L'interview de Nicolas Sarkozy sur france 2

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 juil. 2010, 21:50:00

Bonjour,

Voici un résumé de l'interview sur France 2 du Président de la République

Réforme des retraites : "Notre système est un système par répartition. Par définition, tous les Français sont concernés" affirme Nicolas Sarkozy en préambule de son propos sur les retraites sur France 2. "Je dis aux 15 millions de retraités qu'on ne touchera pas à leur pension de retraite" avance-t-il. Le chef de l'Etat annonce que "ceux qui ont commencé à travailler avant 18 ans partiront à la retraite à 60 ans" et défend sa réforme : "J'essaye d'être quelqu'un de juste, c'est pas facile". Nicolas Sarkozy précise également que "toute personne qui a une invalidité professionnelle d'au moins 20% pourra partir à 60 ans". Et de conclure : "Les 62 ans, nous n'y toucherons pas, l'alignement des cotisations retraites public/privé non plus. Sur le reste, nous serons à l'écoute".


Eric Woerth : Nicolas Sarkozy a renouvelé sa confiance au ministre du Travail, Eric Woerth, mais lui a "conseillé" de renoncer à ses fonctions de trésorier de l'UMP, le principal parti de la majorité présidentielle. "Eric Woerth est un homme honnête, compétent qui a toute ma confiance et toute celle du Premier ministre" et il défendra la réforme des retraites "selon le calendrier prévu", a déclaré le président de la République. Il a ajouté qu'il souhaitait voir le ministre du Travail, attaqué pour les liens qui lui sont prêtés avec l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, se consacrer désormais "exclusivement" à cette réforme. "Mon conseil serait plutôt qu'il n'exerce plus ces fonctions" de trésorier de l'UMP - qui lui ont notamment valu d'être soupçonné de conflit d'intérêt - a précisé Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy et l'affaire Bettencourt. Le chef de l'Etat, qui a consacré dix minutes au scandale, a dit ne pas être étonné par la violence de la controverse, qui l'a en partie visé. «J'ai été préparé, j'ai été élu pour résoudre les problèmes des Français. Avec les réformes vous gênez un certain nombre de gens. Et la réponse, c'est bien souvent la calomnie», a-t-il déploré. «Avec ma femme, on a subi il y a trois mois, les pires racontars sur notre vie privée. Il y a eu, il y a quatre ans, l'invraisemblable affaire Clearstream», a-t-il rappelé. «Voilà qu'avec la réforme des retraites, on me décrit comme quelqu'un qui, depuis vingt ans, irait chez Mme Bettencourt, pour ramasser des enveloppes : c'est une honte», a dénoncé le chef de l'Etat, faisant référence à des propose tenus par l'ancienne comptable de la milliardaire Liliane Bettencourt au site d'information en ligne Mediapart. Plaidant pour que «chacun se concentre sur l'essentiel», le président a souhaité que l'on ne perde plus de temps en polémique face aux réformes qu'il reste à mener.

Le train de vie des ministres. Revenant sur l'autre talon d'Achille du gouvernement, l'indignation suscitée par les cigares de Christian Blanc et le permis de construire d'Alain Joyandet, le chef de l'Etat «a reconnu des indélicatesses ou maladresses ». Mais Nicolas sarkozy s'est défendu d'avoir réagi trop tard en ne sanctionnant pas immédiatement ces ministres. «S'agissant des questions humaines je cherche à comprendre pourquoi quelqu'un a commis une erreur. Mon devoir est d'être équilibré. Les remaniements ne se font pas parce que les commentateurs s'agitent », a lancé le chef de l'Etat. Répondant aux attaques de Ségolène Royal, qui a dénoncé «un système Sarkozy corrompu», le locataire de l'Elysée a souligné que «la France n'était pas corrompue». «Nous mettons en place une République irréprochable». «Les ministres ne bénéficieront d'appartement de fonction que quand ils en auront vraiment besoin», a-t-il promis. Nicolas Sarkozy a enfin tenu à défendre son bilan en rappelant que c'est depuis son arrivée que les comptes de l'Elysée sont examinés par la Cour des comptes.

Le remaniement. Le président de la République a confirmé une modification du gouvernement en octobre. «Il y aura une nouvelle étape de l'action politique que je conduirai après la réforme des retraites à la fin du mois d'octobre. Elle marquera le dernier tiers de mon quinquennat», a redit Nicolas Sarkozy, précisant que ceux qui préconisaient une «équipe resserrée» avaient «raison».

2012. Le président de la République n'a pas voulu lever le voile sur la possibilité d'un second mandat. «La prochaine élection a lieu dans un peu moins de deux ans, tous dans la classe politique peuvent penser à la présidentielle... saufmoi. Toute mon énergie doit être consacrée à sortir les Français de la situation où ils se trouvent», a martelé Nicolas Sarkozy, qui prendra sa décision à l'automne 2011. «Quand j'ai un moment de libre, je le passe avec ma femme, mes enfants, ma famille », a-t-il insisté.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 juil. 2010, 22:40:00

Ce résumé est très résumé  ...

L'interview était absolument remarquable de mesure, et a démonté une foule de ragots stupides.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 juil. 2010, 07:54:00

et a démonté une foule de ragots stupides
oui, et sur ce point il a retrouvé sa verve d'antan
absolument remarquable de mesure
non, beaucoup de pathos, beaucoup de visage crispé...
S'agissant des questions humaines je cherche à comprendre pourquoi quelqu'un a commis une erreur. Mon devoir est d'être équilibré. Les remaniements ne se font pas parce que les commentateurs s'agitent »
une phrase à retenir, il dit vrai et je paris 1000€ que l'opposition (i.e tout ce qui n'est pas UMP ou NC) va l'attaquer sur cette phrase, ainsi que sur la maladresse "je dis la vérité, en tout cas, MA VERITE".

Autre phrase qu'il est important de retenir "la classe politique est dans l'ensemble honnête".

Par contre, notre président devrait soigner son français, ca entre les fautes d'accord, de temps, de synthaxe, pas besoin d'être professeur de français, ou d'être à côté d'une source électrique pour avoir les poils qui se dressent.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 09:17:00

Ce "en tout cas ma verité" n'est qu'un signe de modestie: il veut se distncier de l'infa!illibilité papale.

Il y avait beaucoup de dignité à rappeler qu'il est là pour prendre des décisions,  après moultes concertations, en âme et conscience, et non pour danser au gré des applaudimètres.

Pour le français, il y a une grande différence entre juger de son fauteuil, et faire face à un flot de thèmes à exprimer en offrant le moins de prise possible à la malveillance-réflexe d'une partie de l'auditoire.  L'exercice polarise toute l'attention, et la langue n'est plus qu'un moyen, et non une fin.

Je me  souviens, dans un exercice de ce genre, mais moins important évidemment, avoir voulu dire qu'Untel était le soutien de tel autre, mais avoir énoncé qu'il en était le "souteneur" icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 13 juil. 2010, 09:37:00

propagande sarkozyste qui plait aux sarkozystes, c'est à dire aux 3 intervenants qui me précèdent

quel est l'intérêt ? j'en vois aucun à part utiliser les médias de masse pour faire son petit monologue de propagande du haut de sa tour d'ivoire

lamentable

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 juil. 2010, 09:47:00

MPS, comment un journaliste montre-t-il son inculture?
en cherchant à décrédibiliser un espèce d'homme politique patati patata.
Le président c'est pareil, M.Sarkozy a montré plus d'une fois sa maîtrise du langage familier, langage qui devrait être proscris à ce niveau de compétence. Sans chercher le défaut, le président est le représentant de la France, c'est pas bien qu'un président fasse, sur une interview d'une heure plus de vingt fautes de français, ou que chaque apparition il se donne en spectacle par des mots familiers.
Les lapsus, c'est autre chose, je me souviens d'un exposer de français où je disais qu'un personnage essayait de "racoler" les liens d'un couple, au lieu de "recoller", tu imagine l'hilarité du prof.
Il y avait beaucoup de dignité à rappeler qu'il est là pour prendre des décisions, après moultes concertations, en âme et conscience, et non pour danser au gré des applaudimètres.
il ne m'a pas totalement convaincu sur beaucoup de thèmes, mais je pense que son discours était trop fourni en "juste". La langue française a 50 000 mots, pourquoi répéter celui ci sans cesse, même dans des phrases où il n'est pas le bienvenu.
Ah, oui, je sais pourquoi, parce que la gauche fait la même chose avec le mot "injuste".
Comme dit M.Menart, sur Itélé "la chance de M.Sarkozy, c'est l'opposition, quand vous voyez que c'est M.Fabius qui demandent à M.Sarkozy d'être plus crédible sur la sécurité, on croit rêver".
Ce "en tout cas ma verité" n'est qu'un signe de modestie
Oui et non, "Ma vérité", c'était aussi ce que disait (à juste titre) Copernic, de même que Galilée, Pasteur... Avoir "sa vérité", et surtout la mettre en avant comme cela, c'est dire que les autres ont de toute façon tord, pour les scientifiques suscités, c'était le cas, mais pour M.Sarkozy, qui n'étudie pas les faits, mais dont la fonction consiste à créer des lignes de conduite du pays pour l'avenir c'est prétentieux. Que dirais-tu si c'était logan qui avait tenu ce discours?

Regarde la "vérité" du gouvernement, il y a un an "C'est excellent que 80% des lycéens aient le bac, il faut encore aller plus loin, pour créer de la réussite". Beaucoup bougonnaient, le profs ont mis des sujets traites en SVT et anglais (pour la S), en éco et histoire pour les ES (je sais pas pour les autres). résultats, on arrive, après les oraux à 78.2% cette année, résultat, la "vérité" du gouvernement change "le bac reste un examen sélectif".
propagande sarkozyste qui plait aux sarkozystes, c'est à dire aux 3 intervenants qui me précèdent
franchement, apprends à lire. et cesse de discréditer les gens inutilement.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 09:49:00

Le Président d'exprime ? C'est lamentable.
Le Président  se tait ? C'est arrogant.
Le Président garde son cap ? Il n'entend pas le peuple.
Le Président écoute le peuple ? C'est une girouette.

Un peu fatigant, Logan.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 09:56:00

Pour Artragis. L'intransigeance est une qualité  à ton age : la relativité des critiques ou des erreurs vient ensuite.

Par exemple, je  trouve tes remarques intéressantes, même si - sans aucune pression quand tu rédiges - tu parles d'un "exposer" au lieu d'exposé, et tu te demandes qui a "tord" au lieu de tort. icon_confused  Je fais aussi des fautes, et nos propos ne sont  pas moins intéressants.

Pour le choix de vocabulaire du Président, s'il n'employait que de "beaux mots", on le dirait pédant.

On trouve toujours un baton pour battre son âne !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 juil. 2010, 10:29:00

Pour le choix de vocabulaire du Président, s'il n'employait que de "beaux mots", on le dirait pédant.

On trouve toujours un baton pour battre son âne !
que certains trouvent intéressant de lui reprocher de faire ce qu'eux même voudraient faire ne signifie pas que les gens qui désirent être crédibles lui reprocheraient d'utiliser un vocabulaire et une langue plus saine, faite de langage courant voire, de temps en temps soutenu.
L'écrit augmente la probabilité des fautes, puisqu'en plus de la synthaxe, de la concordance des temps, de la conjugaison on doit faire attention à l'orthographe car ce n'est pas que la prononciation qui compte.
Mais que mon "exposé" soit une faute, ne me fais pas dire "je faisais ce que je veux", ou alors "j'ai vu un espèce d'insecte".
Enfin, écrire sur clavier augmente aussi le nombre de fautes du fait des fautes de frappes, qui sont les fautes les plus courantes sur le forum, qui ne sont pas gênantes car le plus souvent elles passent inaperçues. (je fais des fuates d'orthogarphe, combien de fois as-tu lu la première proposition pour voir l'erreur?)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 10:34:00

Bonn, nous n'allons pas passer la journée à comparer les difficultés de communication écrite  ou verbale. icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 juil. 2010, 10:37:00

De quoi pourrions nous parler d'autre, la seule "nouveauté", c'est qu'il a "conseillé" à E.Woerth de démissioner de son poste de trésorier de l'UMP. Pour le reste on a commenté il y longtemps.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 juil. 2010, 11:02:00

Moi, j'ai pas tout vu, j'ai juste zappé au moment ou pujadas lui demandait si c'était juste de faire partir les gens qui ont des métiers pénibles à 62 ans. La question était claire, la réponse était totalement à coté de la plaque.
Ceux qui auront au moins 20% d'invalidité pourront partir avant ..... il n'a pas répondu à la question, car ceux qui sont  usés, mais pas malades, cela ne l'a pas vraiment interpellé. Il aurait pu ajouter que les morts aussi pourront partir avant l'age légal, cela aurait été aussi stupide que le reste de sa réponse.
Enfin, bon, le reste ... j'ai pas regardé, tant de mauvaise foi sur un seul sujet m'a suffit. J'ai noté au passage qu'il n'a pu s'empêcher de flatter son électorat (les vieux) en promettant qu'il ne touchera pas au niveau des pensions.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 11:24:00

Lancelot, as-tu déjà vu une seule entreprise où on maintient à un travail dur ou pénible une personne qui en a passé l'age ?

Les seniors au travail ne se coltinent pas des briques, ne jouent pas les Tarzans sur les toits, ne passent pas leur journée au marteau-piqueur !

On les affecte à des postes où leur expérience fait merveille, sans leur briser le dos !

La notion de pénibilité (invention récente d'ailleurs) n'a aucun sens. Il faut la remplacer par celle, plus délicate, d'adéquation entre les capacités physique et le travail demandé.
Ce qui se fait automatiquement partout !

Sauf sadisme pathologique, pourquoi veux-tu qu'un patron maintienne à un poste un type qui ne peut plus avoir le moindre rendement, alors qu'il eut être très utile ailleurs ?

Avoir mal aux genoux, après des années à carreler, par exemple, n'empêche pas de se rendre au travail  pour y effectuer des tâches administratives.

Quitte tes prêtoires de temps en temps. a force de ne voir que des contentieux, tu n'as aucune visibilité dur ce sui marche parfaitement.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59287
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 11:45:00

Il est bien ton discours mps. Question: pourquoi dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 12:47:00

Et qu'as-tu vu, dans ta vraie vie ? icon_confused

Exemple dans une société de démangement que j'ai longuement auditée.

Une 30aine de "M. Mucles" dans la force de  l'age, faisant valser les bahuts comme tu manipules ton tube de dentifrice.

Et deux "anciens", considérées comme les trésors de la boite.

Le patron s'est battu pour développer une section "déménagements délicats" : les instruments de mesure de laboratoire, l'Orchestre national de Belgique, qui change de salle tous les jours.

Les deux trésors veillaient à ce que le piano soit livré (location), et transportaient avec un soin et un savoir-faire infini tous les instruments, (pour certains, il faut un diable à 4 roues, pour d'autres à deux, histoire de ne pas les désaccorder). Chaque instrument à sa place, avec la partition sur le lutrin, pour que l'orchestre puisse directement s'installer.

Un travail léger, demandant du savoir-faire, et sur-payé bien entendu.

Et pour faciliter les choses, un camion réservé à ces déménagements quotidiens, et que le chauffeur pouvait garer devant chez lui, pour ne ps devoir s'appuyer un trajet vers la base.

Inutile de te dire que ces deux "trésors" ont retardé leur retraite au maximum !

Viens voir la "vraie vie" au lieu d'en causer !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : artragis