Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50895
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Nombrilist » 04 sept. 2017, 20:33:03

asterix a écrit :
04 sept. 2017, 19:53:39
Papibilou a écrit :
04 sept. 2017, 15:37:16
asterix a écrit :
30 août 2017, 21:17:40
Nombrilist a écrit :
30 août 2017, 20:19:29
Elle est où l'augmentation du budget au juste ? Je n'ai pas bien saisi le montant.
Et oui, au fait?
De 49.3 à 50.5 milliards.
Merci. Donc 600 € par enfants.
Je trouve 35€ par adulte.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Papibilou
Messages : 5954
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Papibilou » 05 sept. 2017, 09:24:06

Nombrilist a écrit :
04 sept. 2017, 20:33:03


De 49.3 à 50.5 milliards.
Merci. Donc 600 € par enfants.
[/quote]

Je trouve 35€ par adulte.
[/quote]
Environ 50 millions d'adultes sur 65 millions d'habitants (natalité 800 000 par an x 18 ans = environ 15 millions à enlever).
50 milliards divisé par 50 millions ça fait 1000.
Si vous ne trouvez pas ça ça montre bien que les choses se sont détériorées à l'EN depuis un bon moment ! :D

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17837
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Jeff Van Planet » 05 sept. 2017, 18:32:00

Papibilou a écrit :
04 sept. 2017, 20:05:10
asterix a écrit :
04 sept. 2017, 19:53:39

Merci. Donc 600 € par enfants.
On pourrait dire aussi environ 1000€ par français et par an (je ne compte pas les enfants dans le total puisque ne contribuant pas eux mêmes au budget).
Les deux points de vues se tiennent, car se sont les enfants, ados et jeunes adultes qui étudient, qui bénéficient de cette augmentation de dépense. D'un autre coté se sont effectivement les adultes qui financent tout ça, même si c'est dans des parts différentes.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50895
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Nombrilist » 05 sept. 2017, 19:56:19

Papibilou a écrit :
05 sept. 2017, 09:24:06
Nombrilist a écrit :
04 sept. 2017, 20:33:03


De 49.3 à 50.5 milliards.
Merci. Donc 600 € par enfants.
Je trouve 35€ par adulte.
[/quote]
Environ 50 millions d'adultes sur 65 millions d'habitants (natalité 800 000 par an x 18 ans = environ 15 millions à enlever).
50 milliards divisé par 50 millions ça fait 1000.
Si vous ne trouvez pas ça ça montre bien que les choses se sont détériorées à l'EN depuis un bon moment ! :D
[/quote]

Je pensais que tu parlais de l'augmentation de budget de cette année.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Heleth
Messages : 670
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Heleth » 06 sept. 2017, 12:34:39

Francis_15 a écrit :
04 sept. 2017, 16:58:49
Heleth a écrit :
04 sept. 2017, 16:54:34
Personnel de cantine et de ménage dans le primaire (de la maternelle au CM) sont des employés communaux donc personnel et budget hors éducation nationale.
En primaire, mais au collège et au lycée il me semble qu'ils sont directement employés par l'EN.
Oui. Je ne parlais que du primaire mais c'est dans les écoles que ce personnel est le plus nombreux. Les petits ont besoin de plus de monde que des collégiens ou lycéens. Dans certains collèges ce sont même les élèves qui font le ménage de leur classe (c'était le cas dans mon collège). Cela réduit le nombre de personne "visibles" gravitant autour du système scolaire à considérer comme Education Nationale.
Francis_15 a écrit :
04 sept. 2017, 16:58:49
Heleth a écrit :
04 sept. 2017, 16:54:34
Je suis le premier à défendre les instits et les profs mais il y a quand même un problème au niveau administratif de l'EN notamment au niveau de la gestion des remplacements pour les profs absents. Et je ne parle pas des absences de quelques jours d'un prof qui a la grippe. Fréquemment on entend parler de classe sans prof pendant des mois.
Mouais, je suis employé de ménage et on a également des problèmes de remplacement, pourtant on est dans le privé et on a une activité soit-disant "non qualifiée", alors je suppose que pour trouver des profs remplaçants c'est encore plus dur.
Ta boite n'emploie pas de personnes surnuméraires pour palier à vos absences. Elle cherche du personnel quand vous êtes absent. A l'EN, il y a une frange d'enseignant qui sont là uniquement pour faire des remplacements de plus ou moins longue durée. Laissez une classe sans prof durant quelques jours c'est une chose. Durant des mois ce n'est pas justifiable.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1018
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par asterix » 08 sept. 2017, 13:14:38

Papibilou a écrit :
05 sept. 2017, 09:24:06
Nombrilist a écrit :
04 sept. 2017, 20:33:03


De 49.3 à 50.5 milliards.
Merci. Donc 600 € par enfants.
Je trouve 35€ par adulte.
[/quote]
Environ 50 millions d'adultes sur 65 millions d'habitants (natalité 800 000 par an x 18 ans = environ 15 millions à enlever).
50 milliards divisé par 50 millions ça fait 1000.
Si vous ne trouvez pas ça ça montre bien que les choses se sont détériorées à l'EN depuis un bon moment ! :D
[/quote]
Héhé! c'est fort possible, mais j'ai connu l'école avant sa détérioration!
J'étais parti sur 20 millions d'enfants de la maternelle au doctorat (par exemple).
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1018
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par asterix » 16 déc. 2017, 22:13:08

Francis_15 a écrit :
30 août 2017, 21:29:38
Pour ma part je pense qu'on a un système éducatif bien trop élitiste, avec trop de budget consacré à l'enseignement supérieur, et pas assez au primaire et au collège, et que plutôt que d'augmenter le budget de l'EN il vaudrait bien mieux le répartir différement.
Bien vu.

D'une part l'enseignement supérieur peut s'alléger grâce à une coopération avec les entreprises et services, sous une forme de quasi "alternance" de l'étudiant, ou l'entreprise prend en charge une partie de l'enseignement avec rétribution adaptée de l'étudiant (comme les apprentis). Ainsi, les petits étudiants prout prout matuvu au maxillaire bien ordonné, mettrons les mains dans le cambouis, ce dont rêvent une bonne partie de leur collègues un peu plus sérieux.
Et effectivement redéployer ce qui est économisé dans le primaire.

Je connaissais un jeune garçon titulaire d'un DUT mesures techniques. Embauché chez EDF, il a été reformé pendant 2 ans. N'est ce pas ridicule? Si EDF l'avait embauché par alternance avec son bac S, et partagé les charges et méthodes d'enseignement avec l'IUT, il aurait gagné 2 ans, et l'état aussi! L'IUT aurait pu lui diffuser un enseignement plus spécifique à EDF. Car si EDF remets en formation un DUT, c'est que le DUT n'est, soit pas totalement reconnu par EDF, soit pas assez spécifique!
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
artragis
Messages : 7202
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par artragis » 17 déc. 2017, 09:33:40

Le nombre d'étudiants de le supérieur augmente, le budget qui leur est alloué diminue d'année en année. (sources: Alternatives Economiques qui se servent de l'INSEE)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Papibilou
Messages : 5954
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Papibilou » 17 déc. 2017, 10:33:46

artragis a écrit :
17 déc. 2017, 09:33:40
Le nombre d'étudiants de le supérieur augmente, le budget qui leur est alloué diminue d'année en année. (sources: Alternatives Economiques qui se servent de l'INSEE)
Il n'y a pas de raisons qu'il en soit autrement tant que de plus en plus d'enfants de terminales iront grossir les rangs de ceux qui vont être en échec universitaire.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7202
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par artragis » 17 déc. 2017, 18:20:37

c'est un peu facile. il y a en effet de l'échec universitaire mais la France ne fais pas partie des pays qui en ont le plus.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Papibilou
Messages : 5954
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Papibilou » 17 déc. 2017, 18:53:32

artragis a écrit :
17 déc. 2017, 18:20:37
c'est un peu facile. il y a en effet de l'échec universitaire mais la France ne fais pas partie des pays qui en ont le plus.
Non ce n'est pas facile c'est mathématiques:
Si vous avez, disons, 2.5 millions d'étudiants dont 36% n'auront pas de diplôme (vous pouvez vérifier les chiffres ils sont assez exacts). En divisant le budget du supérieur par 2.5 millions vous obtiendrez moins que si vous avez 2.4 ou 2.3 millions ; Or 36% c'est 900 000 étudiants en échec: inadmissible. Il faut donc une sélection au départ qui permette à ceux qui ont une chance raisonnable d'arriver à sortir avec un diplôme de poursuivre des études supérieures et d'orienter les autres vers des filières conformes à leurs capacités et débouchant souvent sur des boulots à la sortie (BTS etc ..).

Avatar du membre
artragis
Messages : 7202
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par artragis » 17 déc. 2017, 20:01:01

vous pouvez vérifier les chiffres ils sont assez exacts
D'accord, alors regardons : http://educationdechiffree.blog.lemonde ... -de-locde/
En France, 36 % des jeunes qui commencent une formation universitaire ne sortiront pas du système avec un diplôme du même niveau en poche (au moins une Licence)…
[...]
…mais sur ces 36 %, ils seront presque la moitié à se réorienter avec succès vers des IUT ou STS.
Donc en imaginant ton calcul, on n'aurait que 18% d'étudiants en échec, soit environ 450 000, ce qui est en deça de la moyenne de l'OCDE.

Comme je le disais c'est "facile" de prétendre que tout cela est "mathématique". Outre le fait que le choix des études courtes se fait déjà massivement le nombre de lycéens n'augmente pas autant que le nombre d'étudiants. En fait quand on regarde de plus prêt, la France a dû faire face à un double rattrapage :

- elle envoyait beaucoup moins d'étudiant que les autres à l'étranger dans les années 90 et ce retard n'est toujours pas comblé :
Campus France a recueilli en 2015 le témoignage de 26 000 étudiants issus de 330 établissements. Et a également recoupé les données recueillies en 2013 par l’Unesco. Résultat : 73 400 Français étudiaient à l’étranger, soit 3,5 % des 2,1 millions d’étudiants français en France, et 3,1 %, si l’on prend en compte les 300 000 étrangers qui étudient en France. A titre de comparaison, en Allemagne, le taux est de 4,3 %. Il monte à 7 % en Norvège.
http://www.lemonde.fr/campus/article/20 ... 01467.html
- les universités sont devenues de plus en plus attractives pour les étrangers, notamment venu des pays asiatiques qui ont connu un développement gallopant.

Pour ce qui est de leurs moyens, on a réduit fortement les investissements ces dernières années et ça c'est un CHOIX politique ça n'a rien à voir avec un pseudo "effet mathématique" du nombre de lycéens qui va "grossir les rangs de ce qui échouent à l'université".
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14440
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Narbonne » 17 déc. 2017, 20:07:18

Il y a 1,3 million de chinois qui étudient à l'extérieur de la Chine.
Les Etats-Unis arrivent en tête (61,3%), loin devant le Royaume-Uni (10,5%) ainsi que le Canada et l'Australie (5,6%)
La France, mais aussi des pays comme l'Allemagne, la Nouvelle Zélande, le Japon ou bien encore la Corée et Singapour obtiennent des scores inférieurs à 3%
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7202
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par artragis » 17 déc. 2017, 20:08:50

Certes, et? Parler des chinois (entre autres) c'est pour rappeler une des causes de l'augmentation du nombre d'étudiant plus rapide que le nombre de lycéens .
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Papibilou
Messages : 5954
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le budget de l'Éducation nationale va augmenter et franchir la barre des 50 milliards d'euros

Message non lu par Papibilou » 18 déc. 2017, 09:42:31

artragis a écrit :
17 déc. 2017, 20:01:01
vous pouvez vérifier les chiffres ils sont assez exacts
D'accord, alors regardons : http://educationdechiffree.blog.lemonde ... -de-locde/
En France, 36 % des jeunes qui commencent une formation universitaire ne sortiront pas du système avec un diplôme du même niveau en poche (au moins une Licence)…
[...]
…mais sur ces 36 %, ils seront presque la moitié à se réorienter avec succès vers des IUT ou STS.
Donc en imaginant ton calcul, on n'aurait que 18% d'étudiants en échec, soit environ 450 000, ce qui est en deça de la moyenne de l'OCDE.

Comme je le disais c'est "facile" de prétendre que tout cela est "mathématique". Outre le fait que le choix des études courtes se fait déjà massivement le nombre de lycéens n'augmente pas autant que le nombre d'étudiants. En fait quand on regarde de plus prêt, la France a dû faire face à un double rattrapage :

- elle envoyait beaucoup moins d'étudiant que les autres à l'étranger dans les années 90 et ce retard n'est toujours pas comblé :
Campus France a recueilli en 2015 le témoignage de 26 000 étudiants issus de 330 établissements. Et a également recoupé les données recueillies en 2013 par l’Unesco. Résultat : 73 400 Français étudiaient à l’étranger, soit 3,5 % des 2,1 millions d’étudiants français en France, et 3,1 %, si l’on prend en compte les 300 000 étrangers qui étudient en France. A titre de comparaison, en Allemagne, le taux est de 4,3 %. Il monte à 7 % en Norvège.
http://www.lemonde.fr/campus/article/20 ... 01467.html
- les universités sont devenues de plus en plus attractives pour les étrangers, notamment venu des pays asiatiques qui ont connu un développement gallopant.

Pour ce qui est de leurs moyens, on a réduit fortement les investissements ces dernières années et ça c'est un CHOIX politique ça n'a rien à voir avec un pseudo "effet mathématique" du nombre de lycéens qui va "grossir les rangs de ce qui échouent à l'université".
J'avais lu cette page mais je ne sais pas la lire sauf si l'on me dit quels sont les filières autres qu'universitaires dans les autres états, ce qui n'est pas le cas. Et puis comprenez quand même que vu notre bonne natalité c'est plus facile dans des pays comme l’Allemagne ou il naît beaucoup moins d'enfants. Ce n'est donc pas, par exemple, le taux d'étudiants par rapport aux nombre d'enfants qu'il faut regarder, mais le nombre d'étudiants par rapport au nombre d'habitants. Un rappel: entre 1960 et 2017 le nombre d'étudiants s'est multiplié par ... 8.
https://www.la-croix.com/Famille/Educat ... 1200863721

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré