la taxe de circulation a été payé ou non. Cela implique la création du programme, l'équipement en PC et en WI FI, mais sera vite amorti puisque, pour l'instant, une voiture sur 10, soit un million de véhicules, ne paient pas cette taxe. Un investissement.

- songeons aussi au remplacement de châssis et isolation des écoles et batiments publics. Des investissement assez lourds, mais amortis en 3 à 5 ans.

Il me semble donc qu'une combinaison entre une Loi interdisant les budgets en déficit, et une possibilité de dérogration pour des investissements rentables à court ou moyen termes,  
donnerait à la fois un sérieux garde-fous bien nécessaire à la gestion publique, mais tout en lui laissant assez de souplesse pour évoluer en terme d'économies.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 15 juil. 2010, 20:25:00

Interdire les déficits, si ceux ci sont motivés et leur cout budgétisé sur les exercices suivants n'a rien d'anormal. C'est la définition même de la gestion de catastrophe. les interdire reviendrait à laisser les victimes dans leur jus. Dans ce cas, l'état ,n'a plus de légitimité.


Le déficit chronique en revanche n'a pas lieu d'exister.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 juil. 2010, 22:59:00

D'accord ! C'est le déficit  structurel qui pénalise.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Conscience

Message non lu par Conscience » 04 août 2010, 12:07:00

wesker a écrit :Je sais pas, j'ai entendu Sarkozy affirmer de manière peremptoire qu'il avait obtenu cette taxe à la sortie du G20 !
.

Je ne crois pas,et en fait d aprés ce que j avais lu c était Merkel la plus fervante à la faire appliquer et ce que j ai lû semble t il porte sur la spéculation pour la taxe 0,05%

qui plus est la loi qu a fait voté Obama ,la banque en a fait une coquille vide,comme toujours on la dans le c...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 août 2010, 14:06:00

C'est évident mais de nombreux analyses ont démontré l'incapacité à mettre en oeuvre une telle contribution en l'absence d'une réelle volonté politique et d'une structure bancaire et monétaire adapté.

Pour l'appliquer il conviendrait préalablement de s'entretenir avec la BCE du coup declarer cela à la sortie duG20 était précipitée, puèril et d'autant plus faux que le Royaume Uni, le Canada et d'autres l'ont refusé explicitement. Et l'histoire a déjà clairement démontre l'inefficacité de taxes qui ne s'appliquent qu'à de rares pays, ne serait ce que pour montrer l'exemple !

Conscience

Message non lu par Conscience » 06 août 2010, 14:23:00

.
Je sais qu il faut un accord mondial,mais à défaut de l avoir les pays qui sont d accord pourrait procéder j exagère à un embargo) pour les pousser à accepter.Ou autre chose mais je ne sais pas quoi.....mais il y a certainement quelque chose à faire,il suffit de la volonté des politiques de ces pays.Ce ne serait pas sans conséquence mais un moment donné il vaut mieux se couper un doigt qu une main.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 août 2010, 15:29:00

Conscience, tu connais la fable  du pot de fer et du pot de terre ? icon_biggrin

Un pays qui mettrait une taxe autre que mondiale verrait simplement ses ressources boursières désertées, et ses banques à taper la carte icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Conscience

Message non lu par Conscience » 06 août 2010, 15:54:00

.
Il n y a pas qu un pays déjà l Europe en grosse partie y est favorable,et Obama a fait passé une loi mais les banques se sont arrangés pour en faire une coquille vide,mais il doit y avoir un moyen de les y obliger,pourquoi on vote,si nos gouvernants ne peuvent jamais rien faire ?Image

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 août 2010, 15:56:00

Il y a un bon moyen pour nettoyer tout ça. On nationalise les banques.

Conscience

Message non lu par Conscience » 06 août 2010, 16:04:00

. Il y a déjà une banque d état,alors ? qu est qu ils foutent ?

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 août 2010, 16:07:00

Moi je parle de nationaliser toutes les banques et d'éliminer les secteurs spéculateurs au sein de ces banques.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 août 2010, 14:35:00

mps a écrit :Conscience, tu connais la fable  du pot de fer et du pot de terre ? icon_biggrin
Un pays qui mettrait une taxe autre que mondiale verrait simplement ses ressources boursières désertées, et ses banques à taper la carte icon_biggrin

C'est précisément la raison pour laquelle les declarations de Sarkozy furent inadaptés et stupides...Promouvoir une taxe bancaire qui ne pourrait, de fait et par le refus des partenaires, s'appliquer qu'aux pays qui la mettrait en place.....Une telle instauration aboutirait, nous le savons, à un affaiblissement de la competitivité et au drain des circuits monétaires nationaux au detriment d'une logique d'ensemble qu'il serait constructif de mettre en oeuvre entre les partenaires européennes qui partageraient, avec nous la volonté de travailler ensemble.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 août 2010, 15:58:00

Wesker, c'est surtout la réponse qui est inadaptée et stupide, sauf ton respect icon_biggrin

Un homme politique doit avoir une vision, la proposer, y revenir, convaincre peu à peu ses partenaires, patienter, et fnir par l'imposer si possible.

Cette taxe verra fatalement le jour, après avoir été longuement "digérée" par vos partenaires, et Sarkosy en sera 'l'insttigateur.

Le devoir, en politique, ce n'est pas de ne jouer qu'à coup sûr, mais bien d'avoir une vision et de s'y consacrer. Tu n'as rien compris.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 août 2010, 16:11:00

C'est pas Sarko l'instigateur de la taxe, ce sont Brown et Merkel.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 août 2010, 21:29:00

Sais pas, maisà mon avis, ils ont tout de même dû se téléphoner icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré