Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31758
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par politicien » 31 mai 2018, 21:23:31

Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

31 mai 2018, 17:25:39

Les socialistes semblent disposer de suffisamment d'appuis au Parlement pour renverser le premier ministre conservateur. Le vote de la motion de censure est prévu vendredi après-midi.

Image



Image Mariano Rajoy à son arrivée au Parlement à Madrid, ce jeudi. SERGIO PEREZ/REUTERS


Les socialistes semblent disposer de suffisamment d'appuis au Parlement pour renverser le premier ministre conservateur. Le vote de la motion de censure est prévu vendredi après-midi.



Il est toujours, ce jeudi soir, le premier ministre espagnol. En poste depuis le 21 décembre 2011, Mariano Rajoy est en passe d'être renversé par le Parlement où les députés débattaient ce jeudi d'une motion de censure déposée par les socialistes vendredi dernier. Le chef du gouvernement, fragilisé par la condamnation de son parti dans un procès pour corruption, a prévenu qu'il ne démissionnerait pas avant le vote de la chambre basse prévu vendredi après-midi. Une décision qui pourrait permettre à son parti de se maintenir au pouvoir le temps d'organiser les prochaines élections anticipées et donc d'empêcher l'arrivée de Pedro Sanchez au pouvoir.


» LIRE AUSSI - Une motion de défiance menace Mariano Rajoy


Sauf défection de dernière minute, le vote annoncé des cinq députés du Parti nationaliste basque (PNV) donnera au chef des socialistes Pedro Sanchez la majorité absolue de 176 sièges nécessaire pour renverser Mariano Rajoy et prendre automatiquement sa place au Palais de la Moncloa. «Nous pensons que nous répondons à ce que les citoyens basques réclament majoritairement (...) en votant oui», a déclaré Aitor Esteban, chef de file des députés PNV à la chambre.


Pedro Sanchez, dont le Parti socialiste (PSOE) ne dispose que de 84 députés, a rassemblé autour de son nom une majorité hétéroclite de 180 voix composée de la gauche radicale de Podemos, des indépendantistes catalans et des nationalistes basques.

Des débats très agressifs

«Votre isolement, Monsieur Rajoy, constitue l'épitaphe d'une période politique, la vôtre, qui est déjà finie»


Pedro Sanchez, leader des socialistes

Alors que les analystes politiques donnaient, en début de semaine, très peu de chances à cette motion, le vent a tourné à Madrid où Mariano Rajoy, 63 ans, devrait vivre ses dernières heures au sommet du pouvoir. «Votre isolement, Monsieur Rajoy, constitue l'épitaphe d'une période politique, la vôtre, qui est déjà finie», lui avait lancé le patron des socialistes, ancien professeur d'économie de 46 ans surnommé le «beau mec» en Espagne, jeudi matin. «La fête est finie», a déclaré de son côté Joan Baldoví, le représentant du petit parti Compromís, allié de Podemos.


Afin de convaincre le PNV, Pedro Sanchez avait assuré qu'il ne toucherait pas au budget voté la semaine dernière prévoyant des largesses financières pour le Pays basque. À l'adresse des séparatistes catalans, il a annoncé par ailleurs qu'il essaierait de «jeter des ponts» avec le gouvernement régional à Barcelone. «Au sein de la nation espagnole, il y a des territoires qui, eux aussi, se sentent nations», a-t-il déclaré. «Nous pouvons coexister dans le cadre de la Constitution».

(...)



Article complet sur http://www.lefigaro.fr/international/20 ... nverse.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23754
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par El Fredo » 31 mai 2018, 22:37:32

Il y aura sans doute quelques traîtres qui feront capoter l'opération.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 22848
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par johanono » 01 juin 2018, 13:30:58

Et non, l'opération n'a pas capoté : Rajoy a effectivement été renversé, et remplacé par un socialiste. La nouvelle majorité ne semble pas très stable, sans doute ne durera-t-elle pas très longtemps.

Papibilou
Messages : 5299
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Papibilou » 01 juin 2018, 18:54:35

johanono a écrit :
01 juin 2018, 13:30:58
Et non, l'opération n'a pas capoté : Rajoy a effectivement été renversé, et remplacé par un socialiste. La nouvelle majorité ne semble pas très stable, sans doute ne durera-t-elle pas très longtemps.
On peut effectivement parier sur un gouvernement de "courte" transition avant de nouvelles élections législatives. Mais le système à la proportionnelle ne permettra aucun éclaircissement.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6066
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Hector » 02 juin 2018, 18:14:06

Bon, de nouvelles élections approchent.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31758
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par politicien » 03 juin 2018, 09:45:31

Espagne : le nouveau premier ministre Pedro Sanchez prête serment

02 juin 2018, 10:16:39

Après avoir contraint Mariano Rajoy au départ par le biais d'une motion de censure, le chef du parti socialiste espagnol Pedro Sanchez a prêté serment ce samedi devant le roi Felipe VI. Le nouveau…

Image



Après avoir contraint Mariano Rajoy au départ par le biais d'une motion de censure, le chef du parti socialiste espagnol Pedro Sanchez a prêté serment ce samedi devant le roi Felipe VI. Le nouveau gouvernement catalan a lui aussi prêté serment.



Pour la première fois depuis 2011, le premier ministre espagnol ne s'appelle plus Mariano Rajoy. Ce samedi à 11 heures, au palais de la Zarzuela (banlieue nord-ouest de Madrid), Pedro Sanchez a prêté serment devant le roi Felipe VI et en présence de son successeur. L'économiste de 46 ans doit désormais nommer les membres de son gouvernement. Ce n'est que quand la liste des ministres sera publiée au journal officiel qu'il pourra prendre ses fonctions, dans les jours qui viennent.


» LIRE AUSSI - Espagne: l'heure enfin venue de l'insubmersible Pedro Sanchez


Le chef du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) s'est hissé au pouvoir après avoir déposé une motion de censure contre Mariano Rajoy, au lendemain de la condamnation du Parti Populaire de ce dernier dans un procès pour corruption. L'opposition s'est liguée contre Mariano Rajoy, lâché par ses alliés centristes de Ciudadanos et par les nationalistes basques du PNV. La motion a été adoptée vendredi par 180 voix sur 350 à la Chambre.


» LIRE AUSSI - Espagne: le socialiste Sanchez à la tête du gouvernement après la chute de Rajoy

«Par la porte de derrière»


Lors de sa première prise de parole, Pedro Sanchez, 1,90 m et surnommé «le beau mec», a promis d'aborder avec «humilité tous les défis auxquels le pays fait face» en citant en particulier «l'urgence sociale», alors que le chômage et la précarité minent toujours l'Espagne malgré son insolente reprise économique. Mais il devra démontrer qu'il peut gouverner avec ses 84 députés socialistes après avoir réuni une majorité hétéroclite allant de la gauche radicale Podemos aux indépendantistes catalans et aux nationalistes basques du PNV.

(...)



Article complet sur http://www.lefigaro.fr/international/20 ... erment.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Papibilou
Messages : 5299
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Papibilou » 03 juin 2018, 09:48:30

Cette éviction de Rajoy présente un risque indéniable: des concessions aux partis régionalistes, y compris le PNV et surtout les indépendantistes catalans qui ont aidé Sanchez à renverser Rajoy et à prendre le pouvoir. Espérons que la soif du pouvoir ne sera pas trop mauvaise conseillère à Sanchez.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6066
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Hector » 03 juin 2018, 09:56:15

C'est certain. C'est pour cette raison que le Parti Popular va torpiller Sanchez très rapidement.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23754
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par El Fredo » 03 juin 2018, 10:27:17

Bon débarras, Rajoy était une calamité. Mais ça va être dur pour Sanchez de former une coalition stable.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50137
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Nombrilist » 03 juin 2018, 10:36:22

Rajoy, le dinosaure qui était déjà aux commandes en 2000 et qui était déjà largement critiqué par le peuple espagnol à l'époque.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9306
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par albert » 14 juin 2018, 08:08:33

En 2017, Pedro Sanchez avait promis d'abroger la loi travail de Rajoy dès qu'il serait au pouvoir. Il vient de renoncer. Ca nous rappelle Hollande qui devait remettre en question le pacte de stabilité. Les socialistes, en France comme en Espagne, sont toujours décevants.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4450
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Yakiv » 14 juin 2018, 08:29:55

Il y a quelque chose que je n'ai pas bien compris dans cette alternance politique.

Que Rajoy ait été éjecté est une chose, mais comment la droite espagnole a pu perdre le pouvoir sans que de nouvelles élections aient eu lieu ? Autrement dit, pourquoi le parlement à majorité PP à ce que je sache n'a-t-il pas porté au pouvoir un autre dirigeant du PP au lieu d'élire un socialiste ?

Papibilou
Messages : 5299
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Papibilou » 14 juin 2018, 09:53:06

Yakiv a écrit :
14 juin 2018, 08:29:55
Il y a quelque chose que je n'ai pas bien compris dans cette alternance politique.

Que Rajoy ait été éjecté est une chose, mais comment la droite espagnole a pu perdre le pouvoir sans que de nouvelles élections aient eu lieu ? Autrement dit, pourquoi le parlement à majorité PP à ce que je sache n'a-t-il pas porté au pouvoir un autre dirigeant du PP au lieu d'élire un socialiste ?
Justement, parce que le PP n'a pas la majorité.
En fait il y a eu 2 élections coup sur coup en Espagne. En gros 4 parties se partagent les sièges de députés:
PP, la droite , en gros 33%
Ciudadanos (citoyens) droite modérée, 13%
PSOE parto socialiste ouvrier espagnol, gauche que l'on peut comparer à notre PS, 22%
Podemos assez proche de LFI chez nous, extrême gauche, 21%
Le reste se partage entre divers sièges tenus par des représentants régionaux (catalans basques ..), souvent indépendantistes.
Faites le calcul si le PP s'allie avec ciudadanos, ils n'ont pas la majorité; si Podemos et le PSOE s'allient, non plus.
Si PSOE et Ciudadanos, non plus.
Résultat: le PP s'est allié avec ciudadanos mais a du demander la neutralité du PSOE. Il a suffi que le PSOE se dresse contre Rajoy avec Podemos et que la défiance soit votée avec l'appui de quelques députés régionaux pour que Rajoy soit mis en minorité.
Sanchez leader du PSOE étant à la tête de la contestation, le roi n'avait d'autre choix que de le désigner pour former un nouveau gouvernement. Mais vous vous rendez compte que Sanchez dispose d'encore moins que Rajoy de faire passer des lois sauf à faire voter des lois qui peuvent trouver une majorité au parlement. Sa position est donc très fragile et on peut penser qu'il pourrait y avoir de nouvelles élections d'ici la fin de l'année.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4450
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Yakiv » 15 juin 2018, 22:41:11

Papibilou a écrit :
14 juin 2018, 09:53:06
Justement, parce que le PP n'a pas la majorité.
En fait il y a eu 2 élections coup sur coup en Espagne. En gros 4 parties se partagent les sièges de députés:
PP, la droite , en gros 33%
Ciudadanos (citoyens) droite modérée, 13%
PSOE parto socialiste ouvrier espagnol, gauche que l'on peut comparer à notre PS, 22%
Podemos assez proche de LFI chez nous, extrême gauche, 21%
Le reste se partage entre divers sièges tenus par des représentants régionaux (catalans basques ..), souvent indépendantistes.
Faites le calcul si le PP s'allie avec ciudadanos, ils n'ont pas la majorité; si Podemos et le PSOE s'allient, non plus.
Si PSOE et Ciudadanos, non plus.
Résultat: le PP s'est allié avec ciudadanos mais a du demander la neutralité du PSOE. Il a suffi que le PSOE se dresse contre Rajoy avec Podemos et que la défiance soit votée avec l'appui de quelques députés régionaux pour que Rajoy soit mis en minorité.
Sanchez leader du PSOE étant à la tête de la contestation, le roi n'avait d'autre choix que de le désigner pour former un nouveau gouvernement. Mais vous vous rendez compte que Sanchez dispose d'encore moins que Rajoy de faire passer des lois sauf à faire voter des lois qui peuvent trouver une majorité au parlement. Sa position est donc très fragile et on peut penser qu'il pourrait y avoir de nouvelles élections d'ici la fin de l'année.
Merci Pabibilou.
Mais en fin de compte, l'entrée en fonction de ce gouvernement a-t-elle donné lieu à un vote de confiance de l'assemblée ?

Papibilou
Messages : 5299
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Espagne : Mariano Rajoy, en passe d'être renversé

Message non lu par Papibilou » 16 juin 2018, 10:07:53

Yakiv a écrit :
15 juin 2018, 22:41:11


Merci Pabibilou.
Mais en fin de compte, l'entrée en fonction de ce gouvernement a-t-elle donné lieu à un vote de confiance de l'assemblée ?
Je n'en sais rien.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré