Pétition pour une radio publique indépendante

Venez discuter de l'actualité politique.
logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juil. 2010, 18:28:00

On la trouve ici :
http://www.pouruneradiopubliqueindependante.net/

 


Les suppressions injustifiées d’émissions, les licenciements sans ménagement de producteurs-trices et de chroniqueurs-euses dont ceux de Didier Porte et Stéphane Guillon sont les plus symboliques, mettent en évidence la mission confiée par Nicolas Sarkozy à la direction de Radio France : transformer les antennes de la Radio Publique en machine de guerre électorale à son profit.
Les antennes de la radio de service public sont celles de tous les citoyen-nes et non pas la propriété d’un clan.
Nous exigeons :
Image Le respect et la garantie de la liberté d’expression, de l’indépendance des programmes et de l’information sur les radios de service public.
Image Le respect du travail des rédactions de Radio France.
Image Le droit à l’impertinence, à la différence.
Image Des propositions professionnelles réelles et sérieuses pour les producteurs-trices écarté-e-s des antennes de Radio France .
Et demandons le retour sur l’antenne des chroniques de
Didier Porte et Stéphane Guillon dans la matinale de France Inter
et dans l’émission le fou du roi.
Nous, auditeurs-trices et salarié-es sommes attaché-e-s aux valeurs qui ont bâti la radio de service public.
ARRETEZ DE CASSER NOS ANTENNES !
Cet appel a le soutien de l’intersyndicale de Radio-France


Il n'y a pas plus flagrant, au moment du vote de la loi sur l'audio visuel par le gouvernement et le groupe UMP à l'assemblée, nous nous sommes insurgés en expliquant nos craintes de voir la fin de l'indépendance de la rédaction et le futur limogeage des éléments dissidents dérangeants, nous parlions à l'époque de Didier Porte et de Stéphane Guillon.

Et qu'arrive-t-il quelques semaines plus tard ? Exactement ce que nous craignions à l'époque ...

Combien d'exemples de ce genre faudra-t-il pour comprendre à quel point cette gouvernance tourne à la dictature ?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 juil. 2010, 20:30:00

Il y a déjà des radios libres indépendantes. Rares, certes, mais elles existent déjà, sur la FM comme sur le web. Question naïve : pourquoi s'encombrer d'une radio publique supplémentaire ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 02 juil. 2010, 22:02:00

tu devrais lire le sujet avant d'y répondre ;)

c'est le service public, en l'occurence France Inter, qui est visé par le terme "radio publique libre et indépendante"

il ne s'agit pas d'en créer une supplémentaire mais de défendre celle que l'on a déjà contre la main mise du pouvoir telle qu'elle se déroule actuellement et telle qu'on peut la constater avec l'éviction de Guillon et Porte de france inter

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 02 juil. 2010, 23:22:00

Non mais on s'en fout d'avoir un service public de radio non ? Comme je le disais, nous avons déjà d'excellentes radios privées indépendantes, telle que Radio Libertaire par exemple. a quoi bon financer des animateurs radio qui font doublon ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 juil. 2010, 04:50:00

dsl on ne peut pas compter sur des initiatives privées pour garantir les libertés publiques

si on faisait cela, l'enjeu du contrôle de l'expression et de l'information qui se concentre actuellement sur les services publics ne feraient que se déplacer vers ces radios indépendantes privées et elles ne resteraient pas indépendantes très longtemps

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 juil. 2010, 08:08:00

Pétition pour la quadrature du cercle ! icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Par définition,  une radio publique ne peut être indépendante !!!
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59580
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 juil. 2010, 10:58:00

Si, elle peut très bien: l'état finance, selon une loi pré-établie (c'est à dire qu'il ne peut pas faire autrement), et n'a aucun droit de regard.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 04 juil. 2010, 11:00:00

mps a écrit :Pétition pour la quadrature du cercle ! icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Par définition,  une radio publique ne peut être indépendante !!!
Où est le problème, c'est bien le cas de la BBC avec son "Board of Trustees".
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 juil. 2010, 12:45:00

Le but du service mondial de la BBC est « d'être la voix la plus connue et la plus respectée au monde apportant par là un profit à la Grande-Bretagne[3] ».
Le Gouvernement britannique a dépensé 239,1 millions de livres sterling en 2006 pour financer la station. Cette dépense fut justifiée en 1985 par le premier ministre Margaret Thatcher : selon le Hansard, journal du Parlement britannique, elle aurait répondu à une question qui lui était posée : Le World service dépense chaque penny que nous y injectons en promouvant notre vision du monde et notre politique, cela a été fait dans le passé et cela continuera à l’être dans le futur[4].
La BBC est une Société de la Couronne : elle est la propriété de l’Etat. Toutefois elle travaille indépendamment du Gouvernement. En effet, il n’y a pas de contrôle direct de celui-ci sur la BBC. Toutefois, le World Service promeut le point de vue britannique dans le domaine de la politique étrangère comme l’ont montré les exemples de la crise du canal de Suez en 1956, de la couverture de la guerre des Malouines en 1982 où de la cession de Hong-Kong à la Chine en 1997.
La BBC n'a pas de contrôle direct du gouvernement britannique, exacteme,t comme toutes les chaînes publiques de nos pays.

Elle a cependant un cahier de charges précis, est le porte-parole du gouvernement dans toutes les affaires extérieures, et doit répondre devant le Parlement de tout dérappage éventuel.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 juil. 2010, 13:14:00

S'il est vrai que le pouvoir restreint chaque jour davantage les libertés d'expression et d'opinion, il est faux en revanche, de soutenir Guillon au motif de sa liberté.

Car ce chroniqueur n'est en rien un intellectuel indépendant mais represente le summum du conformisme ambiant.

Courageux pour aller injurier le Pape, il sera beaucoup plus circonspect sur Mahomet. Courageux pour se moquer des politiques et sa direction en vue de se victimiser, il ne remettra pas en cause profondement la politique poursuivie.

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 04 juil. 2010, 15:38:00

racaille a écrit :Non mais on s'en fout d'avoir un service public de radio non ? Comme je le disais, nous avons déjà d'excellentes radios privées indépendantes, telle que Radio Libertaire par exemple. a quoi bon financer des animateurs radio qui font doublon ?
Exactement, et nous mettre des soit disant comiques d'une vulgarité incroyable!

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 04 juil. 2010, 18:30:00

logan a écrit :dsl on ne peut pas compter sur des initiatives privées pour garantir les libertés publiques

si on faisait cela, l'enjeu du contrôle de l'expression et de l'information qui se concentre actuellement sur les services publics ne feraient que se déplacer vers ces radios indépendantes privées et elles ne resteraient pas indépendantes très longtemps
Tiens c'est marrant, en matière d'information j'aurais plutôt dit le contraire. Même Mitterand l'avait senti lorsqu'il a libéralisé la bande FM peu après son élection de 1981.

Perso je ne dis pas qu'une radio d'Etat soit obligatoirement aux ordres (bien qu'il faille m'expliquer pourquoi et comment car j'ai des doutes que j'estime légitimes). Je me demande surtout quel pourrait bien être son intérêt étant donné qu'on peut atteindre cet objectif d'indépendance aussi par la voie du privé. Dans les deux cas il ne s'agit que d'une affaire de volonté, mais le privé à un intérêt par rapport à l'étatique dans ce cas, c'est qu'il ne couterait rien aux contribuables.

Enfin, je dis ça je dis rien... Je n'écoute presque jamais la radio, selon moi ça manque cruellement d'images^^
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 04 juil. 2010, 19:12:00

racaille a écrit :
logan a écrit :dsl on ne peut pas compter sur des initiatives privées pour garantir les libertés publiques

si on faisait cela, l'enjeu du contrôle de l'expression et de l'information qui se concentre actuellement sur les services publics ne feraient que se déplacer vers ces radios indépendantes privées et elles ne resteraient pas indépendantes très longtemps
Tiens c'est marrant, en matière d'information j'aurais plutôt dit le contraire. Même Mitterand l'avait senti lorsqu'il a libéralisé la bande FM peu après son élection de 1981.
Tiens je me suis fait la même remarque !

D'ailleurs si on étudie la situation des pays où les libertés publiques sont menacées, c'est toujours les radios privées qui portent la voix de la liberté et de la démocratie. Et comme à en croire certains nous vivons désormais sous une dictature sarkozyste, la conclusion s'impose d'elle-même icon_mrgreen
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 04 juil. 2010, 19:41:00

racaille a écrit :
logan a écrit :dsl on ne peut pas compter sur des initiatives privées pour garantir les libertés publiques

si on faisait cela, l'enjeu du contrôle de l'expression et de l'information qui se concentre actuellement sur les services publics ne feraient que se déplacer vers ces radios indépendantes privées et elles ne resteraient pas indépendantes très longtemps
Tiens c'est marrant, en matière d'information j'aurais plutôt dit le contraire. Même Mitterand l'avait senti lorsqu'il a libéralisé la bande FM peu après son élection de 1981.

Perso je ne dis pas qu'une radio d'Etat soit obligatoirement aux ordres (bien qu'il faille m'expliquer pourquoi et comment car j'ai des doutes que j'estime légitimes). Je me demande surtout quel pourrait bien être son intérêt étant donné qu'on peut atteindre cet objectif d'indépendance aussi par la voie du privé. Dans les deux cas il ne s'agit que d'une affaire de volonté, mais le privé à un intérêt par rapport à l'étatique dans ce cas, c'est qu'il ne couterait rien aux contribuables.

Enfin, je dis ça je dis rien... Je n'écoute presque jamais la radio, selon moi ça manque cruellement d'images^^
La radio libre c'est indispensable, mais ce serait insuffisant. On a besoin de médias pour communiquer entre nous. Il n'y pas de démocratie possible si on ne peut pas se parler et débattre. Et à partir du moment où un média devient un média de masse, il devient un enjeu de pouvoir. Si ce média est privé, il peut facilement être contrôlé par qui cherche à s'accaparer ce pouvoir. Si ce média est public, on peut mettre en place les protections nécessaires pour que personne ne s'accapare ce pouvoir.

La radio libre n'est possible que s'il y a un média de masse, une radio public, qui concentre les enjeux de pouvoir, mais qui les protège contre ceux qui voudraient se les accaparer

Hors ce qu'il se passe là c'est que Sarkozy s'accapare ce pouvoir sous nos yeux, et il abuse de ce pouvoir pour virer les anti sarkozystes de l'antenne.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 04 juil. 2010, 19:54:00

logan a écrit :
La radio libre n'est possible que s'il y a un média de masse, une radio public, qui concentre les enjeux de pouvoir, mais qui les protège contre ceux qui voudraient se les accaparer
Ca je n'arrive pas à le comprendre. Je vois bien que c'est au coeur de ton raisonnement mais hélas ça m'échappe.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré