Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31835
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par politicien » 09 juil. 2018, 21:41:11

Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

09 juil. 2018, 09:00:00

Bien que légèrement autocritique, Emmanuel Macron a défendu devant le Congrès réuni à Versailles les «chantiers d’une ampleur jamais vue». Il a dit vouloir donner une tonalité plus sociale aux…

Image




Il l’avait promis, il s’y est tenu. Ce lundi, face aux parlementaires, réunis en Congrès à Versailles (Yvelines), Emmanuel Macron n’a annoncé, dans son discours, ni virage de sa politique, ni accélération des réformes. Sur un ton étonnamment humble, le chef de l’État – qui, après un an de mandat dit savoir « qu’il ne peut pas tout, qu’il ne réussit pas tout » - l’a martelé : sa politique est un « bloc ».


Si l’an I de sa présidence a été consacré à octroyer aux entreprises et aux citoyens les leviers de la croissance, l’année qui vient sera celle d’un « modèle social français renouvelé », a-t-il assuré. « Il faut être plus fort pour être plus juste », n’a cessé de réaffirmer Emmanuel Macron, répondant ainsi aux élus qui, tant à gauche, qu’au sein même de la République en marche, s’inquiètent d’une politique, selon eux, trop favorables aux plus riches.

VIDEO. «Je sais que je ne réussis pas tout»
Mais Emmanuel Macron n’a rien lâché : la priorité reste celle d’une économie solide et d’une politique de baisse des dépenses publiques. Un chantier dont le Premier ministre va se saisir et devra finaliser avant la fin de l’année.


Ce n’est qu’après 60 longues minutes de « bilan », qu’Emmanuel Macron a enfin jeté les jalons qui traceront la ligne des mois à venir. Au cœur du dispositif présidentiel : le lancement, dès le 17 juillet, d’une grande concertation avec les syndicats et le patronat pour « jeter les bases d’un nouveau contrat social et de l’État providence du XXIe siècle. »


Autre chantier dont le report a été l’objet d’une polémique ces derniers jours : le « plan pauvreté ». « Il sera présenté en septembre et mis en œuvre en 2019. Je ne veux pas d’une stratégie qui s’imposerait d’en haut, dans la torpeur de l’été », a tenté de justifier Macron.

République et Islam : un « cadre rénové » à venir


S’ancrant délibérément sur une scène mondiale et européenne où s’opposent progressistes et nationalistes, le président de la République a ainsi, de manière quasi officielle, lancé la campagne des Européennes de mars prochain. « L’Europe des assis et des assoupis, c’est terminé », a déclaré Macron. Affirmant qu’une Europe « trop lente, trop bureaucratique et trop divisée » n’était pas une « fatalité ». Et défendant une « Europe qui protège. »


Mais alors que les Européens se déchirent sur la question migratoire, pour Emmanuel Macron, de plus en plus fragilisé par les injonctions contradictoires, des uns qui l’appellent à plus de bienveillance, et des autres qui lui reprochent sa naïveté ou son laxisme face à l’immigration et à l’islamisme radical, l’exercice s’annonce complexe.



LIRE AUSSI >Les dix phrases à retenir du discours d’Emmanuel Macron




« Jamais la France n’acceptera […] d’organiser les déportations […] d’étrangers », a promis le chef de l’État. « La République n’a aucune raison d’être en difficulté avec l’Islam », a encore assuré Macron, en annonçant pour l’automne un « cadre rénové » dans une « concorde retrouvée » pour l’Islam dans la République.


Répondant auxélus qui lui ont reproché la tenue de ce Congrès, le chef de l’État, non sans habileté, a annoncé avoir demandé au gouvernement de déposer un amendement lui permettant, au prochain Congrès, de « rester, écouter et répondre aux députés et aux sénateurs. »

(...)



Article complet sur http://www.leparisien.fr/politique/macr ... 813656.php
Finalement pendant 1h30 E. Macron a expliqué ce qu'était le macronisme non ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
wesker
Messages : 29378
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par wesker » 10 juil. 2018, 00:09:09

Je n'ai pas écouté car je bossais, moi !

Et pour ce que j'en ai entendu, très objectivement, le dogmatisme et les critiques à l'égard de ceux qui ne partagent pas ces options en matière européenne caractérisèrent, entre autre évaluation, cette intervention. Je ne suis pas certain d'avoir bien compris, comme les médias semblaient le décrire un virage social qu'aurait amorcé le Président, au seul prétexte qu'il aurait évoqué la construction d'un Etat providence du XXIème siècle, cependant les réalités concrètes, en matière budgétaire et de services publics, sans parler des mesures clairement en faveur des contribuables (1er de cordée) les mieux lotis ne souffrent d'aucun discours.

Bref, rien de nouveau, pas d'annonce et une forme d'auto satisfaction qui caractérise de nombreuses interventions politiques quant aux contenus ils restèrent relativement floues et renvoyés à la présentation, par le Premier Ministre d'axes de travail dans les prochaines semaines. Mais bon, y'en a qui bosse pendant que ces gens là, écoutèrent un Président venu parler de sa vie, de son oeuvre, à des parlementaires l'acclamant !

Avatar du membre
Snark
Messages : 1144
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par Snark » 10 juil. 2018, 06:32:04

Concernant les retraites de réversion :

"Rien ne changera pour les retraités d'aujourd'hui."

Ah bon , et pour les retraités de demain ?

https://www.nouvelobs.com/economie/2018 ... saine.html
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par johanono » 10 juil. 2018, 09:13:15

wesker a écrit :
10 juil. 2018, 00:09:09
Je n'ai pas écouté car je bossais, moi !

Et pour ce que j'en ai entendu, très objectivement, le dogmatisme et les critiques à l'égard de ceux qui ne partagent pas ces options en matière européenne caractérisèrent, entre autre évaluation, cette intervention. Je ne suis pas certain d'avoir bien compris, comme les médias semblaient le décrire un virage social qu'aurait amorcé le Président, au seul prétexte qu'il aurait évoqué la construction d'un Etat providence du XXIème siècle, cependant les réalités concrètes, en matière budgétaire et de services publics, sans parler des mesures clairement en faveur des contribuables (1er de cordée) les mieux lotis ne souffrent d'aucun discours.

Bref, rien de nouveau, pas d'annonce et une forme d'auto satisfaction qui caractérise de nombreuses interventions politiques quant aux contenus ils restèrent relativement floues et renvoyés à la présentation, par le Premier Ministre d'axes de travail dans les prochaines semaines. Mais bon, y'en a qui bosse pendant que ces gens là, écoutèrent un Président venu parler de sa vie, de son oeuvre, à des parlementaires l'acclamant !
On peut critiquer Macron. Moi-même, je ne partage pas toutes ses orientations politiques. Mais il faut quand même arrêter de raconter n'importe quoi. Macron dogmatique ? Et ceux qui le critiquent en l'accusant d'être un libéral et de brader le modèle social français (ce modèle social que le monde entier nous envie, n'est-ce pas...), ne sont-ils pas dogmatiques, peut-être ?

Les discours présidentiels, que ce soit à la télé ou devant le Congrès, sont des exercices convenus. Le président est là pour expliquer et justifier sa politique. Ses opposants ont beau jeu de parler d'exercice d'auto-satisfaction, mais il ne faut pas s'attendre à ce qu'il mette en application la politique de ses opposants.

Macron a été élu pour appliquer une politique économique d'inspiration libérale, il n'a pas été élu pour appliquer le programme de Mélenchon. Tous les Français n'ont peut-être pas compris ça, mais on peut alors se demander s'ils lisent les programmes des candidats avant de voter.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29378
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par wesker » 10 juil. 2018, 20:55:05

Je suis d'accord, tout ses discours, ses effets d'annonce et les oppositions sont parfaitement convenus, par les gens qui croient encore représenter l'ensemble de la population. En vérité ils ne reflètent qu'une diversité d'opinion relative, et encore, par conséquent, tout cela n'a pas beaucoup d'intérêt pour moi.

Tu évoques le caractère critique que feraient ceux qui disent que Macron serait libéral...Je ne suis pas certain de bien comprendre. N'est il pas libéral démocrate, selon toi ? Pourtant sa politique semble parfaitement s'inscrire dans ce courant de pensée qui est, chez les libéraux démocrates assez partagées par les sociaux démocrates européennes qui, sur bien des points parviennent à des accords avec les libéraux conservateurs pendant que les oppositions ne s'unissent pas et privent les nombreux opposants de la possibilité de construire une alternative crédible.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6164
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par Hector » 10 juil. 2018, 23:13:28

wesker a écrit :
10 juil. 2018, 00:09:09
Je n'ai pas écouté car je bossais, moi !

Et pour ce que j'en ai entendu, très objectivement, le dogmatisme et les critiques à l'égard de ceux qui ne partagent pas ces options en matière européenne caractérisèrent, entre autre évaluation, cette intervention. Je ne suis pas certain d'avoir bien compris, comme les médias semblaient le décrire un virage social qu'aurait amorcé le Président, au seul prétexte qu'il aurait évoqué la construction d'un Etat providence du XXIème siècle, cependant les réalités concrètes, en matière budgétaire et de services publics, sans parler des mesures clairement en faveur des contribuables (1er de cordée) les mieux lotis ne souffrent d'aucun discours.

Bref, rien de nouveau, pas d'annonce et une forme d'auto satisfaction qui caractérise de nombreuses interventions politiques quant aux contenus ils restèrent relativement floues et renvoyés à la présentation, par le Premier Ministre d'axes de travail dans les prochaines semaines. Mais bon, y'en a qui bosse pendant que ces gens là, écoutèrent un Président venu parler de sa vie, de son oeuvre, à des parlementaires l'acclamant !
Tu n'étais pas le seul , et tu n'as pas à t'en vanter plus que cela. Moi je ne suis pas la politique spectacle, BFM TV, CNews, RMC , Europe 1 et cie car je n'ai jamais le temps, même le week-end où j'ai toujours à faire pour mes affaires personnelles ou le boulot. Je me contente de regarder la presse le matin et le soir sur mon smartphone et j'en sais assez.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
wesker
Messages : 29378
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Macron devant le Congrès : «Je sais que je ne réussis pas tout»

Message non lu par wesker » 10 juil. 2018, 23:39:30

Moi pareil et pour info je ne me vantais pas, je relatais un fait, juste....Ne prête pas d'intention là où il n'y en a pas, Hector tu ne connais pas les personnes qui interviennes tu n'es donc pas qualifié pour juger leur vie, leurs boulots, leurs situations.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré