Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5416
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Yakiv » 08 nov. 2018, 21:00:29

Personnellement, je pense aussi qu'il ne faut jamais tenir compte de l'âge des personnes à ce type de fonction.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30170
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par wesker » 08 nov. 2018, 23:39:03

Les édiles françaises rêvaient d'un effondrement de cette majorité, il semble qu'en dépit des espérances, elle ait conservé sa majorité au Sénat et la popularité du Président, malgré les polémiques, reste supérieure à celle de ses prédécesseurs.

Evidemment, les résultats économiques, le chômage quasi inexistant, la croissance soutenue et la progression des salaires expliquent probablement cette situation....Et dire qu'ils pratiquent le protectionnisme !

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5416
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Yakiv » 08 nov. 2018, 23:45:07

wesker a écrit :
08 nov. 2018, 23:39:03
Les édiles françaises rêvaient d'un effondrement de cette majorité, il semble qu'en dépit des espérances, elle ait conservé sa majorité au Sénat et la popularité du Président, malgré les polémiques, reste supérieure à celle de ses prédécesseurs.

Evidemment, les résultats économiques, le chômage quasi inexistant, la croissance soutenue et la progression des salaires expliquent probablement cette situation....Et dire qu'ils pratiquent le protectionnisme !
Personne n'a jamais vraiment envisagé que les républicains perdraient le Sénat.

Papibilou
Messages : 5969
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Papibilou » 09 nov. 2018, 08:11:09

wesker a écrit :
08 nov. 2018, 23:39:03
Les édiles françaises rêvaient d'un effondrement de cette majorité, il semble qu'en dépit des espérances, elle ait conservé sa majorité au Sénat et la popularité du Président, malgré les polémiques, reste supérieure à celle de ses prédécesseurs.

Evidemment, les résultats économiques, le chômage quasi inexistant, la croissance soutenue et la progression des salaires expliquent probablement cette situation....Et dire qu'ils pratiquent le protectionnisme !
si le gouvernement actuel français nous mène là où étaient arrivés les usa en matière de chômage avant le protectionnisme trumpiste ça me conviendrait parfaitement.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24143
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par El Fredo » 09 nov. 2018, 08:11:42

En effet, tous les analystes un tant soit peu crédibles prévoyaient un maintien de la majorité sénatoriale actuelle, étant donné le mode de scrutin extrêmement défavorable aux Démocrates.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2018, 08:23:49

Comme chez nous quoi.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 24254
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par johanono » 09 nov. 2018, 08:42:03

Indépendamment du mode de scrutin, il y a surtout le fait que les postes de sénateurs remis en jeu étaient majoritairement tenus par des Démocrates. Il était donc assez délicat, pour ceux-ci, de se renforcer au Sénat.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2018, 08:59:55

johanono a écrit :
09 nov. 2018, 08:42:03
Indépendamment du mode de scrutin, il y a surtout le fait que les postes de sénateurs remis en jeu étaient majoritairement tenus par des Démocrates. Il était donc assez délicat, pour ceux-ci, de se renforcer au Sénat.
Ah oui effectivement, vu comme ça :star3:
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Narbonne » 09 nov. 2018, 12:24:58

La victoire de Trump me fait penser à la victoire du Non en Nouvelle Calédonie: limite, limite. La tendance des votes est à l'opposé de ceux qui crient victoire
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5416
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Yakiv » 09 nov. 2018, 14:24:37

Nombrilist a écrit :
09 nov. 2018, 08:59:55
johanono a écrit :
09 nov. 2018, 08:42:03
Indépendamment du mode de scrutin, il y a surtout le fait que les postes de sénateurs remis en jeu étaient majoritairement tenus par des Démocrates. Il était donc assez délicat, pour ceux-ci, de se renforcer au Sénat.
Ah oui effectivement, vu comme ça :star3:
J'avais aussi un peu expliqué ça ici : viewtopic.php?p=549528#p549528

Avatar du membre
wesker
Messages : 30170
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par wesker » 09 nov. 2018, 18:39:13

Papibilou

Ah bon, tu souhaites obtenir des avancées sociales par les renversements de régime ailleurs afin que certains aient des conditions plus favorables ? Mais cette ère n'est elle pas révolue ?

Et le protectionnisme que tu sembles contester se pratiquent aux Etats Unis, au Japon, en Suisse, en Norvège, au Canada etc...il ne me sembel pas que ces pays soient accusés d'être des autarcies, au contraire, leurs indicateurs économiques sont supérieurs aux nôtres qui restons figés dans les rêveries euro fédéralistes qui aboutissent à une économie stagnante (dans le meilleur des cas). Je considère qu'il est absolument nécessaire de ne pas poursuivre dans cette direction au risque d'entretien tensions et animosités au sein de pays européens

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17859
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 nov. 2018, 10:27:39

Nombrilist a écrit :
09 nov. 2018, 08:59:55
johanono a écrit :
09 nov. 2018, 08:42:03
Indépendamment du mode de scrutin, il y a surtout le fait que les postes de sénateurs remis en jeu étaient majoritairement tenus par des Démocrates. Il était donc assez délicat, pour ceux-ci, de se renforcer au Sénat.
Ah oui effectivement, vu comme ça :star3:
ça n'a pas été fait exprès, c'est juste qu'il y a 6 ans (*) les démocrates ont eux un succès aux sénatoriales. Pure coïncidence.



(*) un tiers est élu tous les deux ans pour 6 ans. Autrement dit ceux élus cette année auront leurs sièges jusqu'en 24 ceux qui seront élus l'année prochaine auront furent élus en 14 etc etc etc.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 5969
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Papibilou » 11 nov. 2018, 10:07:10

wesker a écrit :
09 nov. 2018, 18:39:13
Papibilou

Ah bon, tu souhaites obtenir des avancées sociales par les renversements de régime ailleurs afin que certains aient des conditions plus favorables ? Mais cette ère n'est elle pas révolue ?

Et le protectionnisme que tu sembles contester se pratiquent aux Etats Unis, au Japon, en Suisse, en Norvège, au Canada etc...il ne me sembel pas que ces pays soient accusés d'être des autarcies, au contraire, leurs indicateurs économiques sont supérieurs aux nôtres qui restons figés dans les rêveries euro fédéralistes qui aboutissent à une économie stagnante (dans le meilleur des cas). Je considère qu'il est absolument nécessaire de ne pas poursuivre dans cette direction au risque d'entretien tensions et animosités au sein de pays européens
Je ne conteste pas le protectionnisme raisonnable, au contraire. Qu'entend-je par là ? Un protectionnisme qui interdise à des pays de faire produire par des enfants ou dans des conditions abominables pour ceux qui y travaillent. Un protectionnisme qui interdise un pays de subventionner ses produits de manière à tuer ses concurrents dans les autres pays. Mais le protectionnisme de Trump n'est pas celui d'Obama. Il est excessif pour les autres pays car il a un seul et unique objectif: interdire aux autres pays de concurrencer les USA.
Le fédéralisme européen ne doit pas être confondu avec une politique anti protectionniste. Un des nombreux problèmes de l'Europe est sa dispersion qui interdit d'avoir une politique unanime cohérente alors que sa puissance économique regroupée pourrait conduire à parler d'égal à égal avec Chine ou USA, ce qui n'est pas le cas.
En tous cas, pour revenir au sujet, la perte de la chambre des représentants n’empêchera nullement Trump de faire sa politique d'étranglement car il le fera par décret sans demander l'avis du congrès.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par Nombrilist » 11 nov. 2018, 11:34:47

Le problème, c'est qu'il faudrait aussi un protectionnisme intra-européen.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
wesker
Messages : 30170
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Midterms: l'Amérique à l'heure du choix

Message non lu par wesker » 11 nov. 2018, 23:51:39

Nombrilist

Ce protectionnisme est refusé par les traités, d'une part, parce que certains pays tels que l'Allemagne ont des structures et des tailles d'entreprises exportatrices, quand d'autres sont plutôt de petites boîtes préférant les marchés intérieurs.
D'autre part, ce protectionnisme intra européen irait à l'encontre des fondamentaux juridiques qui furent à l'origine de la construction européene voulue par les Etats Unis pour être finalement une ligne de défense hostile à la progression de l'Union Soviétique et dont nous sommes aujourd'hui encore malgré l'évolution du monde, les héritiers.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré