La réforme des retraites

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34088
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 19 sept. 2010, 13:21:00

Bonjour,

Alors que les députés ont adopté mercredi en première lecture la réforme des retraites, le président du Sénat a déjà fait savoir qu'il envisageait des aménagements sur le texte, notamment en faveur des femmes et sur la pénibilité.

Interrogé sur Canal + jeudi, Gérard Larcher a évoqué la possibilité de maintenir à 65 ans, au lieu de 67 ans, l'âge de départ pour bénéficier d'une retraite à taux plein pour certaines personnes dont la carrière professionnelle a été interrompue pour élever leurs enfants. Si les femmes sont majoritairement concernées, les hommes pourraient aussi en bénéficier. «On n'est pas bloqué», a souligné le président du Sénat, parlant des «conjoints ayant élevé plusieurs enfants et ayant eu des carrières de ce fait assez hachées».

Après des jours de débats houleux entre la majorité et l'opposition à l'Assemblée nationale, Gérard Larcher a déclaré que le Sénat disposera de «marges» lorsqu'il examinera le texte de loi le mois prochain. Lors d'une réunion avec les sénateurs UMP, mercredi, «le président de la République a répondu en disant qu'au Sénat naturellement (...) le parlement jouerait son rôle», a rapporté le président du Sénat. 

«Le Figaro» affirme pour sa part que cet assouplissement envisagé toucherait les parents qui ont eu au moins trois enfants. Quelques dizaines de milliers de personnes seraient donc concernées par cette éventuelle mesure qui coûterait 500 millions d'euros par an à terme. «Elle aurait le gros avantage de plaire aux syndicats - notamment à la CFDT - et à l'opinion, majoritairement opposée au recul de la borne de 65 ans», souligne le quotidien.
Si le ministère du Travail confirme des discussions «sur les femmes» avec le Sénat, il dément en revanche travailler sur des améliorations concernant la pénibilité. Pourtant, le journal assure que les sénateurs UMP envisagent de permettre à des salariés de cesser leur activité à 60 ans dans les secteurs qui auront négocié des accords de pénibilité. «Les salariés ayant été exposés à des travaux pénibles pourraient (...) partir en retraite à 60 ans. Et ce sans qu'un taux d'invalidité ait été constaté. Si elle était adoptée, cette ouverture réclamée par les syndicats pourrait coûter à terme 400 millions d'euros par an», écrit «Le Figaro».

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 sept. 2010, 13:22:00

mps a écrit : icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin  En effet, Gibet, mais quelle masse ! Dans le genre croquignolet, cette remarque de notre bon Wesker :


Or, il eût mieux valu s'atteler d'abord à la resolution du chômage

Et comment qu'on fait ?  On décrète ? On déporte ? Le chomage actuel est inférieur à celui de l'an 2000, et varie très peu, autrement dit il est très largement endémique

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chômage_en_France

Ce ne sont pas les postes de travail qui manquent, mais les gens adéquats.


Encore une perle de mps
Il manquerait de main d'oeuvre dans un pays qui compte des millions de chômeurs et auquel le Gouvernement est incapable de proposer la moindre formation, faute de moyens qu'il affecte à la regularisation de clandestins.

Je rappelle tout de même que s'il manque de main d'oeuvre dans certains secteurs, le marché exige que les salaires soient revalorisés, c'est cela le libéralisme, au lieu de cela le Gouvernement propose l'augmentation des demandeurs d'emplois, ce qui fausse le marché.

Les discours de mps sont rocambolesques et risibles, tant ils sont ridicules.
Modifié en dernier par wesker le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 19 sept. 2010, 14:53:00

Je ne trouve pas que ce que dit mps est ridicule. Certains secteurs ont des difficultés à recruter. Une illustration avec cet article de Ouest-France ici.
 
Modifié en dernier par Gis le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 19 sept. 2010, 15:39:00

Certes, mais la corrélation entre le manque de qualifications recherchées sur redon est à rapprocher du taux de chomage des seniors très importants dans ce bassin d'emploi.
En fait ce qui manque c'est des jeunes de 25 30 ans .... car pour le reste il y a pléthore de demandeurs, mais on préfère pudiquement dire que l'on a du mal a recruter. C'est plus politiquement correct que de dire qu'on ne veut pas vioques.
Modifié en dernier par lancelot le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 sept. 2010, 16:04:00

Après les serveurs, les vendeurs figurent parmi les profils les plus recherchés. « Pour la vente en gros, de biens d'équipement, et de produits alimentaires »
Voila pourtant bien un secteur où il n'y a quasi jamais de jeunes.

La vente en gros demande expérience et stabilité.

Tes arguments ne tiennent pas.
Modifié en dernier par mps le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 19 sept. 2010, 19:03:00

Si  car tout le monde n'a pas la fibre commerciale et n'est pas prêt a arnaquer ses clients pour une poignée de queues de cerises, et ton argument ne tient pas puisque tu dis toi même qu'il faut de l'expérince pour faire ce boulot, et cette expérience la, très peu de gens l'ont.

Si la vente ne rapporte plus rien, ou presque, faut pas s'étonner que cette filière soit désertée.
Modifié en dernier par lancelot le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 19 sept. 2010, 19:42:00

non mais Lancelot, cet article n'était qu'un exemple.
 
Modifié en dernier par Gis le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 19 sept. 2010, 20:03:00

Oui, c'est un exemple et redon je connais bien. La filière vente aussi ... et c'est normal qu'elle n'attire plus personne. Sais tu que l'on peut être largement en dessous du smic dans ces filières ?
Modifié en dernier par lancelot le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 19 sept. 2010, 20:36:00

oui.. et je me demande quel sera le niveau de vie de ceux qui y travaillent quand arrivera l'âge de la retraite.
 
Modifié en dernier par Gis le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 sept. 2010, 13:53:00

Avant de se lancer dans des débats pompeux tels que le President de la République en a l'hébitude, il serait interessant de chiffrer et de mesurer l'avancement des besoins en formation et des offres qui sont faites auprès des travailleurs qui se retrouvent sur le carreau.

C'est la mise en adequation entre l'offre et la demande de travailleurs que l'on repondra aux defis du chomage et des retraites. Pas avec des mesurettes et des annonces telles que la menace terroriste qui planerait sur la France et qui nous amènerait à nous unir derrière le Président.
Modifié en dernier par wesker le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 sept. 2010, 15:12:00

Si  car tout le monde n'a pas la fibre commerciale et n'est pas prêt a arnaquer ses clients pour une poignée de queues de cerises, et ton argument ne tient pas puisque tu dis toi même qu'il faut de l'expérince pour faire ce boulot, et cette expérience la, très peu de gens l'ont.

Si la vente ne rapporte plus rien, ou presque, faut pas s'étonner que cette filière soit désertée.

Tu vas toujours contre tout par principe, et sans arguments sérieux ?

La vente  en gros n'a évidemment  rien d'une arnaque : il s'agit plutôt d'informer le détaillant.
Ce métier n'a rien de neuf, et beaucoup de seniors ont des expériences techniques ou commerciales compatibles avec lafonction.
Le vendeur d'un gorssiste est généralement salarié, et pas pour des queues de cerises.

Si la filière a de la peine à recruter, c'est parce que le profil implique du sérieux, des connaissances, du suivi, un excellent contact humain, évnetuellement pousieurs langues, bref, ce que beaucoup n'ont pas et n'auront d'ailleurs jamais.
Modifié en dernier par mps le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 20 sept. 2010, 16:04:00

Gis a écrit : oui.. et je me demande quel sera le niveau de vie de ceux qui y travaillent quand arrivera l'âge de la retraite.
 

C'est une excellente remarque et d'ailleurs le fond du débat sur la réforme des retraites proposée par le gouvernement
Quel sera le niveau de vie des salariés quand les entreprise décideront de se priver des services des seniors et que les règles du chômage les obligeront à prendre éventuellement un emploi sous rémunéré pour compléter jusqu'à l'âge de la retraite qui ne sera pas l'âge du maximum de la retraite.
Ceci est le vrai débat et non de la démagogie anti gouvernementale. Si la passion partisane aveugle au point d'accepter le projet de retraite sans réponse à ces questions et bien nombre de forumeurs se trouveront bien dépourvus quand la retraite sera venue!!
GIBET
Modifié en dernier par GIBET le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 20 sept. 2010, 18:01:00

Et s'ils ne s'en séparent pas, il va falloir organiser le milieu du travail en miileu médicalisé avec déambulateur et couches contre l'incontinence
Les CHS vont avoir du travail dans les années à venir 
Modifié en dernier par pwalagratter le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 sept. 2010, 19:33:00

mps a écrit :
Si  car tout le monde n'a pas la fibre commerciale et n'est pas prêt a arnaquer ses clients pour une poignée de queues de cerises, et ton argument ne tient pas puisque tu dis toi même qu'il faut de l'expérince pour faire ce boulot, et cette expérience la, très peu de gens l'ont.

Si la vente ne rapporte plus rien, ou presque, faut pas s'étonner que cette filière soit désertée.


Tu vas toujours contre tout par principe, et sans arguments sérieux ?

La vente  en gros n'a évidemment  rien d'une arnaque : il s'agit plutôt d'informer le détaillant.
Ce métier n'a rien de neuf, et beaucoup de seniors ont des expériences techniques ou commerciales compatibles avec lafonction.
Le vendeur d'un gorssiste est généralement salarié, et pas pour des queues de cerises.

Si la filière a de la peine à recruter, c'est parce que le profil implique du sérieux, des connaissances, du suivi, un excellent contact humain, évnetuellement pousieurs langues, bref, ce que beaucoup n'ont pas et n'auront d'ailleurs jamais.
Tu te prends encore les pieds dans le tapis (c'est normal a force de penser avec ses pieds).

1 - si tu informes le client, ce n'est pas une vente : pas de salaire.
2 - tu disais qu'il fallait de l'expérience, or pour en avoir il faut avoir travaillé la dedans, ce qui n'est pas le cas des seniors du bassin d'emploi concerné, plutot anciennement industriel et agricole.
3 - tu reconnais toi même que beaucoup n'auront jamais ce profil .... dans ce cas, comment peut on envisager autre chose que le constat qui s'impose et qui est fait par le pole emploi local ?

Enfin, il faut quand même préciser que la majorité des entreprises grossistes employant des commerciaux le font au statut Vrp, qui est éminemment pourri et eprmet une baisse du cout du travail très importante: pas de notions de durée de travail et pas de fixe, ce qui décourage tout ceux qui essayent et dont ce n'est pas le métier d'origine.
Modifié en dernier par lancelot le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 20 sept. 2010, 19:45:00

pwalagratter a écrit : Et s'ils ne s'en séparent pas, il va falloir organiser le milieu du travail en miileu médicalisé avec déambulateur et couches contre l'incontinence
Les CHS vont avoir du travail dans les années à venir 
Je n'avais pas pensé à cet inconvénient majeur supplémentaire. Merci
Heureusement que je suis parti à temps banane:
GIBET
Modifié en dernier par GIBET le 08 sept. 2010, 21:03:00, modifié 1 fois.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré