Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Comme à l'origine
6
55%
Contemporaine
5
45%
 
Nombre total de votes : 11

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 22119
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 27 avr. 2019, 08:43:19

fan2machiavel a écrit :
25 avr. 2019, 23:03:55
A long terme juste sécuriser l'édifice coûtera beaucoup plus cher que reconstruire même à coût élevé. Je n'ai pas l'impression que tu terende compte de ce que cela peut coûter en entretien de maintenir une ruine de cette taille debout de manière sécurisée.
Sans parler des conséquences en terme de manque à gagner pour le tourisme.
Point de vue strictement financier la question ne se pose pas.
Qui plus est les fonds sont déjà sur la table à tel point que certains se demandent même si les dons n’excèdent pas déjà le coût des réparations
Tout à fait, j'ai cherché vite fait sur le net les coûts d'entretiens des "ruines" d'Oradour sur glane. Je ne les ai pas trouvé, mais j'avais déjà entendu que c'est énorme. Faut dire que des murs nus ça se détériore très vite.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Hector » 27 avr. 2019, 10:41:57

Yakiv a écrit :
26 avr. 2019, 21:06:38
Nolimits a écrit :
26 avr. 2019, 21:00:40
Yakiv a écrit :
26 avr. 2019, 20:58:04
Nolimits a écrit :
26 avr. 2019, 16:18:16
Je ne vois pas trop où tu veux en venir ? Cette hypothèse n'est pas envisagée, n'est même pas envisageable donc, ça ne sert pas à grand'chose d'en discuter, non ?
Quelle hypothèse exactement ? Que la cathédrale ne soit pas reconstruite ?
Dans ce cas j'ai envie de te dire que j'ai bien le droit de dénoncer ce qui me semble être pure folie et pure gabegie.
Je comprends et c'est ton droit le plus évident. Mais en l’occurrence, c'est vraiment échanger sur de la pure fiction : un peu comme si tu parlais du démontage de Tour Eiffel : pas grand'chose à dire sur ce sujet.
Non mais on est bien d'accord que sur ce forum, tout le monde parle dans le vide hein.
Faudrait pas croire non plus qu'il y ait un seul membre de ce forum qui soit lu par le président de la république ou un ministre ou qui puisse avoir la moindre influence sur quoi que ce soit de politique.
Tous les jours certains évoquent ici des hypothèses improbables comme supprimer les pensions chômage, quitter l'UE, etc...
Mais chacun se contente humblement de donner son avis, j'ai donné le mien, je suis contre la reconstruction.
Nous dirons que tu as exprimé un avis qui s'éloigne un peu de l'opinion moyenne nationale et de ce forum. Je n'ai pas entendu ou lu une autre personne exprimer une opinion aussi décalée.

Nous parler de l'Acropole est un argument fallacieux s'il en est (mais tu n'en es pas à cela près n'est ce pas ). Quelqu'un t'a répondu que l'Acropole a été classé étant déjà en ruine, et sans avoir un dossier de plans à postériori et de photos de l'ouvrage, ce qui complique légèrement de le remettre à neuf. Il n'empêche que si j'étais le gouvernement grec, je m'attaquerai au sujet et remettrai l'Acropole à neuf.

J'ai deux très bons examples vu en Chine: la Cité Interdite et le Palais d'Eté ont été complètement rénovés par le gouvernement chinois, y compris avec de l'argent de fondations privés. Et je peux te dire que le Palais d'Eté qui fut durement bombardé par l'alliance franco-anglais au XIXième siècle n'était pas chouette la 1ère fois que je l'ai vu en 2005.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Hector » 07 juin 2020, 16:57:06

Notre-Dame de Paris : le démontage de l'échafaudage sera lancé lundi 8 juin 2020.
Les 40.000 tubes de métal, plombés par la fonte du toit, vont être retirés un à un. Un chantier titanesque, maintes fois repoussé, qui devra sans doute durer plus de trois mois.

Par Claire Bommelaer
Publié il y a 5 heures, mis à jour il y a 3 min

La mesure de l'échafaudage de Notre Dame de Paris, 500 tonnes et plus de 40.000 tubes imbriqués les uns dans les autres, donne une idée de ce que son démontage va représenter. Lancés lundi 8 juin, les travaux pour démonter ce monstre de fer abîmé par les flammes devraient durer au moins trois mois - si tout se passe bien. Ils ont déjà nécessité des semaines de préparation, et ont pris six mois de retard, sous l'effet du mauvais temps, des grèves mais aussi du confinement. Il est pourtant urgent de s'attaquer à ce grand chantier dans le chantier, si l'on veut pouvoir restaurer et reconstruire la cathédrale.

L'échafaudage a commencé à être monté en 2018, afin de permettre la restauration de la flèche de Viollet-le-Duc. Trois jours avant l'incendie du 15 avril 2019, alors qu'il atteignait le bâtiment à mi-hauteur, il avait servi à la dépose des douze statues d'apôtres qui entouraient la flèche. Au moment de l'incendie, l'entreprise Europe Échafaudage, spécialisée dans les monuments historiques, devait poursuivre sur sa lancée et tenter d'atteindre le sommet de la cathédrale.

Heureusement, l'échafaudage avait été conçu de murs à murs, et ne reposait ni sur la charpente ni sur la flèche. Dans la nuit du 15 au 16 avril, il n'y a donc pas eu d'effets dominos et la structure a tenu debout. Par la suite, l'architecte en charge de la cathédrale, Philippe Villeneuve, a souvent rappelé que ces 500 tonnes situées au milieu de l'édifice avaient joué un rôle crucial pour soutenir les murs endommagés et contenir la chute des bois de la charpente. Des dizaines de capteurs posés sur le métal indiquaient par ailleurs qu'il était stable depuis plusieurs mois.

Le chantier du démontage a été longuement préparé. Une grue de 75 mètres de haut a été installée en janvier dernier. Deux ascenseurs ont été installés de part et d'autre de l'échafaudage pour monter les matériaux. Un nouvel échafaudage en deux parties, qui s'élève plus haut que l'ancien, a été posé. Il le stabilisera des deux côtés pour qu'il ne se déséquilibre pas pendant le démontage. Des poutres massives ont été posées pour encercler l'échafaudage. Une passerelle a été montée au-dessus de la masse, afin de permettre à des cordistes de l'entreprise Jarnias de s'accrocher et de descendre au cœur de la forêt de tubes.

À parti de lundi, ces «écureuils» devront les démonter un à un, dans un ordre préétabli, en évitant de faire bouger le reste: le démontage s'apparente à un jeu de mikado. Il faut à la fois éviter l'éclatement de l'échafaudage ou son écroulement vers l'intérieur. Des filets ont été tendus sur trois niveaux, afin de parer aux chutes, des tubes comme des hommes.

Sous l'effet des flammes et de la chute de la flèche et de la charpente, les tubes se sont partiellement tordus. Le plomb contenu dans la toiture s'est déversé et le métal est contaminé. Tous les fragments seront enduits d'un produit «surfactant», afin d'emprisonner les poussières de plomb et d'éviter de contaminer la cathédrale. Les tubes devront par ailleurs être mis dans des containers spéciaux, une fois démontés. C'est donc un chantier à la fois spectaculaire et à risques auquel les compagnons vont s'attaquer aujourd'hui. Il constitue, par sa grandeur et son contexte, une première.
Quelle lenteur sur ce chantier !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Papibilou
Messages : 10249
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Papibilou » 10 juin 2020, 11:29:50

Depuis le début je crains cet épisode de démontage. A savoir si cet échafaudage pèse sur l'édifice ou ... le maintient debout.

Avatar du membre
merlin
Messages : 2698
Enregistré le : 31 juil. 2012, 21:01:54
Localisation : BREIZH

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par merlin » 10 juin 2020, 13:36:52

on va pas tarder a être fixé. (lol)

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Hector » 10 juil. 2020, 21:23:06

L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Camille
Messages : 1315
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Camille » 10 juil. 2020, 22:55:56

C'est dommage d'avoir du attendre un an avant de se rallier à l'opinion majoritaire évidente...

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Hector » 10 juil. 2020, 23:30:51

Une opinion qui repose d'ailleurs sur la Charte de Venise qui stipule « que l’on restaure les monuments historiques dans le dernier état connu ».
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 32561
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par johanono » 10 juil. 2020, 23:45:06

Camille a écrit :
10 juil. 2020, 22:55:56
C'est dommage d'avoir du attendre un an avant de se rallier à l'opinion majoritaire évidente...
On a le droit de réfléchir à ce qu'il faut faire, non ?

sandy
Messages : 2336
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11
Parti Politique : En Marche (EM)

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par sandy » 11 juil. 2020, 08:39:25

Un an...
Quelques mois bien sûr, mais un an?
Restez chez vous!

pierre30
Messages : 9262
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par pierre30 » 11 juil. 2020, 10:57:01

Notre Dame était un bâtiment qui démontrait le savoir faire des hommes pour produire beau et durable. Les techniques dites modernes peuvent faire du beau, mais l'objectif n'est pas de bâtir pour des siècles. Mélanger les techniques du moyen âge avec celles d'aujourd'hui risquait de produire un bricolage peu harmonieux. Je crois que reconstruire à l'identique est le meilleur choix.

J'ai déjà visité des bâtiments très anciens protégés par de très belles structures métalliques, mais dans ce cas le moderne n'a pas pour but de remplacer l'original.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Hector » 11 juil. 2020, 11:19:54

Il y a 3 questions quant à re-construction:
- quand on aura enlevé l'échafaudage tordu et rouillé, il va falloir inspecter les superstructures (la voûte) et juger de son état. Que va t'on trouver et quelle conséquence ? Si la voûte n'est pas réparable et que la solidité de l'édifice est compromise, il va falloir faire une réparation lourde en faisant des fondations sur pieux, et là il faudra Bouygues ou Vinci.
- la charpente avait été faite au 13ième siècle avec du chêne pas séché et taillé sur le site à la hache. Va t'on faire de même et où va t'on trouver de braves bûcherons ? Il serait cocace qu'on le fasse faire par des migrants maliens ou des paysans orthodoxes d'Ukraine.
- va t'on utiliser des laudes en plomb pour couvrir le toit et la flèche ? Je trouve cette option osée en terme d'hygiène-santé et d'environnement.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

pierre30
Messages : 9262
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par pierre30 » 12 juil. 2020, 08:17:36

L'objectif qu'on se donne déterminera les choix. Soit on veut respecter le patrimoine, soit on veut en faire une église fonctionnelle.
Dans le premier cas on trouvera des chênes. Cela ne manque pas. Les artisans charpentiers existent aussi et seront heureux de trouver un tel chantier. Pas besoin de faire leur généalogie depuis le 12eme siècle pour s' assurer qu'ils sont les descendants des constructeurs de l'époque.
Dans le 2eme cas, si le bâtiment est dangereux on peut aller jusqu'à le raser et construire un édifice moderne.

Il est probable qu'on saura concilier les 2 objectifs.

On n'est pas obliges d'utiliser des scies à main pour couper les arbres. Il ne s'agit pas d'un chantier archeologique. Le plomb n'avait pas causé beaucoup de problèmes dans le quartier depuis des siècles. Il est certainement possible de le remplacer par un autre matériau ou simplement de l'utiliser en protégeant les ouvriers du chantier.

Tout dépend aussi du budget qu'on voudra bien allouer au chantier. Le mécénat pourrait aider.

Papibilou
Messages : 10249
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Papibilou » 12 juil. 2020, 14:37:47

La question de la reconstruction était de savoir si on reconstruit à l'identique ou pas. C'est tranché par Macron, ce sera à l'identique. Mais à l'identique ne signifie nullement utiliser les mêmes outils.
Je suis d'ailleurs ravi que l'on retrouve un jour cette flèche magnifique qui ne datait que du XIX ème mais qui allait comme un gant à l'édifice.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11502
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Reconstruction de Notre-Dame : comme à l'origine ou contemporaine ?

Message non lu par Hector » 14 juil. 2020, 00:06:40

Les mêmes outils: je ne sais pas ce que vous voulez dire. Aujourd'hui nous avons des grues modernes à tour ou télescopiques, des échafaudages métalliques, des caméras, des GPS, des robots et à la fin des ingénieurs et architectes, des techniciens et des ouvriers.
Concernant les matériaux:
- la charpente d'origine a été faite avec du chêne non séché, équarri sur le site à la hachette. On n'a pas pu faire approvisionner un tel volume de chêne sec. La découpe à la hachette est meilleur que le sciage d'un point de vue mécanique. La question se pose d'utiliser exactement le même procédé qu'en l'an 1200. Il reste à trouver les bûcherons, probablement des travailleurs de l'est ou des migrants. Nos parisiens formés à Sciences Po n'ont pas les mains suffisamment calleuses ...
- les laudes en plomb: ce matériau est dangereux, il faudrait faire autre chose ... de plus fragile. L'ardoise est par exemple trop fragile, un coup de bec d'un pigeon par -10°c et l'ardoise est fendue !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « La question de la semaine »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré