Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8098
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nolimits » 13 janv. 2019, 19:40:46

Journalistes agressés lors de manifestations de "gilets jaunes" : le gouvernement "totalement" responsable pour Nicolas Dupont-Aignan
E1 - ICI
Noëlle Lenoir a estimé que les journalistes agressés en marge des rassemblements des "gilets jaunes" sont "responsables de ce qu'ils subissent".
RTL - ICI
:gne: donc tout le monde est responsable (sauf...les agresseurs :star3: )

Avatar du membre
asterix
Messages : 1327
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par asterix » 13 janv. 2019, 19:54:13

karoline a écrit :
11 janv. 2019, 11:13:52
asterix a écrit :
10 janv. 2019, 23:23:03

On aime notre pays avec une détestation farouche. Sa police aussi.
Tout est fait pour arriver à ce résultat, que ce soit la police ou autre personnes détenant un pouvoir quelconque!!!

Avoir été brimé dès son plus jeune âge pousse à abuser du moindre pouvoir que la société vous donne.
Il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui détient le pouvoir. Et le pouvoir est inévitable, si on souhaite vivre dans un certain ordre, une certaine sécurité, une certaine cohésion.
Or, en France, nous détestons toute forme de pouvoir, même s'il est démocratique. Et par ailleurs, comme les autres, nous aimons l'ordre. Ca, c'est schizophrène. C'est bipolaire. Et je me demande si la consommation de cannabis n'aggrave pas notre cas (c'est quelque chose qui est en voie d'être établit médicalement). Nous sommes des jaloux. Nous ne supportons pas que le voisin ait une plus belle voiture, qu'il soit plus intelligent, et de ce fait, qu'il ait plus de pouvoir. Oui, j'insiste, c'est pathologique, maladif.
Je reviens du site des gilets jaunes, celui qui permet de voter sur les diverses revendications.
https://revendicationsgiletsjaunes.fr/? ... b6A-nAG5ek
J'y ai vu un avis "plus de moyen pour la psychiatrie". J'ai encore mal au ventre tellement j'ai rit. Parce que oui, vraiment, il y en a besoin, une moitié de la France est maniacodépressive, l'autre moitié est bipolaire. Du coup, le chômage est résolut, si et seulement si, on arrive à trouver des gens un peu équilibré pour bosser dans la psychiatrie. :star4:
Dernière chose. En France, et ça c'est bien gaulois, depuis que nous ne craignons plus Dieu, nous sommes ingérables. En fait, nous avons démontré que le ciel ne nous tombera pas sur la tête, du coup, on se permet toutes les excentricités, excentricités de riches ou de pauvres, mais transgression totale des paroles chrétiennes, comme des paroles républicaines, enfantées, qu'on le veuille ou non, par le christianisme.
Pire: nous avons guillotiné Louis XVI dans l'espoir secret et non avoué d'avoir sa place (et non sa fonction, surtout pas).
Autant crée t on une dictature du peupe, que le peupe se retourne contre sa propre dictature. Nous détestons le pouvoir, et lorsque nous l'aurons en tant que peuple, alors on s'étripera les uns les autres, puis on sacrera un empereur, un genre de Putine ou de Trump, un nouveau Napoléon (qui n'aura pas sa classe) qui nous donnera l'illusion de redevenir respectables.
Le français est un troll, un lutin. C'est le diablotin des gargouilles des cathédrales. Tout cela est assez romantique, mais complètement, complètement irrationnel. Et cela explique le protestantisme, le calvinisme, des peuples du Nord, qui ont absolument voulut faire connaissance un jour, avec le rationnel, même lorsqu'il s'agit de Dieu. Nous n'avons jamais fait cette démarche, le latin est resté aliéné à l'émotion. C'est incurable, même si cela ne manque pas de beauté spirituelle. Dit on lorsque nous sommes dans une période apaisée, avant de resombrer dans une période dépressive.

Rien n'est jamais nouveau. Tout à déjà été vécu. C'est juste qu'on ne s'en rappelle pas, parce que les jeunes par nature (tout le monde l'a été) détestent la mémoire collective, et ne supportent en aucun cas, recevoir des leçons du passé.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
karoline
Messages : 3281
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par karoline » 14 janv. 2019, 00:30:30

asterix a écrit :
13 janv. 2019, 19:54:13
Il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui détient le pouvoir. Et le pouvoir est inévitable, si on souhaite vivre dans un certain ordre, une certaine sécurité, une certaine cohésion.
Le pouvoir est inévitable, l'abus de pouvoir, non!
En France on en abuse, car dès le plus jeune âge on grandit dans une ambiance qui ne mets pas en valeur les qualités des personnes, mais leurs points faibles. Ces personnes prennent leur revanche dès le moment qu'on donne leur aussi un peu de pouvoir.

Avatar du membre
Snark
Messages : 1671
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Snark » 14 janv. 2019, 07:22:35

Une société a besoin de représentants qui ont le pouvoir .
Aujourd'hui ceux qui ont le pouvoir ne nous représentent pas .

Il suffit de regarder les dernières décisions sur le E171 et le nutriscore pour constater
qu'il sont plus préoccupés d'industriels peu scrupuleux que de notre santé .
Idem pour la fiscalité .
Idem pour l'écologie vue uniquement comme un énieme matraquage fiscal .

Mettez en place une équipe plus préoccupé de l'avenir de ce pays et de ses habitants
que du bien étre d'une minorité et ça ira mieux .
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
asterix
Messages : 1327
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par asterix » 17 janv. 2019, 21:14:48

karoline a écrit :
14 janv. 2019, 00:30:30
asterix a écrit :
13 janv. 2019, 19:54:13
Il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui détient le pouvoir. Et le pouvoir est inévitable, si on souhaite vivre dans un certain ordre, une certaine sécurité, une certaine cohésion.
Le pouvoir est inévitable, l'abus de pouvoir, non!
En France on en abuse, car dès le plus jeune âge on grandit dans une ambiance qui ne mets pas en valeur les qualités des personnes, mais leurs points faibles. Ces personnes prennent leur revanche dès le moment qu'on donne leur aussi un peu de pouvoir.
Oui, c'est vrai aussi. Mais ce que j'ai constaté dans ma vie, c'est effectivement cette destruction du pouvoir relativement à ses abus, pour en arriver à l'impunité.
J'en conclu que les gens de pouvoir, comme les peuples qui les élisent, ont subit la même éducation (ou non éducation plutôt). Toutes les classes sociales sont tombées dans la misère intellectuelle. Le bon sens, l'éthique, la déontologie, ont été jetée avec l'eau du bain, parce que stupidement amalgamés à l'image du pouvoir. C'est bien la crise actuelle, me semble t il, que tous les gens qui aujourd'hui savent encore développer un certain bon sens, une éthique, une déontologie, sont taxés d'élitisme, et donc encombrent le mur des c..., ou ils ont été affichés par d'autres c....
Qu'on ne me dise pas qu'aujourd'hui, que des jeunes peuvent espérer obtenir considération et respect en étant "impeccables" (honnêtes, bosseurs, dans l'abnégation…). L'honneur d'aujourd'hui, est fondé sur des contre valeurs, dont le signe de ralliement est le bras d'honneur, la quenelle, le doigt en l'air, et le verbe "canin". Sous couvert d’une bienveillance de façade appelée souvent le « sourire à l’américaine », avec une bouche pleine de dents.
Nous avons le pouvoir que l'on mérite. Et si nous n'en voulons plus, alors on aura l'anarchie. Le pas à faire n'est pas grand, puisque nous sommes revenu à nos considérations reptiliennes. Et chacun sait que dans l'anarchie, c'est le plus fort qui commande, qui dicte, jusqu'à ce que ce soit un autre qui lui casse la g...... Je ne donne pas cher du féminisme dans ce cas, ni de pas mal d'autres choses.

Perso, j'ai grandis dans ce que tu dis : "une ambiance qui ne mets pas en valeur les qualités des personnes, mais leurs points faibles" Et bien j'en ai fait ma force, et ma vengeance fut de réussir, et de démentir ces supputations. C'est fait. Cela m'a rendu fort, et mon régal fut d'être magnanime et bienveillant envers ceux qui m'ont momentanément dépréciés. Tout le monde m'a déprécié, un peu mes parents mais pas trop, beaucoup l'école de la république, avec ses profs qui disaient que les métiers techniques étaient réservés aux débiles!!! Et ça, ce n'était pas le pouvoir qui organisait ça, mais bel et bien cette bulle élitiste professorale! Ce n'était pas une circulaire du ministère, ni même un décret gouvernemental: c'était des gens sans pouvoir, des loosers. Et que dire du caporal chef qui dirigeait mes classes dans mon premier mois de service militaire, au sein d'une compagnie de commandos d'infanterie de marine. Comment remercier ce type qui m'a fait prendre connaissance de mes limites de résistance morale, maniant volontairement l'humiliation permanente, alternée par plusieurs réveils en pleine nuit, et des épuisements physiques continus, à nous faire disjoncter… ou pas d'ailleurs.
Donc, l’amour propre, était autrefois un levier puissant d’éducation, et la vexation, le carburant du courage. Aujourd’hui, c’est une torture, un traumatisme. Matière à réflexion. Mon avis est qu'être dur avec un enfant est bon, mais seulement si l'on prouve régulièrement son amour pour lui, et que l'on vérifie qu'il l'ait bien ressentit. Je remercie mes profs et mes parents d'une certaine manière mesurée, de leur "maltraitances": il ont fait ma force, et bâti ma droiture. Parce que eux même étaient droits, et avaient subit bien plus.

C'est la vie. Et tout ce qui ne tue pas rend plus fort ou meilleur, à qui refuse la victimisation. La victimisation, ça m'est insupportable, surtout en veste jaune. Chaque fois que j'ai été tenté bêtement d'en user, j'ai pensé à Simone Veil. Et je me suis dit que si elle est devenue ministre, après être sortie des camps de la mort sans même un soutien psychologique, je devrais, avec un peu d'effort, atteindre sa cheville.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
signora
Messages : 3174
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par signora » 18 janv. 2019, 10:27:58

@asterix
Je comprends, j'apprécie ce que tu dis et en même temps ça m'énerve. Il me semble que tu rates une étape. Je ne saisis pas bien laquelle.
Peut être un certain "molissement" dû à une éducation différente, dû aussi à cette abondance d'aides sociales .. dû peut être à ceux qui n'ont pas réussi cette résilience que tu sembles avoir réussie ... Je sais pas ...
Moi, ces gilets jaunes, m'ont exaspérée. Mais j'ai constaté une certaine solidarité qui pour le coup était nouvelle et bienvenue si les gens recommencent à se parler c'est bon signe.
Je réalise que nous sommes sur le fil violence à Paris... Qu'ils parlent c'est bien ... Qu'ils cassent c'est autre chose !
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
asterix
Messages : 1327
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par asterix » 18 janv. 2019, 19:52:18

signora a écrit :
18 janv. 2019, 10:27:58
@asterix
Je comprends, j'apprécie ce que tu dis et en même temps ça m'énerve. Il me semble que tu rates une étape. Je ne saisis pas bien laquelle.
Peut être un certain "molissement" dû à une éducation différente, dû aussi à cette abondance d'aides sociales .. dû peut être à ceux qui n'ont pas réussi cette résilience que tu sembles avoir réussie ... Je sais pas ...
Moi, ces gilets jaunes, m'ont exaspérée. Mais j'ai constaté une certaine solidarité qui pour le coup était nouvelle et bienvenue si les gens recommencent à se parler c'est bon signe.
Je réalise que nous sommes sur le fil violence à Paris... Qu'ils parlent c'est bien ... Qu'ils cassent c'est autre chose !
C'est effectivement très énervant, non pas d'avoir prévu tout ce qui nous arrive, mais d'avoir senti venir, jour après jour, depuis 40 ans, cette déliquescence sociétale, comme une logique implacable accessible à tout les QI de + de 100. Tout ce qui se passe, années après années, a une cause absolument repérable dans ce que l'on appelle pompeusement "l'évolution sociétale" qui fait partie du packaging progressiste.
J'ai forcément sauté des étapes, il me faudrait écrire un livre en 3 tomes pour bien exprimer la chronologie de cette débâcle annoncée que nous vivons depuis 40 ans, mais que nous ne sentons pas venir, soit par niaiserie, soit par optimisme absolut (du genre le ravi), soit par syndrome de la grenouille en eau tiède, soit au contraire par esprit de ruffian, de cynisme ou de machiavelisme.
Alors pour le côté humain de la solidarité retrouvée par les rond points, c'est d'accord. Mais je crois qu'il y avait un autre moyen de retrouver cette solidarité et ce contact humain improvisé: il aurait fallut ne pas les quitter!!
Un ami de 40 ans, et sa compagne est passé nous voir la semaine dernière, tout à fait à l'improviste, un soir. Ils ont toqué à la porte. "Coucou, on ne dérange pas?... il y a tellement longtemps qu'on ne s'est pas vus... que je me suis dis: on va s'arrêter chez vous... prendre des nouvelles". Ils font ça 3 ou 4 fois par ans, sans prévenir. Et moi je fais pareil chez eux, par forcément non plus à des heures choisies. Ca finit toujours comme ça: on rajoute 2 assiettes, et on mange ce qu'il y a ensemble.
Mais dis moi signora, qui fonctionne encore comme ça aujourd'hui? J'ai l'impression d'être un dinosaure de la vie rurale et fraternelle.Te rappelles tu cette époque ou on rentrait chez le voisin à toute heure de la journée, pour un oui, pour un non… pour se dépanner en sucre ou en beurre quand l'épicerie est fermé, pour demander qui a gagné la valise RTL...? Maintenant ce n'est plus possible chez la majorité des gens: "non j'ai gym, non j'ai yoga, non j'ai foot, non j'ai cours de russe, non j'ai cabine à UV, non j'ai bébé-piscine... et blablabla"
Pourquoi Benabar a t il chanté:
On s'en fout, on n'y va pas, On n'a qu'à se cacher sous les draps, On commandera des pizzas, Toi la télé et moi,
sinon pour décrire ce désamour d'une certaine vie sociale protocolaire et embourgeoisée.
Alors non, je ne trouve pas ça formidable du tout, que les gilets jaunes se soient décoincés sur les rond points, à faire des bisous à ceux qu'ils croisaient la veille sans même les saluer. Même pas fichus d'ailleurs, relativement à cela, de faire leur propre examen de conscience: tout est de la faute à Macron, et des riches.
Les GJ ont des bons côtés? Dis moi si un café aussi formidable soit il, est toujours aussi bon lorsque 2 ou trois cristaux de sel sont tombés dedans? Les GJ sont pareils: de braves gens par nature, rendus insipides par une poignée d'éléments polluants, et pire, mus par l'empire des fake news: Facebook et ses logarithmes vicieux, et qui se fait un fric fou, à déclencher d'abord aux USA, puis en France, des élans populistes, avec un petit air d'ange.
Nan! Poubelle!
GJ = :massue:
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51967
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nombrilist » 19 janv. 2019, 12:35:22

Tout cela m'a l'air bien cérébral. Le problème est "on n'arrive pas à boucler nos fins de mois". Quel rapport avec "tiens, ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu vieille branche" ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8098
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nolimits » 29 janv. 2019, 21:15:08

Christophe Castaner veut que la justice poursuive Éric Drouet

L'un des leaders des "gilets jaunes" a appelé à un "soulèvement sans précédent" après la blessure à l’œil d'un de ses proches.

Image




Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner veut que la justice poursuive Éric Drouet, l'une des figures des "gilets jaunes", qui a appelé à un "soulèvement sans précédent" sur les réseaux sociaux après la blessure à l’œil d'un de ses proches. 
Lors de la dernière manifestation du samedi 26 janvier, Jérôme Rodrigues, une autre figure des "gilets jaunes", a été gravement blessé à l’œil. Il prétend que c'est un tir de LBD des forces de l'ordre qui l'a touché. L'IGPN, "la police de la police", a été saisie de l'enquête. 




Après cet épisode, le groupe Facebook "La France en colère !!!", créé par Éric Drouet, a décrété dans un communiqué "l'état d'urgence du peuple" et a appelé à "un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre". 

"Infraction pénale"


"C'est un appel à l'insurrection. C'est quoi 'tous les moyens utiles et nécessaires' ? Les boules de pétanque jetées sur les policiers, c'est déjà fait. Les pavés, c'est déjà fait. Les cocktails Molotov, c'est déjà fait", a réagi le ministre de l'Intérieur sur BFMTV. "Cette dernière déclaration relève à mon sens de l'infraction pénale. Nous ferons ce qu'on appelle un article 40 pour que le procureur décide s'il veut poursuivre ou pas. Vous vous rendez compte qu'il appelle à utiliser de nouvelles armes alors qu'aujourd'hui il y a des cocktails Molotov ?", a-t-il poursuivi.
"Pour l'accident dont a été victime Jérôme Rodrigues, ce que je sais c'est qu'il y a eu l'envoi d'une grenade de désencerclement et qu'à ce moment-là, il a été blessé. Il y a débat, il y a une enquête", a expliqué Christophe Castaner, précisant que cette grenade "a été envoyée conformément aux usages, (...) ce qu'on appelle l'envoi au sol". "C'est le seul fait constaté", a-t-il ajouté, disant attendre "tous les éléments de l'enquête".

"Sur un sujet aussi grave, il faut faire confiance à l'enquête, et l'enquête ne se fait pas à coup de conférences de presse ou de fuite dans la presse", a-t-il affirmé. "S'il y a faute, elle sera sanctionnée", a-t-il ajouté. 
Le secrétaire d'État à l'Intérieur, Laurent Nunez, a affirmé dimanche 27 janvier qu'il n'y avait "aucun élément" permettant d'affirmer que Jérôme Rodrigues avait été touché par un tir de lanceur de LBD. 




La rédaction vous recommande

Lire la suite



Article complet sur https://www.rtl.fr/actu/politique/gilet ... 7796373986
Il a de la chance de vivre dans un pays aussi sympa lâche que le nôtre cet abruti.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51967
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nombrilist » 30 janv. 2019, 07:57:06

Oui, très bonne idée de faire un deuxième martyr. ça va calmer les GJ, c'est certain.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8098
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nolimits » 30 janv. 2019, 09:07:42

Nombrilist a écrit :
30 janv. 2019, 07:57:06
Oui, très bonne idée de faire un deuxième martyr. ça va calmer les GJ, c'est certain.
ok, mais on ne peut pas tout accepter sous prétexte que ça le victimise. Il y a des lois quand même (et elle ne sont pas méchantes pour les gens comme lui...).

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 25264
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par johanono » 30 janv. 2019, 09:23:25

Le restaurant du chef étoilé Yannick Delpech incendié après avoir critiqué les «gilets jaunes»

VIDÉO - Après avoir été la cible d'un cambriolage et de tags injurieux, le restaurant «L'Amphitryon» a été visé par un incendie lundi matin. Le chef avait critiqué quelques jours plus tôt les violences perpétrées par certains «gilets jaunes» à Toulouse. Une enquête a été ouverte.

Image

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... jaunes.php
Sympathiques Gilets jaunes. :mrgreen:

Avatar du membre
Cedric
Messages : 74
Enregistré le : 07 déc. 2018, 14:27:19
Parti Politique : En Marche (EM)

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Cedric » 30 janv. 2019, 14:48:21

Attendons l’enquête car dans ce coin entre les restaurants et les boites de nuit qui brûlent comme par magie.....
Les vrais casseurs sont en costards.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8098
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nolimits » 30 janv. 2019, 14:54:43

Cedric a écrit :
30 janv. 2019, 14:48:21
Attendons l’enquête car dans ce coin entre les restaurants et les boites de nuit qui brûlent comme par magie.....
Tout à fait. Comme pour l'autre chochotte avec son bobo à l’œil, attendons les résultats de l'enquête.

Avatar du membre
Cedric
Messages : 74
Enregistré le : 07 déc. 2018, 14:27:19
Parti Politique : En Marche (EM)

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Cedric » 30 janv. 2019, 15:03:11

Nolimits a écrit :
30 janv. 2019, 14:54:43
Cedric a écrit :
30 janv. 2019, 14:48:21
Attendons l’enquête car dans ce coin entre les restaurants et les boites de nuit qui brûlent comme par magie.....
Tout à fait. Comme pour l'autre chochotte avec son bobo à l’œil, attendons les résultats de l'enquête.
Exactement :ok:
Les vrais casseurs sont en costards.

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Heleth, politicien