Le FN a du soucis à se faire

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 août 2010, 01:22:00

wesker a écrit :Je crois que tu confonds positionnement et programme.
En effet, je sais jouer avec les mots mais pas à ce point :P
wesker a écrit :Avant le FN dénonçait, avec lucidité le communisme ce qui le fit passer pour une formation ultra libérale, ce qui est faux puisqu'il refuse depuis très longtemps, au travers le programme qu'il présente, le libre echange et l'immigration de masse qui n'en est qu'une conséquence.
Tu dis que le positionnement libéral du FN n'a jamais découlé que de sa contestation du communisme. Mais que dis-tu des interviews où JMLP se réclame explicitement du libéralisme de Reagan et de Thatcher (j'ai ça dans mes archives) ? J'ai rêvé ou bien...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 03 août 2010, 10:09:00

Le néolibéralisme reagano-thatchérien n'étant que le cache-sexe du capitalisme le plus sauvage, on peut en tirer les conclusions qui s'imposent.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 août 2010, 13:55:00

Racaille, si la confiance n'exclut pas le contrôle, je suis desolé de ne jamais avoir entendu cela de la part de Jean Marie Le Pen

En revanche, je me dois de te dire qu'une formation politique, hormis le NPA, ne reste pas figée dans une idéologie heritée de vieux dogmes mais doit être capable de s'adapter aux evolutions du monde...De ce point de vue, le FN serait alors exemplaire

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 août 2010, 23:24:00

http://www.google.fr/#hl=fr&source=hp&q=le pen reagan&aq=f&…

Edit : Ah j'ai enfin retrouvé un de mes signets. C'est la version numérique du livre "l'extrême-droite en France et en Belgique" de Pascal Delwit, Jean-Michel de Waele et Andrea Rea. Il y a un chapitre consacré au programme économique du FN. Il y est question de la période succédant la référence de JMLP au libéralisme de Reagan. On peut y lire par exemple :
Le second objectif nécessite une cohérence économique plus théorique. Elargir sa base électorale contraint le parti [le FN] à s'inscrire dans une perspective économique plus globale. En l'occurrence, le libéralisme semble à l'époque tout à fait adapté, car il est "dans l'air du temps" et ceux qui en sont les "champions" apparaissent comme les ennemis les plus acharnés du système communiste. Quatre extraits de la préface de Jean-Marie Le Pen, en 1983, viennent à l'appui de cette démonstration.

Dans un premier temps, il justifie l'authenticité de la démarche frontiste par rapport à la droite parlementaire : "Les choses ont bien changé depuis la parution de Droite et démocratie économique, il y a six ans. On n'avait pas encore découvert la révolution conservatrice américaine et les hommes politiques, qui se déclarent complaisamment reaganiens en étaient encore au libéralisme avancé, forme mondaine du socialisme sournois, ou au travaillisme repeint aux couleurs de la France."

Le cheminement du FN serait donc, lui, authentiquement libéral. Le parti de Jean-Marie Le Pen revendique ainsi un choix libéral antérieur à la mode reagano-thatchérienne de la droite classique des années 1982-1988, importée en France par guy Sorman et popularisée principalement par le Figaro-Magazine.
Puis :
Enfin, dernier temps, il faut affirmer le crédo libéral du FN, même si le recours à la notion de tradition permet de ménager quelques portes de sortie : "Fidèle à ses principes, il n'entend pas se substituer à ses adversaires, dans l'appareil étatique actuel, il veut en libérer les force de création et de réalisation économiques. il fait confiance à la révolution technologique moderne, pour ouvrir des voies nouvelles à la liberté et à la prospérité de nos pays, dans le respect des traditions et de l'humanisme occidental."
Et :
Vont, en conséquence, être déclinés, pêle-mêle, les thèmes classiques du populisme antiparlementaire et une vulgate libérale un peu frustre. Il s'agit tout d'abord de mettre en évidence le caractère central de l'entreprise et de la personnalité du patron, pivot de cette entité. A l'appui de cela, les relents néopoujadistes sont, bien évidemment, constants : "On ne doit, en effet, pas perdre de vue qu'un patron n'est pas libre d'agir à sa guise : il est aux ordres du peuple. [...] Le bénéfice, pourboire accordé par le peuple s'il daigne acheter, n'a rien d'une certitude. Il apparaît comme le résultat aléatoire [...] d'un travail, très souvent pénible, demandant une bonne dose d'intelligence et de connaissance assez étendue."

Ainsi se trouvent mêlées la fonction économique de l'entreprise et 'idée qu'elle serait le lieu électif, le creuset de la démocratie. Partant de là se dessine tout l'univers théorique du FN, très fortement insipré d'ultra-libéralisme : "le désir de profit", est le moteur de l'économie, la propriété a vocation à "préciser les responsabilités", ce qui suppose "d'assurer la sécurité". "L'inégalité économique est normale" dans la mesure où, même dans les pays marxistes elle demeure, et où, d'autre part, l'existence des riches est la meilleure garantie de subsistance pour les pauvres.
Etc.

--> http://books.google.fr/books?id=splVBxN ... lpg=PA85&d…
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Conscience

Message non lu par Conscience » 04 août 2010, 07:41:00

.
wesker,peut préciser le programme de la politique économique du FN ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 août 2010, 13:34:00

Evidemment, le FN croit au progrès social mais à la condition que ce dernier soit reservé aux habitant d'un territoire ou d'une zone economique donnée, par conséquent, il doit être réaliste pour s'inscrire dans la durée.

Le FN refuse le dogme libre echangiste, contraire à l'évolution des niveaux de vie qui se trouvent en opposition avec les besoins de concurrence deloyale que pratiquent certains pays adeptes des dumpings.

Enfin, Conscience, pour te répondre, les nationaux dans leur ensemble sont partisans de l'économie nationale de marché, en clair la concurrence appliqué au sein d'une nation permettant aux acteurs d'être dans des situations de concurrence identique.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 août 2010, 13:37:00

Et comment la nation gère-t-elle ses échanges économiques avec les autres pays ? Achat de matières premières ou export par exemple ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 04 août 2010, 14:02:00

Par l'application de traités de commerce équitable, et le lancement de coopérations tels qu'ils se pratiquent entre les Etats Unis et l'Amérique du Sud, la zone economique ALENA....

Le commerce extérieur existait bien avant la construction d'une Union Européenne libre echangiste et en volume, il était même équivalent à celui d'aujourd'hui, au debut du siècle dernier, c'est donc bien la preuve que cette orientation n'a nullement permis l'accroissement des echanges, qui devait apporter la prospérité.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 04 août 2010, 14:07:00

Le commerce extérieur, favorable aux pays industrialisés, reposait à l'époque sur le maintien artificiel de dictatures dans les pays à forte présence de matière première (une forme d'impérialisme). Mais ces pays se sont émancipés tant et si bien qu'il est dorénavant impossible de leur dicter nos conditions. Et tant mieux pour eux, d'ailleurs.
En ces conditions, il est impossible de revenir dans le passé, comme tu le souhaiterais.

Conscience

Message non lu par Conscience » 04 août 2010, 15:55:00

Nombrilist a écrit :Le commerce extérieur, favorable aux pays industrialisés, reposait à l'époque sur le maintien artificiel de dictatures dans les pays à forte présence de matière première (une forme d'impérialisme). Mais ces pays se sont émancipés tant et si bien qu'il est dorénavant impossible de leur dicter nos conditions. Et tant mieux pour eux, d'ailleurs. En ces conditions, il est impossible de revenir dans le passé, comme tu le souhaiterais.

.

Merci,pour les infos çi dessus.
Et pour ce que dit Nombrilist ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 août 2010, 13:42:00

Nombrilist...Tu as raison, et c'est précisément la raison pour laquelle, aujourd'hui les negociations comerciales pourraient se faire sur des bases équitables, nouvelles plus adaptés à l'exploitation dont les pays pauvres subissaient autrefois et continuent de subir pour enrichir les centrales d'achats des industriels européens.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 05 août 2010, 17:47:00

wesker a écrit :Evidemment, le FN croit au progrès social mais à la condition que ce dernier soit reservé aux habitant d'un territoire ou d'une zone economique donnée, par conséquent, il doit être réaliste pour s'inscrire dans la durée.
Préférence nationale, là ça reste cohérent avec la tradition frontiste.
wesker a écrit :Le FN refuse le dogme libre echangiste, contraire à l'évolution des niveaux de vie qui se trouvent en opposition avec les besoins de concurrence deloyale que pratiquent certains pays adeptes des dumpings.
A la place le FN propose un libre-échangisme franco-français circonscrit aux limites de nos frontières nationales. Le dumping social en moins (et encore), cela reste encore très ancré dans une perspective libérale.
wesker a écrit :Enfin, Conscience, pour te répondre, les nationaux dans leur ensemble sont partisans de l'économie nationale de marché, en clair la concurrence appliqué au sein d'une nation permettant aux acteurs d'être dans des situations de concurrence identique.
Voila on y est. La dernière citation de mon précédent post reste valide près de 30 ans plus tard. Libéralisme nationaliste. Qu'on ne vienne plus nous faire croire que le FN est un parti qui défie le "grand Capital" étant donné que la seul chose qui compte pour lui est que ce Capital reste français. Le reste, la servitude, le salariat, l'organisation des forces collectives du travail, l'exploitation des uns par les autres, ce n'est pas son problème !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 août 2010, 21:26:00

Un parti qui veut supprimer l'impot sur le revenu ne peut pas être contre le grand capital, bien au contraire.

Conscience

Message non lu par Conscience » 06 août 2010, 07:11:00

Georges a écrit :Un parti qui veut supprimer l'impot sur le revenu ne peut pas être contre le grand capital, bien au contraire.

Voilà,là par exemple c est issue de quel parti ? si Georges avait sa couleur politique sur la petite case,je saurai de qui il parle,je déduis du FN ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 06 août 2010, 11:30:00

Georges parle du FN.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré