Election présidentielle américaine de 2020

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52661
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Nombrilist » 13 janv. 2019, 13:02:59

La discrimination positive, non merci.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 7110
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Yakiv » 13 janv. 2019, 13:19:57

Nolimits a écrit :
13 janv. 2019, 12:26:32
Yakiv a écrit :
13 janv. 2019, 12:14:38
A partir de là, on peut se demander par exemple combien de temps elles vont être écartées de la présidence américaine ou française. D'où l'idée ensuite de "forcer le destin" et d'obtenir une "première" afin de remettre à 0 les compteurs.
En France, tout au moins, elles ne sont pas "écartées", elles ont perdu les élections, c'est tout (Marine, Ségolène). Qu'est ce qu'on fait ? Parce que ce sont des femmes, on "force le destin" pour avoir Marine ou Ségolène comme PR en France ? Pour ma part, non merci (avec ces 2 là).
Aux US, Hillary a perdu. Point. (bon, là, effectivement, j'aurai aimé qu'on "force le destin", mais pas parce que c'est une femme, mais juste pour pas voir "l'autre" comme maître du monde.
Effectivement, mais ce raisonnement peut être tenu dans le cadre d'une primaire entre 2 candidats équivalents (sur le projet et les compétences), ça ne me choquerait pas.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24801
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par El Fredo » 13 janv. 2019, 15:08:39

Nombrilist a écrit :
13 janv. 2019, 13:02:59
La discrimination positive, non merci.
Aux USA ça se justifie parfaitement vu leur histoire.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12984
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Baltorupec » 13 janv. 2019, 15:38:04

El Fredo a écrit :
13 janv. 2019, 15:08:39
Nombrilist a écrit :
13 janv. 2019, 13:02:59
La discrimination positive, non merci.
Aux USA ça se justifie parfaitement vu leur histoire.
Peut être qu'ils devraient arrêter de penser en système de caste.

Après de toute façon quasiment personne, ni noir, ni blanc, aux états-unis n'est vraiment volontaire pour abolir l'apartheid intellectuel, ou un noir reste avant tout un noir et de même pour un blanc et non un individu.
Probablement la raison pour laquelle Obama le bombardeur est si considéré.
Malheureusement ce système infecte la France.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32861
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par politicien » 17 mars 2019, 12:22:52

Joe Biden, ancien vice-président de Barack Obama, bientôt candidat à la Maison-Blanche ?

"On me dit que je suis critiqué par la nouvelle gauche. Je suis le plus progressiste de tous ceux qui sont candidats à la présidence", a déclaré l'ancien vice-président de Barack Obama dans un lapsus…

Image



Joe Biden a huilé son discours de présidentiable, samedi dans le Delaware, se gardant d'officialiser une candidature à la Maison-Blanche attendue par de nombreux électeurs démocrates, malgré une gaffe qui pourrait suggérer une annonce prochaine.


Un lapsus jugé révélateur par ses soutiensL'ancien vice-président de Barack Obama jouait à domicile devant un millier de militants à Dover, dans l'Etat qu'il a représenté pendant plus de trente ans au Sénat. Il s'est montré combatif et prêt à en découdre avec Donald Trump dans son discours, qui reprenait en partie un texte prononcé mardi à Washington devant des pompiers. Joe Biden, 76 ans, a ouvertement critiqué le président républicain. Il faut, selon lui, restaurer la "colonne vertébrale" de l'Amérique, qui a besoin de retrouver un "consensus" pour dépasser des divisions créées par la Maison-Blanche.

(...)



Europe1 .fr
Article complet sur https://www.europe1.fr/international/jo ... 1552810292
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1895
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Spartiate » 17 mars 2019, 12:40:15

Généralement, lorsqu'un candidat se dit "le plus progressiste de tous", ça signifie que c'est celui qui est le plus compatible avec les intérêts du marché. Il y a un glissement vers la gauche au sein du Parti démocrate, il faut bien que quelqu'un incarne la vieille ligne Clinton-Obama-fric et ce sera en la personne de Joe Biden.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8870
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Nolimits » 17 mars 2019, 13:28:35

Spartiate a écrit :
17 mars 2019, 12:40:15
Généralement, lorsqu'un candidat se dit "le plus progressiste de tous", ça signifie que c'est celui qui est le plus compatible avec les intérêts du marché.
Je ne sais pas aux US, mais chez nous, c'est clair.
Il y a de cela bien longtemps, "progressiste" signifiait "progrès social", maintenant, cela signifie clairement être dans la roue du néolibéralisme dévastateur. J'aurais plus confiance dans les "réactionnaires" pour améliorer les conditions de l'humain. :(
Simple glissement sémantique ou idéologie "progressiste" dévoyée ?

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1895
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Spartiate » 17 mars 2019, 14:18:09

C'est un glissement sémantique, qui permet aux progressistes de qualifier ses adversaires de populistes, avec tout ce que ça implique comme "conséquences dangereuses".

C'est pour ça que je me méfierais toujours plus d'un libdem à la sauce Macron, Biden ou Clinton que d'un conservateur du PPE, par exemple.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19762
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 mars 2019, 15:04:09

Le progrès signifie adapter les lois à la société. Comme la société s'organise selon les modes de production à sa disposition, il faut adapter les lois au fur et à mesure que la technologie progresse.

les gros droitards ne veulent pas en entendre parler, ils préfèrent garder leurs intérêts et que rien ne change. Mais les pires sont l'ED réac qui affrime qu'il suffirait d'avoir des frontières pour pouvoir revivre comme on vivait avant. Les gros beaufs!
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 1895
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Spartiate » 17 mars 2019, 15:10:52

Le progrès serait donc d'adapter les lois aux problèmes environnementaux actuels pour qu'elles soient plus coercitives vu qu'apparemment, tout le monde s'accorde qu'il y a urgence, et que personne ne fait rien malgré les libertés qui sont accordées.

Ah, mais attendez... :)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 19762
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 mars 2019, 15:13:12

la coercition est la plupart du temps mauvaise et de droite. deux choses qui sont des repoussoirs pour moi.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 8870
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Nolimits » 17 mars 2019, 15:18:31

Spartiate a écrit :
17 mars 2019, 15:10:52
Le progrès serait donc d'adapter les lois aux problèmes environnementaux actuels pour qu'elles soient plus coercitives vu qu'apparemment, tout le monde s'accorde qu'il y a urgence, et que personne ne fait rien malgré les libertés qui sont accordées.
En tout cas c'est une référence qui me paraît bien plus raisonnable et sensée que la référence "Fric" qui est la plus coercitive à l'heure actuelle : quand on ferme des usines qui gagnent du l'argent pour gagner encore plus de fric en allant exploiter des ressources humaines et matérielles à moindre coût car ne prenant en compte aucune contraintes sociales et environnementales, on est dans la coercition la plus hard.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 52661
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Nombrilist » 17 mars 2019, 16:54:43

Jeff Van Planet a écrit :
17 mars 2019, 15:13:12
la coercition est la plupart du temps mauvaise et de droite. deux choses qui sont des repoussoirs pour moi.
Pourtant, pour avoir des trottoirs propres et des automobilistes courtois en IdF, je ne verrais comme solution que la répression vidéosurveillée.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 25977
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par johanono » 17 mars 2019, 19:01:27

Spartiate a écrit :
17 mars 2019, 12:40:15
Généralement, lorsqu'un candidat se dit "le plus progressiste de tous", ça signifie que c'est celui qui est le plus compatible avec les intérêts du marché. Il y a un glissement vers la gauche au sein du Parti démocrate, il faut bien que quelqu'un incarne la vieille ligne Clinton-Obama-fric et ce sera en la personne de Joe Biden.
En effet. Aux Etats-Unis, progressiste = centriste. Donc Biden représente l'aile très centriste du Parti démocrate. Comme Clinton. Il se dit toutefois qu'il est assez populaire auprès des classes ouvrières, je ne saurais trop expliquer pourquoi.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12984
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Election présidentielle américaine de 2020

Message non lu par Baltorupec » 17 mars 2019, 19:08:42

Jeff Van Planet a écrit :
17 mars 2019, 15:13:12
la coercition est la plupart du temps mauvaise et de droite. deux choses qui sont des repoussoirs pour moi.
Oui, les régimes communistes, socialistes sont des régimes de droites, même si on peut toujours ressortir l'argument du vrai écossais.

Les élites américaines sont parmi les plus corrompues au monde, mais je pense que tous les progressistes du monde se féliciteront si un membre du camps du bien est élu, flatant les féministes et les racialistes, même si il fait une politique à la Obama : favoriser les troubles internes dans des pays comme la Syrie, violer la souveraineté nationale de pays comme la Libye.
Du côté des républicains ce n'est pas mieux, on doit à Bush l'un des plus gros désastres humanitaire du 20ème siècle.

Trump est un butor grossier, mais pour l'instant pour un président américain qui n'a pas trop fait la guerre. Après lui, on aura le droit à un retour à la normal d'un pouvoir guerrier violent mais avec cette apparence de progrès et de "gentillesse" à la Obama qui permet de mener les politiques les plus violentes avec le soutien du camps du bien.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré