Les suicides dans les prisons

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Répondre
lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 13 août 2009, 15:09:00

Dresser des rats pour la recherche de mines ??? Diantre .... quelle idée ?

Dites moi, c'est des mines d'or de sel ou de crayon qu'ils découvrent ces rats ???
parce que si c'est des mines explosives ... ils font comment pour s'entrainer ? l'administration pénitentiaire leur fournit des explosifs ?

c'est chaud bouillant aux US quand même ....

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 13 août 2009, 17:48:00

Pas besoin de "mines" : une simple trace de la substance suffit.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 13 août 2009, 18:36:00

aux usa c est le pays ou il y a le plus de detenus pour le nombreux d habitant, et les noirs sont largement representé.
autrement dit il faut mettre les pauvres en prisons pour que les riches vivent tranquilles
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 13 août 2009, 18:44:00

mps a écrit :Il existe une foule de "travaux" que font pas les chômeurs. Aux USA, par exemple, des prisonniers élèvent des canaris (vec un soin exemplaire), dressent des rats à la recherche de mines, des chiens d'aveugles etc, etc. Ils sortent aussi, enchaînés et volontaires, pour entretenir et fleurir des talus, repeindre de petits équipements collectifs, et sont très bien vus de la population.
Idyllique!!!!! Image 
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 13 août 2009, 18:46:00

elle nous refait le coups de cendrion icon_biggrin
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 18 août 2009, 21:21:00

MAM/prisons: un plan "absurde" (OIP)

AFP
18/08/2009 | Mise à jour : 19:49 | Ajouter à ma sélection

Les mesures de prévention annoncées cet après-midi par Michèle Alliot-Marie pour lutter contre les suicides poussent la "logique à l'absurde" et "perpétuent" la même politique depuis 2004, a affirmé l'Observatoire international des prisons (OIP). La ministre de la Justice a annoncé aujourd'hui à Orléans une série de mesures centrées principalement sur la prévention et la protection des détenus fragiles.

Pour l'OIP, ce plan a en réalité été initié le 1er juillet en application d'une circulaire de Rachida Dati du 15 juin. "Il est désormais manifeste que la nouvelle garde des Sceaux entend perpétuer la politique de prévention des suicides initiée en 2004" caractérisée par des dispositifs visant à empêcher matériellement la personne de mettre fin à ses jours et à prévoir les comportements auto-agressifs.

Par ailleurs, l'OIP publie en fac-similé un document intitulé "Bilan provisoire des suicides en 2008, établi le 6 janvier 2009 par la direction de l’administration pénitentiaire" qui montre, selon l'OIP, que les "mesures préconisées ont largement montré leurs limites". Ainsi, 71,5 % des détenus qui se sont suicidés durant l'année 2008 avaient été repérés comme fragiles ou suicidaires et faisaient l'objet de mesures spécifiques de suivi.

Cette étude suscite par ailleurs, assure l'OIP, un "doute sérieux sur la crédibilité des statistiques officielles" sur le nombre des suicides survenus en prison : les décès de personnes libérées après leur tentative de suicide ne sont pas comptabilisés et "une large majorité des décès survenant en détention" sont considérées comme des morts accidentelles alors que certaines seraient susceptibles d’être reclassées en suicides.
--> http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/ ... 00410-mamp…

Intéressant non ? On sent tout de suite que la situation va vachement évoluer et que les suicides en taule sont vraiment une priorité du gouvernement.
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 18 août 2009, 21:36:00

lambertini a écrit :aux usa c est le pays ou il y a le plus de detenus pour le nombreux d habitant, et les noirs sont largement representé. autrement dit il faut mettre les pauvres en prisons pour que les riches vivent tranquilles

Et si on disait tout simplement mettre les coupables en prisons pour que les honnetes gens vivent tranquilles ....... icon_eek
Mais bon, serait moins sujet à polemique si on parlait comme ça.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 août 2009, 22:03:00

Evidemment.

Oui, Lambertini a raison : les classes les moins éduquées sont toujours les plus délinquantes. Simple constat. Ceci dit, il serait tout de mêmedifficile, pour lui complaire, de mettre un riche en prison chaque fois qu'un "pauvre" égorge son voisin :D :D :(

Pour les suicides en prison, on peut crier au manque de psy (et pourquoi pas de manucures ?). Mais chaque année, des cetaines de gens libres et dépressifs se suicident, même en allant deux fois par semaine chez le psy.  Il faut comparer ce qui est comparable.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 18 août 2009, 22:54:00

lucifer a écrit :
lambertini a écrit :aux usa c est le pays ou il y a le plus de detenus pour le nombreux d habitant, et les noirs sont largement representé. autrement dit il faut mettre les pauvres en prisons pour que les riches vivent tranquilles

Et si on disait tout simplement mettre les coupables en prisons pour que les honnetes gens vivent tranquilles ....... icon_eek
Mais bon, serait moins sujet à polemique si on parlait comme ça.
ça n'arrangerait pas les affaires de Lambertini! icon_mrgreen
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 août 2009, 07:18:00

Pour voir les choses en face, et revenir au sujet des suicides en prison, il faut dépasser la culpabilisation relative aux inconvénients de l'hôtellerie carcérale qui n'est, une fois encore, que du socio-business.

On voit d'ailleurs que le suicide est quasi impossible quand on n'est pas seul.

Le suicide est TOUJOURS la conséquence d'un déséquilibre profond et acquis très précocement.

Et il faut bien reconnaître que, pour se retrouver en prison, il faut en général ne pas avoir toutes les frites dans le même cornet ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 19 août 2009, 09:34:00

Le secteur psychiatrique a été entièrement restructuré afin de faire des économies ... hôpitaux de jour, diminution des unités psy, et suppression de lits ... est-ce au secteur carcéral de prendre en charge ces malades ?



Chiffres inquiétants :

Selon une enquête épidémiologique menée sur un échantillon représentatif de 800 détenus, 75% d'entre eux présentent des troubles psychiatriques - ce chiffre brasse large, des troubles les plus légers aux plus sévères. Et 17% des troubles psychotiques, signes de maladie mentale - dont 7% de schizophrènes, soit sept fois plus que dans la population en général. 66% présentent une dépression, qui est parfois simplement liée à la détention en soi. 16% ont déjà été hospitalisés en psychiatrie avant la prison. 15% ont eu affaire à la psychiatrie étant enfants. 28% déclarent avoir subi des maltraitances de nature physique, psychologique ou sexuelle. 30% ont eu un membre de leur famille condamné à de la prison. 38% étaient toxicomanes et 33% avaient des problèmes avec l'alcool à leur arrivée en cellule. 40% des hommes et 62% des femmes présentent un risque suicidaire.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 19 août 2009, 09:44:00

Garance a écrit :Le secteur psychiatrique a été entièrement restructuré afin de faire des économies ... hôpitaux de jour, diminution des unités psy, et suppression de lits ... est-ce au secteur carcéral de prendre en charge ces malades ?
Sans aucun doute non! Mais les taulards ne sont ils pas un peu ts des malades! Peut être faudrait ils transformer les prisons en hôpitaux psychiâtriques. icon_mrgreen
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 20 août 2009, 13:32:00

Mon propos sous-entendait que la plupart des détenus souffrant de troubles psy n'auraient peut-être pas commis de délits, donc ils n'auraient pas été incarcérés, s'ils avaient été correctement pris en charge par le secteur psy ...

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 20 août 2009, 13:42:00

Oui mais on peux très bien mettre en prison un riche quand il commet un  crime (financier en général) , ce qu'on ne fait généralement pas. D'ailleurs, la plupart du temps ils sont simplement absout de leurs crimes par le président en exercice.
 
"Le secteur psychiatrique a été entièrement restructuré afin de faire des économies ... hôpitaux de jour, diminution des unités psy, et suppression de lits ... est-ce au secteur carcéral de prendre en charge ces malades ? "

Garance résume très bien la situation.



"Sans aucun doute non! Mais les taulards ne sont ils pas un peu ts des malades! Peut être faudrait ils transformer les prisons en hôpitaux psychiâtriques."

D'après les quelques estimations qui, ont pu être faite il a a peut près la moitié des détenus en prison qui ne devrait pas y être et être en hopitaux psy, non tout les détenus ne sont pas fou, par exemple dans le cas d'un crime passionnel, les dealers, les gars qui sont là pour des infractions graves au code de la route,...
Il y a aussi les anciens militaires à qui on a toujours appris à régler les problèmes en tuant des gens et qui sortant de l'armée ont tué les premiers qui les ont fait chié (c'est courant et c'est pas de la folie à proprement parler).

Mais bien sur Magicfly on arrive à la même conclusion il faut plus de place en prychiatrie et arreter d'envoyer en prison des gens qui relève de la psychiatrie (donc récréer la formation spécifique psy qui existait il y a quelques années).

Il faudrait peut être aussi arreter d'envoyer en prison es gens qui n'ont rien à y faire (dealers, infractions sans blessures au code de la route...), ca éviterait que les prisons soient surpeuplés.

Avatar du membre
Magicfly
Messages : 1599
Enregistré le : 29 juil. 2009, 00:00:00
Localisation : Sud Ouest

Message non lu par Magicfly » 20 août 2009, 14:35:00

Garance a écrit :Mon propos sous-entendait que la plupart des détenus souffrant de troubles psy n'auraient peut-être pas commis de délits, donc ils n'auraient pas été incarcérés, s'ils avaient été correctement pris en charge par le secteur psy ...
Je suis d'accord avec toi Garance, je voulais juste mettre un peu de sel car se n'est pas aussi simple que ça. Pourtant ne dirait on pas qu'un mec qui flingue une vieille dame sans défence pour la détrousser n'est pas un malade!
JC

"Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi ni à personne..."
Chamfort

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré