400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32032
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par politicien » 15 avr. 2018, 16:34:01

400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

12 avr. 2018, 05:15:00

Les start-up françaises constitueraient un énorme gisement d'emplois. Sur les cinq prochaines années, elles pourraient créer jusqu'à 400.000...

Image



Les start-up françaises constitueraient un énorme gisement d'emplois. Sur les cinq prochaines années, elles pourraient créer jusqu'à 400.000 postes, selon l'étude « Devenir une licorne ? » publiée mercredi 11 avril par le collectif La Boussole et le Boston Consulting Group. Certes, cette estimation peut paraître très optimiste au regard de celui de la  création nette d'emplois en 2017 dans les start-up, chiffrée à 11.000. Pour parvenir aux 400.000 emplois espérés, il faudrait en effet multiplier cette performance annuelle au moins par sept !


Pourtant, les auteurs de l'étude sont confiants dans la robustesse de leur extrapolation. Il existe aujourd'hui en France « environ 10.000 start-up », assure Lionel Aré, directeur associé senior au BCG, c'est-à-dire des entreprises de moins de cinq ans en croissance. En 2022, leur nombre devrait atteindre au moins les 12.000 avec un facteur de croissance plus important qu'aujourd'hui semble-t-il. Et selon le BCG, les plus dynamiques, soit environ 10 % d'entre elles, devraient créer 200.000 emplois.




70 emplois créés par an par start-up


Reste une inconnue : L'écosystème français est-il en mesure de faire émerger à flot régulier autant de start-up en très forte croissance ? Il en aurait le potentiel, à condition d'améliorer l'accompagnement des entrepreneurs. Pour établir cette prévision, les auteurs s'appuient sur une constatation : en moyenne, une start-up à forte croissance crée jusqu'à 70 emplois par an. Toutefois, ils estiment qu'aujourd'hui seules 40 % des jeunes pousses sont accompagnées. Ils préconisent de doubler ce score d'ici 2022.


D'où le fait de trouver à l'initiative de cette étude, La Boussole, un collectif ad hoc de dix structures d'accompagnement : Blue Factory ESCP Europe, Startup with Google, Réseau Entreprendre Paris, Raise, Schoolab, URLink Unibail-Rodamco, Le Village by CA, Inco, Numa et 50 partners. Ces accompagnateurs aux profils très variés (incubateurs d'école, accélérateurs corporate ou privés…) et aux modes d'intervention différents partagent un même objectif : professionnaliser leur métier.

(...)


Article complet sur https://business.lesechos.fr/entreprene ... 320212.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Hector » 15 avr. 2018, 17:33:00

Personne n'a encore dit que les emplois dans les start-ups sont sous-payés et que c'est de l'exploitation intensive de l'homme par l'homme ? Je suis déçu !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par El Fredo » 15 avr. 2018, 17:56:57

Tiens une petite anecdote au passage : j'ai un jeune ex-collègue, un petit gars plutôt doué avec 2-3 ans d'expérience, que ma boite avait embauché il y a à peu près un an au salaire rennais standard pour un développeur junior, et qu'une start-up parisienne vient de débaucher pour un salaire supérieur au mien (développeur senior et architecte logiciel avec plus de 20 ans d'expérience dont 10 dans cette boite, plus gros salaire des ingénieurs qui la composent) car embauché aux conditions parisiennes et pas rennaises avec télétravail 95% du temps et frais de déplacements couverts quand il doit venir à Paris. De l'esclavage moderne.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par johanono » 15 avr. 2018, 19:16:30

Personne n'a jamais prétendu, je pense, que les emplois créés dans les "start-up" étaient des "emplois sous-payés" dignes de "l'exploitation intensive de l'homme par l'homme" et de "l'esclavage moderne". Ce serait bien d'arrêter de caricaturer ceux qui ne partagent pas votre avis en leur prêtant des discours qu'ils n'ont pas tenus.

En l'occurrence, le problème avec les "start-up" est ailleurs. Le problème, on l'a vu au moment de la "bulle Internet" du début des années 2000, c'est beaucoup de "start-up" se cassent la figure quelques années seulement après leur création. Donc la très grande majorité des emplois créés dans ces structures a une durée de vie limitée, et sera détruite au bout de quelques années.

Je trouve dommage d'accepter la destruction de pans entiers de notre économie, riches en emplois, en espérant que cette destruction soit compensée par des créations d'emplois dans d'autres secteurs, sachant que ces nouveaux emplois ne sont pour la plupart d'entre eux pas pérennes.

Avatar du membre
hérisson
Messages : 263
Enregistré le : 13 sept. 2015, 15:34:06

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par hérisson » 17 avr. 2018, 00:57:18

En effet, 90 % des start-up déposent le bilan. Ayant déjà participé à un start-up week end, il faut dire que beaucoup de projets sont un peu légers.

http://1001startups.fr/chiffres-cles-startups-france/

https://www.challenges.fr/start-up/star ... ent_482943

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par johanono » 17 avr. 2018, 07:42:31

En effet. Présenter les "start-up" comme un gisement d'emplois à même de compenser les destructions d'emplois dans des secteurs plus traditionnels de notre économie relève donc de l'escroquerie intellectuelle pure et simple.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par El Fredo » 17 avr. 2018, 08:38:25

hérisson a écrit :
17 avr. 2018, 00:57:18
En effet, 90 % des start-up déposent le bilan. Ayant déjà participé à un start-up week end, il faut dire que beaucoup de projets sont un peu légers.

http://1001startups.fr/chiffres-cles-startups-france/

https://www.challenges.fr/start-up/star ... ent_482943
Et les 10% qui restent, ça représente combien d'emplois ? C'est ça la vraie question à se poser. En France on se focalise trop sur l'échec. Demandez à la plupart des patrons des grandes boites issues de start-ups combien ils ont planté de projets avant de réussir.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par johanono » 17 avr. 2018, 09:22:40

Peu d'emplois dans les 10% restantes, malheureusement. Car les entreprises spécialisées dans les "nouvelles technologies" génèrent assez peu d'emplois en proportion d'un chiffre d'affaires parfois très important.

Avatar du membre
Calvero
Messages : 447
Enregistré le : 13 oct. 2017, 14:25:34
Localisation : Sur la méridienne verte en Aveyron
Contact :

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Calvero » 20 avr. 2018, 09:37:12

Mais l'article dit bien que cela pourrait créer 400 000 emploi, ça ne parle de leur durabilité mais de leur création.

Faudrait faire un pin's comme avait fait le MEDEF pour les 1 millions d'emploi du CICE qui a largement relancé l'économie d'ailleurs ! Merci Pierro.
"Un oiseau né en cage croit que voler est une maladie."

Alejandro Jodorowsky

>> http://linconnuquisexprime.blogspot.fr/

Papibilou
Messages : 5623
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Papibilou » 20 avr. 2018, 15:35:48

On ne peut abandonner la proie pour l'ombre:
- les start-up vont créer des emplois, réjouissons nous.
Mais j'étais avant hier dans une petite ville du pays basque intérieur dans une agence de pôle emploi. Les affiches montraient que pour un certain nombre de métiers le nombre d'emplois non pourvus était considérable. Commençons par combler ceux là.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Jeff Van Planet » 21 avr. 2018, 15:44:12

xavier Niel qui est business angel sur son temps libre (formulation en mode lol) expliquait que le problème des start up qui réussissent, est qu'elle ne trouveront pas en France, ou même en Europe de façon général les fonds nécessaires à leur développement, et qu'elle finiront par partir aux USA ou que leurs fondateurs les vendront à des boites américaines. Comme par exemple Skype.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5623
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Papibilou » 22 avr. 2018, 10:05:26

Jeff Van Planet a écrit :
21 avr. 2018, 15:44:12
xavier Niel qui est business angel sur son temps libre (formulation en mode lol) expliquait que le problème des start up qui réussissent, est qu'elle ne trouveront pas en France, ou même en Europe de façon général les fonds nécessaires à leur développement, et qu'elle finiront par partir aux USA ou que leurs fondateurs les vendront à des boites américaines. Comme par exemple Skype.
C'est exact. Mais il appartient aux pouvoirs publics européens de permettre aux entreprises qu'il convient de garder en Europe de trouver les financements nécessaires et de prendre des mesures nous permettant de conserver ces start-up chez nous.
Un exemple: la société Jacques Vaucanson, une start-up française étudie le space train un train sur coussin magnétique reprenant le principe Bertin, abandonné à tort selon moi il y a 40 ans. Cette société pourrait proposer une alternative au TGV (le coût de la voie est quatre fois moins cher et ce train pourrait aller 200km/h plus vite) et au super train sous terre d'Elon Musk (plus rapide en théorie mais qui n'avance pas et qui coûterait la peau des f.). Il est clair que si ce projet semble avancer un peu les américains ou les chinois vont nous le piquer.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23896
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par El Fredo » 22 avr. 2018, 12:35:09

l'Hyperloop d'Elon Musk n'est pas souterrain.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17479
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Jeff Van Planet » 22 avr. 2018, 14:18:49

Papibilou a écrit :
22 avr. 2018, 10:05:26
Jeff Van Planet a écrit :
21 avr. 2018, 15:44:12
xavier Niel qui est business angel sur son temps libre (formulation en mode lol) expliquait que le problème des start up qui réussissent, est qu'elle ne trouveront pas en France, ou même en Europe de façon général les fonds nécessaires à leur développement, et qu'elle finiront par partir aux USA ou que leurs fondateurs les vendront à des boites américaines. Comme par exemple Skype.
C'est exact. Mais il appartient aux pouvoirs publics européens de permettre aux entreprises qu'il convient de garder en Europe de trouver les financements nécessaires et de prendre des mesures nous permettant de conserver ces start-up chez nous.
Un exemple: la société Jacques Vaucanson, une start-up française étudie le space train un train sur coussin magnétique reprenant le principe Bertin, abandonné à tort selon moi il y a 40 ans. Cette société pourrait proposer une alternative au TGV (le coût de la voie est quatre fois moins cher et ce train pourrait aller 200km/h plus vite) et au super train sous terre d'Elon Musk (plus rapide en théorie mais qui n'avance pas et qui coûterait la peau des f.). Il est clair que si ce projet semble avancer un peu les américains ou les chinois vont nous le piquer.
Ce n'est pas ici le débat, mais comment font les <<pouvoirs publics européens de permettre aux entreprises qu'il convient de garder en Europe de trouver les financements nécessaires et de prendre des mesures nous permettant de conserver ces start-up chez nous.>> ?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5623
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: 400.000 créations d'emplois dans les start-up d'ici 2022

Message non lu par Papibilou » 22 avr. 2018, 19:22:11

Jeff Van Planet a écrit :
22 avr. 2018, 14:18:49
Papibilou a écrit :
22 avr. 2018, 10:05:26
Jeff Van Planet a écrit :
21 avr. 2018, 15:44:12
xavier Niel qui est business angel sur son temps libre (formulation en mode lol) expliquait que le problème des start up qui réussissent, est qu'elle ne trouveront pas en France, ou même en Europe de façon général les fonds nécessaires à leur développement, et qu'elle finiront par partir aux USA ou que leurs fondateurs les vendront à des boites américaines. Comme par exemple Skype.
C'est exact. Mais il appartient aux pouvoirs publics européens de permettre aux entreprises qu'il convient de garder en Europe de trouver les financements nécessaires et de prendre des mesures nous permettant de conserver ces start-up chez nous.
Un exemple: la société Jacques Vaucanson, une start-up française étudie le space train un train sur coussin magnétique reprenant le principe Bertin, abandonné à tort selon moi il y a 40 ans. Cette société pourrait proposer une alternative au TGV (le coût de la voie est quatre fois moins cher et ce train pourrait aller 200km/h plus vite) et au super train sous terre d'Elon Musk (plus rapide en théorie mais qui n'avance pas et qui coûterait la peau des f.). Il est clair que si ce projet semble avancer un peu les américains ou les chinois vont nous le piquer.
Ce n'est pas ici le débat, mais comment font les <<pouvoirs publics européens de permettre aux entreprises qu'il convient de garder en Europe de trouver les financements nécessaires et de prendre des mesures nous permettant de conserver ces start-up chez nous.>> ?
Pour l'instant ce sont les pays qui interdisent un achat par un pays étranger d'une entreprise considérée comme stratégique (l'Allemagne vient de le faire), et pas l'Europe.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré