Nourrissons nous sainement : mourrons de faim

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 05 juil. 2010, 17:35:00

"Vous n'allez quand même pas manger ça, c'est plein de pesticides!"
Voila ce que j'entends lors d'une séance de zapping. Ca me rappelle immédiatement une scène à la cantine, une jeune fille qui épluche sa pomme avant de la croquer (comme elle ne la découpe pas en quartier, ce comportement m'étonne...) : "Tu imagines pas combien de pesticides il y a sur la peau ! Je mange une pomme tous les jours, je te dis pas l'état de mon estomac si je laisse la peau"
A l'époque ça m'avait fait rire, là ça m'a juste fait zappé.
Le lendemain, toujours, en plein zapping, je tombe sur un interview d'un médecin sur LCP. Voir une chaîne spécialisée dans le camping au Luxembourg parler à un médecin m'a intrigué. En fait, ils parlaient de nourriture. Sans ironie, j'ai enfin vu un médecin qui méritait son diplôme de docteur ! Son discours m'a plu "L'équilibre alimentaire, c'est l'équilibre des plaisirs. Notre corps est gourmand de plaisirs, mais ces plaisirs sont fugaces, le corps arrête d'avoir plaisir lorsqu'il est à satiété, et souvent cette satiété colle avec la satiété diététique. Régime, slogan du type 5 fruits et légume par jour, c'est le seul moyen pour grossir plus sans comprendre pourquoi."

[...]

Ce que ces gens ont oublié c'est que l'agriculture traditionnelle est super contrôlée, surtout en Europe !
Les taux de produits sont contrôlés de manière précise, un par un et en mélange (c'est à dire, par exemple, on peut pas mettre plus de x produit A, pas plus de y produit B, mais si A et B sont présents x et y sont encore plus réduits). Mais surtout, et ce qui a totalement été occulté, les produits utilisés ne peuvent l'être à moins de 90 jours avant récoltes pour les herbicides et 120 pour les pesticides (tableau de valeur à l'appui), et ça c'est super contrôlé ! Ces périodes de non traitement sont bien sûr étudiées pour que ces produits ne sont même pas cancérigènes pour les humains. Stop à l'intox !

Deux choix s'offrent donc à vous : soit vous écoutez FR3 et mangez sainement, c'est à dire mourrez de faim, soit vous équilibrez vos habitudes pour ne pas manger trop gras, et surtout prendre plaisir à manger.
Vous serez gentils, en pensant aux petits africains de choisir la première solution, eux ne peuvent choisir de mourir de faim ou non.


article complet sur : mon blog
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 juil. 2010, 22:28:00

Tout  à fait d'accord ! Il y a une forme d'écologie castratrice qui rend fou !

Je me marre quand je vois les gens se ruer dans une boutique "bio" pour acheter à 3 fois le  prix des légumes  ratatinés qui ont sans doute perdu 90 % de leurs vitamines, et dont la culture (garantie sans pesticides) s'est peut-être déroulée sous une pollution abominables ...

Masochisme, militance, repentance judéo-chrétienne ? Varions notre bouffe, évitons les excès mais aussi les frustrations  perpétuelles, et faisons-nous plaisir. Ce qui fait la longévité, ce n'est pas le régime, mais la bonne humeur icon_confused  

Vu récemment un reportage où  une bande de baba-cool se font livrer des légumes bio d'un agriculteur futé.  Les légumes-surprise arrivent en vrac, les  baba-cool doivent les peser et les mettre en cageots eux-mêmes, et doivent se débrouiller avec ce qu'ils achètent et souvent ne connaissent pas. Un petit cageot, genre deux courgettes, une poignée de bettes ou de fèves des marais, quelques carottes et un genre de chou ... 50 euros !!!  Grand bien leur fasse ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2010, 22:30:00

Autre solution simple : manger des fruits et légumes bio et frais, au moins en partie. Évidemment il faut avoir accès à un circuit court.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 05 juil. 2010, 22:44:00

Bonsoir,

Le bio n'est pas nécessairement plus cher...
il faudrait déjà s'entendre sur le terme"cher"...car, maintenant, cela commence à se "démocratiser"et de nombreuses enseignes proposent des gammes "bio" à prix abordables... en tout cas il faut simplement comparer ce qui est comparable...
Manger "naturel" (on dit "bio" maintenant) et frais, c'est indéniablement préférable pour la santé (en principe, et en dehors de toute considération d'ordre génétique, maladies héréditaires, etc.)
à partir de là, on devrait être moins sujet à voir le médecin pour un oui, pour un non, cela fait donc des économies pour la collectivité, moins de dépenses remboursées par la sécurité sociale, et qui paie ? et donc, ça ne revient pas plus cher.
(De nombreuses maladies sont tout de même liées à un mode de (sur)consomation alimentaire, bien souvent de mauvaise qualité)
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20233
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 05 juil. 2010, 22:47:00

Le bio est parfois moins cher même, mais il faut éviter les grandes surfaces et encore plus les magasins spécialisés. Il faut acheter directement au producteur, au besoin en passant par une structure (genre AMAP).
Mais dans le fond je suis d'accord qu'il vaut mieux se faire plaisir. De toute façon vivre 100 ans sans pinard ni saucisson ni kinder autant mourir tout de suite.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 05 juil. 2010, 22:50:00

Golgoth a écrit :Le bio est parfois moins cher même, mais il faut éviter les grandes surfaces et encore plus les magasins spécialisés. Il faut acheter directement au producteur, au besoin en passant par une structure (genre AMAP).

oui, et il y a de quoi dans Paris également (pour les AMAP)... comme quoi, quand on veut...et c'est vrai qu'on peut avoir du "bio" moins cher pour le même type de produit.
Quant aux magasins "spécialisés" ça dépend aussi...la "chèreté" n'est pas une règle, d'ailleurs, dans mon quartier, même le quincailler est moins cher que le Casto d'à côté (à produit égal).
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

Avatar du membre
raslebol
Messages : 180
Enregistré le : 19 sept. 2009, 00:00:00
Localisation : Marseille

Message non lu par raslebol » 06 juil. 2010, 09:00:00

vous êtes adorables.
Je vous laisse vous partager vos produits "Bio". je me contente du reste. 
Quand sur un emballage je vois écrit bio ... je repose et n'en veux point. Jadis... du temps de Louis XIV par exemple tout était bio... mais la plupart des gens mouraient vers 40 ans... Aujourd'hui nous ne mangeons selon vous que du toxique mais à 80 ans on a toujours bon pied bon oeil. donc je mange normalement et les économies réalisées sont investies dans des jeux pour mes petits enfants !
Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! E. Cioran

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juil. 2010, 09:44:00

Moi aussi, ça me fait marrer !
J'ai juste constaté qu'une salade venant de la ferme était bien plus goûteuse que celle du super-marché (sans savoir esi elle était bio ou non d'ailleurs).

Maintenant, deux constats :

Fruits et légumes, même traités durant leur croissance avec des produits "affreux", ont des prescritpions précises de délais entre la dernière pulvrisation et la cueillette, et sont très surveillés. Leur prétendue toxicité est donc très théorique.

Mais aussi et surtout : un légume ou un fruit perd ses vitamines et autres propriétés  intéressantes à une vitesse VV'.
Un légume cueilli, amené à l'occasion dans un magasin bio, acheté trois jours plus tard et encore stocké deux ou trois jours au frigo a à peu près autant de qualités nutrivies qu'un bout de carton.
Le Maître-Achat n'est donc pas le frais, mais bien le surgelé ! Les maraîchages  sont contrôlés à la source  (en Egypte par exemple, gros fournisseur), et chaque caisse reçoit un code certifiant son jour et son heure de récolte. Ces caisses sont alors chargées dans des avions (escale favorite des gros porteurs rentrant à vide d'Afrique) et doivent être dans le 6 heures
chez Marie-Thumas à Rotterdam, où ils sont immédiatement surgelés. Tout légume ayant dépassé les 7 heures entre cueillette et surgélation est tout simplement détruit !

Alors, il n'y a pas photo ! A moins d'aller chercher vous-même votre légume dans le champ pour le plonger dans la casserole, le bio "commercial" est un très mauvais choix.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59213
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juil. 2010, 11:07:00

"Fruits et légumes, même traités durant leur croissance avec des produits "affreux", ont des prescritpions précises de délais entre la dernière pulvrisation et la cueillette, et sont très surveillés. Leur prétendue toxicité est donc très théorique."

C'est marrant, moi j'en aurais déduit que c'est leur "non-toxicité" qui est théorique, puisque des essais pour calculer ces cinétiques ont été menés dans des conditions bien particulières. Sont-elles généralisables ? L'absence de pesticides sur les fruits et légumes des étals ne peut être d'ailleurs vérifiée, vu qu'il n'y a plus assez d'inspecteurs à la DGCCRF et que leur pouvoir de "nuisance" a été diminué sous la droite. J'avais lu il y a quelques années, qu'en fait, les pesticides sont parfois présents bien au dessus des normes légales, et que ça ne fait ni chaud ni froid à personne.

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 06 juil. 2010, 11:53:00

Bonjour,
raslebol a écrit :
du temps de Louis XIV par exemple tout était bio... mais la plupart des gens mouraient vers 40 ans... Aujourd'hui nous ne mangeons selon vous que du toxique mais à 80 ans on a toujours bon pied bon oeil.

Bien sûr, mais il faut probablement prendre en compte les taux de mortalité dus aux conditions d'hygiène et les connaissances en médecine davantage limitées  (une simple dent mal entretenue, une angine mal traitée, etc. peuvent engendrer de nombreuses pathologies et là je n'ai donné que 2 exemples)
L'alimentation était, certes, naturelle, mais était-elle variée, équilibrée ?
Justement, si on est encore en forme à 80 ans, il faut se demander pourquoi ?
Il est certain qu'on ne peut pas éviter les produits toxiques (en tous genres) mais tant qu'à faire, et puisqu'on a le choix, pourquoi pas, là, où on peut agir ?

Nombrilist a écrit :
les pesticides sont parfois présents bien au dessus des normes légales, et que ça ne fait ni chaud ni froid à personne.


Il y a de plus en plus de prise de conscience aujourd'hui, mais les mentalités ne peuvent se changer en un jour, ça viendra au point de non retour...
Là, il faudra simplement choisir une autre direction ou bien accepter de supporter/subir les conséquences mais il ne faudra pas venir dire : "on n'a pas été prévenus"
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 06 juil. 2010, 20:55:00

Et puis l'espérance de vie des occidentaux, on pourra toujours en reparler dans quelques décennies, le temps que l'on voit bien les effets de toutes les saloperies que le corps de la jeune génération absorbe quotidiennement, cette génération qui n'a jamais rien connu de sain ou presque :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 06 juil. 2010, 21:03:00

Mon cher nombrilist - Tu parles de la toxicité des fruits et légumes, qu'en est-il du poisson ? peut-on en manger sereinement ..
Là, cela me fait penser à tout ce qui peut y avoir dans la mer.. ou dans l'eau d'élevage.
 

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59213
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juil. 2010, 21:24:00

En ce qui concerne le poisson et les produits de la mer en général, il faut éviter comme la peste tout ce qui vient d'Asie. C'est blindé de produits toxiques, à un point que tu n'imagines même pas (dizaines voire centaines de pesticides différents, dont certains interdits en Europe). De plus, leur poisson d'élevage est blindé d'antibiotiques, dont certains sont également interdits en Europe. Ce qui vient de la Baltique est également à éviter. L'Atlantique est nettement moins pollué. Tu peux aussi consommer sans trop de risque ce qui est produit en pisciculture Européenne. On n'est pas à l'abri d'un pisciculteur indélicat, mais il restera l'exception. Sur le continent Africain, je ne connais pas trop leurs pratiques, donc je ne sais pas. 

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 06 juil. 2010, 21:29:00

Merci de tes précisions.. un truc que je ne comprends pas : tu dis que des pesticides sont interdits en Europe.. pourquoi alors ces poissons peuvent arriver sur les étals ?
 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 06 juil. 2010, 21:48:00

Intéressant Nombrilist, merci pour les détails.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré