Ces ministres qui dirigent leur propre parti

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26120
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 21 juil. 2010, 21:45:00

mps a écrit :Je me demande bien ce qui vous dérange dans ces pratiques tout à ait normales et légales.

Et pourquoi vous criez "la droite", quand il y a 380 partis officiels en France, et donc probablement un tas de partis de gauche.

Un rien vous amuse.
Apparemment ça n'amuse pas le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), pour qui la création de ces micro-partis, dans leur très grande majorité liés à l'UMP, était "un détournement de l'esprit de la loi".

http://www.courrierdesmaires.fr/actuali ... n-detourne…
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 22 juil. 2010, 13:48:00

mps a écrit :Je me demande bien ce qui vous dérange dans ces pratiques tout à ait normales et légales.

Et pourquoi vous criez "la droite", quand il y a 380 partis officiels en France, et donc probablement un tas de partis de gauche.

Un rien vous amuse.
C'est pour çà que la gauche et la droite sont aussi responsables de la création de ses pompes à fric l'une que l'autre. N'exonères pas la mauvaise pratique de l'un par celle de l'autre.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 14:15:00

Ah et tu mets tous les partis de gauche dans le même panier ?

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 juil. 2010, 14:23:00

Wesker, arrête ta propagande. Il n'y a pas de micro-parti à gauche.

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 22 juil. 2010, 14:24:00

Si, le NPA !  Image

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 14:44:00

Bah si le NPA est un micro parti, c'est encore pire pour le parti de gauche vu que l'on a moins de membres.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59250
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 juil. 2010, 15:04:00

ça va changer !

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 16:06:00

pas sur
la gauche a perdu la culture d'adhésion à un parti politique, les gens sont facilement sympathisants, mais il est très difficile de les faire s'engager et encore pire adhérer
beaucoup ne croient plus en les partis politiques et préfèrent aussi se tourner vers les associations, ça mettra du temps à changer tout ça

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 juil. 2010, 16:13:00

Bonjour,

Réponse intéressante tu as idée du pourquoi logan ? Les gens n'ont plus confiance dans les partis ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 22 juil. 2010, 17:28:00

Oui, ils n'ont plus confiance dans les partis politiques, et les raisons sont simples, les partis qui ont été au pouvoir ont systématiquement trahis les gens qui les avaient soutenu. Ils ont aussi un sentiment d'impuissance, alimenté par la pensée unique, pensant que les politiciens n'ont de toute façon plus de pouvoir et que toutes les décisions se prennent ailleurs. Ils ont le sentiment que les politiciens sont pieds et mains liés face au pouvoir économique.

Les plus à gauche pensent que de toute façon seule une révolution ou une grève générale peut changer quoi que ce soit dans le pays, que les institutions sont corrompues et qu'il n'est pas possible de faire quoi que ce soit par la voie politique, s'appuyant justement sur les 30 ans d'expérience passée de gauche au pouvoir.

Seul le parti communiste continue d'avoir un grand nombre d'adhérents, mais ce sont des adhérents vieillissants, pour la plupart ce sont des adhérents qui ont connu le programme commun avec Mitterrand, j'étais même pas né ;)
Mais à mon avis cela ne va pas durer. Leurs effectifs ne vont pas se renouveler.

Nous aurons des adhérents en masse uniquement si nous arrivons à redonner un vrai espoir aux gens, ce qui passe déjà par une union, mais pour l'instant c'est très difficile, ils sont bien ancrés sur leurs positions et leurs désillusions passées sont profondes et difficiles à faire oublier, de plus l'union ce n'est pas gagné, il faut là aussi lutter pour dépasser 30 années de querelles et de divisions, c'est très difficile.

Pour les histoires de pouvoir, est-ce que nous pourrions faire qqchose si nous arrivions au pouvoir, ou alors est-ce que nous serions pieds et mains liés ?
Là, pareil c'est un lourd combat à mener pour faire comprendre aux gens que le pouvoir économique n'existe pas réellement, et que le seul pouvoir qu'ils ont c'est celui qu'on leur abandonne, et que nous pouvons le reprendre en fait à tout moment.

Pour les institutions corrompues, pareil, il est difficile de convaincre les gens que malgré le fait qu'elles soient corrompues, il reste l'élection et d'autres éléments de démocratie, et que tout cela est largement suffisant pour mener nos politiques une fois au pouvoir

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 24 juil. 2010, 14:36:00

J'ai cru comprendre que Desirs d'avenir était une structure en vue de soutenir la candidature de Segolène Royal qui disposait déjà, pourtant de la formation socialiste.

En réalité, ces structures qui ont vocation à soutenir des personnes plutôt que des appareils pourraient se justifier mais au vu de leur multiplication, surtout au sein de la majorité UMP, on peut s'interroger légitimement pour savoir si elles ne constituent pas des sources de financements detournées pour éviter de se heurter aux plafonds légaux en vigueur.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré