Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
johanono
Messages : 27384
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par johanono » 13 sept. 2019, 20:35:27

En effet, je viens de lire dans le fil d'actualité que Nantes sera la capitale des gilets jaunes demain. Sans doute retrouveront-ils leurs amis d'extrême gauche désireux de casser du flic pour honorer la mémoire du gugusse noyé dans la Loire. Bref, émeutes en perspective.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Spartiate » 13 sept. 2019, 21:15:59

johanono a écrit :
13 sept. 2019, 20:35:27
pour honorer la mémoire du gugusse noyé dans la Loire.
Un peu de décence et de respect pour les morts.

Avatar du membre
johanono
Messages : 27384
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par johanono » 13 sept. 2019, 21:22:52

Spartiate a écrit :
13 sept. 2019, 21:15:59
johanono a écrit :
13 sept. 2019, 20:35:27
pour honorer la mémoire du gugusse noyé dans la Loire.
Un peu de décence et de respect pour les morts.
Nantes était jadis une ville agréable, un peu bourgeoise. C'est devenu un repaire d'extrémistes de gauche, de zadistes, et désormais de gilets jaunes. Triste sort que celui de cette ville.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33264
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par politicien » 22 sept. 2019, 09:11:56

Manifestations à Paris: la préfecture estime avoir «maîtrisé» la situation

La préfecture de police affirme être parvenue à maintenir le calme ce samedi 21 septembre. Le «black bloc» n’a notamment pu faire qu’une brève apparition au sein de la Marche du climat.

«Une journée agitée mais qui s’est globalement bien passée.» Tel était le verdict à la préfecture de police de Paris, en fin de journée. Les syndicats, qui relaient la parole des hommes de terrain, étaient sur la même longueur d’onde. Ainsi, Patrice Ribeiro, le patron de Synergie-Officiers, qui résumait la séquence des manifestations parisiennes en trois phrases: «La situation a été maîtrisée. Les casseurs n’ont pas pu trouver de champs d’expression. Ils ont été incapables de se créer des opportunités, grâce à l’anticipation et à la réactivité des forces engagées.»

Il faut dire que le «P.P.» avait vu les choses en grand. «7500 policiers et gendarmes pour la capitale, c’est un format adapté dans ces circonstances», déclare un commissaire de police parisien. Même s’il insistait sur le fait que les unités resteraient mobilisées jusqu’à la fin de la fameuse «nuit des barricades» attendue ce samedi, notamment du côté des Champs-Élysées, en écho aux appels des «gilets jaunes» les plus virulents.

Le matin avait commencé par des actions spontanées, comme les laissaient présager les réseaux sociaux, notamment dans le secteur de la Madeleine et dans celui des Champs-Élysées. «Les forces déployées sur places ont manœuvré toute la matinée pour disperser les attroupements», explique un cadre de la préfecture de police. Il a aussi fallu se porter du côté du boulevard Saint-Michel, où une barricade brûlait en début d’après-midi, en plus de quelques dégradations.

(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... n-20190921
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 9796
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Nolimits » 22 sept. 2019, 09:30:27

Combien de temps allons nous tolérer qu'il faille monopoliser des milliers et des milliers de flics pour que tout soit pas brisé, pillé, brûlé TOUS les samedis ?

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3772
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Cheshire cat » 22 sept. 2019, 10:13:15

Les villes et les quartiers se demandent chaque semaine qui seront les prochains sur la liste.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 27384
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par johanono » 22 sept. 2019, 10:50:30

Nolimits a écrit :
22 sept. 2019, 09:30:27
Combien de temps allons nous tolérer qu'il faille monopoliser des milliers et des milliers de flics pour que tout soit pas brisé, pillé, brûlé TOUS les samedis ?
Si le gouvernement ne mobilise pas autant de flics et qu'il y a des incidents, on lui reprochera son laxisme. L'autre solution serait d'emprisonner à titre préventif les manifestants, mais il paraît que c'est mal. Nous sommes donc condamnés à voir le scénario se reproduire jusqu'à la fin du quinquennat.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Spartiate » 22 sept. 2019, 12:17:39

Jusqu'en 2027. Sauf si le président modifie la Constitution pour s'octroyer un troisième mandat. Dans ce cas-là, jusqu'en 2032 effectivement.

Papibilou
Messages : 7660
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Papibilou » 22 sept. 2019, 18:52:29

johanono a écrit :
22 sept. 2019, 10:50:30
Nolimits a écrit :
22 sept. 2019, 09:30:27
Combien de temps allons nous tolérer qu'il faille monopoliser des milliers et des milliers de flics pour que tout soit pas brisé, pillé, brûlé TOUS les samedis ?
Si le gouvernement ne mobilise pas autant de flics et qu'il y a des incidents, on lui reprochera son laxisme. L'autre solution serait d'emprisonner à titre préventif les manifestants, mais il paraît que c'est mal. Nous sommes donc condamnés à voir le scénario se reproduire jusqu'à la fin du quinquennat.
L'article 3 de la loi destinée à réprimer les actions violentes du type que nous évoquons avait justement pour but d'assigner à résidence les gens déjà condamnés pour des faits de violence. Exactement comme les fous des stades qui sont condamnés à aller pointer à leur commissariat aux heures des matches. Mais le conseil constitutionnel a refusé cet article, mais n'a pas estimé qu'il ne pouvait pas être réécrit. Qu'attend le parlement pour le reproposer ?

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Spartiate » 22 sept. 2019, 19:07:10

Je ne vois pas comment ils pourraient le réécrire sans être de nouveau censuré. Le Conseil Constitutionnel a très bien agi en rappelant que ça donnait toute latitude à l'exécutif d'apprécier lui-même les motifs susceptibles de justifier l’interdiction de manifester.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2469
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par les orteils » 22 sept. 2019, 19:10:32

Le droit de manifester existe, pas celui de casser. IL est normal que ceux qui ont cassé soient interdits de manifester. L'autre solution est de leur faire payer les dégradations. Tu casses tu paies.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Spartiate » 22 sept. 2019, 19:26:11

Le Conseil Constitutionnel a estimé que ce n'était pas "normal" justement et qu'il fallait prouver que les "actes violents" avaient un lien avec la manifestation visée par l'interdiction et que ces actes violents devaient être relativement récents. Pas question d'interdire à un ancien casseur repenti le droit de manifester donc. Bref, les parlementaires peuvent toujours compléter l'article mais il deviendra tellement restrictif qu'il concernera un pelé et deux tondus. D'ailleurs, fait étonnant, le président lui-même avait saisi le Conseil constitutionnel sur cet article.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2469
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par les orteils » 22 sept. 2019, 20:09:29

Spartiate a écrit :
22 sept. 2019, 19:26:11
Le Conseil Constitutionnel a estimé ... qu'il fallait prouver...
D'accord.
Spartiate a écrit :
22 sept. 2019, 19:26:11
que les "actes violents"
Les guillemets, c'est pour ?
Spartiate a écrit :
22 sept. 2019, 19:26:11
... que ces actes violents devaient être relativement récents.
On le sait. Faut le prouver, d'accord.
Spartiate a écrit :
22 sept. 2019, 19:26:11
Pas question d'interdire à un ancien casseur repenti le droit de manifester donc.
Ah bon, ils se se sont repentis ?
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Spartiate » 22 sept. 2019, 20:26:33

Les "actes violents", c'est la formulation retenue par les parlementaires et censurée par le Conseil, qui a considéré que c'était trop imprécis, trop large et que ça pouvait donner lieu à toutes les interprétations possibles.

Quand je parlais de "repentis", j'émettais l'hypothèse de quelqu'un condamné par le passé pour des faits qui commencent à dater. Il a déjà purgé sa peine, on ne va pas le punir une deuxième fois en l'interdisant de manifester. Le Conseil Constitutionnel, là encore, a considéré que les parlementaires auraient du définir une ancienneté maximale de la condamnation.

Franchement, ça fait beaucoup de procédures pour pas grand-chose. L'arrestation a posteriori reste la plus efficace.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3772
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Gilets jaunes : Explosion de violence à Paris

Message non lu par Cheshire cat » 22 sept. 2019, 20:27:53

les orteils a écrit :
22 sept. 2019, 19:10:32
Le droit de manifester existe, pas celui de casser. IL est normal que ceux qui ont cassé soient interdits de manifester. L'autre solution est de leur faire payer les dégradations. Tu casses tu paies.
Y'a plus qu'à les attraper !
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré