Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 oct. 2018, 19:35:10

si on inclus dans les catégories favorisés les foncitonnaires et les CDI alors oui, effectivement: ils ont les moyens de s'organiser et peuvent faire pression sur les politiciens. En revanche, nous les gueux, n'avons rien à attendre de ces gens là.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5809
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Papibilou » 08 oct. 2018, 10:02:38

Jeff Van Planet a écrit :
07 oct. 2018, 19:35:10
si on inclus dans les catégories favorisés les foncitonnaires et les CDI alors oui, effectivement: ils ont les moyens de s'organiser et peuvent faire pression sur les politiciens. En revanche, nous les gueux, n'avons rien à attendre de ces gens là.
Vous faîtes partie des plaignants ?

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Jeff Van Planet » 11 oct. 2018, 18:56:41

Papibilou a écrit :
08 oct. 2018, 10:02:38
Jeff Van Planet a écrit :
07 oct. 2018, 19:35:10
si on inclus dans les catégories favorisés les foncitonnaires et les CDI alors oui, effectivement: ils ont les moyens de s'organiser et peuvent faire pression sur les politiciens. En revanche, nous les gueux, n'avons rien à attendre de ces gens là.
Vous faîtes partie des plaignants ?
comment ça? dans le sens je fais partie d'une des catégorie citée ou je me plains (tout court) de la situation?
la première question la réponse est non, la deuxième est oui.

j'espère ne pas avoir répondu à coté.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5809
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Papibilou » 12 oct. 2018, 17:33:26

Jeff Van Planet a écrit :
11 oct. 2018, 18:56:41
Papibilou a écrit :
08 oct. 2018, 10:02:38
Jeff Van Planet a écrit :
07 oct. 2018, 19:35:10
si on inclus dans les catégories favorisés les foncitonnaires et les CDI alors oui, effectivement: ils ont les moyens de s'organiser et peuvent faire pression sur les politiciens. En revanche, nous les gueux, n'avons rien à attendre de ces gens là.
Vous faîtes partie des plaignants ?
comment ça? dans le sens je fais partie d'une des catégorie citée ou je me plains (tout court) de la situation?
la première question la réponse est non, la deuxième est oui.

j'espère ne pas avoir répondu à coté.
C'était l'expression "nous les gueux" qui m'avait interpellé.

En ligne
Avatar du membre
wesker
Messages : 30011
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par wesker » 13 oct. 2018, 00:42:24

En général et historiquement ceux qui chouinent sont ceux qui ont des moyens...car les plus en difficultés, vont bosser et ne revendiquent que rarement. Ils l'ont fait que lorsqu'ils ne pouvaient pas faire autrement.

Et, on s'aperçoit, hélàs que les pleureuses habituelles refusent de regarder, un peu, les réalités budgétaires et sociales du pays afin d'essayer de gratter toujours plus. Pourtant....ils refusent de s'unir aux plus modestes, pourtant nombreux, alors que c'est cette union qui a permis au pays d'avancer, et de devenir ce qu'il est aujourd'hui.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 oct. 2018, 09:57:12

Papibilou a écrit :
12 oct. 2018, 17:33:26
Jeff Van Planet a écrit :
11 oct. 2018, 18:56:41
Papibilou a écrit :
08 oct. 2018, 10:02:38
Jeff Van Planet a écrit :
07 oct. 2018, 19:35:10
si on inclus dans les catégories favorisés les foncitonnaires et les CDI alors oui, effectivement: ils ont les moyens de s'organiser et peuvent faire pression sur les politiciens. En revanche, nous les gueux, n'avons rien à attendre de ces gens là.
Vous faîtes partie des plaignants ?
comment ça? dans le sens je fais partie d'une des catégorie citée ou je me plains (tout court) de la situation?
la première question la réponse est non, la deuxième est oui.

j'espère ne pas avoir répondu à coté.
C'était l'expression "nous les gueux" qui m'avait interpellé.
j'avais donc répondu à coté, désolé. :)

Le "nous les gueux", c'est tous ces gens qui n'intéressent pas la politique (nous n'intéressons pas, pas ne nous intéressons pas) car les seuls qui font basculer les élections sont les retraités, les fonctionnaires, les patrons et les syndicalistes, les autres n'ayant pas de groupe clairement définit ne font pas basculer les élections et n'intéressent personne.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5809
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Papibilou » 13 oct. 2018, 10:22:42

Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 09:57:12

Le "nous les gueux", c'est tous ces gens qui n'intéressent pas la politique (nous n'intéressons pas, pas ne nous intéressons pas) car les seuls qui font basculer les élections sont les retraités, les fonctionnaires, les patrons et les syndicalistes, les autres n'ayant pas de groupe clairement définit ne font pas basculer les élections et n'intéressent personne.
Ce résumé me semble un peu simplificateur. Je dirais que ceux qui font basculer les élections sont ceux qui votent.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 oct. 2018, 10:38:09

Papibilou a écrit :
13 oct. 2018, 10:22:42
Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 09:57:12

Le "nous les gueux", c'est tous ces gens qui n'intéressent pas la politique (nous n'intéressons pas, pas ne nous intéressons pas) car les seuls qui font basculer les élections sont les retraités, les fonctionnaires, les patrons et les syndicalistes, les autres n'ayant pas de groupe clairement définit ne font pas basculer les élections et n'intéressent personne.
Ce résumé me semble un peu simplificateur. Je dirais que ceux qui font basculer les élections sont ceux qui votent.
pour le coup ça c'est simpliste.

une personne seule n'a aucune importance dans un vote, ceux qui sont importants sont, et là je cite notre wesker national, ceux qui peuvent s'organiser, et ceux là sont principalement les 4 groupes que j'ai cité plus haut, mais on peut y rajouter les agriculteurs qui arrivent à grapiller des aides dû à leur capacité d'organisation, les artisans, les féministes et la liste est loin d'être exhaustive.

Bref, s'il suffisait de voter pour servir à quelque chose ça se saurait, il faut faire partie d'un groupe aux intérêts communs organisés pour obtenir quelque chose des votes, sinon on ne fait pas pencher la balance.
Mais le pire dans cette configuration, c'est que la politique est ainsi faite que ce sont toujours les mêmes groupes qui votent toujours pour les mêmes partis et donc que rien ne change.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 523
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Spartiate » 13 oct. 2018, 11:06:24

Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 10:38:09
une personne seule n'a aucune importance dans un vote, ceux qui sont importants sont, et là je cite notre wesker national, ceux qui peuvent s'organiser, et ceux là sont principalement les 4 groupes que j'ai cité plus haut, mais on peut y rajouter les agriculteurs qui arrivent à grapiller des aides dû à leur capacité d'organisation, les artisans, les féministes et la liste est loin d'être exhaustive.
La même rengaine libertarienne : pour vous faire entendre, ayez les moyens de faire pression et pour faire pression, allongez le pognon. Tout autre moyen de contestation vous condamne à la prison. L'avenir appartenant uniquement à ceux qui réussissent, merci de confirmer que la ligne du gouvernement se résume à un "Marche ou crève".

Récemment, la majorité godillote a repoussé un texte de l'opposition sur les élèves handicapés. Paraplégiques, unissez-vous, faites-vous entendre, marchez dans la rue... Ah non, attendez... Je caricature mais c'est pour montrer cette limite de "pour se faire entendre, il suffit de former des groupes d'intérêt" car ce principe supposerait que tout le monde soit loti à la même enseigne. Ce n'est pas la démocratie ça, c'est du lobbyisme.

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par asterix » 13 oct. 2018, 11:33:17

Nolimits a écrit :
04 oct. 2018, 21:09:40
Il se plaint des français, c'est peut-être aussi son rôle de nous bousculer un peu, non (chef) ? Ca fait pas de mal de temps en temps d'être "bousculé".
Il est de toute façon irrecevable de se plaindre lorsque l'on est les mieux lotis du monde.

Le français se plaint de lui même, mais il ne le sait pas encore. Voilà ce que dit Macron, et voilà ce dont il se plaint. Il a raison sur ce point. Mais ses solutions ne sont pas celles de tous. Chaque français souhaite une réforme différente, voilà le problème, preuve nous ne sommes plus une nation, tout au plus essayons nous de rester un état. Nos perceptions du futur n'ont jamais été aussi hétéroclites. La crise est dans le peuple, certainement pas dans le gouvernement. Mais les médias préfèrent nous brosser dans le sens du poil, et inverser les rôles, pour nous disculper de notre égarement, moyennant audience, et nous convaincre qu'il vient d'en haut. Au passage les Belges ont vécu des mois sans gouvernement, c'est donc qu'il n'est qu'un comptable, et aucunement un faiseur d'avenir.

Quand à être bousculés, il est vrai que nous le sommes suffisamment déjà avec cette adaptation à la mondialisation, car elle n''est pas un choix démocratique, et les dommages collatéraux de cette mondialisation, climat pollution et saccage de territoire, ne sont pas non plus un choix démocratique. L'humanité perd la maîtrise de son sort, et c'est cette prise de conscience, cette déconvenue, ce désenchantement qui pose problème.

Celui qui se plaint, c'est celui qui n'a pas encore pris acte de ce qui nous arrive, et qui croit encore que la fuite en avant est la seule solution. Ceux qui sont prêts pour la décroissance, pour la sobriété énergétique, pour une vie plus en phase avec notre environnement, quitte à perdre une certaine sécurité et un confort superflu, pour un changement de valeurs, eux ne se plaignent de rien. Parce qu'il sont dans un esprit d'adaptation, et ne pratiquent pas le déni, ni la surenchère sociale. Ils souhaitent juste utiliser leur corps et leur esprit pour remplir une vie, sans accumuler au delà de ce qui est nécessaire, sans laver plus blanc que blanc.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par asterix » 13 oct. 2018, 11:46:02

Spartiate a écrit :
13 oct. 2018, 11:06:24
Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 10:38:09
une personne seule n'a aucune importance dans un vote, ceux qui sont importants sont, et là je cite notre wesker national, ceux qui peuvent s'organiser, et ceux là sont principalement les 4 groupes que j'ai cité plus haut, mais on peut y rajouter les agriculteurs qui arrivent à grapiller des aides dû à leur capacité d'organisation, les artisans, les féministes et la liste est loin d'être exhaustive.
La même rengaine libertarienne : pour vous faire entendre, ayez les moyens de faire pression et pour faire pression, allongez le pognon. Tout autre moyen de contestation vous condamne à la prison. L'avenir appartenant uniquement à ceux qui réussissent, merci de confirmer que la ligne du gouvernement se résume à un "Marche ou crève".

Récemment, la majorité godillote a repoussé un texte de l'opposition sur les élèves handicapés. Paraplégiques, unissez-vous, faites-vous entendre, marchez dans la rue... Ah non, attendez... Je caricature mais c'est pour montrer cette limite de "pour se faire entendre, il suffit de former des groupes d'intérêt" car ce principe supposerait que tout le monde soit loti à la même enseigne. Ce n'est pas la démocratie ça, c'est du lobbyisme.
Je crois que malheureusement, la démocratie est lobbyiste par nature et par essence. Est ce quoi d'autre une démocratie, que des sphères socio-culturelles, qui tirent la couverture à eux? Oui-oui, lui seul, croit encore que c'est une gentille consultation de l'individu, comme sur le papier.
D'ailleurs, je ne connais pas d'autre démocratie qui ne fonctionne pas par affrontement de groupes de pression politique ou économique et social. La dictature du peuple est un mythe. La démocratie est à l'image du l'univers: des sphères gravitent autour d'un astre, à la différence que chaque sphère tente de changer son orbite, en prenant (ou perdant), ou de la masse, ou de la vitesse, puis de s'attribuer des lunes. Quoi de plus naturel?
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par asterix » 13 oct. 2018, 12:02:44

Papibilou a écrit :
13 oct. 2018, 10:22:42
Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 09:57:12

Le "nous les gueux", c'est tous ces gens qui n'intéressent pas la politique (nous n'intéressons pas, pas ne nous intéressons pas) car les seuls qui font basculer les élections sont les retraités, les fonctionnaires, les patrons et les syndicalistes, les autres n'ayant pas de groupe clairement définit ne font pas basculer les élections et n'intéressent personne.
Ce résumé me semble un peu simplificateur. Je dirais que ceux qui font basculer les élections sont ceux qui votent.
Oui mais ceux qui votent ne sont pas du même camp, tout comme ceux qui ne votent pas.

Je suis plutôt d'accord avec Jeff. Gagner des élections et gouverner, ce n'est pas espérer du vote individuel, c'est dire aux groupes de pression que certains seront combattus, et d'autres adulés. L'individu lui même se reconnait dans ces groupes de pression, même s'il n'est ni militant ni politiquement affirmé.

Malheur aux invisibles, aux électrons libres, je compatis. J'en suis un. Je ne me reconnais jamais totalement dans aucun groupe de pression, et me défend d'adhérer à ce qui n'est pas 100% recevable. C'est sans doute un tort, mais par contre, j'oeuvre pour ma souveraineté en n'engageant que peu de dette morale ou financière: tout faire pour n'avoir besoin de rein, n'avoir rien à rendre, rien à dépendre, ne compter que sur moi même. Ainsi, tous les gouvernements me vont, pourvu qu'il n'obstruent pas mon espace vital, et ne me rendent pas dépendant d'eux. C'est déjà beaucoup de dépendre d'une sécu et d'un système de retraite, et de la politique versatile qui les gère, décennies après décennies. Le reste, je m'en passe volontiers, c'est trop incertain et fondé sur l'opportunité.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 523
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Spartiate » 13 oct. 2018, 12:22:08

asterix a écrit :
13 oct. 2018, 11:46:02
Spartiate a écrit :
13 oct. 2018, 11:06:24
Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 10:38:09
une personne seule n'a aucune importance dans un vote, ceux qui sont importants sont, et là je cite notre wesker national, ceux qui peuvent s'organiser, et ceux là sont principalement les 4 groupes que j'ai cité plus haut, mais on peut y rajouter les agriculteurs qui arrivent à grapiller des aides dû à leur capacité d'organisation, les artisans, les féministes et la liste est loin d'être exhaustive.
La même rengaine libertarienne : pour vous faire entendre, ayez les moyens de faire pression et pour faire pression, allongez le pognon. Tout autre moyen de contestation vous condamne à la prison. L'avenir appartenant uniquement à ceux qui réussissent, merci de confirmer que la ligne du gouvernement se résume à un "Marche ou crève".

Récemment, la majorité godillote a repoussé un texte de l'opposition sur les élèves handicapés. Paraplégiques, unissez-vous, faites-vous entendre, marchez dans la rue... Ah non, attendez... Je caricature mais c'est pour montrer cette limite de "pour se faire entendre, il suffit de former des groupes d'intérêt" car ce principe supposerait que tout le monde soit loti à la même enseigne. Ce n'est pas la démocratie ça, c'est du lobbyisme.
Je crois que malheureusement, la démocratie est lobbyiste par nature et par essence. Est ce quoi d'autre une démocratie, que des sphères socio-culturelles, qui tirent la couverture à eux? Oui-oui, lui seul, croit encore que c'est une gentille consultation de l'individu, comme sur le papier.
D'ailleurs, je ne connais pas d'autre démocratie qui ne fonctionne pas par affrontement de groupes de pression politique ou économique et social. La dictature du peuple est un mythe. La démocratie est à l'image du l'univers: des sphères gravitent autour d'un astre, à la différence que chaque sphère tente de changer son orbite, en prenant (ou perdant), ou de la masse, ou de la vitesse, puis de s'attribuer des lunes. Quoi de plus naturel?
C'est le triste constat que je fais aussi. Maintenant, peut-on vraiment se gausser de ceux qui aspirent à un meilleur avenir ? C'est sans doute cet espoir qui évite qu'on se mette tous la corde au cou. Il n'y a que dans la Bible que David terrasse Goliath.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17669
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Jeff Van Planet » 13 oct. 2018, 15:11:11

Spartiate a écrit :
13 oct. 2018, 11:06:24
Jeff Van Planet a écrit :
13 oct. 2018, 10:38:09
une personne seule n'a aucune importance dans un vote, ceux qui sont importants sont, et là je cite notre wesker national, ceux qui peuvent s'organiser, et ceux là sont principalement les 4 groupes que j'ai cité plus haut, mais on peut y rajouter les agriculteurs qui arrivent à grapiller des aides dû à leur capacité d'organisation, les artisans, les féministes et la liste est loin d'être exhaustive.
La même rengaine libertarienne : pour vous faire entendre, ayez les moyens de faire pression et pour faire pression, allongez le pognon.
le rapport entre libertariens et moi et sinon le rapport entre le vote et allonger le pognon?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5809
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pour Macron, «le pays se tiendrait autrement» si on arrêtait de «se plaindre»

Message non lu par Papibilou » 13 oct. 2018, 19:31:56

Que des groupes s'organisent pour être mieux écoutés, c'est parfaitement logique. Le syndicalisme n'est pas autre chose, qu'il s'agisse des syndicats de salariés ou des syndicats de patrons ou d'agriculteurs. Quoi de plus naturel que de penser qu'on est plus fort uni que seul ?

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré