MoDem

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 24 juil. 2010, 10:22:00

écoute... je vais te laisser baigner dans tes erreurs et tes provocs gratuites... bon WE !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 25 juil. 2010, 13:02:00

Hormis les différences de positionnement stratégique, le programme est identique à celui du Nouveau Centre qui se trouve, pour des raisons évidentes de preservation du siège des élus, dans la majorité aux côtés de l'UMP.

Si le positionnement est audacieux, il n'en demeure pas moins une posture car sur le plan idéologique, le MODEM est clairement un parti euromondialiste et ne pourrait donc promouvoir une vraie alternative en cas d'accession aux responsabilités.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 26 juil. 2010, 06:00:00

Alors... C'est le NC (qui s'est construit en réaction au MD) qui pille le programme du MoDem... Morin a créé le NC " après " avoir trahi Bayrou... Et, comme je le dis plus haut nous n'aimons pas du tout les godillots du NC et autres alliances nouvellement créées pour assassiner Bayrou sur ordre de minimoi.

Sur le côté tout-europe de Bayrou, il y a un léger inflèchissement depuis quelques temps... En tout cas, les adhérents du Mouvement Démocrate n'ont pas tous, pour l'Europe, les yeux de chimène ou la foi du charbonnier...

Perso, j'ai toujours voté contre cette machinerie... et Bayrou le sait ! Et ne m'a pas viré ! (note que je ne suis rien qu'un pioninou dans la grande vase !).

(PS:incroyable ! j'ai pu poster et éditer (?) sans que ça bug... !)
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 26 juil. 2010, 07:18:00

Je retire ce que j'ai dit... ça bug... je ne tiens pas 5 minutes... et je ne me reconnecte pas...

PS: j'écris ça depuis un vista au lieu d'un XP... on va voir...
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 26 juil. 2010, 13:57:00

KALIKO

Je ne doute pas un instant de la volonté d'indépendance qui caractérise les adherants du MODEM mais il n'en demeure pas moins qu'en matière européenne, la formation que tu represente s'est toujours CLAIREMENT exprimé en faveur d'une construction technocratique fondée sur les pouvoirs de la Commission Européenne et cherchant à uniformiser les pays membres.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 26 juil. 2010, 14:39:00

On est d'accord... dire l'inverse serait de la pure mauvaise foi !
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59204
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 août 2010, 12:19:00

Parlons-en de la mauvaise foi. Je t'ai demandé en quoi le programme du Modem diffère du programme UMP. La réponse n'est pas dans ce post, contrairement à ce que tu m'as dit. Trois pages du parti que tu plébiscite, et on ne sait toujours pas ce qu'il propose. A moins que tu ne le saches pas toi-même ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 août 2010, 13:42:00

Très sérieusement, nombrilist, je crois que tu as pu te rendre compte que derrière les différences de positionnement et de posture politicienne, derrière les écrans de fumée de la stratégie de se deporter à gauche, le programme du Modem, du moins sur les principaux points se rapproche de celui pratiquée actuellement par l'UMP.

N'oublions pas que Bayrou participait aux différentes majorités de droite mondialistes par le passé et que c'est en raison d'un différends avec Sarkozy et de la perspective d'une aventure à gauche qu'il a déplacé sa formation....Mais tant sur le plan doctrinal que programmatique, les convergences restent nombreuses

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59204
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 01 août 2010, 14:07:00

Exactement. Il y a bien quelques mesures empruntées à l'aile du droite du PS, mais ça s'arrête là et l'idéologie est la même qu'à l'UMP, à savoir: faire passer la dette avant les travailleurs, démolir le service publique, allonger les cotisations retraites.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 août 2010, 17:27:00

l'idéologie est la même qu'à l'UMP, à savoir: faire passer la dette avant les travailleurs, démolir le service publique, allonger les cotisations retraites.
non, on retrouve surtout les idées et idéoligie d'autres partis de droite plus modeste, par exemple 50% des "idées" de Bayrou en 2007 étaient un copier/coller du programme du RCF de 2002.
Bayrou est quand même un centriste, mais pour utiliser ton néologisme nombrilist, il est "sarkocompatible".
Enfin être à droite ne signifie pas "démolir le service publique", la France est une exception avec son économie mixte.
Pour les retraites, après le projet woerth la France sera le pays où le système de retraite sera le plus dur juste après l'Allemagne. Pour MPS et tous les détracteurs de la France des "fainéant" voila un beau coup d'arrêt.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 02 août 2010, 17:32:00

PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59204
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 août 2010, 19:32:00

Ce n'est pas compliqué d'être dans l'opposition face à une mesure dont on sait très bien qu'elle ne passera jamais puisqu'elle est anti-constitutionnelle et très probablement contraire aux droits de l'homme. ça ne prouve rien.

Artragis, quelle partie de la droite ne souhaite pas la disparition des services publiques ? Même l'aile droite des socialistes le souhaite.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 août 2010, 19:49:00

Artragis, quelle partie de la droite ne souhaite pas la disparition des services publiques ?
Bien sûr que non ! La pluspart des gens de droite disent qu'il y a trop de fonctionnaire. C'est vrai pour une raison simple : on crée des doublons. Il y a longtemps que je n'accuse plus (ou du moins que je n'ai plus de ton inquisiteur lorsque je le dis) les régions de gauche d'embaucher de trop. Il y a tellement de doublons dans les compétences et les obligations qu'elles engagent forcément beaucoup, et de ce fait trop. Ensuite il y a des abhération : regarde les impôts : on paie le revenu et l'ISF à deux périodes différentes, les organismes payeurs (pour rectifier une faute ou accorder des derrogations) sont différents des organismes receveurs. Ca fait deux ans que la loi de rectification est passée, le décret passe de début 2010 et le trésor public ne sera prêt que l'année prochaine, imagine les milliards qui partent en fumée.
La droite est pour le service public mais désire juste le géré comme une entreprise alors qu'à gauche on se fou un peu de l'efficacité du service public, tant que les gens recoivent un service, on se fiche des coûts, des embauches surnuméraires etc. Tous les pays, même les USA ont un service public, d'ailleurs les services publics américains sont souvent très efficaces, surtout les organismes de contrôle, de la bourse par exemple.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59204
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 02 août 2010, 20:06:00

Artragis, je fais le distinguo entre service publique (la poste, FT, EDF-GDF, SNCF...), les fonctions régaliennes (police) et l'administration (collectivités territoriales etc). Pour moi, il est clair que via les privatisations, la droite souhaite la fin du service pour l'ensemble du public, la logique du privé étant la rentabilité (autrement dit, servir simplement là où c'est rentable, donc où il y a du monde fortement concentré). De fait, à l'avenir, mieux vaudra ne pas vivre à la campagne.

"Il y a tellement de doublons dans les compétences et les obligations qu'elles engagent forcément beaucoup, et de ce fait trop."

ça, c'est ce qu'on essaye de nous faire croire. Un bel exemple de foirage: la fusion des caisses URSSAF, retraite et maladie. Cette fusion, qui était une bonne idée à l'origine, s'est probablement accompagnée d'une réduction de personnel. Total, pour 15 000 entreprises françaises, dont celle de ma femme, appel des cotisations 2008, 2009 et 2010 tout en même temps car les dossiers ont pris un retard monstrueux (2 ans) ! Et des erreurs de calculs à gogo (ils nous demandaient 15 000 euros de cotisations pour un revenu de 6000 euros, "oubliaient" l'ACCRE et j'en passe).

Même constat pour pôle-emploi. La fusion était une bonne idée, mais la réduction de personnel en fut une mauvaise (des dizaines de milliers de dossiers en retard).

Je ne pense pas que la gauche soit pour un service publique qui coûte cher. C'était peut-être vrai il y a 30 ans, mais plus maintenant.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 août 2010, 20:24:00

L'idée même du service qui coute cher est une hérésie. Un service à un cout, si le service est rendu pour le cout prévu, tout va bien.

La logique de droite c'est de se dire que ce cout pourra baisser grâce à la concurrence. C'est faux, car il faut ajouter au cout du service, la marge bénéficiaire, et dans la culture des entreprises actuelles, la marge on peut en créer en réduisant le service. C'est ce qui arrive trop souvent.

Un petit exemple : Depuis la privatisation de GDF, un retard de 8 jours (vous êtes en vacances, par exemple) dans le paiement de sa facture et c'est 45€ de plus sur la facture. Si vous les déduisez, en argumentant sur le fait qu'un courrier simple ne peut être une preuve de distribution, ou que vous dites que vous n'étiez pas la, on vous coupe le gaz. Il en coutera 110€ de plus pour rétablir l'alimentation.

Franchement, si vous me trouvez (vous tous, n'importe qui ... !) un boulot ou envoyer un courrier à .58€ rapporte ipso facto 45€, dites le moi. Je signe tout de suite.

Vive la privatisation.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré