L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Répondre
En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 32027
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par johanono » 23 avr. 2019, 09:50:40

Cela fait des années que les écolos en tous genres nous expliquent que la transition écologique, loin d'être une contrainte, constitue aussi un atout pour notre économie. Ce qu'on appelle couramment "l'économie verte", c'est-à-dire l'ensemble des filières qui s'inscrivent dans cette transition écologique, représenterait ainsi un énorme gisement d'emplois.

Pourtant, on sait déjà que les panneaux solaires installés en France sont dans leur grande majorité importés en provenance de Chine. L'UE (vous savez, ce truc grâce auquel la France est censée être plus forte pour lutter contre les Américains et les Chinois) a même renoncé à se battre face à la concurrence chinoise, car elle a supprimé il y a quelques mois les taxes à l'importation qui existaient jusqu'alors sur les panneaux solaires chinois.

S'agissant des voitures électriques, voici un article qui nous apprend que la Chine est le premier producteur mondial de batteries. Autrement dit, pour fabriquer une voiture électrique, nous sommes obligés, de fait, d'acheter des batteries chinoises. Le développement des ventes de voitures électriques en Europe risque donc d'accentuer une dépendance économique vis-à-vis de la Chine. Et les emplois escomptés risquent de ne pas être au rendez-vous. Au contraire : les subventions européennes destinées au développement des voitures électriques risquent de favoriser l'emploi en Chine... Pendant ce temps, en Europe, on se soucie du problème, on discutaille, on phosphore sur la possibilité de créer éventuellement un "Airbus des batteries", mais il ne se passe pas grand-chose, l'article nous dit même que ce sont même des producteurs asiatiques qui sont en train de s'installer en Europe, et que les constructeurs européens ne semblent pas très motivés pour participer à un éventuel "Airbus des batteries".

On pourrait encore évoquer l'agriculture biologique, qui constitue elle aussi une variante de "l'économie verte" promue par certains. On sait pourtant qu'une part importante des produits bios consommés en France est importée. Quant à l'UE, elle en est encore à subventionner massivement l'agriculture conventionnelle... Là encore, il est permis de se demander si le développement de cette filière verte favorisera vraiment l'emploi en France.

A la lumière de ces différents exemples, il est donc permis de douter du potentiel de "l'économie verte" en matière de créations d'emplois. Au contraire : elle risque de favoriser surtout les importations...

Et puis accessoirement, on peut se demander, une fois encore, à quoi sert l'UE...

Perso, je pense que la transition écologique est une nécessité, pour notre environnement, pour notre santé, pour l'avenir de notre planète, mais je ne suis pas du tout certain qu'elle puisse permettre de créer des emplois. Bien au contraire... Surtout avec une UE qui ne fait pas son travail. Ce qui la rendra d'autant plus chère et d'autant plus douloureuse.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2829
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par Spartiate » 23 avr. 2019, 14:52:06

Tu prends le problème à l'envers. L'économie verte est pourvoyeuse d'emplois mais comme l'Europe a passé son tour, elle accroît effectivement sa dépendance vis-à-vis de la Chine. Mais dans l'absolu, vu qu'il y a de la demande, alors il y a un potentiel économique. La question est surtout politique.

Pareil pour l'agriculture biologique. Peu de volontarisme de la part des autorités publiques, de la FNSEA et des agriculteurs. En conséquence, un retard irrattrapable. L'Espagne et l'Italie ont fini par se partager le marché des matières premières agricoles bio, l'Allemagne est quant à elle spécialisée dans la transformation de ces produits. Il est assez loin le temps où César nourrissait ses troupes avec les terres gauloises très fertiles, le rapport de force s'est inversé.

Là encore, les agricultures se suicident. Mais c'est parce qu'ils ont trop écouté les injonctions de leur organisation professionnelle ou de l'Etat, qui sont à l'opposé de la demande réelle. Si j'en viens à donner des leçons de capitalisme, c'est que la situation est inquiétante.

Avatar du membre
Snark
Messages : 2755
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par Snark » 23 avr. 2019, 17:08:16

Oui mais en France on a l'EPR de Flamanville . C'est pas drole , oui je sais .

On a quand méme des producteurs français de photovoltaïque et de toute façon il vaut mieux prendre le train en retard
que pas du tout . Il ne tient qu'à EDF qu'a s'engager énergiquement dans la production verte .

http://www.photowatt.com/
Et pendant ce temps là le permafrost décongèle .

Avatar du membre
Caberlin
Messages : 1245
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par Caberlin » 23 avr. 2019, 18:32:05

Il y a aussi le marché de l'isolation et de la rénovation thermique. Il y en a pour des décennies.
"Ils ne se révolteront que lorsqu’ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s’être révoltés" - George Orwell, «1984»

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11178
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par Nolimits » 23 avr. 2019, 20:33:25

C'est marrant, je suis pas convaincu. On ne nous aurait pas déjà fait le coup avec la suppression de l'industrie pour les emplois de service ? On entrait dans une ère "moderne" avec des emplois "libérés"...

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 32027
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par johanono » 23 avr. 2019, 20:53:45

Spartiate a écrit :
23 avr. 2019, 14:52:06
Tu prends le problème à l'envers. L'économie verte est pourvoyeuse d'emplois mais comme l'Europe a passé son tour, elle accroît effectivement sa dépendance vis-à-vis de la Chine. Mais dans l'absolu, vu qu'il y a de la demande, alors il y a un potentiel économique. La question est surtout politique.

Pareil pour l'agriculture biologique. Peu de volontarisme de la part des autorités publiques, de la FNSEA et des agriculteurs. En conséquence, un retard irrattrapable. L'Espagne et l'Italie ont fini par se partager le marché des matières premières agricoles bio, l'Allemagne est quant à elle spécialisée dans la transformation de ces produits. Il est assez loin le temps où César nourrissait ses troupes avec les terres gauloises très fertiles, le rapport de force s'est inversé.

Là encore, les agricultures se suicident. Mais c'est parce qu'ils ont trop écouté les injonctions de leur organisation professionnelle ou de l'Etat, qui sont à l'opposé de la demande réelle. Si j'en viens à donner des leçons de capitalisme, c'est que la situation est inquiétante.
Oui, si l'UE était différente, plus efficace, plus utile, alors peut-être, en effet, que les choses seraient différentes, et que l'économie verte permettrait alors vraiment de créer des emplois.

Mais les choses étant ce qu'elles sont aujourd'hui, force est de constater que l'économie verte créera des emplois ailleurs qu'en France, et ailleurs qu'en Europe.

Avatar du membre
Hector
Messages : 11166
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: L'économie verte : un gisement d'emplois, vraiment ?

Message non lu par Hector » 23 avr. 2019, 21:14:37

L'économie verte n'est pas qu'une histoire de bagnoles électriques et de batteries chinoises. Si vous voulez, je vous parle de l'aspect environnemental de la fabrication des batteries Lithium dans le Jiangsu ... je n'ai pas envie de voir cela en France ! D'ailleurs, les chinois ne vont pas tarder de renvoyer ces production en Europe !

L'économie verte, c'est l'eau, les déchets, l'énergie, les transports. C'est des sociétés de conseil et des laboratoires. C'est des centres de recherche. C'est un savoir-faire qui s'exporte, les deux leaders mondiaux des services environnementaux sont français.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Répondre

Retourner vers « Vos tribunes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré