Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Papibilou
Messages : 7644
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Papibilou » 15 janv. 2020, 07:57:08

wesker a écrit :
14 janv. 2020, 21:49:53
Papibilou, je ne me prononce pas sur le système judiciaire du Japon, considérant que ce n'est pas à moi de le faire, en revanche, ce que je constate est que ceux qui sont mis en cause, quelquesoit les pays, critiquent l'institution judiciaire. En France Sarkozy après avoir argué que ceux qui n'avaient rien à se reprocher pouvaient accepter les écoutes se plaignait d'avoir été mis sur écoute, et considérait que la Justice était politique, et il en va de même pour tout les délinquants qui estiment que ce sont les lois qui sont repressives....
Vous ne voulez pas vous prononcer sur le système judiciaire japonais, mais c'est de cela que l'on parle.
Ne vous méprenez pas: je souhaite vraiment que CG soit jugé pour les faits qui lui sont reprochés , mais le gouvernement japonais est juge et parti. Dans ces conditions je crains que l'objectivité des juges japonais ne soit pas au rendez-vous. Par ailleurs, on ne peut pas cautionner l'interdiction de voir ses proches. Rien que cela pour quelqu'un qui n'est même pas jugé est tout simplement honteux.

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par wesker » 15 janv. 2020, 10:12:00

En règle générale, la plupart des pays défendent leurs intérêts stratégiques, et chacun peut envisager cette possibilité, dans le cadre de cette affaire. Néanmoins, soucieux de respecter la souveraineté des Etats, d'appliquer les valeurs de l'intéressé sur l'absence d'intervention de l'Etat, je considère qu'il n'appartient pas à la France de se prononcer sur le système judiciaire nippons.

Papibilou
Messages : 7644
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Papibilou » 15 janv. 2020, 17:22:44

wesker a écrit :
15 janv. 2020, 10:12:00
En règle générale, la plupart des pays défendent leurs intérêts stratégiques, et chacun peut envisager cette possibilité, dans le cadre de cette affaire. Néanmoins, soucieux de respecter la souveraineté des Etats, d'appliquer les valeurs de l'intéressé sur l'absence d'intervention de l'Etat, je considère qu'il n'appartient pas à la France de se prononcer sur le système judiciaire nippons.
Évidemment, la France ne va pas rentrer en conflit avec le Japon à cause de CG. Mais nous, en tant qu 'individus, nous le pouvons. Ça n'y changera rien bien sûr mais ça explique un peu pourquoi la fuite de CG relève, pour beaucoup de français, du romanesque.

Avatar du membre
Hector
Messages : 8846
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Hector » 15 janv. 2020, 21:51:47

Nolimits a écrit :
13 janv. 2020, 23:49:30
@Hector A l'énorme différence que Tapie et Fillon ne se sont pas évadés de prison ! Ils ne sont pas en cavale. Avoir le culot d'utiliser le mot "droit" quand on s'est évadé pour ne pas passer en justice, c'est quand même un comble !
Le droit, CG l'aime beaucoup quand ça va dans son sens. Mais il s'évade, en bandit qu'il est, quand le "droit" ne lui est pas favorable. Quand il sera de nouveau en tôle, là, il pourra parler de ses droits. Pour le moment, c'est juste un simple taulard en fuite.
Ne mélangeons pas tout. Tout salarié fut il dirigeant a le droit d'aller en cour prudhommale faire valoir ses droits. Tout suspect a droit a une défense, à un avocat , au moins en France.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9767
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Nolimits » 15 janv. 2020, 22:20:28

Hector a écrit :
Nolimits a écrit :
13 janv. 2020, 23:49:30
@Hector A l'énorme différence que Tapie et Fillon ne se sont pas évadés de prison ! Ils ne sont pas en cavale. Avoir le culot d'utiliser le mot "droit" quand on s'est évadé pour ne pas passer en justice, c'est quand même un comble !
Le droit, CG l'aime beaucoup quand ça va dans son sens. Mais il s'évade, en bandit qu'il est, quand le "droit" ne lui est pas favorable. Quand il sera de nouveau en tôle, là, il pourra parler de ses droits. Pour le moment, c'est juste un simple taulard en fuite.
Ne mélangeons pas tout. Tout salarié fut il dirigeant a le droit d'aller en cour prudhommale faire valoir ses droits. Tout suspect a droit a une défense, à un avocat , au moins en France.
Et un salarie évadé en cavale ?

Avatar du membre
Hector
Messages : 8846
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Hector » 15 janv. 2020, 23:27:24

Y compris un salarié évadé et réfugié à l'étranger. Chacun a le droit de défendre ses droits. Je veux bien te concéder que Carlos Ghosn a de sérieux problèmes, et je pense aussi tout à fait que les japonais de Nissan lui ont fait un sacré sale coup et que le gouvernement français l'a laissé choir assez lâchement et salement. Le problème de Ghosn est qu'il aurait du savoir se retirer à temps pour aller profiter de son magot aux îles sous le vent.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7965
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Yakiv » 16 janv. 2020, 00:41:46

AFP Factuel a écrit :
Droit pénal japonais: les critiques de Ghosn, les réponses des spécialistes
Karyn Nishimura Publié le Jeudi 9 janvier 2020 à 17:40

Carlos Ghosn a réitéré mercredi ses critiques virulentes contre le système judiciaire japonais, lors d'une conférence de presse à Beyrouth. Alors que ce système est déjà considéré à l'étranger comme bafouant les droits humains des prévenus, voici les principaux griefs de l'ex-PDG de Renault-Nissan et les réponses de juristes nippons.

- L'arrestation, un "coup monté" ? -
L'interpellation n'est pas une pratique courante au Japon, pays où le taux de criminalité est relativement faible.

Hormis les cas de flagrant délit, l'arrestation ne peut se faire sans un mandat émis par un juge. Les motifs sont immédiatement notifiés à l'intéressé.

La durée de garde à vue se découpe comme suit : dans le cas d'une arrestation par le bureau des procureurs, il doit décider dans un délai de 48 heures s'il demande ou non une prolongation de dix jours pour poursuivre les interrogatoires. Au terme de ce délai, une nouvelle prolongation de dix jours peut être demandée.

"Un mandat d'arrestation ne vaut que pour un soupçon. Plusieurs arrestations et gardes à vue peuvent se succéder", explique à l'AFP Yasuyuki Takai, un avocat japonais.

En cas d'inculpation, une période de détention provisoire est déclenchée. Elle peut être interrompue par une libération sous caution décidée par le juge.

Dans le cas de Carlos Ghosn, "le fait qu'il habitait à l'étranger, avait des moyens et une grande influence a constitué un des arguments de son arrestation, car il était hautement probable qu'il se serait immédiatement enfui en cas de notification simple d'une enquête à son encontre", précise un fonctionnaire du ministère japonais de la Justice dont le nom ne peut être cité.

- "Interrogatoires jours et nuit, jusqu'à 8 heures, sans avocat" -
Les interrogatoires ont lieu en prison. Les procureurs décident eux-mêmes du moment et de la durée. "Ils les multiplient car ils n'ont que 22 jours au maximum pour décider d'inculper ou non", selon M. Takai.

"L'avocat est absent de ces séances mais peut être consulté le reste du temps. C'est un choix que nous avons fait au terme de longs débats avec des universitaires, des magistrats et des avocats. En revanche, tous les interrogatoires sont filmés et enregistrés et le suspect a le droit de garder le silence", complète le fonctionnaire du ministère de la Justice.

- "Cellule sans fenêtre, lumière jour et nuit, douche 2 fois par semaine" -
Les conditions de détention sont sévères (pas de montre, lumière allumée, douches deux fois par semaine - trois en été - lever, repas et coucher à des horaires stricts), mais les cellules sont généralement propres et la violence carcérale inexistante.

Le centre de détention de Kosuge, où Carlos Ghosn a passé 130 jours au total, a une capacité de 3.010 détenus, mais n'est occupé qu'à moins de 60%.

Les repas, qui ressemblent à ceux des cantines scolaires du pays, sont constitués en général d'une petite entrée, d'un plat principal (viande ou poisson), d'un bol de riz et d'une soupe.

- "Interdiction de voir ma femme. J'avais l'impression de ne plus être un humain" -
La liberté sous caution est décidée sur décision du juge. "L'évaluation des risques de fuite a été améliorée ces dernières années et cela a abouti à une augmentation des libérations sous caution", précise le fonctionnaire de justice pénal.

Carlos Ghosn n'était pas surveillé 24H/24 par les policiers, il était libre de se mouvoir à l'intérieur du Japon pour une durée de 72 heures sans autorisation spéciale du juge.

"Sa femme étant soupçonnée d'être partie prenante d'un des volets de l'affaire, il lui était interdit de la voir et de la contacter comme les autres protagonistes", a souligné jeudi la ministre de la Justice Masako Mori. Les autres membres de sa famille pouvaient en revanche lui rendre visite sans difficulté.

- Procès interminable, taux de condamnation de plus de 99% -
En 2009 a été introduit dans le droit pénal japonais un dispositif de "procédure de tri avant procès", afin de réduire le temps du procès. Il s'agit de réunions entre les différentes parties. L'affaire Ghosn en était à ce stade où les preuves et contre-preuves doivent être présentées.

Le taux de condamnation de 99% "résulte du fait que les procureurs n'inculpent pas les personnes pour lesquelles ils estiment ne pas avoir assez d'éléments pour qu'elles soient condamnées. 40% des personnes arrêtées ne sont pas inculpées. Si le taux de condamnation était de 60%, la population dirait que les procureurs font n'importe quoi en renvoyant devant le tribunal autant d'innocents", explique l'avocat Takai.
https://factuel.afp.com/droit-penal-jap ... ecialistes

Avatar du membre
wesker
Messages : 31416
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par wesker » 16 janv. 2020, 00:47:46

Ah Hector, tu te montres favorable aux instances prud'hommales désormais ? Naturellement, tout salariés, fut il dirigeant d'entreprise a droit à la possibilité de faire valoir ses droits auprès de telles juridictions, je regrette simplement que ce type de dirigeants, lorsqu'ils sont en responsabilités l'oublient et agissent souvent en faveur de la limitation des prérogatives de ces instances. Il aura, de fait les délais d'attente assez long d'une part ainsi que le plafonnement de ses indemnités, y compris en cas de victoire.

Concernant le fond, je constate que, très courageusement, il s'est réfugié au Liban qui n'a pas d'accord d'extradition avec le Japon, pour venir délivrer avec une certaine suffisance, sa version des faits, et réclamer des droits à l'entreprise Renault, au prétexte qu'il n'aurait pas démissionné, mais sa lettre de retrait de ses responsabilité ne vaut elle pas démission ? J'ai le sentiment que si.

Papibilou
Messages : 7644
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Papibilou » 16 janv. 2020, 10:12:44

wesker a écrit :
16 janv. 2020, 00:47:46

Concernant le fond, je constate que, très courageusement, il s'est réfugié au Liban qui n'a pas d'accord d'extradition avec le Japon, pour venir délivrer avec une certaine suffisance, sa version des faits, et réclamer des droits à l'entreprise Renault, au prétexte qu'il n'aurait pas démissionné, mais sa lettre de retrait de ses responsabilité ne vaut elle pas démission ? J'ai le sentiment que si.
Vous pensiez qu'avec beaucoup de courage il allait se réfugier dans un pays ayant des accords d'extradiction avec le Japon ?
Concernant la lettre:

https://www.bfmtv.com/economie/la-lettr ... 40729.html

pierre30
Messages : 7946
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par pierre30 » 16 janv. 2020, 11:11:31

johanono a écrit :
19 nov. 2018, 13:37:09
Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Carlos Ghosn, vénéré au Japon pour avoir sauvé Nissan de la faillite, a été arrêté lundi à Tokyo sur des soupçons de malversations après une enquête interne du constructeur d'automobiles, qui veut le démettre de son poste au plus vite.

Image

Article complet sur http://5minutes.rtl.lu/grande-region/lu ... 69351.html
@johanono
Comment fais-tu pour coller un article avec la mise en forme d'origine ?
J'utilise copier/coller, mais j'obtiens un texte sans mise en forme.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7965
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, arrêté au Japon

Message non lu par Yakiv » 16 janv. 2020, 21:34:49

pierre30 a écrit :
16 janv. 2020, 11:11:31
@johanono
Comment fais-tu pour coller un article avec la mise en forme d'origine ?
J'utilise copier/coller, mais j'obtiens un texte sans mise en forme.
C'est une ancienne fonctionnalité dont disposait le forum, mais qui n'est plus disponible depuis 1 an.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré