Comment mettre en place la démocratie directe

Içi pas de débat, vous avez un problème d'ordre juridique, démarches professionnelles, problèmes ou questions concernant le travail ou autres, venez nous présenter votre problème, nous essaierons au mieux de vous répondre.
Conscience

Message non lu par Conscience » 21 juil. 2010, 10:17:00

Sur mon autre forum j ai présenté les choses comme ça, voilà les réponses que l on m a faite.Pourriez vous m aider à répondre à ces question ?


LABORATOIRE travaux pour la mise en place de la démocration

Il se trouve que là ou elle est appliquée les pays sont fédérés , ce n est pas notre cas.

La démocratie directe n a pas de couleur politique,la politique c est nous.

En France dans l état est il possible de participer au plus prés à la politique ?

Si oui ? comment ?

Narbonne a écrit:Ce principe, me semble interessant à creuser. Je le vois comme un contre pouvoir ou si les politiques sont "intelligents" ils pourraient le mettre en oeuvre volontairement, en particulier, au niveau local.


Oui, je pensais à cette hyphothèse puisque qu il semble que la Suisse par exemple et si j ai pas perdu le fil l a introduite peu à peu si c est bien le cas et si il n y a pas d autre moyen ?c est une question aussi.

Dans ce cas on s y prend comment ?



individuellement ?



auprés de qui ?


on a obligation de faire une proposition ?


ou on demande simplement de participer au vote des décisions en cour ?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 juil. 2010, 17:53:00

Salut Conscience,

la démocratie directe va tout de même plus loin que ce qui se pratique actuellement en Suisse, même si ce pays est évidemment plus avancé que le notre sur la voie de la démocratie. L'idée directrice de ce type d'organisation sociale est de ne pas se soucier du consentement d'un pouvoir institutionnel centralisé, d'agir directement sans représentants politiques et à travers la pratique de libre association et de l'autogestion. Le côté formaliste et idéaliste des constitutions, des déclarations, des lois et du droit canon n'a ici aucun intérêt : la démocratie directe n'est pas une idéologie politique susceptible d'être codifiée à jamais, c'est un fait social. Il en est donc, par conséquent, totalement hors de question dans notre beau pays héritier d'un jacobinisme forcené et d'une croyance désespérée en telle ou telle divinité gesticulant au-dessus de nos têtes.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 30 juil. 2010, 17:57:00

Comment mettre en place une égalité, une justice, une solidarité ? sans pouvoir centralisé ? ;)

Conscience

Message non lu par Conscience » 30 juil. 2010, 18:09:00

racaille a écrit :Salut Conscience, la démocratie directe va tout de même plus loin que ce qui se pratique actuellement en Suisse, même si ce pays est évidemment plus avancé que le notre sur la voie de la démocratie. L'idée directrice de ce type d'organisation sociale est de ne pas se soucier du consentement d'un pouvoir institutionnel centralisé, d'agir directement sans représentants politiques et à travers la pratique de libre association et de l'autogestion. Le côté formaliste et idéaliste des constitutions, des déclarations, des lois et du droit canon n'a ici aucun intérêt : la démocratie directe n'est pas une idéologie politique susceptible d'être codifiée à jamais, c'est un fait social. Il en est donc, par conséquent, totalement hors de question dans notre beau pays héritier d'un jacobinisme forcené et d'une croyance désespérée en telle ou telle divinité gesticulant au-dessus de nos têtes.


.

Bonjour racaille,oui j en ai bien peur et je le regrette infiniment,pour autant que cela dépende pourtant de nous mais il n y a rien à faire le Général de Gaulle le disait : on est des veaux !

un besoin infini de se laisser diriger....Ahhhh ils ont de beaux jours devant eux nos politiques.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 juil. 2010, 19:30:00

Tu sais on peut très bien vivre la démocratie directe, au quotidien, sans autre formalité qu'une petite association libre et temporaire entre individus consentants. Dans les associations, dans les entreprises qui le désirent vraiment, dans des comités de quartiers, dans la famille ou avec ses amis... Peu importe, en fin de compte, que cette démocratie directe soit reconnue par l'Etat centralisé (même si cela nous faciliterait énormément la vie) ; il s'agit avant toute autre chose de la volonté des individus qui désirent s'associer suivant des modalités qu'ils définiront ensemble, sans contrainte extérieure.

Essayer d'instituer la démocratie par "le haut", par le vote de tous les français à l'échelon national, par sa codification et sa légalisation, est illusoire et ne présente de toute manière que peu d'intérêt. Et puis il faut aussi tenir compte de tous les gens qui n'ont pas envie de faire une assemblée générale à chaque fois que quelqu'un a un pet de travers. A mon sens il faut mieux que ce type d'initiative parte des individus qui se sentent concerné et qu'on puisse éventuellement penser à une émulation généralisée par la pratique (plutôt que par la loi).

Enfin, ce n'est que ma façon subjective de penser la reprise du contrôle de nos vies :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Conscience

Message non lu par Conscience » 30 juil. 2010, 19:42:00

racaille a écrit :Tu sais on peut très bien vivre la démocratie directe, au quotidien, sans autre formalité qu'une petite association libre et temporaire entre individus consentants. Dans les associations, dans les entreprises qui le désirent vraiment, dans des comités de quartiers, dans la famille ou avec ses amis... Peu importe, en fin de compte, que cette démocratie directe soit reconnue par l'Etat centralisé (même si cela nous faciliterait énormément la vie) ; il s'agit avant toute autre chose de la volonté des individus qui désirent s'associer suivant des modalités qu'ils définiront ensemble, sans contrainte extérieure.
Essayer d'instituer la démocratie par "le haut", par le vote de tous les français à l'échelon national, par sa codification et sa légalisation, est illusoire et ne présente de toute manière que peu d'intérêt. Et puis il faut aussi tenir compte de tous les gens qui n'ont pas envie de faire une assemblée générale à chaque fois que quelqu'un a un pet de travers. A mon sens il faut mieux que ce type d'initiative parte des individus qui se sentent concerné et qu'on puisse éventuellement penser à une émulation généralisée par la pratique (plutôt que par la loi).

Enfin, ce n'est que ma façon subjective de penser la reprise du contrôle de nos vies :)

.

Ce n est pas ce à quoi j aspire,mais faute de grive......

Bahh,je suis dégoutté par tant de soumission....(je ne m adresse pas à toi en partiulier mais à la masse des français.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 juil. 2010, 19:51:00

Je suis aussi soumis que les autres en fin de compte, façonné et discipliné par mes déterminismes, comme tout le monde. Peut-être que ce qui est différent de tous ceux qui continuent à espérer par le vote, c'est que j'en ai une conscience aiguisée... Va savoir :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59582
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 31 juil. 2010, 00:51:00

Oui enfin Racaille, ce n'est pas une association de quartier qui décidera de ton âge de départ à la retraite ou du montant des indemnités de chômage.

Conscience

Message non lu par Conscience » 31 juil. 2010, 08:12:00

racaille a écrit :Je suis aussi soumis que les autres en fin de compte, façonné et discipliné par mes déterminismes, comme tout le monde. Peut-être que ce qui est différent de tous ceux qui continuent à espérer par le vote, c'est que j'en ai une conscience aiguisée... Va savoir :)

.

Tous ceux qui votent ont le sentiment d avoir une conscience,et on est entrain de voir ou ça mène !

alors heureux du résultat ?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 août 2010, 19:50:00

Nombrilist a écrit :Oui enfin Racaille, ce n'est pas une association de quartier qui décidera de ton âge de départ à la retraite ou du montant des indemnités de chômage.
Certes, cela dit en ce qui me concerne je n'ai jamais cotisé, j'ai fais le choix de faire une croix sur la retraite. Je ne vivrais de toute façon pas assez vieux pour en profiter :P
Bref faut savoir rester cohérent. Je dis toujours que je n'attends rien de la société ni de l'Etat, je me débrouille pour vivre en conséquence.
Conscience a écrit :
racaille a écrit :Je suis aussi soumis que les autres en fin de compte, façonné et discipliné par mes déterminismes, comme tout le monde. Peut-être que ce qui est différent de tous ceux qui continuent à espérer par le vote, c'est que j'en ai une conscience aiguisée... Va savoir :)

.

Tous ceux qui votent ont le sentiment d avoir une conscience,et on est entrain de voir ou ça mène !

alors heureux du résultat ?
En 2007 j'ai voté aux deux tours pour S. Royal, dans l'optique "tout sauf Sarko". J'aurais aussi pu voter pour Bayrou s'il le fallait. Je ne l'aurais pas fait si un autre gugusse que Sarko avait représenté la bannière MPS. en 2012, même stratégie :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Conscience

Message non lu par Conscience » 02 août 2010, 07:59:00

racaille a écrit :
Nombrilist a écrit :
En 2007 j'ai voté aux deux tours pour S. Royal, dans l'optique "tout sauf Sarko". J'aurais aussi pu voter pour Bayrou s'il le fallait. Je ne l'aurais pas fait si un autre gugusse que Sarko avait représenté la bannière MPS. en 2012, même stratégie :D
.

Le fond de ma pensée c est que tout les représentants de ces partis sont trés amis et que l on a une illusion de choix,à l exception des extrêmes...quoique .

Du socialisme à la droite avez vous vu des changements ?leurs politiques est sensiblement la même,nous n avons pas vu les socialistes enrayer le chômage,la violence ni même la misère Coluche à crée les

 restos du coeur sous l ère Mitterant comme quoi....

Je crois qu il est temps de prendre conscience de la réalité,et d arrêter de croire que les représentants politique du moment résolvent le moindre des problèmes qui nous affecte,ils ne sont pas la pour ça.

Les lobbies les tiennent par les co....lles et rien ne changera si les citoyens ne reprennent pas le pouvoir.

Les français produisent énormement de richesse et personne ou presque n en voit la couleur.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 août 2010, 01:16:00

Je n'attendais stricitement rien en 2007 d'eux sauf de battre Sarko. "Tout sauf le pire" (et Le Pen mais cela va sans dire haha). Faut pas aller chercher plus loin, des millions de français ont voté comme ça aussi.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 08:22:00

racaille a écrit :Je n'attendais stricitement rien en 2007 d'eux sauf de battre Sarko. "Tout sauf le pire" (et Le Pen mais cela va sans dire haha). Faut pas aller chercher plus loin, des millions de français ont voté comme ça aussi.

.

Il est exact que 53% des votants ont voté pour Sarkosy,mais je crois que ça tient d avantage au désespoir,qu aux convictions profondes des gens.C est en ça que c est assez inquiétant car on se demande ou ça va s arrêter et des fois que le désespoir les mènent à voter FN,au fond je ne serai pas vraiment étonné.
C est pourquoi il faut un changement profond,une véritable alternative et mettre en place un mouvement de pression que les gens se mobilisent car nombreux on pourra infléchir sur la politique.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59582
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2010, 08:45:00

C'est les 10% de racistes profonds qui ont permis l'élection de Sarko. Ni plus (quoique) ni moins.

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 08:55:00

.
Je ne crois pas les français racistes au sens ethymologique du terme,ils expriment pour moi seulement le ras le bol,de vivre dans des mauvaises conditions,qu on redonne de l espoir aux gens,qu ils aient la possibilité d avoir des projets,ils seront moins tentés de regarder se que font leurs voisins.Pour beaucoup aujourd hui il n y a plus d espoir que de survivre,ce n est pas trés engageant,quand on pense qu il y a 35 ans quand l épouse c est mis à travailler c était un formidable espoir de vivre mieux,loisir,projet de construction d une maison etc...ça ouvrait des perspectives,qu elles sont aujourd hui les perspectives des gens ?

 Le problème réside dans le fait que ça fait 20 ans que les politiques ne répondent pas aux véritables problèmes,alors ma question est pourquoi on les élit ?

Répondre

Retourner vers « Questions / Réponses »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré