PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 778
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par Spartiate » 12 oct. 2018, 23:50:44

Quand bien même, je ne vois pas quel espace politique le PS pourrait saisir. La ligne dominante m'apparaît comme macrono-compatible, les idées sont à peu de choses près les mêmes et les seules querelles existantes concernent les visages qui les incarnent. Seul un féru de politique pourrait réellement faire une distinction, pour le reste de l'électorat c'est totalement inaudible/invisible.

Si gauchisation il y a, ce dont je doute, elle provient de la fuite des vallsites vers Macron. De l'autre côté, l'aile gauche a rejoint ou Hamon ou dans une moindre mesure Mélenchon. Mais c'est surtout l'aile droite qui a mis les voiles en premier.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par wesker » 13 oct. 2018, 00:47:22

C'est surtout révélateur de l'incohérence et de l'incompatibilité de se réclamer, encore d'une tradition et de valeurs socialistes au sein d'une formation qui assume et revendique une ligne démocrate, afin d'être compatible avec ses homologues européens. C'est l'une des questions majeures auxquelles ce parti devrait répondre et tant que cela ne sera pas fait ils ne parviendront à faire preuve d'une lisibilité.

A l'occasion des européennes, qui peut dire, à ce jour quel est le projet que le PS défendra, quels seront ses représentants, y aura t-il le souci, encore, de s'inscrire dans la volonté de complaire aux sociaux démocrates européens et donc promouvoir des orientations assez éloignées des attentes que peuvent exprimer leurs électeurs français ? Je ne le pense pas.

En revanche, la désignation de Chassaigne pour les communistes et les divergences entre communistes et insoumis laissent augurer pour la gauche d'un renforcement des démocrates.

C'est pour cette raison que le clivage droite gauche n'est plus suffisant pour mobiliser les opposants à cette politique et ne permets plus de construire des projets suffisamment rassembleurs !

Avatar du membre
albert
Messages : 9956
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par albert » 13 oct. 2018, 09:48:23

Le départ de Maurel signifie qu'un an et demi après la débâcle électorale du PS, la décomposition continue.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 24582
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par johanono » 13 oct. 2018, 19:06:45

Spartiate a écrit :
12 oct. 2018, 23:50:44
Quand bien même, je ne vois pas quel espace politique le PS pourrait saisir. La ligne dominante m'apparaît comme macrono-compatible, les idées sont à peu de choses près les mêmes et les seules querelles existantes concernent les visages qui les incarnent. Seul un féru de politique pourrait réellement faire une distinction, pour le reste de l'électorat c'est totalement inaudible/invisible.

Si gauchisation il y a, ce dont je doute, elle provient de la fuite des vallsites vers Macron. De l'autre côté, l'aile gauche a rejoint ou Hamon ou dans une moindre mesure Mélenchon. Mais c'est surtout l'aile droite qui a mis les voiles en premier.
J'ai déjà exposé par ailleurs ce que pourrait être l'espace politique du PS. Entre le caricatural et clivant Mélenchon, et le très libéral Macron, un espace politique est en train de s'ouvrir pour le PS. Certes, il reste une ambiguïté à surmonter, par rapport à l'engagement pro-européen du PS, mais quand même : malgré cette ambiguïté, il y a de quoi faire. A condition de travailler.

Donc pour le PS, il faut travailler sur le projet politique, et aussi trouver un leader capable de le représenter, de l'incarner, auprès de l'opinion publique. C'est ce qui manque aujourd'hui. L'hypothèse Royal est évoquée pour les européennes. C'est serait, je pense, le meilleur choix pour le PS.

Quant à ceux qui quittent le PS aujourd'hui pour aller fonder leur petite chapelle politique, leur parti de cabine téléphonique, ils se condamnent à l'échec, et ne rendent pas service à cette gauche qu'ils prétendent défendre. Ceux qui ont été séduits par Macron sont déjà partis. Rejoindre LREM aujourd'hui, alors que Macron devient impopulaire, ça n'aurait aucun sens.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18036
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 oct. 2018, 09:37:38

je n'était pas né, mais en 1971 le PS ne s'est-il pas fondé en fusionnant le cadavre de la SFIO plus pleins de petits clubs et partis cabines téléphoniques?
peut être que ces gens qui quittent le navire et fondent leurs micro mouvements le font pour ne pas ternir leurs image en se desassociant de ce parti qui a une sale image et attendent une sorte de "messie" qui unifierait tous ces gens pour retrouver le chemin de la victoire?

Ou autre chose? je n'en sais rien en faite.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
albert
Messages : 9956
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par albert » 14 oct. 2018, 10:02:51

C'est clair que Maurel, en créant son petit parti, le fait dans une optique de rapprochement avec LFI.
Ce ne sera donc pas une simple cabine téléphonique mais un courant d'un mouvement plus large.
Je lis ce matin que Julien Dray, ex-ami et allié de Mélenchon autrefois au sein du PS, semble prêt lui aussi à quitter le PS pour se rapprocher de son ancien camarade.
Autrement dit, il y a des mouvements qui continuent de recomposer la gauche, mais ça ne se fait plus autour du PS. C'est désormais LFI qui est en centre du jeu sur une ligne beaucoup plus à gauche.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 6168
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par Papibilou » 14 oct. 2018, 10:37:00

albert a écrit :
13 oct. 2018, 09:48:23
Le départ de Maurel signifie qu'un an et demi après la débâcle électorale du PS, la décomposition continue.
Décomposition ou clarification ?

Papibilou
Messages : 6168
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par Papibilou » 14 oct. 2018, 10:44:59

johanono a écrit :
13 oct. 2018, 19:06:45
J'ai déjà exposé par ailleurs ce que pourrait être l'espace politique du PS. Entre le caricatural et clivant Mélenchon, et le très libéral Macron, un espace politique est en train de s'ouvrir pour le PS. Certes, il reste une ambiguïté à surmonter, par rapport à l'engagement pro-européen du PS, mais quand même : malgré cette ambiguïté, il y a de quoi faire. A condition de travailler.

Donc pour le PS, il faut travailler sur le projet politique, et aussi trouver un leader capable de le représenter, de l'incarner, auprès de l'opinion publique. C'est ce qui manque aujourd'hui. L'hypothèse Royal est évoquée pour les européennes. C'est serait, je pense, le meilleur choix pour le PS.

Quant à ceux qui quittent le PS aujourd'hui pour aller fonder leur petite chapelle politique, leur parti de cabine téléphonique, ils se condamnent à l'échec, et ne rendent pas service à cette gauche qu'ils prétendent défendre. Ceux qui ont été séduits par Macron sont déjà partis. Rejoindre LREM aujourd'hui, alors que Macron devient impopulaire, ça n'aurait aucun sens.
Effectivement, si Macron insiste encore dans sa politique libérale il ouvre un espace pour le PS.
Royal tête de liste pour les européennes, je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur choix, mais pourquoi pas.
Les Maurel et Lienneman, eussent été mieux inspirés de quitter le PS quand ils s'opposaient au courant majoritaire social démocrate. Maintenant ça fait rats qui quittent le navire. Mais après tout devrait-on regretter les rats sur un navire ?
Reste néanmoins la problématique du PS qui est d'avoir un ou plusieurs leaders charismatiques. Je sais que Hollande n'était pas particulièrement charismatique mais Faure, quand il parle, me paraît de nature à faire fuir les candidats.

Avatar du membre
albert
Messages : 9956
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par albert » 14 oct. 2018, 16:44:51

Papibilou a écrit :
14 oct. 2018, 10:44:59
Effectivement, si Macron insiste encore dans sa politique libérale il ouvre un espace pour le PS.
Comme le PS est tout aussi libéral, je ne vois pas quel espace il peut occuper.
Papibilou a écrit :
14 oct. 2018, 10:44:59
Les Maurel et Lienneman, eussent été mieux inspirés de quitter le PS quand ils s'opposaient au courant majoritaire social démocrate. Maintenant ça fait rats qui quittent le navire.
Après la débâcle de 2017, on pouvait penser que le PS allait se lancer dans une entreprise de refondation, avec un nouveau congrès d'Epinay. Maurel part après avoir fait le constat que le PS n'est pas sur la voie d'une refondation. Il a au moins le mérite d'avoir essayé en laissant une dernière chance au PS, contrairement aux rats qui ont quitté le navire dès le début du naufrage (comme Valls, par exemple...)
Papibilou a écrit :
14 oct. 2018, 10:37:00
albert a écrit :
13 oct. 2018, 09:48:23
Le départ de Maurel signifie qu'un an et demi après la débâcle électorale du PS, la décomposition continue.
Décomposition ou clarification ?
Ben, le PS a fait 6% à l'élection présidentielle. Aux élections européennes, il fera moins de 5%. S'il continue de se clarifier en faisant fuir ses militants, il va finir derrière Asselineau, et là on pourra parler de décomposition avancée.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
wesker
Messages : 30320
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par wesker » 14 oct. 2018, 19:09:48

Une formation qui savonne la planche d'un candidat désigné par les primaires qui cultivent les divisions ne peut qu'aboutir à l'émiettement. LR, pour avoir refusé de faire le bilan de l'ère Sarkozy, le PS pour refuser de clarifier sa ligne idéologique subisse les déchirements, et l'impasse politique. A l'instar du parti de la Chancelière allemande qui risque de perdre ses alliés bavarois qui usent d'un positionnement qui valide les thèses d'autres formations politiques, les partis ne devraient pas oublier que le travail de conviction est ce qui incite à l'engagement et aux respects des élus. S'adapter est une valeur ajoutée, changer de ligne tout les 4 matins pour plaire à une opinion considérée comme uniquement consumériste n'est pas, selon moi la manière de structurer, fédérer et construire un projet d'avenir.

Avatar du membre
albert
Messages : 9956
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par albert » 15 oct. 2018, 07:55:52

johanono a écrit :
13 oct. 2018, 19:06:45
Donc pour le PS, il faut travailler sur le projet politique, et aussi trouver un leader capable de le représenter, de l'incarner, auprès de l'opinion publique. C'est ce qui manque aujourd'hui. L'hypothèse Royal est évoquée pour les européennes. C'est serait, je pense, le meilleur choix pour le PS.
Certainement pas car Royal est détestée des amis de Martine Aubry et sa désignation provoquerait de nouveaux départs du PS.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 24582
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par johanono » 15 oct. 2018, 08:42:40

Certainement pas car Royal est détestée des amis de Martine Aubry et sa désignation provoquerait de nouveaux départs du PS.
Si les socialistes passent plus de temps et dépensent plus d'énergie à se tirer dans les pattes à cause de vieilles rancunes qu'à travailler à un projet politique, alors là, on ne peut plus grand-chose pour eux. Mais c'est dommage, quand même, car je persiste à penser qu'un espace politique s'ouvre pour le PS à mesure que grandit l'impopularité de Macron.
C'est clair que Maurel, en créant son petit parti, le fait dans une optique de rapprochement avec LFI.
Ce ne sera donc pas une simple cabine téléphonique mais un courant d'un mouvement plus large.
Mais qui connaît Maurel ? Pas grand-monde. LFI n'a pas besoin de Maurel. Quand on voit la façon dont LFI a traité son allié PCF, il ne faut pas se faire d'illusions sur le sort de Maurel.

Papibilou
Messages : 6168
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par Papibilou » 15 oct. 2018, 10:22:53

Je pense que certains sur ce forum pensent que l'orientation du PS a toujours été à gauche toute. C'est une grave erreur. Les électeurs du PS ont majoritairement toujours vus dans le PS un parti social démocrate. La gauche du PS a été minoritaire de tous temps (disons à 1/3). Si on ne comprend pas cela on ne comprend pas:
- les orientations de Mitterand à compter de 1983 , celles de Rocard, celles de Jospin, celles de Royal ou Aubry et celles de Hollande, voire celles de Valls.
- le fait que, pour de raisons électorales, les gauchistes du PS sont restés dans le parti car ils eussent été balayés s'ils avaient fait bande à part. Ils ont donc fait le dos rond, à l'exception de Mélenchon qui a pris la tangente avant les autres.
- le fait que Hamon ait fait 8% et que Macron qui ratissait large ait fait un score important auprès des électeurs traditionnels du PS.
- etc ..
Donc ceux qui pensent que le PS doit se réorienter se trompent de parti. Il y a LFI pour cela.
Et si Liennemann et Maurel quittent le navire c'est simplement parce qu'ils n'ont plus l'espoir d'être élus en y restant.
On peut donc reprocher à Faure d'avoir un charisme de bulot, mais il reste dans la ligne traditionnelle social démocrate. Et ce n'est pas un hasard si Hamon qui croyait avoir fait main basse sur le PS s'est rendu compte qu'il n'aurait pas une majorité et a fini par partir.
Les départ actuels sont donc bien une clarification d'une ambiguïté qui durait depuis très très longtemps.

Avatar du membre
albert
Messages : 9956
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par albert » 15 oct. 2018, 11:19:35

Papibilou a écrit :
15 oct. 2018, 10:22:53
Je pense que certains sur ce forum pensent que l'orientation du PS a toujours été à gauche toute. C'est une grave erreur. Les électeurs du PS ont majoritairement toujours vus dans le PS un parti social démocrate. La gauche du PS a été minoritaire de tous temps (disons à 1/3). Si on ne comprend pas cela on ne comprend pas:
- les orientations de Mitterand à compter de 1983 , celles de Rocard, celles de Jospin, celles de Royal ou Aubry et celles de Hollande, voire celles de Valls.
- le fait que, pour de raisons électorales, les gauchistes du PS sont restés dans le parti car ils eussent été balayés s'ils avaient fait bande à part. Ils ont donc fait le dos rond, à l'exception de Mélenchon qui a pris la tangente avant les autres.
- le fait que Hamon ait fait 8% et que Macron qui ratissait large ait fait un score important auprès des électeurs traditionnels du PS.
- etc ..
Donc ceux qui pensent que le PS doit se réorienter se trompent de parti. Il y a LFI pour cela.
Et si Liennemann et Maurel quittent le navire c'est simplement parce qu'ils n'ont plus l'espoir d'être élus en y restant.
On peut donc reprocher à Faure d'avoir un charisme de bulot, mais il reste dans la ligne traditionnelle social démocrate. Et ce n'est pas un hasard si Hamon qui croyait avoir fait main basse sur le PS s'est rendu compte qu'il n'aurait pas une majorité et a fini par partir.
Les départ actuels sont donc bien une clarification d'une ambiguïté qui durait depuis très très longtemps.
Pas du tout d'accord avec votre analyse. Le programme du PS en 1981 était bien plus à gauche, à certains égards, que le programme actuel de LFI. Il prévoyait de larges nationalisations : tout le secteur bancaire et de très nombreuses grandes entreprises. Il prévoyait la retraite à 60 ans avec 37,5 ans de cotisation, la réduction du temps de travail, l'amélioration pour les salariés du code du travail avec les lois Auroux... Et ce programme a bien été mis en œuvre entre 1981 et 1983. Ensuite, il y a eu un tournant, mais qui était dicté par des contraintes extérieures et parce que Mitterrand n'a pas voulu quitter le SME (système monétaire européen). Alors certes, Delors l'a emporté sur Chevènement, mais c'était bien un tournant par rapport à ce qu'avait été le programme du PS depuis le contrès d'Epinay (1971). Et ce tournant n'a pas été décidé par les militants ni par les électeurs du PS, il a été présenté à l'époque comme une simple parenthèse dictée par la contrainte économique.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
albert
Messages : 9956
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: PS : Olivier Faure sera le prochain premier secrétaire

Message non lu par albert » 15 oct. 2018, 11:45:51

johanono a écrit :
15 oct. 2018, 08:42:40
Mais qui connaît Maurel ? Pas grand-monde. LFI n'a pas besoin de Maurel. Quand on voit la façon dont LFI a traité son allié PCF, il ne faut pas se faire d'illusions sur le sort de Maurel.
Il a quand même fait 19% des voix au dernier congrès du PS, ce n'est pas négligeable.
LFI n'a certes pas l'intention de négocier avec le PCF et encore moins avec le PS, mais les ralliements individuels sont toujours les bienvenus.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré