Emmanuel Macron, un président normal

Avatar du membre
johanono
Messages : 26192
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 09 déc. 2018, 22:13:33

Je te rappelle qu'il avait, notamment, promis la baisse des remboursements d'assurance-maladie. En soi, il y avait une certaine cohérence à ça : ne plus rembourser la bobologie pour mieux prendre en charge les traitements les plus onéreux. Sauf qu'une polémique a éclaté, et qu'il est revenu en arrière. Pendant la campagne... Il n'a même pas attendu qu'il y ait des manifestations contre lui, il a plié devant quelques polémiques médiatiques alimentées sur les réseaux sociaux. Comment croire sincèrement qu'il aurait résisté face aux innombrables conflits sociaux que l'application de son programme aurait forcément suscités ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52826
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Nombrilist » 10 déc. 2018, 07:38:41

johanono a écrit :
09 déc. 2018, 22:13:33
Je te rappelle qu'il avait, notamment, promis la baisse des remboursements d'assurance-maladie. En soi, il y avait une certaine cohérence à ça : ne plus rembourser la bobologie pour mieux prendre en charge les traitements les plus onéreux. Sauf qu'une polémique a éclaté, et qu'il est revenu en arrière. Pendant la campagne... Il n'a même pas attendu qu'il y ait des manifestations contre lui, il a plié devant quelques polémiques médiatiques alimentées sur les réseaux sociaux. Comment croire sincèrement qu'il aurait résisté face aux innombrables conflits sociaux que l'application de son programme aurait forcément suscités ?
A mon avis, il s'est surtout pris une bordée de la part du lobby pharmaceutique.
Les intelligences artificielles, certaines seront de formidables ennemis qu'il faudra combattre.

Avatar du membre
Hector
Messages : 7800
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Hector » 10 déc. 2018, 21:57:39

johanono a écrit :
09 déc. 2018, 22:13:33
Je te rappelle qu'il avait, notamment, promis la baisse des remboursements d'assurance-maladie. En soi, il y avait une certaine cohérence à ça : ne plus rembourser la bobologie pour mieux prendre en charge les traitements les plus onéreux. Sauf qu'une polémique a éclaté, et qu'il est revenu en arrière. Pendant la campagne... Il n'a même pas attendu qu'il y ait des manifestations contre lui, il a plié devant quelques polémiques médiatiques alimentées sur les réseaux sociaux. Comment croire sincèrement qu'il aurait résisté face aux innombrables conflits sociaux que l'application de son programme aurait forcément suscités ?
Le Fillon qui a fait la campagne était déjà cramé.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 26192
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par johanono » 10 déc. 2018, 22:01:12

Sauf erreur de ma part, la polémique sur sa proposition de réforme de l'assurance-maladie avait éclaté en décembre 2016, donc avant que n'éclate le scandale que l'on sait.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19906
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Emmanuel Macron, un président normal

Message non lu par Jeff Van Planet » 16 déc. 2018, 11:09:41

Nombrilist a écrit :
10 déc. 2018, 07:38:41
johanono a écrit :
09 déc. 2018, 22:13:33
Je te rappelle qu'il avait, notamment, promis la baisse des remboursements d'assurance-maladie. En soi, il y avait une certaine cohérence à ça : ne plus rembourser la bobologie pour mieux prendre en charge les traitements les plus onéreux. Sauf qu'une polémique a éclaté, et qu'il est revenu en arrière. Pendant la campagne... Il n'a même pas attendu qu'il y ait des manifestations contre lui, il a plié devant quelques polémiques médiatiques alimentées sur les réseaux sociaux. Comment croire sincèrement qu'il aurait résisté face aux innombrables conflits sociaux que l'application de son programme aurait forcément suscités ?
A mon avis, il s'est surtout pris une bordée de la part du lobby pharmaceutique.
je partage cet avis.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré