Comment mettre en place la démocratie directe

Içi pas de débat, vous avez un problème d'ordre juridique, démarches professionnelles, problèmes ou questions concernant le travail ou autres, venez nous présenter votre problème, nous essaierons au mieux de vous répondre.
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2010, 09:00:00

Tes "mauvaises conditions" pour les 10% dont je parle, ce sont les youyous et les mobylettes des noirs et des arabes en banlieue qui pétaradent jusqu'à 2 heures du matin. Sur et certain. Il est vrai que c'est un cauchemar pour dormir.
Mais de là à voter pour un mec qui de toute façon n'allait rien y changer...

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 10:57:00

C est fameux 10% sont pollués par des discours populistes qui les même discours n arrangent rien à l affaire,ça permet d éviter de prendre les vrais problèmes à bras le corps en désignant une population qui produits des effets désagréables,hier les arrabes aujourd hui les roms à quant les vieux,les handicapés etc...
.
Mais aujourd hui on s attache aux effets produits (les nuisances )et pas à la cause,si ces gens avaient un job correctement rémunéré à 2 heures du mat,ils seraient au lit,

Le gros problème de notre société c est le chomâge et le travail mal rémunéré enraye les deux,on a une société qui repart sur des bonnes bases.

c est simpliste je te l accorde mais cela dit c est le meilleur moyen de régler quantité de problème,il faut 1) que les gens bossent et avec un salaire qui leur donne de l espoir,l espoir d un meilleur confort,d avoir des loisirs de se projeter à long terme dans la construction d une maison par exemple,on se conduit beaucoup mieux dans la société quand on a quelque chose à perdre ! et ces gens ils n ont rien à perdre.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2010, 11:09:00

Non, mais je suis d'accord. Le plein emploi associés à des jobs stables et correctement rémunérés résoudrait 80% des problèmes sociétaux.

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 11:50:00

Nombrilist a écrit :Non, mais je suis d'accord. Le plein emploi associés à des jobs stables et correctement rémunérés résoudrait 80% des problèmes sociétaux.
.

Alors on fait comment ?

pouquoi nos politiques n arrivent pas à résoudre ce problème,je suis consciente qu il doit dépendre de beaucoup de facteur,et en plus je n accable pas sur ce point nos politiques car je crains que ce ne soit pas la bonne volonté qui les y empêche,mais qu ils sont tenus par les lobbies qui font la pluie et le beau temps.Dès que ça ne les agrée pas,ils menacent de délocaliser,donc pour empêcher plus de chômage,nos politiques font ce que les lobbies veulent, voilà ils mènent la danse et il nous appartient à nous aujourd hui de leur dire qu on ne veut pas danser !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2010, 12:14:00

"mais qu'ils sont tenus par les lobbies qui font la pluie et le beau temps"

Exact. Et l'une des rares solutions: renationaliser un maximum d'entreprises anciennement publiques. Et favoriser les PME, qui elles, ne dictent rien à personne.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 août 2010, 12:26:00

Il faut changer le paradigme de pensée qu'ont installé les capitalistes et qui nous a totalement aliéné.

Notre travail ne doit pas avoir pour but de faire de l'argent. Notre travail doit avoir pour but de faire qqchose d'utile pour nous ou pour d'autres personnes, voir pour la société toute entière.

En vérité la véritable source de travail, ce sont nos besoins. Une fois qu'on a compris cela, on comprend que le plein emploi dépend directement de notre capacité à faire face à nos nombreux besoins.
Et on comprend que le chomage vient directement du fait qu'une grande partie de la population n'a tout simplement pas les moyens de satisfaire ses besoins du fait d'un manque d'argent.

Alors pour rétablir le plein emploi il faut 2 choses :
- réorienter la production des biens et des services vers les besoins de la population ( mettre fin au productivisme qui consiste à faire l'inverse, à produire d'abord et ensuite à essayer de les refourguer aux gens quitte à créer des besoins artificiels grâce à la publicité ou autres techniques de manipulation )
- répartir équitablement les richesses de manière à ce que tout le monde ait la possibilité de se payer les biens et les services nécessaires à ses besoins,  de manière à ce que la collectivité ait la possibilité de mettre en oeuvre tous les projets nécessaires à la satisfaction des besoins collectifs de la population

et des projets collectifs ce n'est pas ça qui manque, le projet numéro 1 étant par exemple le défi écologique, ( réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles non renouvellables etc ... )

il est vrai que tout semble verrouillé et que les multinationals ou la finance semblent avoir un pouvoir contre lequel on ne semble rien pouvoir faire mais penser cela c'est se tromper

là encore, il faut comprendre que ce pouvoir ils ne l'ont que parce que nos institutions / nos gouvernants, par des lois et des réglements, le leur ont abandonné
hors ce qui a été fait dans un sens peut être défait dans l'autre
les lois et les réglements peuvent être modifiés si nous arrivons au pouvoir

ensuite il ne faut pas oublier que les véritables richesses ce sont les choses concrêtes, l'argent n'est qu'une représentation de ces richesses, au jeu du chantage, à condition d'en avoir la volonté politique, ce n'est pas le peuple qui perdrait dans l'histoire
tous les biens de ces maitres chanteurs peuvent être saisis, entreprises, immobilier, biens matériels, toutes ces propriétés qui sont la source de leurs revenus ne peuvent pas être délocalisés hors de france aussi facilement qu'on fait une opération bancaire

ils veulent délocaliser ? très bien, dans ce cas on donne la propriété aux salariés à condition qu'ils trouvent des débouchés pour leur activité
en tout cas pas question que quoi que ce soit bouge de là où ca se trouve
ils peuvent se brosser pour espérer vendre le moindre produit à l'avenir dans notre pays sans se prendre de belles taxes
des entreprises seront enchantées de prendre leurs parts de marché

à ce jeu, ils perdront

rien n'est plus puissant que le pouvoir issu de la volonté générale de tout un peuple, leur pouvoir est insignifiant et n'existe que parce qu'on le leur abandonne, que parce que des traitres à la nation nous dirigent et nous imposent leurs lois

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 12:47:00

Nombrilist a écrit :"mais qu'ils sont tenus par les lobbies qui font la pluie et le beau temps"
Exact. Et l'une des rares solutions: renationaliser un maximum d'entreprises anciennement publiques. Et favoriser les PME, qui elles, ne dictent rien à personne.

.

Et bien  nationnaliser les entreprises,bien que j ai pesté durant des années contre les fonctionnaire,j admets aujourd hui qu il y a des entreprises qui doivent rester étatique,peut être avec une gestion différente qu elle l était autrefois,mais dans ce cas je suis d accord,et favoriser l artisanat,les commerçants,PME,PMI me parait évident d autant qu ils sont un trés gros vivier de l emploi et il faut encourager le développement de toutes ces entreprises.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59200
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 03 août 2010, 12:51:00

"peut être avec une gestion différente qu elle l était autrefois"

Nous sommes d'accord.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 août 2010, 12:53:00

Nombrilist a écrit : "peut être avec une gestion différente qu elle l était autrefois"

Nous sommes d'accord.
Une gestion démocratique vous voulez dire ? ^^ Contrôlée au moins en partie sur les grandes orientations par les populations directement concernées ( du moment que cela ne déroge pas au principe d'égalité ) ?

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 13:10:00

logan a écrit :Il faut changer le paradigme de pensée qu'ont installé les capitalistes et qui nous a totalement aliéné. Notre travail ne doit pas avoir pour but de faire de l'argent. Notre travail doit avoir pour but de faire qqchose d'utile pour nous ou pour d'autres personnes, voir pour la société toute entière.

En vérité la véritable source de travail, ce sont nos besoins. Une fois qu'on a compris cela, on comprend que le plein emploi dépend directement de notre capacité à faire face à nos nombreux besoins.
Et on comprend que le chomage vient directement du fait qu'une grande partie de la population n'a tout simplement pas les moyens de satisfaire ses besoins du fait d'un manque d'argent.

Alors pour rétablir le plein emploi il faut 2 choses :
- réorienter la production des biens et des services vers les besoins de la population ( mettre fin au productivisme qui consiste à faire l'inverse, à produire d'abord et ensuite à essayer de les refourguer aux gens quitte à créer des besoins artificiels grâce à la publicité ou autres techniques de manipulation )
- répartir équitablement les richesses de manière à ce que tout le monde ait la possibilité de se payer les biens et les services nécessaires à ses besoins,  de manière à ce que la collectivité ait la possibilité de mettre en oeuvre tous les projets nécessaires à la satisfaction des besoins collectifs de la population

et des projets collectifs ce n'est pas ça qui manque, le projet numéro 1 étant par exemple le défi écologique, ( réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles non renouvellables etc ... )

il est vrai que tout semble verrouillé et que les multinationals ou la finance semblent avoir un pouvoir contre lequel on ne semble rien pouvoir faire mais penser cela c'est se tromper

là encore, il faut comprendre que ce pouvoir ils ne l'ont que parce que nos institutions / nos gouvernants, par des lois et des réglements, le leur ont abandonné
hors ce qui a été fait dans un sens peut être défait dans l'autre
les lois et les réglements peuvent être modifiés si nous arrivons au pouvoir

ensuite il ne faut pas oublier que les véritables richesses ce sont les choses concrêtes, l'argent n'est qu'une représentation de ces richesses, au jeu du chantage, à condition d'en avoir la volonté politique, ce n'est pas le peuple qui perdrait dans l'histoire
tous les biens de ces maitres chanteurs peuvent être saisis, entreprises, immobilier, biens matériels, toutes ces propriétés qui sont la source de leurs revenus ne peuvent pas être délocalisés hors de france aussi facilement qu'on fait une opération bancaire

ils veulent délocaliser ? très bien, dans ce cas on donne la propriété aux salariés à condition qu'ils trouvent des débouchés pour leur activité
en tout cas pas question que quoi que ce soit bouge de là où ca se trouve
ils peuvent se brosser pour espérer vendre le moindre produit à l'avenir dans notre pays sans se prendre de belles taxes
des entreprises seront enchantées de prendre leurs parts de marché

à ce jeu, ils perdront

rien n'est plus puissant que le pouvoir issu de la volonté générale de tout un peuple, leur pouvoir est insignifiant et n'existe que parce qu'on le leur abandonne, que parce que des traitres à la nation nous dirigent et nous imposent leurs lois


.

je suis assez d accord avec ton analyse la seule chose,en revanche c est que je ne crois plus à aucun de nos représentants politique pour le faire,je crois qu il le ferait nécessairement si les citoyens s engager et qu ils aient leur mot à dire c est pourquoi j avais pensé à la démocratie directe,alors j ai bien compris que c est difficile dans l application,mais ça reste à mon sens la seule solution,pour qu il n y ait plus de dérive ou en tous cas beaucoup moins,à ce propos je me demande si une association de citoyen contestataire,ne serait pas un contre pouvoir,au pouvoir en place ?

Est ce que l on pourrait imaginer ça ?
Un rassemblement citoyen visant à remettre l homme au coeur des priorités qui serait un mouvement de pression pour peser en 2012 ? ce n est pas tout à fait idiot qu en pensez vous ?

Pour moi il n y a rien à faire il faut absolument que les citoyens s impliquent,ce qu il reste à savoir c est comment.Comment facilité l accés aux citoyens de base à la politique et qu il puisse exprimer facilement ses attentes ?

Est ce que l on pourrait imaginer une association de citoyen,qui désignerait,nommerait un collége de représentant qui ferait valoir les droits des citoyens auprés des politiques enfin on serait tous sindicalistes des gens engagés,ça c est un super concept  icon_biggrin

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 13:12:00

logan a écrit :
Nombrilist a écrit :"peut être avec une gestion différente qu elle l était autrefois"

Nous sommes d'accord.

Une gestion démocratique vous voulez dire ? ^^ Contrôlée au moins en partie sur les grandes orientations par les populations directement concernées ( du moment que cela ne déroge pas au principe d'égalité ) ?

.

Oui,vous pensez à quoi ?

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 août 2010, 17:29:00

Conscience a écrit :
logan a écrit :
Nombrilist a écrit :"peut être avec une gestion différente qu elle l était autrefois"

Nous sommes d'accord.


Une gestion démocratique vous voulez dire ? ^^ Contrôlée au moins en partie sur les grandes orientations par les populations directement concernées ( du moment que cela ne déroge pas au principe d'égalité ) ?

.

Oui,vous pensez à quoi ?
C'est en cours de débat, mais ce serait surement une forme de représentation couplée à de la démocratie directe via votations, contrôles ou référendums.

Il faudrait en quelque sorte mettre en place un contre pouvoir au pouvoir central, le pouvoir décidant des grandes orientations du service au niveau national, mais devant avoir l'autorisation des populations au niveau local. Et aussi un pouvoir de décision donné aux citoyens, et un pouvoir d'initiative pour leur permettre de définir comment ils veulent que le service public soit mis en oeuvre dans leur coin, que les décisions ne proviennent pas de technocrates ou de centres de décisions obscurs, mais bien des populations concernées. Il faut donc une instance de citoyen qui contrôle un peu les évolutions du service public, un lieu pour en discuter, en débattre. Et donc il faut définir des représentants et multiplier les décisions par votations ou référendums locaux.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 03 août 2010, 17:35:00

 

je suis assez d accord avec ton analyse la seule chose,en revanche c est que je ne crois plus à aucun de nos représentants politique pour le faire,je crois qu il le ferait nécessairement si les citoyens s engager et qu ils aient leur mot à dire c est pourquoi j avais pensé à la démocratie directe,alors j ai bien compris que c est difficile dans l application,mais ça reste à mon sens la seule solution,pour qu il n y ait plus de dérive ou en tous cas beaucoup moins,à ce propos je me demande si une association de citoyen contestataire,ne serait pas un contre pouvoir,au pouvoir en place ?

Est ce que l on pourrait imaginer ça ?
Un rassemblement citoyen visant à remettre l homme au coeur des priorités qui serait un mouvement de pression pour peser en 2012 ? ce n est pas tout à fait idiot qu en pensez vous ?

Pour moi il n y a rien à faire il faut absolument que les citoyens s impliquent,ce qu il reste à savoir c est comment.Comment facilité l accés aux citoyens de base à la politique et qu il puisse exprimer facilement ses attentes ?

Est ce que l on pourrait imaginer une association de citoyen,qui désignerait,nommerait un collége de représentant qui ferait valoir les droits des citoyens auprés des politiques enfin on serait tous sindicalistes des gens engagés,ça c est un super concept  icon_biggrin

Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, les seuls a avoir trahit pour l'instant ce sont le PS et l'UMP, tous les autres n'ont jamais été au pouvoir, donc tant que les gens votent pour le PS ou l'UMP, on s'en sortira pas. Ensuite il n'y a pas que le PS et l'UMP, ya plein d'autres formations politiques, capables de présenter des candidats aux élections, et donc tous ces gens ne peuvent pas être affligés alors qu'ils sont innocents des fautes des représentants du PS et de l'UMP.
Heureusement parmi tous ces gens il y a des gens honnêtes, il n'est pas très difficile de les reconnaître. Ce sont ceux qui font tjrs ce qu'ils disent, ce sont ceux qui parlent de fond et qui n'utilisent jamais de phrases creuses, ce sont ceux qui jouent collectifs et non personnel, ce sont ceux qui défendent avec acharnement leurs idées et qui ne changent pas d'avis en fonction des opportunités, ce sont ceux qui n'ont jamais trahit personne jusqu'à présent, ce sont ceux qui défendent une cause, et non un camp.

Conscience

Message non lu par Conscience » 03 août 2010, 18:21:00

.
Ok,logan mais ça c est toujours le cas avant qu il ne soit au pouvoir,non ? si je regarde Bayrou je suis un peu sur le forum de Bayrou,les sympathisants tiennent tous le même langage,honnête etc...
Tu as raison certainement,mais bon....si tu veux sur quelqu un comme moi ça n a pas trop d incidence,puisque je finis toujours par faire confiance à l un d entre eux puisque je vote,mais en 2007,j ai déjà fait une boulette en 2012  j aimerai me tromper un peu moins.C est pour ça entre autre que je m y intéresse d avantage.

Et c est sans compter sur le risque que l on prend en votant pour des partis émergents,on a pas envie de se retrouver avec le FN au deuxième tour.On vote utile dès le premier tour ça ne laisse pas de place à la fantaisie....

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 03 août 2010, 23:48:00

logan a écrit :Il faut changer le paradigme de pensée qu'ont installé les capitalistes et qui nous a totalement aliéné.

Notre travail ne doit pas avoir pour but de faire de l'argent. Notre travail doit avoir pour but de faire qqchose d'utile pour nous ou pour d'autres personnes, voir pour la société toute entière.
Jusqu'ici je suis d'accord avec toi Logan. Et si le travail pouvait devenir un jeu au lieu d'être une obligation, nous nous porterions tous bien mieux.
Nombrilist a écrit :"mais qu'ils sont tenus par les lobbies qui font la pluie et le beau temps"

Exact. Et l'une des rares solutions: renationaliser un maximum d'entreprises anciennement publiques. Et favoriser les PME, qui elles, ne dictent rien à personne.
En quoi une bête nationalisation pourrait changer quoi que ce soit à la manière dont les gens travaillent ? On passerait simplement d'un patronat privé à un patronat étatique, néanmoins la structure du salariat resterait conservée, ainsi que les rapports de domination et de discipline qui lui sont intrinsèques. Même erreur qu'en Russie et, là-bas, je ne suis pas certain que les travailleurs y aient gagné au change !
Ne serait-il pas temps de rendre le travail aux travailleurs et de commencer à s'intéresser de près à l'autogestion et à l'auto-organisation du travail au sein de l'entreprise ? Cela permettrait au moins de faire disparaître la prostitution salariale une bonne fois pour toutes, de créer de l'émulation et de nouveaux rapports sociaux au boulot icon_cool
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Questions / Réponses »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré