La rigueur: différence entre Fillon et Sarkozy?le courage ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 août 2010, 16:12:00

Kaliko, qu'un enseignant soit du privé ou du public, il remplit la même fonction utile, non ?

La seule différence, c'est que l'enseignant du privé n'est pas nommé à vie, ni infligé à des générations perdues s'il est nul.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 14 août 2010, 16:20:00

Et j'adore que tu me prennes pour un imbécile. Bien sûr que les services sont des produits commerciaux comme les biens.
Je n'ai pas établi de distinction entre services et industrie, je l'ai fait entre public et privé.
J'adore aussi, mais tu n'as pas répondu à la question de fond : en qui le même service serait une richesse offert par du privé mais pas une richesse quand ce serait par du public ? D'ailleurs comment comptes tu les délégation de service public à du privé ? Ou les profits privés fait par des fonctionnaires ?
Bref, tu fais une distinction idéologique qui a la réponse qu'elle mérite.
Mais ça n'entre pas en compte dans le PIB.
On voit que tu lis les posts des autres icon_mrgreen
La seule différence, c'est que l'enseignant du privé n'est pas nommé à vie, ni infligé à des générations perdues s'il est nul.
Différence purement théorique. Même dans du privé total comme chez Acadomia, un prof nul est juste mis sur d'autres élèves si les parents se plaignent. Par ailleurs le public embauche aussi des CDD.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 14 août 2010, 16:26:00

PatJol a écrit :Ce qui enrichit le pays, c'est le PIB. Ce que peut taxer l'Etat, c'est le PIB.
Ca n'a aucun sens.
L'argent que dépense un professeur, il l'a reçu de l'Etat. Il ne l'enrichit pas en le dépensant.

Je suis d'accord qu'il rend un service utile, mais il n'enrichit pas le pays.
Les dépenses publiques, et donc les salaires des fonctionnaires, rentrent bien entendu en ligne de compte dans le PIB, c'est même l'un des piliers principaux. Cf la formule du PIB ci-dessus (tu as lu mon commentaire ?).
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 14 août 2010, 20:31:00

Golgoth a écrit :
Et j'adore que tu me prennes pour un imbécile. Bien sûr que les services sont des produits commerciaux comme les biens.
Je n'ai pas établi de distinction entre services et industrie, je l'ai fait entre public et privé.
J'adore aussi, mais tu n'as pas répondu à la question de fond : en qui le même service serait une richesse offert par du privé mais pas une richesse quand ce serait par du public ? D'ailleurs comment comptes tu les délégation de service public à du privé ? Ou les profits privés fait par des fonctionnaires ?
Bref, tu fais une distinction idéologique qui a la réponse qu'elle mérite.
Mais ça n'entre pas en compte dans le PIB.
On voit que tu lis les posts des autres icon_mrgreen
La seule différence, c'est que l'enseignant du privé n'est pas nommé à vie, ni infligé à des générations perdues s'il est nul.
Différence purement théorique. Même dans du privé total comme chez Acadomia, un prof nul est juste mis sur d'autres élèves si les parents se plaignent. Par ailleurs le public embauche aussi des CDD.
Cette distinction n'est pas idéologique, elle est statistique.
Quand les statisticiens veulent mesurer la richesse d'un pays, ils n'incluent pas le secteur public.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 14 août 2010, 20:33:00

El Fredo a écrit :
PatJol a écrit :Ce qui enrichit le pays, c'est le PIB. Ce que peut taxer l'Etat, c'est le PIB.
Ca n'a aucun sens.
L'argent que dépense un professeur, il l'a reçu de l'Etat. Il ne l'enrichit pas en le dépensant.

Je suis d'accord qu'il rend un service utile, mais il n'enrichit pas le pays.
Les dépenses publiques, et donc les salaires des fonctionnaires, rentrent bien entendu en ligne de compte dans le PIB, c'est même l'un des piliers principaux. Cf la formule du PIB ci-dessus (tu as lu mon commentaire ?).
Ce qui crée de la richesse, c'est la valeur ajoutée et les bénéfices. C'est le principe, vendre plus cher que ce qu'on a acheté.
Et seulement les entreprises font du bénéfice. Les administrations dépensent un budget. Elles ne font pas de bénéfice.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 14 août 2010, 21:21:00

L"économie ne se résume pas au commerce... Quand à l'état, il a des recettes et des dépenses, comme tout le reste.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 août 2010, 21:58:00

J'adore aussi, mais tu n'as pas répondu à la question de fond : en qui le même service serait une richesse offert par du privé mais pas une richesse quand ce serait par du public
Golgoth, tu sembledur de c omprenure icon_cry

- Tu fais ta toilette le matin : utile, mais non rentable.

- Une infirmière payée par la Sécu vient faire ta toilette : utile, mais coûteux pour la société.

- Tu es indépendant et va faire des toilettes  chez des personnes dépendantes qui te paient : utile et rentable (honoraires, charges sociales, fiscalité, TVA).

Toi voir la différence  ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 14 août 2010, 22:07:00

Je ne vois pas le rapport avec public/privé. Si ton état ne nécessite pas une personne ayant des compétences médicales, cela aura un cout moindre que s'il nécessite une infirmière. D'ailleurs quand il fait beau il y a plus de soleil que quand il pleut, et le cheval blanc d'Henri IV est blanc.
Mais dans tous les cas un service est rendu, service qui a économiquement une valeur.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 15 août 2010, 00:57:00

PatJol a écrit :Quand les statisticiens veulent mesurer la richesse d'un pays, ils n'incluent pas le secteur public.
Je reste sans voix devant une telle obstination.
PatJol a écrit :Ce qui crée de la richesse, c'est la valeur ajoutée et les bénéfices. C'est le principe, vendre plus cher que ce qu'on a acheté.
Et seulement les entreprises font du bénéfice. Les administrations dépensent un budget. Elles ne font pas de bénéfice.
Tu oublies que de nombreuses entreprises bénéficient des commandes de l'Etat, et donc de la dépense publique, ainsi que des services publics, des infrastructures, etc. Donc les dépenses publiques participent bien au PIB (et même beaucoup), comme le montre la formule du calcul postée plus haut. Que celui-ci soit calculé comme la somme des VA ou comme la somme des dépenses, on arrive au même résultat.
mps a écrit :- Tu fais ta toilette le matin : utile, mais non rentable.

- Une infirmière payée par la Sécu vient faire ta toilette : utile, mais coûteux pour la société.

- Tu es indépendant et va faire des toilettes  chez des personnes dépendantes qui te paient : utile et rentable (honoraires, charges sociales, fiscalité, TVA).
Et dans ce dernier cas, qui fait ta toilette ? Ton exemple est mal construit. De plus tes revenus ne sortent pas de nulle part.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 16 août 2010, 14:48:00

J'ai dû mal m'exprimer, parce que j'ai été mal compris.
Il y a le secteur privé, les administrations et le secteur public qui exerce une activité économique comparable au privé.

Le secteur privé a pour objectif de créer de la richesse. C'est sa nature.
Les administrations rendent des services indispensables au public, mais elles ne créent pas de richesses. Certaines politiques sont destinées à stimuler l'économie, mais elles ne créent pas de richesse, elles en redistribuent. Par exemple, quand l'Etat vient en aide au secteur automobile comme dernièrement, il le fait au moyen des financements issus des impôts. C'est de la redistribution, pas de la création de richesse.
Le secteur public qui exerce une activité comparable à celle du privé (EDF, par exemple) est créateur de richesse. C'est maintenant assez marginal dans notre économie, mais ça existe.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 août 2010, 17:18:00

El Fredo, je vais essayer de jouer les traducteurs icon_confused

Quand Coca-Cola distribue en France, il utilise évidemment du papier imprimé : bons d'expéditions,  factures, etc.
Ce sont des dépenses  contingentes, comme le sont celles  des services publics.

Certes, cela apporte un petit volume d'affaires , mais on ne peut parler d'acitivité économiques.

Je pense que ce qui t'embrouilles , c'est le niveau de certaines commandes de l'Etat
 (construction d'immeubles, infrastructures, etc)

Mais on ne peut toujours pas dire que l'Etat ait des activités économiques : il a  des activités le contraignant à dépenser l'argent du contribuable, ce qui a certaines répercussions économiques, exactement comme les documents imprimés de Coca-Cola.

C'est plus clair ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 16 août 2010, 17:22:00

mps a écrit :Mais on ne peut toujours pas dire que l'Etat ait des activités économiques : il a  des activités le contraignant à dépenser l'argent du contribuable, ce qui a certaines répercussions économiques, exactement comme les documents imprimés de Coca-Cola.
Et qu'est-ce sinon une activité économique dans le plus pur sens du terme ? L'Etat est un acteur de l'économie au même titre que n'importe quelle entreprise.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 août 2010, 17:27:00

Non, El Fredo.

Le but de l'activité économique est de dégager des plus-values.

Le but de l'Etat est de gérer,  si possible à coûts  raisonnables. Pour preuve, il n'est pas assujetti à la tVA.

Rien à voir.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26162
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 16 août 2010, 17:34:00

mps a écrit :Le but de l'activité économique est de dégager des plus-values.

Le but de l'Etat est de gérer,  si possible à coûts  raisonnables. Pour preuve, il n'est pas assujetti à la tVA.
N'importe quoi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Economie
L’économie, ou l’activité économique (du grec ancien οἰκονομία / oikonomía : « administration d'un foyer », créé à partir de οἶκος / oîkos : « maison », dans le sens de patrimoine et νόμος / nómos : « loi, coutume ») est l'activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l'échange et la consommation de biens et de services.
Quand tu fais tes courses, c'est une activité économique. Quelle plus-value dégage-tu ? La définition que tu donnes est celle qui s'applique à une entreprise. Et je ne vois pas ce que la TVA vient faire là-dedans.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20268
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 16 août 2010, 19:04:00

Mais voyons El Fredo, il y a des domestiques pour faire les courses. De toute façon, ta définition est gauchiste, la définition de droite, la vraie, c'est que l'économie est la science du pognon, de préférence le sien. icon_biggrin
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré