la délinquance

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 août 2010, 11:25:00

J'ai choisi le forum "actualité politique" puisqu'en ce moment la délinquance est sur le devant de la scène, Grenoble, gens du voyage, chiffres "baisse de la délinquance", enquête de victimologie...
Dans son numéro de juillet/août Alternatives Economiques consacre quatre pages entières à la délinquance, grattant un peu le verni mais me laissant largement sur ma faim.
J'ai donc réfléchi à ce que j'ai pu voir, entendre et lire. Je vais créer ce premier poste dans un but introductif : en somme je vais gratter le vernis un peu comme alternatives Economiques. J'attends beaucoup de ce débat pour me faire une idée moins "karsherisée" de la délinquance et surtout plus complète que la propagande gouvernementale ou les jérémiades au brie. Je vous propose trois grand thème : La perception de la délinquance : enquêtes, sondages, chiffres, sécurité; la stigmatisation ; les acteurs : la société, les parents, l'individu

La perception de la délinquance : enquêtes, sondages, chiffres, sécurité
Une nouvelle enquête de SOFRES montre que plus de 60% des français ne se "sentent pas en sécurité". Ce genre d'enquête, appelée "enquête de victimologie" revient à demander à chacun s'il se sent victime de délinquance ou pas. Ces enquêtes montrent une augmentation ininterrompue du sentiment dit "d'insécurité". Rappelons que la "sécurité" est un des trois "droits fondamentaux" de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Ces sondages ont la faiblesse d'être fait sur "un échantillon représentatif" et de poser des questions assez vagues "avez vous été victime d'un délit", "vous sentez vous en sécurité"... Alors que la prévention multiplie les campagne choc (viol, pédophilie, sécurité routière...) et montre combien chacun de nos geste nous met en danger, ce manque de précision a peut être un impact fort dans les résultats.

Viennent ensuite les chiffres dits "officiels" venant de la police, on en distingue trois type :
nombre de plainte et main courante, nombre d'enquête, nombre d'arrestation. Le plus cité étant le nombre d'enquête puisque considéré comme le plus fiable. Or, force est de constater que le nombre d'enquête pour délinquance a globalement baissé ces deux dernières années. Alternatives économique montre cependant dans un graphique (que je donnerai si vous le désirez) que c'est surtout le nombre de vol (à la tire ou non) qui a très fortement baissé. Les violences, usurpation d'identité, fraude (en France, ce sont des délits, pas des crimes, contrairement aux USA) on quant a elle augmenté un peu de manière régulière depuis 2006 (elles avaient baissé de 2003 à 2006).
La baisse des vols s'explique entre autre par le fait que le matériel électronique (MP3/4, téléphone dont smartphone...) s'est démocratisé, il n'y a plus d'intérêt à voler.

la stigmatisation
Dans ce paragraphe, il sera intéressant de séparer la gauche et les gauchistes bien que tous utilisent ce mot de novlangue un peu n'importe comment.
Les gauchistes ont inventé le mot de stigmatisation pour critiquer la "politique de classe" de la droite qui "stigmatise les jeunes des banlieues qui veulent s'en sortir". Dès lors ce concept de stigmatisation est lui même stigmatisant : ces délinquants sont des pauvres jeunes qui se battent (sic) pour s'en sortir, survivre, comme les héros antiques, ils doivent nettoyer les écuries d'augias, conquérir la riche troie, eux qui logent dans la ville basse.
A l'opposé, on a "le karsher". L'ensemble des deux forme un scandale.
Le karsher c'est cool si on veut nettoyer un mur sale, seul problème, ça enlève le verni. La politique "anti-stigmatisation" des gauchistes, reprise par la gauche, elle, faute de pouvoir protéger la mousse, donne des racines au liseron.
Explicitons la métaphore : le verni c'est quoi : les jeunes qui veulent s'en sortir, et qui volent une fois ou deux, mais qui finissent par réussir dans une république où la méritocratie est encore dans les mentalités.
Le karsher les abîme bien ces gens. Mais le problème c'est qu'il ne va pas en profondeur, et le liseron se développe : trafic de drogue dure, violences en bande (qui a donc besoin de meneurs)... Mais pour se développer, il a besoin d'engrais, largement donné par les gauchistes qui crient au scandale lorsqu'un policier, en train d'interpeler un braqueur, doit lui tirer dessus lorsque le braqueur sort son arme de point. Le braqueur est "présumé innocent", pas le policier.

les acteurs : la société, les parents, l'individu

Je me base ici sur l'étude d'un modèle microcosmique : le lycée.
L'individu sera donc l'élève, l'autorité le professeur.
L'élève commet un délit : il insulte, frappe, manque caractéristiquement de respect à son professeur. Donc sanction.
->réaction de l'élève : surenchère
->réaction des parents : "mon fils ne peut pas avoir fait ça"
->obligation du professeur de se justifier (quelle honte d'ailleurs)
->la clef (selon moi) de la délinquance, la réplique qui tue, donnée de coeur par la mère et l'enfant : "C'est pas grave".

Société de consommation qui est capable de faire réduire le nombre de vol, en créant moins de "pauvre gosse qui doivent s'en sortir", mais qui donne tout comme bien de consommation. Le professeur aussi est un bien de consommation et s'il casse, ça se remplace non? "On vous paie pour ça".
Pour moi il n'y a pas de fainéant, de délinquant cronique... à l'école, juste des élèves consommateur de professeurs, appuyé par leurs parents.

A vous de jouer, de m'éclaircir l'esprit; Merci d'avance et bon débat.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 01 août 2010, 12:04:00

Deuxième point :
Les différents types de délinquance ...

- Délinquance juvénile = voleur de pomme à l'étalage ????
- Délinquance adolescente = Deal de drogue ????... vol à la tire... violences aux personnes, (meurtre???)???
- Délinquance = deal, braquage à main armée, meurtre, viols en réunion ????
- Délinquance en cols blancs = falsifications de comptes, faux et usage de faux, ???
- Délinquance financière = évasion fiscale, cavalerie, détournements de fonds, abus de biens sociaux ???...
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 août 2010, 12:06:00

meurtre???
c'est pas de la délinquance
braquage à main armée, meurtre, viols en réunion
idem
- Délinquance en cols blancs = falsifications de comptes, faux et usage de faux, ???
- Délinquance financière = évasion fiscale, cavalerie, détournements de fonds, abus de biens sociaux ???...
j'en parle, je l'évoque rapidement quand je dis qu'elle augmente toujours...

juste une chose pourquoi dire "deuxième point"?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 01 août 2010, 12:13:00

Point numéro 1 : la délinquance - c'est toi qui envoie le sujet... et qui questionne... en forme de globalité.
Point numéro 2 : les différents types de délinquances : à moins qu'on mette tout dans le même sac, si on veut y voir plus clair va falloir saucissonner. Mais si tu as déjà répondu au point numéro 1, le tien, effectivement, le point numéro 2 n'a pas lieu d'être.
Point numéro 3 : ??? pour l'instant j'attends de savoir comment on différencie toutes les délinquances pour y venir.
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 01 août 2010, 12:17:00

Des mineurs sont parfois meurtriers...
http://www.google.fr/search?source=ig&h ... =&q=meurtr…

...ce sont alors des assassins ou des délinquants ???
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Conscience

Message non lu par Conscience » 01 août 2010, 12:20:00

.
Pour moi les problèmes de masse sont avant tout des problèmes d individu,consommé du professeur ?

la perte des valeurs morale,de la conscience sont pour beaucoup dans la dégradation des relations avec et dans la société,

aujourd hui les gens respectés sont ceux qui ont de l argent,pas des valeurs,je comprends que tout soit détraqué,

la seule issue pour s en sortir dans ces quartiers ce n est pas le travail,déjà il n y en a de moins en moins,en plus de ça

au prix qu il est payé,il ne laisse aucun espoir ils ont l exemple de leurs parents c est bien suffisant,pour ne pas faire pareil.

Je serai presque tenté de leur donné raison !

la politique qui consiste à les stigmatiser,à plus de répression ça ne fera pas avancer le schimblickkk.

La société créait cette délinquance,la société la paie.Enfin ce n est pas la politique du moment qui va l enrayer

je dirai même qu elle va l accroitre.

Je ne suis pas sure de répondre à tes interrogations,d ailleur je ne les ai pas bien comprises ?

Conscience

Message non lu par Conscience » 01 août 2010, 12:26:00

.
KALIKO,met de l eau à mon moulin en parlant -
Délinquance en cols blancs = falsifications de comptes, faux et usage de faux, ???
- Délinquance financière = évasion fiscale, cavalerie, détournements de fonds, abus de biens sociaux ???...

Ce que je regrette c est que l on ne fasse rien contre ceux là,qui sont bien plus dangereux et qui mettent notre pays à mal.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 août 2010, 12:27:00

S'il te plait, le tout en un seul message.
sinon, l'homicide (meurtre, assassinat, involontaire), le viol, tout ce qui est à main armé sont des crimes et non des délits, on ne parle donc plus de délinquance.

il y a différentes "classes" de délits, la 4ème par exemple comporte le délit de faire un excès de vitesse de plus de 30km/h.

aujourd hui les gens respectés sont ceux qui ont de l argent,pas des valeurs
chacun est respecté, mais il faut savoir par qui. Va dans la rue, c'est pas celui qui a de l'argent qui est respecté.
la seule issue pour s en sortir dans ces quartiers ce n est pas le travail
le travail est une issue pour certain car il peut déboucher sur la réussite et l'accomplissement.
la politique qui consiste à les stigmatiser
qui fait cette politique aussi?
La société créait cette délinquance,la société la paie.
Je te rapporte au mythe de gigès, c'est l'individu social qui crée la délinquance pas la société qui crée le délinquant. On test les limites, si on arrive à les passer sans se faire prendre on continue ad vitam aeternam.
Je ne suis pas sure de répondre à tes interrogations,d ailleur je ne les ai pas bien comprises ?
j'ai introduit un débat pour pouvoir y trouver toutes les visions possibles et mieux comprendre. Il n'y a aucune interrongation dans mon message.
Ce que je regrette c est que l on ne fasse rien contre ceux là,qui sont bien plus dangereux et qui mettent notre pays à mal.
en France, ouaip, et ceux qui surveille sont aussi parfois les délinquants (lire Montaldo : le marché au voleur)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 août 2010, 13:27:00

Je croyais qu'hormis les violence aux personnes, talonnette avait resolu ce fleau du temps où, ministre de l'intérieur il se fit élire Président de la République sur un bilan pretendument élogieux

Conscience

Message non lu par Conscience » 01 août 2010, 13:33:00

wesker a écrit :Je croyais qu'hormis les violence aux personnes, talonnette avait resolu ce fleau du temps où, ministre de l'intérieur il se fit élire Président de la République sur un bilan pretendument élogieux

.

Ca c est pour ceux qui croient encore ) ZORRO !

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 août 2010, 13:53:00

Tout à fait.

Mais, je crois qu'ils sont, heureusement, de moins en moins nombreux !

Avatar du membre
artragis
Messages : 7962
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 août 2010, 14:16:00

wesker a écrit :Je croyais qu'hormis les violence aux personnes, talonnette avait resolu ce fleau du temps où, ministre de l'intérieur il se fit élire Président de la République sur un bilan pretendument élogieux
??? jamais prétendu quoi que ce soit, il disait juste qu'il l'avait diminué...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 01 août 2010, 14:20:00

Ah bon, diminué...C'est san doute grâce aux GIR qu'il institua sous Villepin pour les supprimer ensuite en dépit du travail de terrain efficace effectué par ces unités !

Avatar du membre
KALIKO
Messages : 498
Enregistré le : 20 juil. 2010, 00:00:00
Localisation : 69100
Contact :

Message non lu par KALIKO » 01 août 2010, 16:40:00

délinquance 
  nom féminin singulier 

1  (droit) ensemble des infractions relevant des tribunaux correctionnels
2 par extension ensemble des infractions aux lois, y compris les crimes et contraventions
Dictionnaire Français Définition Synonyme  Image
PAS MORT ?... PLUS FORT !

Avatar du membre
sarkonaute
Messages : 1388
Enregistré le : 14 mars 2010, 00:00:00

Message non lu par sarkonaute » 01 août 2010, 16:43:00

la solution est simple.
250 ans de prison pour le moindre vol, comme aux Etats-Unis.
Tous ensemble pour un nouveau rêve bleu avec Nicolas Sarkozy en 2012

Image

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré