Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32024
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par politicien » 16 sept. 2017, 17:36:37

Bonjour,
Le siège français du laboratoire Merck qui produit ce médicament se trouve dans la zone de compétence du tribunal.

La justice a ouvert une enquête confiée à des magistrats marseillais, suite aux multiples plaintes de malades de la thyroïde dénonçant les effets secondaires d’une nouvelle formule du Levothyrox, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le siège français du laboratoire allemand Merck, qui produit ce médicament vendu à plus de trois millions de patients français, se trouve à Lyon, dans la zone de compétence du pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille.

Mardi, une femme vivant dans l’Hérault a lancé une procédure de contentieux visant le ministère de la Santé et l’Agence du médicament (ANSM). La plaignante demande au tribunal administratif de Montpellier d’ordonner une expertise médicale afin d’examiner la responsabilité de la nouvelle formule du Levothyrox dans ses problèmes de santé.

(...)

http://sante.lefigaro.fr/article/levoth ... marseille/
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Hector » 16 sept. 2017, 19:02:40

Laissons la Justice débrouiller ce merdier.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3138
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Cheshire cat » 16 sept. 2017, 20:07:45

Il y aura des experts qui diront blanc, des experts qui diront noir, et les juges trancheront.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par johanono » 14 nov. 2017, 09:18:23

Levothyrox. Les ministres Agnès Buzyn et Bruno Le Maire visés par une plainte

Image

Une plainte visant notamment la ministre de la Santé et le ministre de l’Économie a été déposée, vendredi, au tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) pour non-assistance à personne en danger dans l’affaire du Levothyrox, a indiqué, dimanche, l’avocate à l’origine de cette action.

Article complet sur https://www.ouest-france.fr/sante/medic ... te-5375805
N'importe quoi... :mrgreen:

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3138
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Cheshire cat » 09 mars 2018, 12:02:37

Levothyrox : 500 000 patients français ont abandonné la nouvelle formule, selon le ministère de la Santé

09 mars 2018, 09:17:00

De son côté, l'association de malades Vivre sans thyroïde estime ce chiffre à près d'un million.

De son côté, l'association de malades Vivre sans thyroïde estime ce chiffre à près d'un million.

Mis à jour le 09/03/2018 | 10:28
publié le 09/03/2018 | 10:17

Ils ont préféré opter pour d'autres solutions. Un demi-million de patients en France ont abandonné le Levothyrox, a indiqué, vendredi 9 mars, le ministère de la Santé. La nouvelle formule de ce médicament contre l'hypothyroïdie a déclenché une vague d'effets secondaires.


"L'ANSM [Agence du médicament] et la DGS [Direction générale de la santé] estiment après analyse des bases de données de l'assurance-maladie qu'environ 500 000 patients se sont tournés vers des alternatives à la nouvelle formule du Levothyrox", affirme le ministère.

De son côté, l'association de malades Vivre sans thyroïde estime le chiffre à près d'un million. Le fabricant Merck estime que ce chiffre est surestimé. "Nous démentons (...). Ces chiffres ne sont en aucun cas le reflet de la réalité", a répondu le laboratoire. Près de trois millions de malades sont traités, selon le ministère de la Santé. 


franceinfo avec AFP
Article complet sur https://www.francetvinfo.fr/sante/levot ... 48100.html
La plus grande épidémie d’hypocondrie que la France ait connue.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par signora » 09 mars 2018, 12:24:07

@Cheshire cat
une hypocondriaque te salue bien ... ;)

Je galère depuis 6 mois ... et j'ai VRAIMENT essayé la nouvelle formule !
La mise sur le marché de l'ancienne formule a été passagère (on a ramené les surplus de l'Italie, de l'Espagne ...). Mon médecin m'a dit de m'accrocher, je l'ai fait. Actuellement, on nous donne un médicament équivalent venant de SANOFI, qui vient d'être mis au point avec les équivalences de dosages français.
Je ne fais pas partie de ceux qui ont porté plainte ... mais j'attends la suite avec intérêt.

A. Buzin s'est vraiment moqué des malades !
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3138
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Cheshire cat » 09 mars 2018, 12:58:11

Ce sont surtout les médias qui ont dit n'importe quoi:
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2918
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par signora » 09 mars 2018, 13:11:11

Oui ...
En ce qui concerne les décès qui seraient dus au lévothyrox ce sont -semble-t-il- des cas très particuliers : personnes très agées donc souvent avec des pathologies et traitements multiples.
J'ai entendu parler d'un accident de voiture dû à l'endormissement que provoque ce médicament.
Cette nouvelle formule est malheureuse, elle a été mise sur le marché sans précautions, sans suivi médical rapproché ... les dosages hormonaux ont, pour certains, changés brusquement !
Et, je te fais grace des effets secondaires pour ceux qui comme moi ne supporte pas l'une des molécules ...

Buzin a bien dit n'importe quoi en prétendant que l'ancienne formule serait accessible.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Dianthus
Messages : 200
Enregistré le : 27 févr. 2017, 13:50:46

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Dianthus » 14 mai 2018, 10:10:14

Franceinfo, 13mai 2018
"
Levothyrox : la nouvelle formule est une "aberration pharmacologique", selon un ancien chercheur du laboratoire Merck

Maître Christophe Lèguevaques défend des centaines de personnes engagées dans une action collective pour le retour de l'ancienne formule avec lactose du Levothyrox. Ce jour-là, il a rendez-vous avec un chercheur en pharmacie qui a passé toute sa carrière à créer des médicaments. Il a travaillé pendant des années pour le laboratoire Merck qui commercialise ce médicament dont la formule a changé en 2017.

Ce lanceur d’alerte, aujourd’hui à son compte, a spontanément contacté l’avocat, car il pense savoir pourquoi la nouvelle composition, avec ses ingrédients banals, a pu rendre si malades tant de gens atteints de troubles de la thyroïde, pourtant parfaitement satisfaits de l’ancienne composition. Pour lui, la nouvelle formule est une "aberration pharmacologique."

"La molécule tombe dans le domaine public en 2019"

Le problème dans la nouvelle formule est l’acide citrique qui, selon le chercheur, neutraliserait en partie la molécule active du médicament : "L’acide citrique est un puissant acide qui se trouve en grande quantité. C’est donc évident qu’il y a une réaction chimique. On met un acide avec un sel dans une quantité telle qu’on aura une dégradation de la thyroxine. Le principe actif va être sous forme acide, inactif. C’est de la chimie de base de première année de pharmacie…"

"Il y a beaucoup de médecins qui ne connaissent pas le médicament car ils ne l’ont jamais étudié, mais c’est eux qu’on entend, précise ce scientifique. On a entendu dire que l’acide citrique c’était très bon car il y en avait plein les chewing-gums. Oui, mais il n’y a pas de lévothyroxine dans les chewing-gums…" Pourquoi Merck aurait-il fait ça ? "Je pense qu’ils sont allés un peu vite en besogne. Pour faire un brevet, parce que la molécule tombe dans le domaine public en 2019." Le laboratoire précise que l’acide citrique ne présente aucun danger. Le chercheur a néanmoins transmis son témoignage au tribunal.

https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 48953.html
Et pendant ce temps, les déchets nucléaires sont stockés dans les piscines...

En ligne
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3138
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Cheshire cat » 15 mai 2018, 09:30:17

@Dianthus
Une théorie séduisante, mais des essais cliniques (obligatoires en tel cas) ont montré la bioéquivalence de l'ancienne et de la nouvelle formule.

https://www.asso-malades-thyroide.fr/wo ... s-erreurs/

On notera par ailleurs que les dosages effectués sur les patient mesurent non seulement le taux de T4, principe actif du Lévothyrox, mais aussi le taux de TSH, donc l'activité du médicament.
http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.f ... ionne.html

Rien de notable n'a été observé à ce niveau à ma connaissance.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Heleth
Messages : 666
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Heleth » 15 mai 2018, 11:45:26

Je ne suis ni médecin ni pharmacien mais juste docteur en chimie organique.
Le principe actif du lévothyrox est la Lévothyroxine. Un acide aminé polyiodé.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9vothyroxine

D'après sa formule chimique il est évident que c'est un composé qui va se dégrader très vite. De mon point de vue, remplacer le lactose par le manitol et l'acide citrique ne va pas améliorer la stabilisation du produit bien au contraire. Le maintien en milieu acide pendant des semaines (et pas juste pendant les quelques heures du passage dans l'estomac - milieu fortement acide) peut provoquer des substitutions électrophiles au niveau des substituants iodés (désolé pour le langage non profane). Bref l'iode va se barrer du principe actif qui ne sera donc plus efficace.

D'après les liens fournis par certains, sa posologie est très sensible et doit évoluée en plusieurs étapes :
http://thyroide-fibromyalgie.blogspot.f ... ionne.html

La bioéquivalence entre l'ancienne et la nouvelle formule n'est pas si égale que ça :
"il était possible en analysant de très près l’étude de bioéquivalence d’observer des différences d’absorption du produit pour un même sujet dépassant 20% chez un tiers des patients."
Et les études ont été faites sur des sujets sains ?!?

Tous ces facteurs associés à une mauvaise information ("Les professionnels libéraux n’ont pas, à ce jour, l’obligation de fournir leur mail et un établissement public ne peut les y obliger. Il y a aussi tous ceux qui ne nous connaissent tout simplement pas. On a fait une étude en 2014 qui a montré que 50% des généralistes ne savent pas ce qu’est l’ANSM !") font que vraisemblablement de nombreux patients stabilisés n'ont surement pas refait leur dosage lors du passage à la nouvelle formule alors que cela aurait du être le cas (question de coût ?).

Soit le produit se dégrade plus vite et on est en sous dosage soit le produit se dégrade moins vite et on est en sur dosage. A cela peut s'ajouter les effets synergiques ou antagonistes des excipients qui sont très difficiles à quantifier. Quand on est avec des posologies de l'ordre de quelques dizaines de microgrammes (!) surtout avec une molécule aussi lourde (l'iode est très lourde et encombrante au niveau atomique) donc on se retrouve avec des picomoles (de toutes petites quantités) de produit dans les cachets (ce qui veut dire encore moins de disponible dans l'organisme), la moindre variation dans un sens ou dans l'autre peut entraîner des effets secondaires dévastateurs.

Bref tout ça est une histoire de gros sous. Merck voulait une nouvelle formule pour conserver ses droits de propriété industrielle, les dosages hormonaux étant chers (? je ne connais pas les tarifs) et les médecins pas toujours informés cela conduit à la situation actuelle.
Modifié en dernier par Heleth le 15 mai 2018, 12:07:05, modifié 1 fois.

Heleth
Messages : 666
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Heleth » 15 mai 2018, 11:58:57

Je précise que je n'ai aucun lien d'aucune sorte avec l'industrie pharmaceutique.

Ce que beaucoup d'intervenants ne précisent pas alors qu'ils ont l'obligation légale de le faire.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Hector » 17 mai 2018, 00:10:58

@Heleth : tu vas dans le même sens qu'un prof pharmacien, consultant en retraite, que j'ai vu à la télé il y a peu. Il dit que c'est le choix de l'acide citrique qui a causé le problème et qu'effectivement ellle réagit avec le principe actif, ce qui annhile l'effet du produit, et en produisant une substance toxique vu les symptômes décrits par les patients.
Madame Hector était concerné, elle arrive à se procurer l'ancienne formule. Je confirme qu'elle a été très malade plusieurs semaines, jusqu'à ce que le scandale éclate et qu'elle retourne s'expliquer avec notre médecin-traitant.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50525
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Levothyrox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par Nombrilist » 22 mai 2018, 21:06:12

Idem pour ma mère.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Levothyrnox: une enquête ouverte au tribunal de grande instance de Marseille

Message non lu par signora » 14 juin 2018, 18:26:31

@Heleth
J'étais venue poster les tous derniers résultats sur le lévothyrox ...
Depuis cette "crise" de l'été dernier je suis très intriguée par les symptômes décrits par les patientes : qui sont ceux de la fibromyalgie.
Le lien que tu mets établi d'ailleurs un parallèle. C'est très intéressant -quant on pense que cette maladie pour certain est encore imaginaire-.
Personnellement, fibromyalgie + lévothyrox nouvelle formule m'ont envoyée au tapis !

https://www.francebleu.fr/infos/sante-s ... 1528964861
Une association de malades a fait analyser la nouvelle formule du Levothyrox avant d'en livrer ses conclusions, ce jeudi. L'analyse révèle que le médicament contient moins de substance active qu'annoncé, et la présence d'une molécule non vendue en France et absente de la liste des composants.
Moins de substance active que prévu
Ces recherches révèlent que cette formule contient moins de Lévothyroxine que les spécifications en vigueur, ce qui pourrait expliquer les dysfonctionnements du traitement. "Des patients cancéreux se trouvent sous-dosés en hormones thyroïdiennes, nous avons observé de façon conséquente 'des réveils de cancers endormis depuis des années' ", explique l'association.

Une molécule cachée non vendue en France
Le deuxième élément de cette étude est la présence, dans le traitement, de Dextrothyroxine, qui ne figure pas, selon l'association, dans la liste des composants. Cette substance de synthèse, non commercialisée en France, a été retirée de la vente aux Etats-Unis en raison d'effets secondaires similaires à ceux décrits aujourd'hui par les malades de la thyroïde qui décrivent des crampes, maux de tête, vertiges et perte de cheveux.
Merci pour la galère ...

PS : Mon endocrinologue a passé ses patients à une autre formule L-Thyroxin Henning de sanofi. Les premiers temps le médicament distribué uniquement en Allemagne nous était remis accompagné d'une notice en français. Je continue ainsi, les symptomes les plus violents sont très atténués.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré