Emmanuel Macron, un président normal

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 05 déc. 2018, 17:40:14

Emmanuel Macron fut élu président en 2017 sur une posture réformatrice. Encore récemment, il avait fait savoir qu'il n'était pas question de reculer sur la taxe carbone. Mais pourtant, après plusieurs semaines de manifestations émaillées de violence, il a remisé son projet d'augmentation de la taxe sur les carburants. Car il est bien évident que le "moratoire" cache en réalité une capitulation en rase campagne. Il se retrouve désormais très affaibli politiquement, à peine 18 mois après son élection, à tel point qu'on peut se demander comment il va réussir à faire passer les autres réformes qu'il a promises (notamment l'unification des régimes de retraites et la grande réforme de la fiscalité locale).

Rappelons qu'il avait déjà reculé au mois de janvier sur NDDL, même si cette reculade n'avait pas eu le même retentissement politique (car il s'agissait d'un projet local).

Emmanuel Macron se retrouve donc à la même enseigne que les gouvernements précédents : reporter des réformes nécessaires, suite à des blocages, des manifestations, des violences, s'en retrouver très impopulaire et durablement affaibli politiquement.

Jacques Chirac avait reculé en décembre 1986 sur la réforme universitaire, et ce recul l'avait durablement affaibli (il se dit même qu'il a perdu la présidentielle de 1988 à cause de ça).

Alain Juppé avait reculé en décembre 1995 sur la réforme des régimes spéciaux de retraites, et ce recul l'avait durablement affaibli (probablement la défaite aux législatives de 1997 a-t-elle un lien avec cette épisode).

Dominique de Villepin avait reculé en avril 2006 sur le contrat première embauche, et ce recul l'avait durablement affaibli.

Concernant Nicolas Sarkozy, je n'ai pas souvenir de reculades similaires, mais ça ne l'a pas empêché de devenir très impopulaire.

François Hollande recula en décembre 2013 sur l'écotaxe, dans des conditions similaires (mais lui, il a été affaibli par plein de choses).

Avec Emmanuel Macron, nous avons donc un président qui, comme ses prédécesseurs, se retrouve très affaibli politiquement, alors que son mandat est loin d'être terminé, après avoir reculé suite à des manifestations monstrueuses, et dont la suite du mandat risque ressembler à un long chemin de croix.

Reste une question : peut-on en vouloir à ces dirigeants politiques d'être ainsi confrontés à de telles difficultés ? Le peuple français étant ce qu'il est, à l'impossible nul n'est tenu.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7680
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 05 déc. 2018, 23:08:41

Les mêmes erreurs entrainent les mêmes effets. Vouloir passer des réformettes (c'est bien de cela dont il s'agit) coûteuses pour le plus grand nombre au profit de la satisfaction d'une minorité idéologique ou sociétale ne va plus passer.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 05 déc. 2018, 23:13:52

Les réformes que tu as proposées ça et là par le passé étaient, elles aussi, coûteuses pour le plus grand nombre. Elles n'ont aucune chance de voir le jour. Si tu étais président (si tant est que tu puisses être élu avec un programme libéral), tu te normaliserais toi aussi au bout de 18 ans de mandat.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7680
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 05 déc. 2018, 23:22:40

johanono a écrit :
05 déc. 2018, 23:13:52
Les réformes que tu as proposées ça et là par le passé étaient, elles aussi, coûteuses pour le plus grand nombre. Elles n'ont aucune chance de voir le jour. Si tu étais président (si tant est que tu puisses être élu avec un programme libéral), tu te normaliserais toi aussi au bout de 18 ans de mandat.
Je ne promets que des réformes qui rapportent consistant à équilibrer les budgets publics et ensuite à diminuer les impôts. Je suis aussi tenant du dur labeur, et travailler a toujours rapporté.

Sinon, si je pouvais être élu président pour un mandat de 18 ans, je ferais de grandes choses. :woohoo2:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 05 déc. 2018, 23:24:38

Hausses des carburants annulées, ISF en débat… les reculades du gouvernement

La hausse des taxes carbone et la loi Alimentation sont les victimes collatérales de la crise des Gilets jaunes qui a fait resurgir le débat sur la suppression de l’ISF.

Image

Article complet sur http://www.leparisien.fr/economie/hauss ... 961790.php

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 05 déc. 2018, 23:25:35

Hector a écrit :
05 déc. 2018, 23:22:40
johanono a écrit :
05 déc. 2018, 23:13:52
Les réformes que tu as proposées ça et là par le passé étaient, elles aussi, coûteuses pour le plus grand nombre. Elles n'ont aucune chance de voir le jour. Si tu étais président (si tant est que tu puisses être élu avec un programme libéral), tu te normaliserais toi aussi au bout de 18 ans de mandat.
Je ne promets que des réformes qui rapportent consistant à équilibrer les budgets publics et ensuite à diminuer les impôts. Je suis aussi tenant du dur labeur, et travailler a toujours rapporté.

Sinon, si je pouvais être élu président pour un mandat de 18 ans, je ferais de grandes choses. :woohoo2:
Je voulais dire 18 mois.

Tu promets surtout du sang et des larmes. Moi, ça ne me déplaît pas. Mais je doute qu'une majorité de Français soit de cet avis.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7680
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 05 déc. 2018, 23:27:46

Oui, je suis churchillien sur le sujet. C'est ce que promettait Fillon d'ailleurs, sans trop le dire. Le prochain président pourrait bien d'ailleurs se faire élire sur cette musique, celle de Thatcher ou de Reagan. Perso, cela m'irait très bien.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 05 déc. 2018, 23:30:18

Mais ça n'ira pas aux Français...

Avatar du membre
albert
Messages : 9997
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par albert » 06 déc. 2018, 06:19:38

Je ne vois pas les choses de cette façon. D'abord, dire que Macron a été élu « sur une posture réformatrice » ne me semble pas totalement juste car elle semble vouloir dire que les Français avaient de l'appétence pour les réformes qu'il proposait, or c'est une vision fausse dès le départ puisque son programme (qui n'est rien d'autre que l'application des politiques voulues par l'UE) est dans la continuité de ce qu'ont fait ses prédécesseurs. Macron n'a obtenu que 24% des voix au premier tour. S'il a été élu, c'est grâce au « dégagisme » qui a éliminé un grand nombre de candidats et grâce au repoussoir qu'a représenté Marine Le Pen au second tour. C'est notre régime présidentiel et le scrutin majoritaire aux législatives qui lui ont permis d'accéder au pouvoir. Avec d'autres institutions il n'y serait jamais parvenu.

Ensuite, dire qu'il est affaibli parce qu'il a reculé est une seconde erreur. C'est l'inverse : il a reculé parce qu'il est affaibli. Sa chute dans les sondages est bien antérieure à sa reculade. Idem pour Hollande, Sarkozy, Chirac...
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 09 déc. 2018, 21:49:52

Agnès Verdier-Molinié : «Macron ne doit pas faire du Chirac ou du Hollande»

TRIBUNE - Le président va parler lundi soir. Souhaitons qu'il ne s'abandonne pas aux facilités de ses prédécesseurs, qui ont grandement contribué aux difficultés que la France connaît aujourd'hui, s'inquiète la directrice de la Fondation Ifrap (think-tank libéral)*.

Image

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/vox/economie/201 ... llande.php
Ma pauvre Agnès, vous avez bien raison de vous inquiéter... :star8:

Avatar du membre
Hector
Messages : 7680
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 09 déc. 2018, 21:52:31

Tout à fait raison, Agnès devra attendre 2022 pour le moins.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 09 déc. 2018, 21:56:03

Mais même en 2022, l'histoire bégaiera. Encore et toujours. Parce que les Français sont ainsi faits que les meilleures volontés réformatrices seront toujours contrecarrées par des mouvements sociaux massifs.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7680
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 09 déc. 2018, 21:59:25

Tant que des gens comme Macron se feront élire, il en sera ainsi. Son programme était inconsistant, je le savais. Mais combien ici le supportaient ? Tous y compris ceux qui sont les plus amers aujourd'hui.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 26031
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 09 déc. 2018, 22:04:13

Ce que tu ne veux pas admettre, c'est que c'eût été encore pire avec Fillon. Lui, il avait un programme très révolutionnaire sur certains points. Mais même s'il avait été élu, il aurait reculé, lui aussi, face à la pression populaire.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7680
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 09 déc. 2018, 22:07:31

Il avait un programme adapté au besoin de la France de 2017-2022 et il y avait moyen de l'expliquer et de faire passer quelques couleuvres. Son programme n'était pas dirigé contre le petit peuple.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : signora