Gouverner face aux banques

Venez discuter de l'actualité politique.
logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 23 juil. 2010, 06:25:00

Voici une intervention de Jacques Généreux, l'un des économistes du parti de gauche, qui présente le forum "gouverner face aux banques" organisé dans le but d'établir un futur programme économique et politique pour le parti de gauche.

C'est la 1ère partie. Il y aura d'autres forums du même type qui concerneront les 2 autres domaines de l'économie : la politique monétaire, et le libre échange

C'est à mon avis une intervention énorme, toute la réflexion d'une partie de la gauche y est brillament résumée et présentée. Tous ceux qui s'intéressent à ce sujet devraient au moins une fois écouter ce point de vue, parce qu'on est évidemment à des années lumières de ce qu'on peut entendre des médias ou des partis politiques comme le PS

http://www.dailymotion.com/video/xdq9rw ... r-face-aux…


Conscience

Message non lu par Conscience » 23 juil. 2010, 08:56:00

.



.

Si la gauche arrive à régler ça je vote pour eux !

Tu as l adresse de ce forum ?

on peut participer ?

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 23 juil. 2010, 09:01:00

C'est un forum réel ^^ Il fallait se déplacer à Bagnolet le 12 juin 2010. Ce n'est pas un forum virtuel comme ici ;)

Conscience

Message non lu par Conscience » 23 juil. 2010, 09:13:00

.
Dommage,j aurai bien aimé en savoir plus. ;)

Conscience

Message non lu par Conscience » 23 juil. 2010, 09:17:00

.


Ce qu il faut arriver à faire c est ça.



.



Par Ivan du Roy (25 mai 2010)



Taxer les transactions financières à hauteur de 0,05%. C’est la proposition d’une coalition internationale d’associations et de syndicats. Une telle taxe pourrait rapporter entre 500 et 1000 milliards par an ! De quoi commencer à régler les problèmes du monde, qu’ils soient alimentaires, sanitaires, sociaux ou climatiques. Angela Merkel est partante. Cette perspective intéressera-t-elle les autres gouvernements du G20 ? Réponse fin juin, à Toronto.

Entre 500 et 1000 milliards de dollars par an : c’est le magot que les Robins des bois de la finance proposent de récupérer sur les marchés financiers mondiaux pour les redistribuer. Qui sont ces nouveaux détrousseurs de spéculateurs ? C’est une coalition d’associations et de syndicats emmenés en France par Attac, en Allemagne, au Canada et au Royaume-Uni par les « Robin Hood Tax » (« Robin Hood Steuer » en Allemagne) ou la « zero zero cinque » en Italie. Nombre d’ONG et de syndicats en font partie, du Secours catholique à la CGT (Frère Tuck et Petit Jean en somme, les célèbres compagnons de Robin des Bois). Les sociaux-démocrates allemands du SPD ont également rejoint ce rassemblement hétéroclite. On attend des nouvelles de la gauche hexagonale.

Comment comptent-ils s’y prendre pour délier les bourses des shérifs de Goldman Sachs et forcer les coffres-forts des princes de la Société Générale ? Par une simple et minuscule taxe de 0,05% sur chaque opération financière transnationale. Un trader de Wall Street spécule sur l’euro… 0,05%. Un fonds de pension revend des actions…. 0,05% Un actionnaire touche des dividendes sur ses participations à l’autre bout du monde… 0,05%. Un joueur de foot transfère son confortable pécule dans une banque de Zurich… 0,05%. Environ 6.000 milliards de dollars transitent chaque jour par les virtuels circuits financiers mondiaux. 0,05% chaque jour, cela fait 3 milliards par 24h. L’Institut autrichien de recherche économique estime qu’une telle taxe pourrait rapporter entre 447 et 1022 milliards par an, même si les flux financiers baissaient considérablement. La taxe Tobin laisse la place à la taxe Robin.

Réduire les inégalités en une année

Un tel impôt pourrait permettre de réaliser les « objectifs du millénaire pour le développement » fixés par l’Onu, que tout le monde a oublié depuis le passage à l’an 2000 : réduire l’extrême pauvreté et la faim, réduire la mortalité infantile, combattre le Sida ou le paludisme, assurer l’éducation primaire pour tous… Et cela pour un coût de 170 milliards de dollars. Il resterait encore assez de liasses de billets verts pour financer l’adaptation des pays pauvres au changement climatique et leur transition énergétique pour une dépense de 150 milliards. Le solde pourrait même servir aux États endettés par la crise financière et le sauvetage des banques à préserver leurs systèmes de protection sociale. Et tout cela en une année.

Techniquement, c’est faisable sans grande difficulté, même si les inventeurs des « Credit Default Swap » ou des « Leverage Buyout » nous expliqueront le contraire lorsqu’il s’agit de mécanique financière qui ne leur profite pas. « Cet argent peut être facilement collecté via les chambres de compensation et de règlement qui sont déjà utilisées pour tout échange important et par lesquelles transite chaque transaction financière, y compris celles qui se font de gré à gré. Toute transaction importante est réalisée en trois étapes : le transfert, la compensation et le règlement. Un simple marquage électronique peut automatiquement transférer le montant de la taxe vers les services fiscaux appropriés », expliquent les Robins des Bois. Quand, sur les marchés financiers, on est capable de revendre au prix fort des produits financiers que l’on n’a pas acheté et dont le prix a baissé (vous suivez ?), on peut bien s’acquitter d’un petit 0,05%.

Angela Merkel en Richard Cœur de Lion ?

Reste à franchir un obstacle non négligeable : l’opposition de l’administration US, d’une partie du gouvernement britannique, de plusieurs États européens comme la Suède et, bien évidemment, de la City de Londres et de Wall Street à New York. Le Parlement européen, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique et la France ont déclaré y être favorables. « Je ne pense pas que cela ruinerait les marchés si nous introduisions une taxe internationale, et je vais faire campagne pour cela », a même lancé, le 20 mai, la chancelière allemande. Ralliera-t-elle d’autres seigneurs sous sa bannière pour venir en aide aux brigands altermondialistes ?
Cette taxe sur les transactions financières sera proposée par les organisations de la société civile lors du prochain G20, à Toronto les 26 et 27 juin. Les gouvernements des vingt plus grandes puissances mondiales refuseront-ils de se servir d’un tel outil fiscal pour réduire les inégalités ? Certes, la taxe ne remettra pas fondamentalement cause la folle oppression de la finance. Mais c’est une première volée de flèches contre la forteresse des spéculateurs.

Ivan du Roy

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 23 juil. 2010, 09:52:00

Non ce n'est pas ça. Le problème est bien plus profond qu'une simple histoire de taxe.

Dans la 2eme partie de la vidéo ( après 30 min ) Jacques Généreux aborde justement les différentes propositions de réformes qu'il faut mettre en place.

Parmi elles, création d'un service public bancaire, cloisonnement des activités financières ( séparation stricte des banques de dépot, des banques d'affaire, des assurances etc ... ), réglementation publique des transactions financières ( interdiction des transactions vers les paradis fiscaux, autorisations publiques obligatoires ), interdiction de la titrisation, réglementation plus stricte de l'effet levier, restrictions des crédits à la consommation, auxquelles on peut rajouter la nationalisation des places financières, supression de la cotation en continue pour revenir à une cotation plus raisonnable espacée régulièrement dans le temps et permettant ainsi de détruire l'aspect casino de la spéculation pour lui redonner un vrai aspect "investissement et financement de l'économie", interdiction de nombreux si ce n'est de tous les produits dérivés etc ... etc ...

Au niveau monétaire, c'est une réforme de la banque centrale européenne pour permettre aux états de se financer sans avoir besoin de passer par les marchés financiers, à des taux de 1% voir 0%, les investissements publics.
C'est aussi un changement de ses statuts et de ses pouvoirs pour la rendre démocratique, c'est à dire la rendre responsable devant les citoyens et leurs représentants. C'est la création d'agences de notation publiques et contrôlées par la banque centrale. C'est la réforme du pacte de stabilité pour l'adapter au nouveau système monétaire. C'est la récupération du contrôle de la valeur de l'euro par les pouvoirs publics.

Il n'y a rien à tirer des G20 qui ne sont que des écrans de fumée pour faire croire qu'ils font qqchose contre la crise alors qu'en réalité ils ont décidé de ne rien changer, et ils ne changeront que ce qu'ils sont obligés de changer, généralement ils lacheront en 1er ce qui a le moins d'importance pour eux et ceux qu'ils servent, c'est à dire les financiers.

Conscience

Message non lu par Conscience » 23 juil. 2010, 09:54:00

.

Lien de son site.




La Grande Régression. 1 (Jacques Généreux, Seuil, à paraître à l ...
4 juil. 2010 ... Blog politique de Jacques Généreux ..... Parlons Net (Club de la presse internet) recoit J. Généreux · Discours au meeting de lancement du ...

Conscience

Message non lu par Conscience » 23 juil. 2010, 09:55:00

logan a écrit :Non ce n'est pas ça. Le problème est bien plus profond qu'une simple histoire de taxe.
Dans la 2eme partie de la vidéo ( après 30 min ) Jacques Généreux aborde justement les différentes propositions de réformes qu'il faut mettre en place.

Parmi elles, création d'un service public bancaire, cloisonnement des activités financières ( séparation stricte des banques de dépot, des banques d'affaire, des assurances etc ... ), réglementation publique des transactions financières ( interdiction des transactions vers les paradis fiscaux, autorisations publiques obligatoires ), interdiction de la titrisation, réglementation plus stricte de l'effet levier, restrictions des crédits à la consommation, auxquelles on peut rajouter la nationalisation des places financières, supression de la cotation en continue pour revenir à une cotation plus raisonnable, interdiction de nombreux si ce n'est de tous les produits dérivés etc ... etc ...

Au niveau monétaire, c'est une réforme de la banque centrale européenne pour permettre aux états de se financer sans avoir besoin de passer par les marchés financiers, à des taux de 1% voir 0%. Un changement de ses statuts et de ses pouvoirs pour la rendre démocratique, c'est à dire la rendre responsable devant les citoyens et leurs représentants. C'est la création d'agences de notation publiques et contrôlées par la banque centrale. C'est la réforme du pacte de stabilité pour l'adapter au nouveau système monétaire. C'est la récupération du contrôle de la valeur de l'euro par les pouvoirs publics.

Il n'y a rien à tirer des G20 qui ne sont que des écrans de fumée pour faire croire qu'ils font qqchose contre la crise alors qu'en réalité ils ont décidé de ne rien changer, et ils ne changeront que ce qu'ils sont obligés de changer, généralement ils lacheront en 1er ce qui a le moins d'importance pour eux et ceux qu'ils servent, c'est à dire les financiers.

.
Ce n est peut être pas ce que Généreux propose mais c est aussi ce qu il faut faire.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 23 juil. 2010, 09:57:00

Nan pas besoin. En faisant cela c'est accepter le système qu'il faut au contraire réformer. C'est innacceptable. C'est se contenter de miettes qu'on nous jette de la table alors qu'il faut au contraire se remettre à table et dire : "c'est pas à vous c'est à nous de décider, on n'a que faire de vos miettes"

Conscience

Message non lu par Conscience » 23 juil. 2010, 09:59:00

logan a écrit :Nan pas besoin. En faisant cela c'est accepter le système qu'il faut au contraire réformer. C'est innacceptable.

.

Ok, je me renseigne sur son site pour avoir plus d info.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 23 juil. 2010, 10:08:00

Généralement il n'est pas bon de faire de la psychologie en politique, mais là il faut comprendre la position des gouvernements.

Ils sont coincés entre d'un côté l'opinion publique, et de l'autres la finance.

Aux premiers ils ont promis de réformer le système financier, aux seconds ils ont promis de ne rien changer au système financier.

Alors selon le rapport de force, le gouvernement agit différemment.

Si l'opinion publique se met très en colère, le gouvernement va effectivement devoir lacher des réformes du système financier, dans ce cas ils vont lacher ce qui n'a que très peu d'importance en 1er, histoire simplement d'entretenir l'illusion.
Si par contre l'opinion publique est docile et calme, le gouvernement va au contraire faire les 4 volontés des financiers.

Le G20 fait partie de ces ptits manèges qui consistent à entretenir l'illusion.

Tout ce qui peut en provenir est vicié d'avance.

pierre30
Messages : 9024
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 23 juil. 2010, 11:16:00

0,05% sur les transactions financières : un pactole de 500 à 1000 milliards pour aider les pauvres et résoudre tous les pb du monde !

Il y a rien qui vous gène ?

Vous voulez baser la lutte contre le sous développement sur la spéculation ? Mais dans ce cas ce qui m'étonne le plus c'est que les spéculateurs soient contre cette proposition ! C'est pour eux la garantie que les groupes altert-mondialistes de tout poil vont venir les soutenir dans leur combat à gonfler les bulles spéculatives.

Vous êtes en train de vous tromper de combat ! Vous faites le jeu des gens que vous dénnoncez pour s'engraiser sur le dos des autres.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 juil. 2010, 11:48:00

J'adore ce titre foldingue ... "face aux banques" icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Vision puérile où d'un coté, il y aurait les méchantes banques, et de l'autre la vertueuse société.

Quand on est devant un grand crème, on le boit ou non, mais on n'essaie pas d'avaler le café sans la crème ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

pierre30
Messages : 9024
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 23 juil. 2010, 12:14:00

Tout ça ressemble à un de ces jeux qu'on fait sur la plage : Etes-vous pour ou contre les banquiers ?
Etes-vous pour ou contre les riches ?
Plage ou montagne ?

Votre banquier a-t-il les yeux bleus ?

Si vous avez répondu oui à toutes les questions vous êtes mûr pour adhérer à ATTAC.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 23 juil. 2010, 12:16:00

si tu cliquais sur le bouton "lire" et que tu ouvrais tes oreilles, ça t'aurait épargné l'écriture de ce message MPS, Jacques généreux dans ses premiers mots explique ce titre ;) et cela n'a rien avoir avec ce que tu racontes

c'est dingue d'être aussi paresseuse

même chose pour pierre ;)

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré