La Révolution française

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 juil. 2010, 22:23:00

Maintenant vous qui semblez si prompt à juger nos ancêtres faudra nous expliquer comment à l'époque vous auriez fait pour faire tomber l'ancien régime et comment vous auriez mis en place une république laique et démocratique. Bande de bisounours. Vous croyez qu'il aurait suffit de se faire des bisous
Comment expliques-tu que toute l'Europe soit devenue soit des monarchies parlementaires  soit des républiques, sans faire couler une goutte de sang ?

Pour en arriver là, la révolution française  a tout de même massacré  de 600 à 800.000 personnes, dont 22.000 enfants vendéens, plus de 500 gosses fusillés à Paris, etc. Ce n'est même plus une guerre civile, c'est un génocide difficle à comprendre dans un pays dit "civilisé"

http://les.guillotines.free.fr/victimes.htm

Je te signale aussi que tous ces hauts-faits surviennent après la chute du Roi !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 13 juil. 2010, 22:42:00

la révolution française n'a pas massacré qui que ce soit, elle s'est battue contre ses ennemis, intérieurs comme extérieurs, c'est toute l'europe qui s'est liguée contre les révolutionnaires français pour remettre au pouvoir le roi, craignant que les idées révolutionnaires mettent en péril leurs propres pouvoirs et leurs propres monarchies, et ça s'est retourné contre eux les armées françaises ont triomphé contre tous les ennemis qui se sont ligués contre elles
alors ne dis pas que c'est sans verser de sang que tous ces régimes ont disparu, bien sur qu'il y a eu du sang de versé, et du sang de nombreux français
dans aucun pays la liberté n'a été acquise sans verser du sang c'est faux, aucune dictature n'a jamais accepté de céder son pouvoir pacifiquement, tu es une lamentable menteuse MPS

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 13 juil. 2010, 22:44:00

logan a écrit : Ya aucune dictature jacobine, a moins bien sur de considérer comme une dictature le fait de se battre contre une dictature, ce qui n'a alors plus aucun sens
logan a écrit :(...) les centristes ( les thermidoriens ) ont assasiné Robespierre(...)
n'est-ce pas contradictoire ?
pourquoi Robespierre a-t-il été supprimé ? n'était-il pas considéré comme un dictateur ? n'avait-il pas été l'instigateur de la Terreur ? (on y revient, à la dictature de Robespierre, Président du comité de salut public)
comité de salut public a écrit :Le Comité de salut public est le premier organe du gouvernement révolutionnaire mis en place par la Convention pour faire face aux dangers qui menacent la République au printemps 1793 (invasion et guerre civile), le deuxième étant le Comité de sûreté générale.
A partir de septembre 1793, ce qu’on est convenu d’appeler le Grand Comité de l’an II est constitué. Il va suspendre la Constitution, organiser un gouvernement révolutionnaire (Terreur, dirigisme économique) et exercer une dictature de fait jusqu’à la chute de Robespierre (9 thermidor - 27 juillet 1794).
logan a écrit :En quoi c'est la faute des jacobins et des révolutionnaires ?
la réponse est ci-dessus


mps a écrit : Comment expliques-tu que toute l'Europe soit devenue soit des monarchies parlementaires soit des républiques, sans faire couler une goutte de sang ?
c'est un vaste sujet et on est complètement hors-sujet :P mais .... c'est faux ;)
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 14 juil. 2010, 00:21:00

Léa a écrit :
logan a écrit : Ya aucune dictature jacobine, a moins bien sur de considérer comme une dictature le fait de se battre contre une dictature, ce qui n'a alors plus aucun sens
logan a écrit : (...) les centristes ( les thermidoriens ) ont assasiné Robespierre(...)
n'est-ce pas contradictoire ?
pourquoi Robespierre a-t-il été supprimé ? n'était-il pas considéré comme un dictateur ? n'avait-il pas été l'instigateur de la Terreur ? (on y revient, à la dictature de Robespierre, Président du comité de salut public)
comité de salut public a écrit : Le Comité de salut public est le premier organe du gouvernement révolutionnaire mis en place par la Convention pour faire face aux dangers qui menacent la République au printemps 1793 (invasion et guerre civile), le deuxième étant le Comité de sûreté générale.
A partir de septembre 1793, ce qu’on est convenu d’appeler le Grand Comité de l’an II est constitué. Il va suspendre la Constitution, organiser un gouvernement révolutionnaire (Terreur, dirigisme économique) et exercer une dictature de fait jusqu’à la chute de Robespierre (9 thermidor - 27 juillet 1794).
logan a écrit : En quoi c'est la faute des jacobins et des révolutionnaires ?
la réponse est ci-dessus


mps a écrit :
Comment expliques-tu que toute l'Europe soit devenue soit des monarchies parlementaires soit des républiques, sans faire couler une goutte de sang ?
c'est un vaste sujet et on est complètement hors-sujet :P mais .... c'est faux ;)
Mais te rends tu comptes que tu récites la propagande anti-révolutionnaire et anti-républicaine qui vise à faire passer ceux qui luttaient contre la dictature pour les dictateurs ?
Robespierre n'était en rien un dictateur. Pourquoi on l'a surnommé l'incorruptible d'après toi ?

Le problème de la révolution, c'est que si les révolutionnaires étaient d'accord tous ensemble sur l'abolition de la monarchie, ils n'étaient pas tous d'accord sur le régime qu'il fallait construire à la place. Et même parmi les républicains, ils n'étaient pas tous d'accord sur quelle type de république mettre en place. Et à cette époque, ce n'était en rien comme aujourd'hui.
Les girondins ont été évincés du parlement non pas parce que les jacobins étaient des dictateurs, mais parce que les girondins ont tenté et loupé un coup d'état pour prendre le pouvoir pour évincer les jacobins ...
Et Robespierre et les jacobins ont été exécuté non pas parce qu'ils étaient des dictateurs, mais parce que le coup d'état des thermidorien a réussit.

Si les jacobins et robespierre avaient agit ainsi alors que tous les autres étaient de parfaits démocrates, là oki on aurait pu les considérer comme d'affreux dictateurs, mais non, ils ont agit ainsi parce que tous les autres étaient des dictateurs.
Ce sont les jacobins qui luttaient pour la liberté et la démocratie, ce ne sont pas les girondins dont la majorité étaient des monarchistes, ce ne sont pas les thermidoriens ( parmi lesquels il y a justement des girondins ) qui étaient tous dans l'ensemble corrompus bourgeois et aristocrates.
Ce ne sont pas les jacobins qui ont mis en place une dictature, eux ils mettaient en place des lois qui libéraient le peuple.

Je t'invite à lire plus en détail les discours de Robespierre et à revoir les évènements qui ont eu lieu de plus prêt, tu ne trouveras à aucun moment ni dans ses discours ni dans ses actes la moindre trace de dictature.

Tu peux parler de dictature "jacobine" parce qu'après l'éviction des girondins les jacobins se sont retrouvés majoritaires au parlement, mais c'est inverser les rôles totalement, les girondins ont tenté un coup d'état ce sont eux les dictateurs

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 14 juil. 2010, 01:46:00

logan a écrit : Tu peux parler de dictature "jacobine" parce qu'après l'éviction des girondins les jacobins se sont retrouvés majoritaires au parlement, mais c'est inverser les rôles totalement, les girondins ont tenté un coup d'état ce sont eux les dictateurs
Si on reprend du "début" je disais que :
Léa a écrit :Ce bain de sang a-t-il changé quoi que ce soit ? si ce n'est faire émerger d'autres formes de dictatures dont La Terreur
"d'autres" et "dont" avaient leur importance, puisque tu reconnais toi-même qu'il y a bien eu des dictateurs dans cette histoire, comme ça chacun les siens ImageImage


:oops: pardon Gis... mais il vaudrait peut-être mieux séparer les messages pour en faire un sujet :mrgreen: ... parce que bon...
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 14 juil. 2010, 02:22:00

il y a des faits léa et tu ne peux pas changer les faits et les déformer pour que cela cole à ce qui t'arrange, la terreur c'était une guerre civile, non une dictature, y'avait les gentils d'un côté : les révolutionnaires, démocrates et républicains, et les méchants de l'autre : les monarchistes, les traitres, les aristocrates, les corrompus
cette guerre civile était une lutte pour le pouvoir, et ce sont les jacobins qui l'ont remporté dans un premier temps, ils ont commencé à réformer la france, ils ont mis en place une république, fait abolir des tas de privilèges, abolit des lois injustes etc ...
tandis que les autres défendaient soit l'ancien régime, une monarchie de droit divin qui a commis des crimes et des massacres indescriptibles, les privilèges etc ... soit des aristocrates ou bourgeois qui ne pensaient qu'au pouvoir et au fric et qui en avaient rien à faire du peuple.
voilà la vérité
bien sur j'exagere ce n'était pas aussi tranché, il y avait des gens biens chez les girondins ou les thermidoriens, mais ils étaient peu nombreux

quand les thermidoriens ont remporté la lutte du pouvoir, ils ont fait exécuté robespierre et les jacobins, et ils ont mis en place une dictature aristocratique, qui n'a pas fait long feu,  bonaparte a pris facilement le pouvoir après ça, ils n'ont pas levé le petit doigt pour s'y opposer

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2010, 10:26:00

la révolution française n'a pas massacré qui que ce soit, elle s'est battue contre ses ennemis, intérieurs comme extérieurs, c'est toute l'europe qui s'est liguée contre les révolutionnaires français pour remettre au pouvoir le roi, craignant que les idées révolutionnaires mettent en péril leurs propres pouvoirs et leurs propres monarchies, et ça s'est retourné contre eux les armées françaises ont triomphé contre tous les ennemis qui se sont ligués contre elles
alors ne dis pas que c'est sans verser de sang que tous ces régimes ont disparu, bien sur qu'il y a eu du sang de versé, et du sang de nombreux français
dans aucun pays la liberté n'a été acquise sans verser du sang c'est faux, aucune dictature n'a jamais accepté de céder son pouvoir pacifiquement, tu es une lamentable menteuse MPS
Du pipeau !

Les 22.000 enfants vendeens massacrés, les 500 petits gosses  fusillés rien qu'à Paris, ils voulaient assurer la royauté ?

Qui a attaqué la France, alors que les révolutionnaires français  venaient détruire pierre par pierre les  abbayes, les églises, et tout un patrimoine en Belgique ?

Et dans quel autre pays d'Europe le "sang" a-t-il été versé ?

Prends la révolution belge de 1830,  qui visait à se débarrasser de l'occupation hollandaise. (Guillaume  d'Orange).
Trois jours d'affrontements militaires, entre les troupes de Guillaume d'Orange et la milice volontaire belge,

[/color]Le troisième jour, les belges créent leur gouvernement et passent à autre chose dans la bonne humeur. 

Aucune exécution,  aucune prise à partie de la population civile, aucun règlement de compte, aucune hystérie, aucune famine ..; Ca se passe comme ça chez les gens civilisés.

Mais tu le sais parfaitement, puisque ton seul  "argument" est de m'injurier icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 juil. 2010, 10:45:00

Les belges étaient soutenus par la France. Sinon, ça n'aurait pas duré 3 jours, mais 100 ans ^^.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 juil. 2010, 11:23:00

Bien sûr ! icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 juil. 2010, 13:29:00

et robespierre qui se battait contre les dictateurs... faut arrêter, la monarchie était tombée, et les chouans étaient français, ils voulaient une monarchie constitutionnelle etc.
Il a tué beaucoup de monde l'arrageois, jacobins ET girondins (preuve qu'il se battait pas contre la dictature), lorsque la plaine a pris le pouvoir, c'est effectivement la bourgeoisie qui a remplacé le roi, mais faut pas dire n'importe quoi, la terreur c'était la dictature de robespierre, pas la victoire de la démocratie.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 14 juil. 2010, 13:46:00

logan a écrit :(...) tu ne peux pas changer les faits et les déformer pour que cela colle à ce qui t'arrange (...)
Un lien rapide à lire...
artragis a écrit :(...) la terreur c'était la dictature de robespierre, pas la victoire de la démocratie.
c'est un fait...
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 14 juil. 2010, 14:49:00

j'avoue ne pas comprendre votre logique

vous vous rendez compte que la démocratie ca ne peut fonctionner que si tout le monde en accepte les règles ?

Léa
Messages : 191
Enregistré le : 30 juin 2010, 00:00:00

Message non lu par Léa » 14 juil. 2010, 15:45:00

logan a écrit :j'avoue ne pas comprendre votre logique

vous vous rendez compte que la démocratie ca ne peut fonctionner que si tout le monde en accepte les règles ?
mais alors, logan, j'aimerais beaucoup que tu expliques :

- en quoi, les massacres sous la Terreur furent-ils au service de la Démocratie ?
(dès l'instant où il y a "actes terroristes" peut-on considérer que ceux-ci servent une Démocratie ?)

- ton raisonnement consisterait à supprimer tous ceux qui ne sont pas d'accord avec les règles (lesquelles ?) afin d'obtenir le fonctionnement d'une Démocratie ?
(puisqu'en toute logique ne resteraient que ceux qui seraient d'accord...)

- a-t-on déjà vu une Démocratie imposer ses règles par des massacres ?
« Le respect que nous souhaitons obtenir de l’homme envers ses semblables n’est qu’un cas particulier du respect qu’il faudrait ressentir pour toutes les formes de vie… »
Claude Levi-Strauss

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 juil. 2010, 17:34:00

Si des mecs prennent les armes contre la démocratie, ou veulent empêcher son installation, il est normal que les démocrates se défendent (cf la guerre d'indépendance des USA, puis celle de sécession). Toutes deux sont des guerres civiles.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7980
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 14 juil. 2010, 18:11:00


- en quoi, les massacres sous la Terreur furent-ils au service de la Démocratie ?
(dès l'instant où il y a "actes terroristes" peut-on considérer que ceux-ci servent une Démocratie ?)

- ton raisonnement consisterait à supprimer tous ceux qui ne sont pas d'accord avec les règles (lesquelles ?) afin d'obtenir le fonctionnement d'une Démocratie ?
(puisqu'en toute logique ne resteraient que ceux qui seraient d'accord...)

- a-t-on déjà vu une Démocratie imposer ses règles par des massacres ?
c'est un des paradoxe de la démocratie, elle s'est partout installée dans la violence, cependant Robespierre, une fois au pouvoir (tout comme Napoléon) ne fut plus démocrate : culte de la personnalité, culte de l'être suprême, terreur (même parmi les montagnards, ce qui prouve d'ailleurs qui ne s'agissait pas d'un massacre pro-démocratique, Desmolin a été guillotiné alors qu'il était du bord de robespierre), non respect des principes de la démocratie (cette même démocratie qui a donné naissance au nazisme, à une plus ou moins grande échelle (je ne suis pas spécialiste de l'époque moderne hein), Hitler fut élu démocratiquement) etc.
vous vous rendez compte que la démocratie ca ne peut fonctionner que si tout le monde en accepte les règles ?
c'est vrai, et ça explique pourquoi la démocratie s'est toujours mise en oeuvre dans la violence, mais rarement plus d'un mois, souvent c'était même emballé et pesé en deux-trois jours.

Logan, la révolution française est faite selon plusieurs mouvements,et malheureusement la première république (qui n'est pas la première expérience démocratique, il y a eu une monarchie constitutionnelle auparavant) fut bel et bien une dictature et en plus elle mis en place elle même la guerre civile, mais aussi extérieur, en effet le préambule de la constitution de 91, puis de 93 (non répété en 95) dit "est français celui qui reconnaît les droits de l'homme"
la terreur c'était une guerre civile
la terreur est une arme de dictature, pas une guerre civile, en effet elle est la décision du pouvoir centrale pour assouvir le pays, ce ne sont pas les démocrates qui l'utilisent.
y'avait les gentils d'un côté : les révolutionnaires, démocrates et républicains, et les méchants de l'autre : les monarchistes, les traitres, les aristocrates, les corrompus
faux, les monarchistes étaient divisés entre les démocrates (ceux qui voulaient une monarchie à l'anglaise) et ceux qui voulaient le retour du pouvoir fort (absolu), lse républicains étaient très minoritaire au début, c'est la terreur qui les a mis en avant. Je te le redis, la terreur a tué des jacobins (démocrates) et des girondins (démocrates) et des montagnards (parti de robespierre), donc ta vision manichéenne est fausse, la terreur c'est le pouvoir qui monte à la t^te de robespierre.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré