L'affaire Bettencourt.

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 18:55:00

Légiférer sur quoi ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 19:22:00

Réduction des niches fiscales inutiles pour financer les retraites et la sécu (entre autres); amenuisement des différences de salaire pour relancer l'économie. Par exemple.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 13 juil. 2010, 19:37:00

Si l'amenuisement ne tire pas les salaires vers le bas...OK!

Malheureusement, c'est ce qui se passera, (et se passe déjà depuis des années) car les immigrés acceptent des salaires de misère pour avoir droit aux allocs !

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 19:46:00

Je pensais plutôt aux grandes entreprises. On baisse les haut-salaires et on redistribue à ceux qui touchent des salaires "normaux". Mine de rien, dans chaque grosse entreprise (je parle pas de la petite PME), il y a des centaines de milliers, voire des millions d'euros à redistribuer mensuellement.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 22:34:00

Imaginons que Nombrilist Ir légifère.

Il rabote les gros traitements, et récolte ainsi (je n'en sais rien) disons 2 milliards.

L'année suivante, quand il arrive, que trouve-t-il ?  Un "manager" en pantoufles à carreau, assis devant des comptes faits par une société spécialisée. Un type qui a  gardé un beau fauteuil, mais touche le  smic, comme les ouvriers qui travaillent encore.

Nombrilist Ir est perplexe. Où sont passés les milliards de sa législation ?

Il rameute les inspecteurs de Bercy, et va boire une chope pour se remettre  de ses émotions.

Quelques jours plus tard, le rapport est sur la table. La société holding qui détenait le capital  des entreprises est basée à Shanghaï. La société française, qui travaille en sous-traitance pour la maison-mère, doit lui ristourner des royalties conventionnelles, et dégage un bénéfice net avant impots de 48 euros.

La RD, les services commerciaux pour l'Europe sont basés à Jersey, avec des contrats panaméens.

Et tout le monde rigole bien icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 23:11:00

mps, le rabot des gros traitements ne tomberaient pas dans les poches de l'Etat mais dans celle des employés. Par exemple, mettons que le plus gros salaire mensuel serait de 100 000  (tout compris avec les stock-option et tous les avantages) au lieu d'être de 1 million. Tu rabotes aussi au niveau de la rémunération du C.A. et des grands cadres. Tu récupères 100 millions sur l'année (car tu récupères aussi les charges sociales et patronales). Tu redistribues aux 100 000 employés. ça donne 1000 euros de plus par an et par employés. Je trouve que c'est pas mal.

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 13 juil. 2010, 23:14:00

Nombrilist a écrit :mettons que le plus gros salaire mensuel serait de 100 000  (tout compris avec les stock-option et tous les avantages) au lieu d'être de 1 million.
ah oui, mais ça va plus...
Comment ils feront pour payer leur loyer qui ne doit pas faire plus d'1/3 du salaire ? ... ça l'fait pas pour tenir le standing :P
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 23:23:00

Il leur restera toujours la soupe populaire ^^.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2010, 10:36:00

Bon, Nombrilist, je prends ton hypothèse "mignonne".

Mettons que les gros salaires ne réagissent pas (la fuite ?), et passons directement aux bénéficiaires.

Ils vont gagner 1.000 euros de plus/an, soit 83 euros de plus/mois ... brut ! Beaucoup seront soumis à l'impôt, tous verront leurs charges sociales augmenter. Disons qu'en moyenne, cela  fera environ 40 euros.

Mais ce système ne vaut que pour une toute petite partie du salariat c'est à dire ceux qui travaillent dans de très grosses boites, avec des patrons dorés sur tranche.

L'immense majorité des travailleurs, qui sont employés dans des PME, n'en profiteront évidemment pas.
Il faudrait renoncerà toutes les échelles barémiques fixées par les conventions collectives.

Tu ne crois pas que c'est ouvrir la double porte pour faire passer le vélo ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 juil. 2010, 10:44:00

Ce sera une avancée. Les inégalités au niveau salarial existent déjà. Si un million de travailleurs peuvent en profiter, c'est toujours ça. Tu n'est pas de ceux qui pourfendent l'égalitarisme ? De toute façon, il faut savoir qu'il existe déjà 6 niveaux de smic différents (le plus élevé étant le smic chez les animaleries-jardineries). Je n'ai pas entendu les français s'en plaindre. Et de 80 brut, on ne passe pas à 40 net, mais plûtot à 65. Les français seront très contents de gagner 780 euros de plus par an.

En ce qui concerne la fuite des cerveaux, qu'ils s'en aillent si ils veulent. En France, on forme plus de gens qu'on en a besoin. On trouvera toujours du monde de compétent, c'est pas un problème. Et 100 000 par mois, c'est déjà énorme.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2010, 11:27:00

Et de 80 brut, on ne passe pas à 40 net, mais plûtot à 65. Les français seront très contents de gagner 780 euros de plus par an.
Tu oublies la quote-part patronnale, et tout ce qui n'apparait  pas sur la fiche de salaire.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26125
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 14 juil. 2010, 11:42:00

mps, tu pars du principe que la performance des dirigeants est rapport à leur salaire, ce qui est faux jusqu'à preuve du contraire. Il n'y a aucune raison de rémunérer des patrons plusieurs millions par an lorsque d'autres dirigeants au moins aussi compétents se contenteraient de 10 fois moins, ce qui reste extrêmement confortable. La réalité c'est que le niveau de rémunération délirant des patrons français (les mieux payés d'Europe, pour des performances sans éclat particulier) est le fruit de l'endogamie qui règne dans les conseils d'administration. J'avais posté il y a quelque temps un graphique interactif qui montrait les relations entre patrons du CAC40 et c'était assez édifiant.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 juil. 2010, 11:43:00

Je n'oublie rien du tout. J'ai eu sous les yeux les charges patronales incombant au SMIC. C'est 160 euros ! Une misère.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2010, 15:29:00

mps, tu pars du principe que la performance des dirigeants est rapport à leur salaire, ce qui est faux jusqu'à preuve du contraire. Il n'y a aucune raison de rémunérer des patrons plusieurs millions par an lorsque d'autres dirigeants au moins aussi compétents se contenteraient de 10 fois moins, ce qui reste extrêmement confortable. La réalité c'est que le niveau de rémunération délirant des patrons français (les mieux payés d'Europe, pour des performances sans éclat particulier) est le fruit de l'endogamie qui règne dans les conseils d'administration. J'avais posté il y a quelque temps un graphique interactif qui montrait les relations entre patrons du CAC40 et c'était assez édifiant.
Je ne pars d'aucun principe, sauf celui qui est élémentaire : le salaire des hauts cadres est de la compétence exclusive du CA et de l'AG.

Pour Nombrilist
C'est 160 euros ! Une misère
160  euros, donc près de 2.000  euros/an, c'est une misère ? Admettons (même si soudain 1.000 euros bruts seraient une fortune).
Mais ce chiffre est celui du Smic. Si tes ouvriers touchent 1.000 euros brut de plus, ils ne sont plus au Smic, et la quote-part patronale augmente. 

Avec tes idées géniales, ce sont lesouvriers qui vont evoir payer d'avantage icon_idea
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 juil. 2010, 18:15:00

mps, ouvre Excel, et fais moi un produit en croix. A un salaire de 1000, tu associes 300 euros de charges (sociales + patronales). Donc, pour un salaire de 1080, ça augmente de combien ? De tête: 24 euros. Il reste donc 1056 euros par mois, soit 56*12 = 672 euros net de plus par an. Pas mal !

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré