Macron ou la politique économique du mur.

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Marcon ou la politique économique du mur.

Message non lu par Golgoth » 15 sept. 2018, 20:08:05

En fait j’ai l’impression que vous êtes tous devenus macronistes. Piratage de comptes ? :mrgreen2:
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Marcon ou la politique économique du mur.

Message non lu par Golgoth » 15 sept. 2018, 20:25:11

Jeff Van Planet a écrit :
15 sept. 2018, 19:43:47
normal qu'on ait la plus basse croissance, ça fait juste 20 ans qu'on a la plus basse croissance de la zone Euro. Bref, de la mauvaise foi à l'état pure.
Quand tu seras grand je t'apprendrai à te servir de google public data, cela t'évitera de dire des bêtises.
http://www.google.be/publicdata/explore ... &ind=false

Image
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
johanono
Messages : 24199
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Marcon ou la politique économique du mur.

Message non lu par johanono » 15 sept. 2018, 20:31:09

albert a écrit :
15 sept. 2018, 19:37:06
johanono a écrit :
15 sept. 2018, 13:23:26
Et est-ce lié à la politique fiscale du gouvernement? Rien ne le prouve.
Si la croissance marque le pas et que le chômage remonte, le gouvernement devra en assumer la responsabilité.
Comme l'a souligné @Jeff Van Planet, ça fait plusieurs dizaines d'années que la France affiche un des plus faibles taux de croissance et de créations d'emplois de la zone euro, en raison notamment de certaines pesanteurs structurelles et culturelles. Macron a été élu sur une posture réformatrice, avec la promesse d'engager certaines réformes de nature à faire cesser tous ces blocages. Si, en 2022, on s'aperçoit que rien n'a changé, alors en effet, on pourra dire qu'il a échoué dans sa volonté réformatrice. Nous verrons bien.
Golgoth a écrit :
15 sept. 2018, 20:08:05
En fait j’ai l’impression que vous êtes tous devenus macronistes. Piratage de comptes ? :mrgreen2:
En ce qui me concerne, je ne suis pas macroniste, car il reste fondamentalement un euro-mondialiste. Mais je le soutiens dans sa volonté de réformer le pays et de s'attaquer à certains tabous. Et par dessus tout, je suis attaché à une certaine rigueur intellectuelle. Or le torchon que tu as posté se contente d'affirmer des choses sans rien démontrer.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par Golgoth » 15 sept. 2018, 20:45:58

Si tu le dis. 7 centimes de plus par litre pour le carburant et une hausse des cigarettes, ce ne sont pas des taxes par exemple ?
Le moteur de la croissance en France est la consommation. Or seules les classes moyennes consomment une bonne partie de leur revenu, donc baisse du pouvoir d’achat, baisse du reste.
Tiens un autre torchon, en droite ce coup-ci :
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018 ... t-2018.php
Il n’y a pire aveugle que celui qui marche :mrgreen2:

Pour la croissance de la France, merci de lire mon graphique Google avant de répéter comme un perroquet les âneries des autres.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
johanono
Messages : 24199
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par johanono » 15 sept. 2018, 21:31:54

Le Figaro a adopté une stratégie éditoriale très hostile à Macron. Je doute que les journaleux du Figaro soient très objectifs. A mon avis, ils n'ont pas digéré la défaite de Fillon.

Et je conteste que la consommation soit le moteur de la croissance en France. Je sais bien que cette idée est solidement ancrée dans la tête de beaucoup de Français, de gauche comme de droite, mais je la conteste quand même. J'en veux pour preuve l'importance des déficits commerciaux (même abstraction faite de la facture énergétique). Les Français consomment majoritairement des produits importés, parce que les entreprises françaises ne sont pas assez compétitives, en termes de prix et de qualité, pour satisfaire la demande intérieure. Toute politique d'augmentation du pouvoir d'achat destinée à stimuler la consommation n'aboutira qu'à accentuer les déficits commerciaux de la France.

Parlons néanmoins de pouvoir d'achat, puisque tu veux en parler, et qu'une majorité de Français semble obsédée par son pouvoir d'achat (qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit : je sais bien que la question du pouvoir d'achat est importante pour beaucoup de gens qui ont du mal à finir leurs fins de mois, et moi-même, à titre personnel, je suis comme tout le monde, j'aimerais avoir un pouvoir d'achat plus important, je dis juste qu'il faut élever le débat, s'intéresser à la façon dont on pourrait redresser notre économie, et ce n'est pas en centrant nos efforts sur cette histoire de pouvoir d'achat qu'on y parviendra).

Alors OK, le prix du carburant a augmenté. 7 centimes d'euros, dis-tu. Pour une personne qui parcourt 2000 km par mois, à raison de 5 litres aux 100 km, ça fait... 7 € par mois ! Et tu vas me faire croire que 7 € par mois pour seulement une partie des Français (car tout le monde ne parcourt pas 2000 km par mois), ça expliquerait une chute brutale de la consommation des ménages ?

Au surplus, de la part de quelqu'un comme toi qui se dit écologiste, c'est un peu contradictoire de dénoncer une augmentation des taxes sur les carburants...

Reste le cas des retraités. Les plus aisés d'entre eux ont vu leur pouvoir d'achat amputé par la hausse de la CSG. Je doute que cela les empêche d'acheter ce qu'ils ont envie d'acheter.

Quant au tabac, je ne sais pas, je ne fume pas. Je pars du principe que le tabac n'est pas du tout une dépense contrainte, je n'éprouve guère que du mépris pour ceux qui dépensent leur pognon dans les cigarettes et qui se plaignent après de ne pas avoir assez d'argent, en accusant bien sûr le gouvernement de leur piquer leur pognon et d'être responsable de leurs problèmes financiers.

Au surplus, l'article du Figaro que tu as mis en lien ne dit même pas que la consommation s'est effondrée. Il dit juste que le pouvoir d'achat a (légèrement) baissé, mais que la consommation s'est maintenue. Si on suit ta logique sur la consommation qui serait un élément moteur de la croissance, une contradiction apparaît : tu ne peux pas expliquer les difficultés actuelles de l'économie française par une chute de la consommation qui serait elle-même provoquée par une chute du pouvoir d'achat elle-même provoquée par la politique gouvernementale, puisqu'il apparaît que la consommation des ménages n'a pas baissé...

Pour moi, si on excepte la hausse de la CSG, Macron n'a encore pas fait grand-chose d'important depuis son élection, ni en bien, ni en mal. Les réformes espérées se font un peu attendre, et je commence à trouver le temps un peu long.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par Golgoth » 15 sept. 2018, 21:36:34

Patience, la réforme de la retraite arrive, ça va te plaire je pense.
Pour te répondre sur le fond, le simple matraquage des retraités va de toute façon suffire à accentuer encore les choses, et je prends les paris d'une recession en 2019. S’il fallait taxer les vieux, c’etait sur leur patrimoine, pas sur leur revenu.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
johanono
Messages : 24199
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par johanono » 15 sept. 2018, 22:27:51

Tu me parles de pouvoir d'achat. Une taxation des vieux sur la base de leur patrimoine aurait également amputé leur pouvoir d'achat. Certes, la base de taxation eût été différente, mais le résultat eût été le même, celui d'une baisse de leur pouvoir d'achat.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50898
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par Nombrilist » 15 sept. 2018, 23:27:47

johanono a écrit :
15 sept. 2018, 22:27:51
Tu me parles de pouvoir d'achat. Une taxation des vieux sur la base de leur patrimoine aurait également amputé leur pouvoir d'achat. Certes, la base de taxation eût été différente, mais le résultat eût été le même, celui d'une baisse de leur pouvoir d'achat.
Les taxés n'auraient pas été les mêmes, je pense.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9866
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par albert » 16 sept. 2018, 07:20:20

johanono post_id[=545892 a écrit :
15 sept. 2018, 21:31:54
Au surplus, l'article du Figaro que tu as mis en lien ne dit même pas que la consommation s'est effondrée. Il dit juste que le pouvoir d'achat a (légèrement) baissé, mais que la consommation s'est maintenue.
La consommation s'est maintenue globalement mais la consommation des ménages a baissé (-0,1).
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3602885
johanono post_id[=545892 a écrit :
15 sept. 2018, 21:31:54
j'aimerais avoir un pouvoir d'achat plus important, je dis juste qu'il faut élever le débat, s'intéresser à la façon dont on pourrait redresser notre économie, et ce n'est pas en centrant nos efforts sur cette histoire de pouvoir d'achat qu'on y parviendra).
C'est encore moins en s'en prenant au pouvoir d'achat qu'on y parviendra.
Mais le pouvoir d'achat ne suffit pas, il faut aussi redresser l'économie et l'investissement.
Lorsque vous dites que la France décroche depuis des décennies parce qu'elle ne fait pas des réformes structurelles, c'est faux. Elle décroche depuis le début des années 2000 et vous savez très bien pourquoi puisque nous en avons discuté maintes fois sur ce forum : c'est la conséquence de l'euro et de la politique de désinflation allemande. Les réformes structurelles, nous en faisons continuellement mais elles ne servent à rien car le problème ne vient pas de là. Macron n'est pas empêché de réformer, il a pu faire tout ce qu'il voulait sans qu'il y ait blocage du pays. Mais ses réformes ne donneront pas plus de résultat que celles de Hollande et de Sarkozy puisqu'elles vont dans le même sens.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17837
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Marcon ou la politique économique du mur.

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 sept. 2018, 09:27:03

Golgoth a écrit :
15 sept. 2018, 20:25:11
Jeff Van Planet a écrit :
15 sept. 2018, 19:43:47
normal qu'on ait la plus basse croissance, ça fait juste 20 ans qu'on a la plus basse croissance de la zone Euro. Bref, de la mauvaise foi à l'état pure.
Quand tu seras grand je t'apprendrai à te servir de google public data, cela t'évitera de dire des bêtises.
http://www.google.be/publicdata/explore ... &ind=false

Image
on est dans le bas du tableau (regardons depuis 2002 hein) sauf en 2008 car en cas de crise notre politique orientée salarié fait qu'on licencie moins, mais en cas de reprise on crée aussi moins d'emplois.

Mais bon, vu que tu n'es pas dans une posture de discutions, mais dans une posture de combat de boxe, je te laisse la voie libre pour cracher ta haine irrationnelle et te hoax (la croissance c'est la consommation)
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Macron ou la politique économique du mur.

Message non lu par Golgoth » 16 sept. 2018, 16:25:19

Je taquine hein, ce n’est pas un combat. Moi je vois qu’on est plutôt des élèves moyens, en général au milieu. Et surtout que l’Italie n’a jamais été devant nous avant Macron. Pour l’instant c’est juste une tendance. Si je me trompe, cela évoluera dans le bon sens. RDV dans un an.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré