General Motors Strasbourg, les salariés votent le plan de re

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34096
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 juil. 2010, 18:28:00

Bonjour,  Par 645 voix (70,65%) contre 268 (29,35%), les salariés de General Motors Strasbourg ont largement approuvé, lundi, le plan de reprise de la nouvelle entité GMC. La direction de GM Strasbourg s'est aussitôt félicitée de cette «forte approbation», estimant que «ce résultat montre que les salariés ont bien compris que l'avenir du site et de ses 1 150 emplois est la priorité».   Pour sauver leurs postes, ces-derniers ont notamment renoncé à une partie de leurs RTT et accepté le gel de leurs salaires sur deux ans.   Entamé lundi à 9h30, le vote, qui s'est déroulé à bulletin secret sous le contrôle d'un huissier, s'est achevé vers 23 heures. Au total, 929 personnes ont voté sur 957 salariés présents sur le site, soit un taux de participation de 97%, selon Jean-Marc Ruhland, délégué CFDT (majoritaire), syndicat co-organisateur du vote aux côtés de FO et de la CFTC. Hostile au plan de reprise, la CGT avait appelé à voter «non». Baisser le coût de la main d'oeuvre de 10% L'usine fabrique des boîtes de vitesse pour des constructeurs automobiles, dont BMW. Le site de Strasbourg, en recherche d'un repreneur depuis la faillite de GM, est détenu par MLC, une société chargée de céder les actifs de l'ancien constructeur. Né l'an dernier, le nouveau GM, General Motors Company (GMC), est détenu à 60% par l'Etat fédéral américain. Il proposait de reprendre le site alsacien sans réduction d'effectifs mais avec une baisse de 10% du coût de la main d'oeuvre. Ce qui signifiait notamment un gel des salaires sur deux ans, pas d'intéressement jusqu'en 2013 et le renonciation à plus d'un tiers des 16 jours de RTT. «La direction de GM Company demande aux salariés de faire un effort et de réduire l'écart avec les coûts pratiqués au Mexique», avait résumé un porte-parole de la direction à Strasbourg, alors que le groupe américain avait mis en balance le site français avec une usine au Mexique. La CGT campe sur sa position Les quatre organisations syndicales ont jusqu'à vendredi pour se prononcer sur les nouveaux accords collectifs. «La direction veut croire qu'aucun délégué ne prendra la responsabilité de faire obstacle à la seule solution qui assure le maintien et le développement industriel et social de GM Strasbourg et qui préserve les salaires», a indiqué la direction dans un communiqué, désignant implicitement la CGT qui voit dans ce plan de reprise «un véritable recul social». Selon Roland Robert, l'un de ses représentants,  la CGT ne signera pas l'accord. «Nous n'avons pas à nous comparer aux travailleurs qu'on exploite au Mexique, en Chine ou je ne sais où», a-t-il estimé. De leur côté, les trois autres syndicats craignent que l'attitude de la CGT ne remette en cause la reprise. «J'espère qu'ils (la CGT) vont bouger. Si le "deal" ne se fait pas, ils ont du souci à se faire», soupire Jean-Marc Ruhland, de la CFDT. Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 20 juil. 2010, 18:33:00

Ils vont se faire niquer, comme les gars de Continental à l'époque qui avaient voté pour le même genre d'accord.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26125
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 20 juil. 2010, 21:32:00

Si GM sucre des RTT aux salariés, pourquoi est-ce que l'Etat ne sucre-t-il pas à son tour les exonérations de charges qui sont censés être leur contrepartie ? On ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 juil. 2010, 22:18:00

Nombrilist a écrit : Ils vont se faire niquer, comme les gars de Continental à l'époque qui avaient voté pour le même genre d'accord.
Et ce sera bien fait pour leur g......

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 21 juil. 2010, 06:42:00

Oui... d'autant que, depuis le vote demandant un doigt et accepté par les employés , GM réclame maintenant un bras...
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 21 juil. 2010, 22:13:00

Oui, il serait tellement plus brillant de voir la totalité du personnel se retrouver au chômage !

Heureusement que les conseilleurs dans votre genre ne sont pas les payeurs : vous seriez ruinés !

GM a le choix entre deux unités de production : pourquoi irait-elle chosir celle où le personnel manifeste son peu d'attachement à la boite ?

Heureusement  que 70 % de ce personnel est plus réaliste que vous.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 juil. 2010, 22:23:00

et ce seront ceux la que je retrouverais à chialer dans mon bureau, car ils seront virés quand même, mais leurs allocs seront calculés sur les salaires qu'ils ont accepté de minorer.

En général, cela prend un an ou 2 ..... et c'est la porte, le temps pour la boite de délocaliser tranquillement.

Je réitère donc : bien fait pour leurs gueules, ceux la je ne les défends pas, je les laisse aux avocats, qui eux s'en foutent de perdre, ils sont payés quand même.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 21 juil. 2010, 22:26:00

"Oui, il serait tellement plus brillant de voir la totalité du personnel se retrouver au chômage !"

C'est ce qui va arriver de toute façon. Mais avant ça, grâce à cette arnaque, GM pourra achever son carnet de commandes avant de fermer.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 22 juil. 2010, 06:44:00

.../..."Heureusement que les conseilleurs dans votre genre ne sont pas les payeurs : vous seriez ruinés !".../... nous dit mps...
Mais nous payons et ne conseillons pas !... le pire ! les errements de ces gens là... et toi aussi, tu payes !!! Et t'as pas fini de payer...
Et.... hummmm ( comme j'ai plaisir à dire ça) : c'est GM qui est en train de se ruiner... pas moi !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 juil. 2010, 09:41:00

Lancelot, rassure-toi : peu de chance que des salariés de l'Est viennent pleurer à Rennes icon_biggrin

Mais quelle est cette frilosité qui vous fait perpétuellement jouer perdant ?

Vous ignorez le "pari de Pascal" (le bénéfice par la probabilité).

Si cette petite baisse salariale permet de conserver les emplois, c'est gagné.
Si les emplois sont néanmoins perdus  dans deux ans, comme l'affirment les esprits chagrins, le chômage sera calculé sur 10 % brut en  moins ... mais chacun aura bénéficié de deux années de salaire supplémentaire. Encore largement gagné.

Vous avez des mentalités de loosers ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 juil. 2010, 09:47:00

mps, tu devrais aller leur expliquer ça aux salariés. Oublie pas de mettre un casque.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 22 juil. 2010, 10:10:00

mps a écrit : Lancelot, rassure-toi : peu de chance que des salariés de l'Est viennent pleurer à Rennes icon_biggrin

Mais quelle est cette frilosité qui vous fait perpétuellement jouer perdant ?

Vous ignorez le "pari de Pascal" (le bénéfice par la probabilité).

Si cette petite baisse salariale permet de conserver les emplois, c'est gagné.
Si les emplois sont néanmoins perdus  dans deux ans, comme l'affirment les esprits chagrins, le chômage sera calculé sur 10 % brut en  moins ... mais chacun aura bénéficié de deux années de salaire supplémentaire. Encore largement gagné.

Vous avez des mentalités de loosers ...
Rassure toi, ce type de situation, à Rennes, j'en récupère pas mal chez les sous traitants de PSA.
D'autre part, la baisse de salaire, c'est toujours peu au départ, puis ensuite cela s'amplifie encore jusqu'au point de rupture.
Une fois mis le doigt dans l'engrenage, c'est foutu, le chômage partiel arrive rapidement, etc etc ....

Résultat : Baisse des allocations chômage, baisse de la retraite, différé de départ en retraite .... et situation morale intenable, car la pression s'exerce.

Les salariés vivent pas dans le virtuel, mais dans le réel et les probabilités de pascal, ils s'en foutent comme de leur première chemise.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 22 juil. 2010, 10:54:00

D'autant que le pari de Pascal ne concerne que Dieu ! Pas GM !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59304
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 juil. 2010, 11:05:00

Pour mps, la finance est Dieu, et l'économie est son Prophète...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 juil. 2010, 11:44:00

D'autre part, la baisse de salaire, c'est toujours peu au départ, puis ensuite cela s'amplifie encore jusqu'au point de rupture.
Une fois mis le doigt dans l'engrenage, c'est foutu, le chômage partiel arrive rapidement, etc etc ....

Résultat : Baisse des allocations chômage, baisse de la retraite, différé de départ en retraite .... et situation morale intenable, car la pression s'exerce.

Les salariés vivent pas dans le virtuel, mais dans le réel et les probabilités de pascal, ils s'en foutent comme de leur première chemise.
et en valsant directement au chômage, tes salariés évitent tous les inconvénients que tu énonces ?

Simple question mathématique : étant donné qu'un salarié risque de perdre 10 % de ses allocations de chômage, mais de gagner pendant deux ans la diférence entre son salaire et le chômage qu'il évite, quel est le meilleur choix ?

Même dans l'hypothèse où  ce salarié croit que les carottes sont cuites, doit-il se ruer dans le chomage immédiat, ou continuer à percevoir son salaire pendant qu'il cherche calmement un nouveau débouché professionnel ?

On l'a très bien vu avec VW-Foret : une masse d'ouvriers gueulant, faisant grève, flambant des pneus, et  qui se sont retrouvés le bec  dans l'eau, même avec de "belles indemnités". Et un peu plus de 20 % de types qui n'ont jamais fait grève, et utilisé leurs loisirs à se chercher un nouvel emploi sur Internet. Tous ceux-là avaient retrouvé du travail avant la fermeture !

Autre exemple : la faillite de City Bird (environ 1.000 salariés). Un seul communiqué du personnel : soutien inconditionnel à leur direction. Chacun à son poste jusqu'au prononcé de la faillite, et y faisant un maximum. et durant cet été d'incertitude, tout lemonde cherchant du travail pour soi, mais aussi pour tous les collègues. Résultat : trois mois après la faillite, 95 % des gens relogés avec profit.

A la Sabena, compagnie concurrente, syndicalisme en délire, et 70 % des gens toujours sans travail après deux ans.

Question de réputation.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré