L'énergie éolienne diminue les coûts de l'électricité

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 06 juil. 2010, 17:50:00

Par hypothèse, les éoliennes ne produisent que lorsqu’il y a du vent. Tributaires de la météo (l’hiver par
beau temps sec anticyclonique, il y a rarement du vent), elles doivent nécessairement être complétées par
des centrales thermiques classiques. Seules celles-ci sont en effet capables techniquement de prendre
rapidement le relais en cas d’absence de vent, ceci afin d’assurer une production électrique constante.
Ainsi, le développement de l’éolien conduit-il inexorablement au développement concomitant des
centrales à gaz, fioul ou charbon : justement celles que la lutte contre les rejets de CO2 prescrit d’éviter !
Indirectement, les éoliennes contribuent donc au réchauffement climatique

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juil. 2010, 17:58:00

FiFe, c'est sans compter le photovoltaïque, le nucléaire, le marémoteur, le géothermique (même si on en aura pas beaucoup en France), l'hydraulique, la biomasse...
Ensuite, il est très facile de créer des courant de vent, c'est à dire des zones où le vent soufflera de manière facilitée, l'éolien, c'est pas non plus uniquement le modèle trois pales etc. on a des éoliennes qu'on peut intégrer aux nouveaux building HQE, mettre sur le toît de certaines usines, dans ces lieux les couloirs venteux sont très faciles à créer et à gérer, sans compter que le sens du vent importe peu dans ces cas.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26108
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 06 juil. 2010, 18:00:00

FIFE a écrit :Par hypothèse, les éoliennes ne produisent que lorsqu’il y a du vent. Tributaires de la météo (l’hiver par
beau temps sec anticyclonique, il y a rarement du vent), elles doivent nécessairement être complétées par
des centrales thermiques classiques. Seules celles-ci sont en effet capables techniquement de prendre
rapidement le relais en cas d’absence de vent, ceci afin d’assurer une production électrique constante.
Ainsi, le développement de l’éolien conduit-il inexorablement au développement concomitant des
centrales à gaz, fioul ou charbon : justement celles que la lutte contre les rejets de CO2 prescrit d’éviter !
Indirectement, les éoliennes contribuent donc au réchauffement climatique
Sauf que c'est faux. Car ces centrales thermiques tournent en permanence, vu que la consommation est variable et que les centrales nucléaires ont une production fixe. Et que crois-tu qu'il arrive quand l'une de ces centrales nucléaires est arrêtée pour maintenance ? Bref, l'éolien n'entraîne absolument pas d'émissions supplémentaires de CO2. Tu raisonnes comme si la France produisait 100% de son électricité grâce à l'éolien, mais il y a un mix énergétique, comme dans tous les pays.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 06 juil. 2010, 18:34:00

 
il est très facile de créer des courant de vent,
Perturbation du mouvement des masses d’air : La modification de l’écoulement d’une masse d’air sur
l’environnement, peut induire deux types d’incidences sur l’environnement.
Les turbulences induites provoquent une augmentation des échanges thermiques et des échanges de
matière.
Les incidences potentielles en découlant sont notamment un assèchement du sol dû aux échanges
thermiques et une dispersion plus importante des particules en suspension dans les masses d’air, due aux
échanges de matière

http://www.ventdecolere.org/archives/levortex.pdf

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juil. 2010, 18:57:00

Assécher un sol rocailleux n'est pas gênant.
Ensuite, j'ai juste donné une piste que je tiens de ma propre réflexion, je n'ai pas été la chercher ailleurs. J'ai observé des "couloirs à vent" à différentes échelles (des grandes plaines des USA au couloir entre ma maison et celle de mon voisin), c'est pourquoi je me suis dit "et si ça marchait..."

Quant à ton site, il me paraît axé que sur les défauts, certains étant soit négligeables, soit non démontrés (même si ça ne représent pas une grande partie du contenu), mais surtout prend pour hypothèse : éolienne remplace ce qui est présent. Or, le rendement de l'éolien n'est réel qu'en énergie de complément, d'équilibrage du mix énergétique, dès lors le coût du méga>Watt baisse, les émissions de GES aussi.
En fait, le tout est la vision du projet, dans la tienne, tu dis :
on part avec nucléaire (pour production de masse) et de l'éolien=>l'éolien a des sautes d'humeur, on doit donc produire avec du fuel, ou faire tourner avec un moteur la turbine=>émission supplémentaire de gaz à effet de serre + surcoût.
Nous on dit :
On part avec nucléaire (pour production de masse) et du fuel pour ajuster la production=>arrivée de l'éolien=>absorption d'une partie de la production fuel, surtout si la production électrique est nationalisée, énergie moins sujette à des hausse de prix, non fossile=>coût plus bas (l'enquête de El Fredo) et moins de GES

Mais surtout, ce qui, pour l'instant nous rend plus crédible, c'est qu'on a une vue d'ensemble, qui prend en compte le mix énergétique, alors que vous ne faites que des projections avec, ce que les gamers appelleraient un "full éolien", "full nucléaire", "full truc", "full bidule"...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 06 juil. 2010, 19:03:00

Je ne parle même pas des paysages défigurés par ces horreurs !
Je suis allée il y a peu au Touquet, et j'en ai vu un paquet.... et toutes à l'arrêt, il n'y avait pas de vent ce jour là!

Quant à mon site, El Fredo cite les pros, moi , les anti.......

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juil. 2010, 19:09:00

Artragis, tu parles à FIFE là, pas à un gamer (joueur de jeux vidéo) ^^. Je pense que les craintes des anti-éoliens (et mes doutes à moi aussi, je l'avoue), c'est surtout l'imprévisibilité des vents, et donc l'imprévisibilité de la production. Prévoir une production des mois à l'avance avec telle ou telle quantité de matière première qu'on a sous la main (charbon, uranium), c'est facile. Mais prévoir une production électrique avec les vents rien qu'à J+4, ça me paraît déjà tendu (et y a pas intérêt à se planter dans les estimations, car une seule erreur peut coûter très cher). Dès lors, comment prévoir une coordination des productions dans un délai aussi cours, de manière à utiliser moins d'uranium et de charbon, sachant que ces différentes productions n'appartiennent même pas aux mêmes personnes?

Pour le paysage, d'accord avec FIFE, mais j'en ai déjà parlé, et on pourra en débattre plus tard. Une chose à la fois ^^.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 06 juil. 2010, 19:31:00

D'autant plus que par vent tempétueux, elles ne peuvent pas fonctionner non plus......

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juil. 2010, 19:48:00

c'est surtout l'imprévisibilité des vents, et donc l'imprévisibilité de la production.
comme c'est le tour de France je pense que tu t'es mis à jour en ce qui concerne les systèmes de roues dentées et vitesses. On peut augmenter la sensibilité de l'éolienne (c'est à dire à l'échelle locale) grâce à une petite vitesse (plateau 1, première vitesse), et continuer à faire fonctionner l'éolienne avec un vent plus fort (plateau 3 7 ème vitesse)... C'est une solution.
Maintenant, revenons à une autre échelle : la France métropolitaine. qu'il n'y ait pas de vent en Normandie n'influe en rien le passage venteux en Aquitaine. Ainsi, les éoliennes d'aquitaine produiront un maximum et aideront. Et pour le reste, on reste avec les autres énergies, renouvelables ou non, mais utilisées en moins grande quantité, donc moins de gaz à effet de serre emis...
Mais prévoir une production électrique avec les vents rien qu'à J+4, ça me paraît déjà tendu
Donné qu'on utiliserait l'éolien en communiacation avec le photovoltaïque pour ajuster à la consommation, pas de problème sur les projections.

Je ne parle même pas des paysages défigurés par ces horreurs !
Je ne les trouve pas affreuse, mais là c'est franchement très subjectif, je ne peux en rien te prouvé qu'il n'y a pas défiguration.
Je suis allée il y a peu au Touquet, et j'en ai vu un paquet.... et toutes à l'arrêt, il n'y avait pas de vent ce jour là!
Pas de vent, pas de besoin, les deux en même temps? no sé.

mais comme je le dis Nombrilist, défendre l'éolien seul n'a pas de sens de toute façon, la crédibilité de ma position, et celle de El Fredo repose sur le mixe énergétique et surtout sur l'adaptation à la consommation en temps réel.

Je ne sais pas si c'est une preuve que le coût de l'électricité éolienne est plus faible, mais pour fournir en énergie les bâtiments annexes EuroTunnel a posé 5 éoliennes sur un de ses terrains.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juil. 2010, 20:05:00

artragis a écrit :
comme c'est le tour de France je pense que tu t'es mis à jour en ce qui concerne les systèmes de roues dentées et vitesses. On peut augmenter la sensibilité de l'éolienne (c'est à dire à l'échelle locale) grâce à une petite vitesse (plateau 1, première vitesse), et continuer à faire fonctionner l'éolienne avec un vent plus fort (plateau 3 7 ème vitesse)... C'est une solution.
Maintenant, revenons à une autre échelle : la France métropolitaine. qu'il n'y ait pas de vent en Normandie n'influe en rien le passage venteux en Aquitaine. Ainsi, les éoliennes d'aquitaine produiront un maximum et aideront. Et pour le reste, on reste avec les autres énergies, renouvelables ou non, mais utilisées en moins grande quantité, donc moins de gaz à effet de serre emis...


Je ne comprends pas pourquoi tu me parles de pignons. Je ne parle pas de la capacité d'une éolienne à récupérer l'énergie, mais de la prévisibilité de la quantité d'énergie captée par une éolienne. Pour ça, il faut connaître - et donc prévoir - la force du vent. En est-on capable à mieux que J+4 ?
rtragi a écrit :

Donné qu'on utiliserait l'éolien en communiacation avec le photovoltaïque pour ajuster à la consommation, pas de problème sur les projections.

Oui, sauf que personne ne le fait. Moi je veux bien d'une production rationnalisée (réfléchie, ou raisonnable, peu importe le terme) et du mix énergétique, mais concrètement, qui le fait et est-ce réellement faisable avec la multitudes d'intérêts privés qui sont en jeu ?

Penses-tu réellement qu'il suffise de dire que si il n'y a pas de vent à Paris ce jeudi, on en trouvera bien suffisamment à Bordeaux ?

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 06 juil. 2010, 20:12:00

Je ne comprends pas pourquoi tu me parles de pignons.
en réponse à FIFE qui parlait des problèmes en cas de vent trop fort
Pour ça, il faut connaître - et donc prévoir - la force du vent. En est-on capable à mieux que J+4 ?
comme on utiliserait l'éolien en tant que première force d'ajustement, pas besoin de prévoir à J+4, c'est à la minute qu'on calcule, et si l'éolien ne suffit pas on enclenche sur les énergies thermiques (moins inertes)
mais concrètement, qui le fait et est-ce réellement faisable avec la multitudes d'intérêts privés qui sont en jeu ?
de un beaucoup de monde le fait, et d'ailleurs les poliitques fiscales (exagérées) mises en place en France vont en ce sens.
Penses-tu réellement qu'il suffise de dire que si il n'y a pas de vent à Paris ce jeudi, on en trouvera bien suffisamment à Bordeaux ?
une nouvelle fois, cette remarque prouve que tu ne raisonnes en prenant l'hypothèse "full éolien", je te le redis, nous n'avons pas que l'éolien et le tout s'équilibre.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26108
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 06 juil. 2010, 20:33:00

Nombrilist a écrit :Je ne parle pas de la capacité d'une éolienne à récupérer l'énergie, mais de la prévisibilité de la quantité d'énergie captée par une éolienne. Pour ça, il faut connaître - et donc prévoir - la force du vent. En est-on capable à mieux que J+4 ?
J+1 c'est suffisant, et de toute façon les logiciels de contrôle du réseau peuvent ajuster l'acheminement en temps réel. Un réseau de distribution électrique c'est pas plus compliqué que l'Internet, et on arrive pourtant à commuter des milliards de paquets de données à la seconde.
Moi je veux bien d'une production rationnalisée (réfléchie, ou raisonnable, peu importe le terme) et du mix énergétique, mais concrètement, qui le fait et est-ce réellement faisable avec la multitudes d'intérêts privés qui sont en jeu ?

Penses-tu réellement qu'il suffise de dire que si il n'y a pas de vent à Paris ce jeudi, on en trouvera bien suffisamment à Bordeaux ?
Figure-toi que c'est exactement ce qui est fait. De plus les "boitiers intelligents" type Voltalis qu'on installe de plus en plus souvent chez l'abonné fournissent un retour d'information instantané qui permet d'ajuster à la fois la production et la consommation.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59203
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 juil. 2010, 21:13:00

OK. Merci pour vos réponses !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 06 juil. 2010, 23:18:00

Artragis, ton idée de pignons est mignonne, mais totalement irréaliste.

Les éoliennes sont des hélices énormes, à l'aérodynamisme déterminé. En cas de grand vent, la seule solution est de les mettre en drapeau, c'est à dire de supprimer leur prise au vent.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 juil. 2010, 08:27:00

la seule solution est de les mettre en drapeau, c'est à dire de supprimer leur prise au vent.
comment tu supprimes leur prise au vent? elles ne sont pas amovibles etc. Elles ont juste une calle, point. Peut être l'idée de pignon est impossible à mettre en place, mais une nouvelle fois, je ne peux, à mon niveau, qu'imaginer des solutions que j'ai observées à différentes échelles, du vélo à la voiture, en passant par les rouages des horloges. Si j'ai fait une erreur, je l'assumerai, mais pour l'instant je n'ai pas vraiment l'explication du "pourquoi c'est une erreur", je peux dire que c'est possible autant que toi c'est impossible, mais pour l'instant nous ne nous basons que sur des observations...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré