Chine: la marée noire dans le nord-est

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 août 2010, 17:50:00

je ne veux pas te prendre à parti,mais dans ce cas si il n avait pas fait l économie de travaux,alors qu ils étaient informés,ce ne serait pas arrivé de même que ce que Nombrilist dit ,les accidents pour la plupart ne sont pas du à une collision de bateau,mais des bateaux défectueux qui ne devraient pas être en mer,
En fait, je n'en sais rien (je parle de l'état des bateaux). On l'a dit, mais on a aussi parlé d'"avions poubelles" contre toute évidence, donc, je me méfie. Tout bateau ne quitte un port qu'en produisant son certificat de navigabilité. Qui snt décernés annuellement par de grandes firmes mondiales renommées.
et ne parlons pas du dégazage sauvage
Ces dégazages sont une plaie, et qui coûte cher en pollution, en surveillance par hélicoptères ou avions, etc.  Mais pourquoi et comment ont-ils lieu ? Il serait très simple, lorsqu'un pétrolier a déchargé, de lui intrdire la sortie du port tant qu'il n'a pas un certificat de lavage de ses calles. J'imagine bêtement que ces installations font défaut, ce qui est d'autant plus étonnant que les lieux de déchargement du pétrole sont rares et bien connus (Le Havre, Rotterdam, etc).

Pour les zassociations, il y a longtemps que je les considère plus bruyantes qu'intéressantes icon_cool  
Il serait plus fondé de décréter que tout batau qui aura dégazé en mer verra son dernier port d'escale mis à contribution !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 07 août 2010, 18:02:00

 
J'imagine bêtement que ces installations font défaut, ce qui est d'autant plus étonnant que les lieux de déchargement du pétrole sont rares et bien connus (Le Havre, Rotterdam, etc).
Tu imagines vraiment bêtement...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 07 août 2010, 21:31:00

Si ces installations ne font pas défaut, comment un navire ayant déchargé peut-il reprndre la mer sans avoir fait laver ses calles ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 07 août 2010, 22:01:00

Parce que les contrôles font défaut.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 07 août 2010, 22:59:00

mps a écrit :Tout bateau ne quitte un port qu'en produisant son certificat de navigabilité. Qui snt décernés annuellement par de grandes firmes mondiales renommées.
Oui oui, un peu comme les agences de notation qui décernaient des triple A à des organismes financiers plombés jusqu'au coup par des actifs pourris.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 08 août 2010, 08:44:00

Ou les sociétés de certification comme  la Rina qui laissent l'érika naviguer alors que c'était une poubelle ....

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 août 2010, 10:08:00

Résumons.

Le pétrolier d'adresse à un armateur pour louer ses services de transport.
Il précise que tout bateau devra évidemment être certifié.
Dès lors, ce n'est pa au pétrolier d'aller vérifier chaque rafiot, bien entendu.

S'il y a eu combine entre l'armateur et la Rina, ce sont bien eux les responsbles.

Quand tu envoies un paquet par chemin de fer, pourrait-on te faire grief du fait qu'un wagon avait une roue voilée ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 08 août 2010, 10:20:00

Cela n'a aucun rapport.

Dans le cas de l'érika et de nombres d'autres contrats de transports, il y a l'affrêteur (total dans ce cas), le propiétaire du bateau (armateur) et la société de certification.

Il me semble bien d'ailleurs que ce sont les 3 entités qui ont été poursuivies.

Le fait d'affrêter ne dispense pas de vérifier les conditions de sécurité. On imagine bien un affrêteur louant un camion pour 3 jours avec des pneux crevés, un moteur qui bave de l'huile et des freins déficients. Crois tu que celui ci pourrait circuler sur nos routes ? Certes non, bien sur et le fait d'être un simple affrêteur ne désengagera pas celui ci de ses responsabilités.

Si la boite de certification a menti, libre a l'affrêteur d'assigner ensuite cette boite devant la justice pour obtenir réparation de son préjudice.

Tout le monde était au courant, mais tout le monde y trouvait son compte :
total qui a bénéficié de prix défiants toute concurrence
l'armateur qui continue à louer un bateau hors d'age et largement amorti.
la boite de certification qui en prolongeant le parc maritime de certains armateurs fidélise ainsi une clientèle qui recherche davantage des certificats que de réelles mesures de controle.

C'est exactement le même pb que pour le nettoyage des cuves. Cela coute beaucoup moins cher de le faire en mer, car le bateau n'a pas à être immobilisé.

L'économie est ainsi faite, elle n'est pas vertueuse, et elle recherche le profit maximum.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 août 2010, 10:24:00

mps a écrit :Quand tu envoies un paquet par chemin de fer, pourrait-on te faire grief du fait qu'un wagon avait une roue voilée ? icon_biggrin
Quand tu envoies un paquet par chemin de fer, ce n'est pas toi qui affrète le train. Mauvais exemple, essaie encore. Ce système est expressément conçu pour diluer les responsabilités et les faire porter sur des lampistes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 août 2010, 18:54:00

Le fait d'affrêter ne dispense pas de vérifier les conditions de sécurité. On imagine bien un affrêteur louant un camion pour 3 jours avec des pneux crevés, un moteur qui bave de l'huile et des freins déficients. Crois tu que celui ci pourrait circuler sur nos routes ? Certes non, bien sur et le fait d'être un simple affrêteur ne désengagera pas celui ci de ses responsabilités.
Erreur !  Que tu loues un wagon ou que tu envoies un colis, tu es le client d'une société de transport et, à ce titre, tu n'as aucune responsabilité pour peu que tu aies contracté avec une société agrée.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 08 août 2010, 19:04:00

mps a écrit :Que tu loues un wagon ou que tu envoies un colis, tu es le client d'une société de transport et, à ce titre, tu n'as aucune responsabilité pour peu que tu aies contracté avec une société agrée.
Ce qui, encore une fois, n'a rien à voir avec l'affrétage d'un bateau.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 08 août 2010, 19:18:00

Ou avec l'affrètement tout court .... car c'est la même chose avec les camions ou les trains (si si on peut en affrèter ...)
Mps confond tout simplement avec le transport classique.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 août 2010, 22:15:00

Non, toute location de volume pour le transport de marchandises est le même type de contrat.

A fourgue son produit à B, qui s'engage à l'acheminer et prend la responsabilité de cet acheminement.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 août 2010, 09:56:00

Mais alors qu'est ce que l'affrètement ??? pourquoi ce mot existe t'il ? pourquoi entraine t'il des responsabilités ?

Tu t'enfonces Mps .... toi qui disait dans un autre sujet que tu n'avais pas d'idée préconçue ni ne faisait preuve de sectarisme ou de partisanisme en basant tes convictions sur la réalité, tu nous démontre par ton acharnement à nier la vérité que tout cela n'est que du vent.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 09 août 2010, 16:35:00

Logan, vois ce qu'il en est.

http://www.droit.univ-nantes.fr/labos/c ... oceanique/…

Bien entendu, dans l'hypothèse où celui qui commande l'acheminement de la marchandise a pris ses assurances quant à la navigalilité du bateau, et a été trompé, il ne peut être tenu pour responsable.

Par contre, le transporteur qui aura trompé son client ne purra s'exonérer de sa propre turpitude.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : fan2machiavel