La Révolution française

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 13 juil. 2010, 13:30:00

wikipédia a écrit :La Révolution française est la période de l'histoire de France comprise entre la convocation des États généraux en 1789 et le coup d'État du 18 brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. C'est un moment fondamental de l’histoire de France, marquant la fin de l'Ancien Régime, et le passage à une monarchie constitutionnelle puis à la Première République. Elle a mis fin à la royauté, à la société d'ordres et aux privilèges.


mps a écrit :
La révolution française a évidemment faire  fuir des français : l'invasion allemande a fait fuir les belges et les hollandais.

Mais ces gens ne sont pas venus réclamer de l'aide sociale. Bien au contraire, ils ont payé leur séjour provisoire dur et cher.

En 40, par exemple, ma famille a fui à Bergerac, et y est restée un an.  Ma grand-mère a loué une maison à prix d'or, loyer exigé d'un coup pour 3 ans !Et le reste à l'avenant.

L'exode belge n'a rien eu d'un "accueil", mais za  constitué une formidable aubaine pour les français.

-----------------------------

oui la révolution française a fait fuir des français qui avaient peur d'être exécutés pour avoir soutenu la monarchie, pour avoir maltraité les populations, pour s'être enrichit sur leur dos, bref pour avoir agit contre la révolution et les idées révolutionnaires

fuir l'invasion allemande pendant la seconde guerre mondiale, ça n'a évidement strictement rien avoir

dans le 1er cas ce sont les gros pourris, des traitres, qui fuient pour échapper à la justice
dans le 2ème cas ce sont les gens innocents qui fuient pour échapper à la dictature totalitaire nazie

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 13 juil. 2010, 13:57:00

logan a écrit :dans le 1er cas ce sont les gros pourris, des traitres, qui fuient pour échapper à la justice
Laquelle ? celle de l'échafaud ?
Ce bain de sang a-t-il changé quoi que ce soit ? si ce n'est faire émerger d'autres formes de dictatures dont La Terreur
La Terreur a écrit :La Terreur est le nom par lequel on désigne deux périodes de la Révolution française au cours desquelles la France est gouvernée par un pouvoir d’exception reposant sur la force, l’illégalité et la répression; elle est principalement politique et répressive.
et puis, désolée, mais aujourd'hui la guillotine a disparu en France, mais ni les "palais", ni les pouvoirs quasi "monarchiques"...
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59982
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 14:50:00

"et puis, désolée, mais aujourd'hui la guillotine a disparu en France, mais ni les "palais", ni les pouvoirs quasi "monarchiques"..."

Oui, c'est pour ça que Logan proposait de se remettre au boulot ^^ !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 15:09:00

dans le 1er cas ce sont les gros pourris, des traitres, qui fuient pour échapper à la justice
Tu aimerais bien que ce soit  vrai, hein Logan ? icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin


Les historiens ont tenté d’établir le profil social des victimes de la Terreur : les études font apparaître que 31 % des condamnés à mort sont des artisans ou des compagnons, 28 % sont des paysans[72]. Au total, 80 % des victimes appartiennent au Tiers État[73]. La répartition géographique des exécutions révèle qu’elles sont un instrument de répression dans un contexte de guerre civile : 52 % des condamnations ont été prononcées dans l’Ouest vendéen ou chouan[74].
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59982
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 18:29:00

La révolution de 1789 a installé la bourgeoisie au pouvoir. La prochaine installera les travailleurs.

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 13 juil. 2010, 18:33:00

Nombrilist a écrit :La révolution de 1789 a installé la bourgeoisie au pouvoir. La prochaine installera les travailleurs.
la dictature du prolétariat ? ^^
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 18:35:00

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59982
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 18:42:00

Je ne sais pas ce qu'est la dictature du prolétariat. Personnellement, tout ce que j'aimerais, c'est voir de la diversité chez les députés et les ministres (autrement dit des ouvriers, des employés de bureau, des gens qui ont émargé au smic et qui savent ce que c'est). Au lieu de ça, on a des élus ventripotents qui ont quasiment tous un patrimoine qui dépasse le million d'euros (même Besancenot) et qui couchent avec les bourgeois de la haute finance. Comment peuvent-ils seulement imaginer la vie que mène un quidam lambda ? Ont-il réellement envie d'améliorer l'ordinaire des français ? Je ne le crois pas.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 18:54:00

La dictature du prolétariat, c'était le cri de guerre du Front Populaire !

Pour ce qui est des politiques, tout le monde peut l'être, mais personne ne reçoit un mandat sur un plateau d'argent. Il faut passer ses temps libres en "permanences",  s'informer de tout pour rendre service utilement, faire des PV ou tirer des photocopies pendant des années pour sa section locale, bref, se secouer le popotin. Les missionsdeviennent plus sérieuses, mais il faut bien entendu les réussir pour accroître sa crédibilité, et augmenter son électorat.

C'est un travail de longue haleine, émaillé de mandats gratuits et de fraaisnon remboursés.

Si tout va bien, on se faire élire dans un Collège municipal, on creuse les sujets, on est partout, et quelques années plus tard, on a une petite chance de devenir Echevin ... etc.

Non, tous ls mandataires ne sont pas riches, loin de là.

Maisles plus brillants n'ont aucun sens de leur intérêt : ils gagneraient 5 fois plus dans le privé,en turbinant moins.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 13 juil. 2010, 19:48:00

a notre epoque une revolution doit etre fait a l echelle nationnale..
les exploités de la terre doivent s unirs, il devrait y avoir des syndicats internationnal.
chaque homme devrait au moin avoir les memes condition de travaille.
ce qui rendrait imposible aux capitalistes de mettre les plus pauvres en concurences, avec les pays dits riches..
chaque individues devrait avoir les memes droits, ,et sil travaille un salaire decent
la caravane passe et les chiens aboient

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59982
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 13 juil. 2010, 19:58:00

"chaque homme devrait au moin avoir les memes condition de travaille. ce qui rendrait imposible aux capitalistes de mettre les plus pauvres en concurences, avec les pays dits riches.."

C'est ce qu'on nous promettait avec la mondialisation. On peut dire que ça a bien démarré, on ne peut pas dire le contraire. Néanmoins, l'avenir, c'est peut-être la régionalisation, c'est à dire le développement synchronisé de zones géographiques dont les habitants partagent un niveau de vie semblable.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 13 juil. 2010, 20:08:00

Léa a écrit :
logan a écrit :

dans le 1er cas ce sont les gros pourris, des traitres, qui fuient pour échapper à la justice


Laquelle ? celle de l'échafaud ?
Ce bain de sang a-t-il changé quoi que ce soit ? si ce n'est faire émerger d'autres formes de dictatures dont La Terreur
La Terreur a écrit :


La Terreur est le nom par lequel on désigne deux périodes de la Révolution française au cours desquelles la France est gouvernée par un pouvoir d’exception reposant sur la force, l’illégalité et la répression; elle est principalement politique et répressive.


et puis, désolée, mais aujourd'hui la guillotine a disparu en France, mais ni les "palais", ni les pouvoirs quasi "monarchiques"...


La terreur n'était pas une dictature, c'était une guerre civile, les révolutionnaires ( les défenseurs de la liberté ) contre les monarchistes ( les défenseurs de la dictature ). Et comme toute guerre civile ce n'est pas beau à voir.
Il n'y a pas eu qu'un bain de sang, il y a eu une révolution qui a changé beaucoup de choses, elle a fait tombé de nombreuses monarchies de droit divin en Europe et mis fin à l'ancien régime.
Nos ancêtres ont commencé une révolution qu'il ne tient qu'à nous de terminer aujourd'hui.

Maintenant vous qui semblez si prompt à juger nos ancêtres faudra nous expliquer comment à l'époque vous auriez fait pour faire tomber l'ancien régime et comment vous auriez mis en place une république laique et démocratique. Bande de bisounours. Vous croyez qu'il aurait suffit de se faire des bisous ? Face à une dictature qui emploie la force et l'endoctrinement religieux pour se maintenir il n'y a pas beaucoup de choix.
Car c'est toujours facile de jouer les juges comme si vous étiez meilleurs, en déformant les faits, en ne tenant pas compte des situations dans lesquelles ils se trouvaient à ces époques.

Parfois quand on lit vos commentaires on en vient à regretter que nos ancêtres résistants aient fait le choix de la réconciliation et de l'apaisement plutôt que de profiter du fait qu'ils avaient des armes et qu'ils dominaient le pays pour continuer la révolution par la force au risque de déclencher une guerre civile.

Aujourd'hui on a les élections, on n'a pas besoin de recourir à la force pour prendre le pouvoir, mais on a une révolution à terminer, et vous ètes exactement dans la même position que les monarchistes de l'époque, vous défendez les privilèges des riches, et de manière incompréhensible parfois vu que vous ne faites même pas partie de leur classe sociale

Avatar du membre
artragis
Messages : 8005
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 13 juil. 2010, 20:30:00

La terreur n'était pas une dictature, c'était une guerre civile, les révolutionnaires ( les défenseurs de la liberté ) contre les monarchistes ( les défenseurs de la dictature )
qu'est-ce qui faut pas entendre, la terreur opposa jacobin et girondin
de plus que je sache espagne, royaume Uni, belgique... ne sont pas des dictatures. De même la république populaire de chine n'est pas des plus "libertaire" (le mot le plus approprié est "libéral" mais je n'entends pas par là du point de vue économique donc...)
Il n'y a pas eu qu'un bain de sang, il y a eu une révolution qui a changé beaucoup de choses, elle a fait tombé de nombreuses monarchies de droit divin en Europe et mis fin à l'ancien régime.
mis le chaos à la france, qui est revenue à la paix sous le consulat et le premier empire, refaire l'histoire pour qu'elle corresponde à l'idéologie c'est pas très honnête.
Maintenant vous qui semblez si prompt à juger nos ancêtres faudra nous expliquer comment à l'époque vous auriez fait pour faire tomber l'ancien régime et comment vous auriez mis en place une république laique et démocratique.
Hola, faut pas tout confondre, on n'a jamais nié que... quoique, robespierre n'était pas très laïc, d'ailleurs on aurait préféré, à l'époque une démocratie athée, pas laïque.
Car c'est toujours facile de jouer les juges comme si vous étiez meilleurs, en déformant les faits, en ne tenant pas compte des situations dans lesquelles ils se trouvaient à ces époques.
tu en es la preuve vivante !
Aujourd'hui on a les élections, on n'a pas besoin de recourir à la force pour prendre le pouvoir, mais on a une révolution à terminer, et vous ètes exactement dans la même position que les monarchistes de l'époque, vous défendez les privilèges des riches, et de manière incompréhensible parfois vu que vous ne faites même pas partie de leur classe sociale
no comment, franchement logan, c'est complètement à côté de la plaque. Et pour toi, c'est quoi être riche?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 13 juil. 2010, 20:42:00

logan a écrit : La terreur n'était pas une dictature, c'était une guerre civile, les révolutionnaires ( les défenseurs de la liberté ) contre les monarchistes ( les défenseurs de la dictature )
Et qu'est-ce que la "dictature jacobine " ?
logan a écrit :Il n'y a pas eu qu'un bain de sang, il y a eu une révolution qui a changé beaucoup de choses, elle a fait tombé de nombreuses monarchies de droit divin en Europe et mis fin à l'ancien régime.
ah ? sauf qu'après on a eu : un premier Empire, le retour de la monarchie (1815 - 1848), une seconde République (1848 - 1852), et un second Empire (1852 - 1870),
ça ne fait, en 80 ans, que 4 ans de république, et encore...
logan a écrit :Aujourd'hui on a les élections, on n'a pas besoin de recourir à la force pour prendre le pouvoir, mais on a une révolution à terminer, et vous ètes exactement dans la même position que les monarchistes de l'époque, vous défendez les privilèges des riches, et de manière incompréhensible parfois vu que vous ne faites même pas partie de leur classe sociale
Je ne sais pas que comprend le "vous", mais, c'est ce genre de "raccourci" qui crée les préjugés* (*je te laisse chercher la définition du mot ;))

P.-S. : faut-il rappeler que nombre de dictateurs ont été élus au suffrage universel

____________
édition pour correction de la première citation
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 13 juil. 2010, 21:45:00

Léa a écrit :
logan a écrit :Aujourd'hui on a les élections, on n'a pas besoin de recourir à la force pour prendre le pouvoir, mais on a une révolution à terminer, et vous ètes exactement dans la même position que les monarchistes de l'époque, vous défendez les privilèges des riches, et de manière incompréhensible parfois vu que vous ne faites même pas partie de leur classe sociale
Et qu'est-ce que la "dictature jacobine " ?
logan a écrit : Il n'y a pas eu qu'un bain de sang, il y a eu une révolution qui a changé beaucoup de choses, elle a fait tombé de nombreuses monarchies de droit divin en Europe et mis fin à l'ancien régime.
ah ? sauf qu'après on a eu : un premier Empire, le retour de la monarchie (1815 - 1848), une seconde République (1848 - 1852), et un second Empire (1852 - 1870),
ça ne fait, en 80 ans, que 4 ans de république, et encore...
logan a écrit : Aujourd'hui on a les élections, on n'a pas besoin de recourir à la force pour prendre le pouvoir, mais on a une révolution à terminer, et vous ètes exactement dans la même position que les monarchistes de l'époque, vous défendez les privilèges des riches, et de manière incompréhensible parfois vu que vous ne faites même pas partie de leur classe sociale
Je ne sais pas que comprend le "vous", mais, c'est ce genre de "raccourci" qui crée les préjugés* (*je te laisse chercher la définition du mot ;) )

P.-S. : faut-il rappeler que nombre de dictateurs ont été élus au suffrage universel
Ya aucune dictature jacobine, a moins bien sur de considérer comme une dictature le fait de se battre contre une dictature, ce qui n'a alors plus aucun sens

Et pourquoi on a eu une vraie dictature après avec l'Empire etc ... ? Parce que les centristes ( les thermidoriens ) ont assasiné Robespierre, pris le pouvoir et tout ça pour le céder ensuite à Bonaparte
Ils ont décrété que la révolution était terminée, ce qui n'était pas le cas, ils ont réacceuillit en France tous les monarchistes et les traitres qui avaient fuit comme des lâches, ils ont passé à la trappe la constitution républicaine qui devait être mise en place pour mettre en place une espèce d'aristocratie constitutionnelle, et ensuite pour couronner le tout ils se sont fait éjecté du pouvoir très facilement par un coup d'état de Bonaparte
En quoi c'est la faute des jacobins et des révolutionnaires ?

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré